Louis Derrac

Consultant et formateur spécialisé dans les domaines de l’éducation et de la culture numérique

  • Armée française : « Une réflexion éthique et politique sur le “soldat augmenté” est nécessaire »
    https://www.lemonde.fr/idees/article/2021/01/04/armee-francaise-une-reflexion-ethique-et-politique-sur-le-soldat-aumente-est

    L’argument de la singularité des missions assurées par les militaires, parfois dans des contextes extrêmes, ne justifie pas le relativisme éthique là où les valeurs de dignité humaine sont engagées. Car ces transgressions, ne serait-ce que par exception dans un premier temps et demain de manière routinière, compromettent nos principes dès lors qu’une personne est instrumentalisée en fonction d’objectifs qui révoquent ses droits fondamentaux. L’impératif supérieur invoqué n’est pas de renforcer ses capacités à préserver sa vie, mais d’en faire un combattant augmenté en occultant ses facultés humaines de jugement, de discernement, sa capacité d’apprécier en conscience les risques, y compris ceux auxquels il serait exposé. Dans le contexte de numérisation de l’humain et de virtualisation du monde, la prudence aurait été plutôt de renforcer la compétence du militaire à assumer ses éminentes fonctions en conscience et en responsabilité. L’éthique médicale ne doit pas s’adapter aux règles d’une guerre assimilable à un jeu vidéo, car les conséquences des décisions d’un combat réel ne s’évaluent pas à l’aune du score d’un engagement virtuel.

    #transhumanisme