• Rôle des imaginaires dans les basculements sociopolitiques — Sophie Wahnich - YouTube
    https://www.youtube.com/watch?v=6i9T3A4xbJk

    Titre : Rôle des imaginaires dans les basculements sociopolitiques ; l’exemple de la destitution de Louis XVI.

    Résumé : Le roi n’était pas détesté en 1789, loin de là il était loué comme un roi à l’écoute de ses peuples, car le Tiers État, qui représente alors 97% de la population française attend beaucoup des États généraux convoqués pour mai 1789. Mais pour comprendre la bascule d’une souveraineté monarchique à la souveraineté populaire, il convient de prendre la mesure des déplacements des imaginaires sociaux quand à la légitimité de ce pouvoir souverain et sur la manière de l’exercer. L’imaginaire social produit une réserve de projections politiques qui se confrontent à la rugosité des événements qui viennent corriger les images dans un aller retour entre imaginaire, expérience et réflexivité. Dans cette capacité à projeter et à critiquer le présent, les émotions jouent un rôle fondamental.
    Cette conférence décrira ces déplacements d’abord de 1770 à 1789, puis de 1789 à 1792 en essayant de montrer que l’imaginaire se nourrit toujours des expériences et des réflexions critiques.

    Bio : Sophie Wahnich, directrice de recherche au CNRS (IIAC/EHESS). Sophie Wahnich travaille entre histoire, anthropologie et études politiques sur la Révolution française. Elle interroge notre présent en écoutant les conseils, avis et perplexités vécues de nos ancêtres révolutionnaires. Pour faire passage entre ces figures fantomatiques et nous, elle fait confiance aux émotions qui se déploient quand l’injustice, la trahison, l’oppression fabrique la résistance des acteurs qui tentent de frayer un chemin révolutionnaire.