¿’ ValK.

@val_k : photos ~ @karacole : fils de luttes & infos ~ @kolavalk : bijoux, talismans et oripaux

  • Recrutements à Pôle Emploi : « Envoyé Spécial » tombe dans le sensationnalisme
    Excellent article-analyse de Sophie Eustache chez Acrimed :
    https://www.acrimed.org/Recrutements-a-Pole-Emploi-Envoye-Special-tombe

    Le 23 août 2020, Les Échos lançaient la nouvelle : « Plan de relance : Pôle emploi va recruter des milliers de CDD pour aider les chômeurs ». Le journaliste répercutait alors sagement la communication du gouvernement qui, « outre [l’investissement de] plusieurs centaines de millions d’euros pour moderniser le secteur de la formation professionnelle » affirmait, par la voix de la ministre du Travail Élisabeth Borne, « "plaide[r] pour un renforcement des effectifs de Pôle emploi […] si on veut avoir un accompagnement de qualité des demandeurs d’emploi". » [1] Sept mois plus tard, l’émission « Envoyé spécial » diffusée sur France 2 décide de confronter la communication de l’État et de Pôle Emploi au terrain. Un point de départ salutaire… qui ne sera pas mené à bien.

    /.../

    Cherchant à savoir comment se concrétisent sur le terrain les mesures gouvernementales annoncées pour faire face à l’explosion du chômage, le reportage de France 2 s’enlise rapidement. Et ne semble pas résister à l’appât du sensationnalisme, auquel nous ont habitué les médias dominants sur ce sujet. Les quelques dysfonctionnements structurels abordés – conséquences des politiques menées par les gouvernements successifs vis-à-vis de Pôle Emploi – sont mis sur le même plan que les comportements individuels. Quand les premiers ne sont pas tout simplement évacués au profit des seconds. Un cadrage allant de pair avec la marginalisation des enquêtes sociologiques produites sur Pôle Emploi, et qu’ « Envoyé Spécial » prétendait pourtant mobiliser. Résultat ? Une information au rabais et beaucoup de gâchis, les (bonnes) questions initiales restant… sans réponse.