• « Diversité » contre égalité ?, par Serge Halimi. Archive de… 2007 https://www.monde-diplomatique.fr/2007/09/HALIMI/15108

    À propos de Walter Benn Michaels, The Trouble with Diversity : How We Learned to Love Identity and Ignore Inequality, Metropolitan Books, New York, 2007.

    (…) Au demeurant, l’accent exclusif mis sur le combat contre l’inégalité des revenus semble rendre Michaels aveugle à l’existence de discriminations spécifiques, sexuelles et ethniques, qu’un « grand soir » égalitaire ne résoudrait pas automatiquement – l’histoire du mouvement ouvrier l’a prouvé. Enfin, l’inexistence des races a-t-elle jamais empêché l’existence de racistes, parfois au sein même des classes populaires ? À lire Michaels, quiconque s’offusque quand les courtières de Wall Street sont moins payées que leurs homologues masculins « déguise le fait » que les premières « ne sont pas des victimes du tout » comparées aux « femmes de Wal-Mart ». Mais le refus des privilèges sociaux des financiers, hommes et femmes, doit-il interdire de combattre la discrimination salariale subie par les femmes, y compris à Wall Street ?

    C’est peut-être parce que l’auteur passe une part appréciable de son existence sur un de ces campus américains en partie préservés de la réalité sociale du pays qu’il lui arrive de « tordre le bâton » dans l’autre sens. Il entend ainsi pourfendre une caste universitaire toujours à l’affût de « textes » à déconstruire et de combats « symboliques » à engager, histoire de renouveler le produit à défaut de changer la société. Mieux vaut donc lui cacher que des Européens déboussolés et soucieux de virtuosité théorique entendent à présent importer ce genre de science sur leur territoire – afin de secourir la gauche…