• Vers une solution pour produire de l’hydrogène avec moins d’énergie
    https://www.futura-sciences.com/planete/actualites/energie-renouvelable-vers-solution-produire-hydrogene-moins-energie

    Il y a deux ans, déjà, les chercheurs avaient avancé que la science sous-estimait l’activité de certains des catalyseurs les plus réactifs. En affinant un modèle théorique accepté de longue date et utilisé pour prédire l’efficacité des catalyseurs dans la réaction d’électrolyse de l’eau, ils avaient rendu beaucoup plus facile la recherche du catalyseur tant espéré. Du côté des catalyseurs moléculaires.

    Cette fois, ils se sont reposés sur une approche combinatoire automatisée et sur une modélisation chimique quantique avancée pour identifier neuf combinaisons de métaux et de ligands — des éléments qui collent les métaux pour générer les catalyseurs — comme des pistes très prometteuses. Des pistes qui pourraient être explorées par l’expérience. Trois métaux ressortent comme étant particulièrement prometteurs : le chrome, le manganèse et le fer. Des milliers de catalyseurs basés sur ces composants clés vont désormais pouvoir être évalués au laboratoire pour leurs capacités.

    Mais pourquoi donc pensais-je à Barjavel et à « l’eau drue » en lisant cela ? :-D

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_diable_l%27emporte_(roman_de_Barjavel)