Sombre

The point, as Marx saw it, is that dreams never come true. (Hannah Arendt)

  •  » Royaume-Uni : Plus d’un patient #Covid sur dix est mort dans les cinq mois suivant sa sortie de l’hôpital
    https://www.les-crises.fr/royaume-uni-plus-d-un-patient-covid-sur-dix-est-mort-dans-les-cinq-mois-s

    Plus d’un patient covid sur dix est mort dans les cinq mois suivant la sortie de l’hôpital, tandis que près d’un tiers des personnes ayant survécu au virus ont dû être réadmises, selon de nouvelles recherches.

    Des documents publiés par le groupe consultatif scientifique gouvernemental pour les urgences (le Sage, [ndr : Royaume-Uni]) ont également révélé que la moitié des patients hospitalisés à cause du virus ont souffert de complications, un quart d’entre eux ayant des difficultés une fois à la maison.

    Les jeunes patients de moins de 50 ans sont plus susceptibles de souffrir de complications.

    • Charles Bangham, professeur d’immunologie à l’Imperial College de Londres, a déclaré qu’il pourrait y avoir jusqu’à 50 symptômes de ‘longue covid’, certaines études en ayant trouvé jusqu’à 100.

      Selon lui : « Il est maintenant clair que vaincre une première infection de ce virus n’est pas la fin de l’histoire. Pour une proportion significative de gens, la Covid-19 s’avère être une maladie de longue durée.

      Avec plus de 100 millions de cas de Covid-19 dans le monde, le fardeau sanitaire dû aux longues Covid pourrait être énorme. Rien qu’au Royaume-Uni, des centaines de milliers de patients pourraient présenter des symptômes pendant de nombreux mois, ce qui accentuerait la pression sur un service de santé déjà sous tension.

      Cela aura non seulement un impact sur la vie de ceux qui souffrent, mais pourrait également devenir un fardeau économique permanent s’ils se trouvent dans l’incapacité de travailler. »

      Source : Independent, Shaun Lintern, 19-02-2021

      Traduit par les lecteurs du site Les Crises

      #long_covid #covid-long

    • Vous seriez pas un peu « complotistes », là ? ;-)

      Tiens, à propos, dans la médiasphère, on diffuse à l’envi que la vaccination nous ferait retrouver une vie sociale comme celle « d’avant ». Or, on nous dit aussi que la vaccination nous protège contre les formes GRAVES du Covid mais qu’on peut aussi héberger de la bestiole, donc être re-contaminé et contaminant. Et donc, continuer à porter un masque et pratiquer la « distanciation sociale », c’est à dire vivre avec des avatars numériques et gober tout ce qui est diffusé par les médiacrates. Alors dans ce cas, à quoi sert le vaccin sauf si l’on admet que « un jour » tout le monde (enfin, 99% de tout le monde) sera vacciné ?
      A mon humble avis, on en a pour une décennie.
      Donc la seule stratégie qui aurait prévalu si on avait voulu encore pouvoir se « socialiser », c’est #zéro_covid, comme au Vietnam pour ne citer que ce pays. Le « tester, tracer, isoler », ça ne peut marcher que s’il y a un nombre très limité de cas, pas comme en ce moment où c’est « open bar » pour le virus. Et donc, c’est trop tard à moins d’un confinement dur de plusieurs années pour toute l’Europe. Et là, on peut toujours essayer d’imaginer que l’idée puisse germer dans leurs petites caboches de profiteurs blindés aux as et de jouisseurs hédonistes court-termistes. Les #surnuméraires n’ont qu’à bien se tenir. Nous sommes en train d’assister à une grande manœuvre de #darwinisme_social ... (Mais non, ch’uis pas « complotiste »).

      #Gilles_de_la_Tourette #cojonesvirus