• Usbek & Rica - « Temporaire » : une brève histoire du #travail précaire
    https://usbeketrica.com/fr/temporaire-une-breve-histoire-du-travail-precaire

    Contrairement aux recommandations des années 1950, le conseil, aujourd’hui, rajeunit ses effectifs et embauche en masse des élèves de business schools plutôt que des ingénieurs. Louis Hyman souligne ainsi dans son livre un fait insuffisamment explicité : les consultants sont, pour leur écrasante majorité, des jeunes gens bien payés, avec des emplois en apparence stable, mais en réalité le fonctionnement pyramidal de ces organisations, reposant sur un principe de « up or out » (promu ou viré) implique de fait qu’ils se vivent dans une forme de travail précaire. Parmi la cohorte de jeunes consultants, seuls une infinitésimale partie (moins de 1 %) finira au rang d’associé très bien payé au bout de dix, quinze, voire vingt ans de labeur très intense. Des années passées dans un état d’instabilité permanente, qui leur donne l’illusion d’être des précaires. Des précaires dorés, bien sûr, mais qui intègrent tellement l’idée, dès leur embauche, que le travail stable est une anomalie, une incongruité, qu’ils n’ont aucun mal à l’imposer aux organisations qu’ils conseillent.

    #précarité