ARN😷*

Geek dilettante habitant une belle et grande propriété sur la Côte d’améthyste

  • L’exécutif réfléchit au scénario d’un confinement pour les seules personnes vulnérables
    https://www.lemonde.fr/politique/article/2020/11/06/l-executif-reflechit-au-scenario-d-un-confinement-pour-les-seules-personnes-

    Dans ce contexte, une mesure d’isolement des seules personnes vulnérables « peut être pertinente mais elle n’est pas suffisante », estimait Emmanuel Macron lors de son allocution. Difficile d’être certain qu’une barrière étanche s’installerait entre les différentes catégories de la population. « Cette voie n’est pas, au moment où je vous parle, utilisable », concluait le chef de l’Etat. La nuance temporelle a son importance. Selon nos informations, l’exécutif réfléchit en effet à un scénario conduisant à l’avenir à un confinement des seules personnes vulnérables. « On travaille dessus, si l’épidémie réduit », souligne-t-on dans l’entourage de M. Macron.

    L’hypothèse est défendue à bas bruit – et évoquée sous couvert d’anonymat – par certains membres du premier cercle présidentiel. Ces derniers suggèrent un isolement ciblé afin de préserver autant que possible la vie économique et sociale en attendant l’arrivée d’un vaccin.

    Ces gens vivent vraiment sur une autre planète…

    • Dans mon entourage, j’ai du mal à faire comprendre qu’un vrai confinement court, ça serait mieux que ce faux confinement éternel dans lequel les personnes responsables (ou peureuses) jouent le jeu, et sont dans la même situation (psycho, sociale...), finalement, qu’un vrai confinement...

    • Le faux confinement est un avatar de la "stratégie" de l’immunité collective. Par fidélité à l’optique libérale, on adopte là aussi sans le dire et avec des trémolos à propos des victimes et des soignants, une théorie de la « protection focalisée » formulée par ce groupe de scientifiques qui a récemment publié un texte mettant en garde contre les mesures contraignantes déployées pour faire face au #Covid-19, la #Great_Barrington_Déclaration. https://seenthis.net/messages/883886

      Jusqu’aux vaccins et après, ils mentiront... tant qu’ils pourront.

      Les vulnérables se répartissent en trois catégories, deux qui coûtent cher et une dernière qui peut moins encore que les précédentes se confiner sans un appui matériel qi le permette.

      Le conseil scientifique, dans un avis rendu le 26 octobre, évoque le chiffre de 22 millions de personnes pouvant être aujourd’hui considérées comme vulnérables. Cette population « hétérogène » , relève la note, comprend les plus de 65 ans, les sujets jeunes « avec facteurs de comorbidité (diabète, surpoids, insuffisance rénale, cancer) » ainsi que les personnes en situation de « grande précarité » .