M😷N😷LECTE 🤬

Fauteuse de merde 🐘 @Monolecte@framapiaf.org

  • Covidrome - Le Monolecte
    https://blog.monolecte.fr/2021/05/24/covidrome

    La porte vitrée s’ouvre sur un long couloir étroit et sombre. Un homme nous barre la route avec un énorme distributeur à pompe de GHA1. Sur le côté, à sa hauteur, il y a une femme debout devant une sorte de guéridon de bar qui parcourt une liste de nom qui s’étale sur une liasse de feuilles A4. Le couple devant nous franchit le seuil et là, la femme au guéridon retire son masque complètement en s’écriant  :

    -- « Salut [Machine], quelle bonne surprise  ! Tu as vu  ? Avec mon masque, tu ne m’as pas reconnue  ! »

    Le fait que [Machine] ne retire pas son masque pour répondre ne me console pas vraiment de l’inénarrable abattement qui vient de me tomber dessus.

    • — « Et fermez la porte ! », poursuit le type le moins informé de l’univers.

      Non, mais ... lol (jaune) ...

      Quand la déréliction des services publics obligent les bénévoles à organiser des « sévices » publics ... Mais bon, le CAC40 se porte de mieux en mieux et on nous affirme sans sourciller que, si les prix des carburants « flambent » à la pompe, c’est que l’économie redémarre (comme la chenille) ...

      https://www.youtube.com/watch?v=m8tjtjKAhXQ

    • Oui, le réseau Obépine est une source très sûre : difficile de s’arrêter de chier pour cacher le virus sous le tapis. Asymptos ou pas, tout finit dans le même pot et donne un très bon aperçu de la situation.

      Clairement, dans les métropoles, ce n’est pas la fête du slip qui prédomine, par contre, on retrouve les niveaux de juillet dernier dans les petites villes secondaires.

      Clairement, on repart vers une circulation en clusters, localisée dans les quartiers denses des métropoles.

      Maintenant, avec un vrai tracking et un plan pour améliorer l’aération des bâtiments publics, on pourrait y arriver. Vraiment.

      Mais ça impliquerait des investissements et surtout la prise en compte des 13 millions d’otages de l’EN…

      Je pense qu’ils vont tenter de vacciner au moins le second degré avant la rentrée. Ça pourrait marcher, mais reste le problème des mutants dont les gosses sont les probables incubateurs et la question globale de la diffusion des vaccins dans les pays pauvres (90% de l’humanité, pour la faire courte).

      Si on ne libère pas les vaccins maintenant, on est possiblement grillés pour l’automne.

      Autre variable : les comportements cet été. Avec un minimum de combo port du masque en intérieur + aération, on pourrait ne pas relancer la sulfateuse pour la rentrée… Mais on a dit trop de conneries depuis trop de temps pour obtenir une adhésion suffisante : je trouve les commentaires sous mon billet très éclairants sur la pénétration des yolos en population générale. Et du coup, je ne suis pas optimiste.

    • Ah, je n’ai lu que le premier commentaire sous ton billet hier soir. J’aurais été en situation pour, j’aurais répondu d’un simple « Crétin ». Le niveau atteint par la crise continue que l’on endure depuis quelques dizaines d’années est épouvantable en ce qu’elle fait sortir du bois un nombre impressionnant de crétins dont on n’avait pas idée jusqu’alors. Vraiment. Je savais qu’ils existaient. Mais je ne les savais pas aussi nombreux, et ne pensais pas que la rationalité pouvait à ce point être multiple et donner lieu à de telles leçons de rationalité crétine, comme on peut le lire sous ton billet. On cause de post-vérité, mais on peut aussi parler de post-rationalité. Quoi qu’on devrait sans doute, pour gagner du temps, se contenter d’utiliser le mot « crétinerie ».