François Isabel

Ni dieu, ni maître, nirvana

  • Oh ben dis-donc, les médias tunisiens semblent penser qu’on se débarrasse de nos encombrants chez eux.

    La France fait don à la Tunisie des vaccins AstraZeneca boudés par les Français
    https://www.businessnews.com.tn/la-france-fait-don-a-la-tunisie-des-vaccins-astrazeneca-boudes-par-

    Les médias français ont relayé, depuis le 20 juillet 2021, date à laquelle s’est tenue une conférence de presse en ligne du ministère français de la Santé, l’information selon laquelle toutes les nouvelles livraisons à la France de doses du vaccin d’AstraZeneca contre le Covid-19 iront désormais vers les pays en développement, sous forme de dons dans le cadre du programme Covax.

    Le ministère a précisé que le vaccin, dont l’usage est limité aux 55 ans et plus, a été boudé par les Français en raison d’effets secondaires rares mais pouvant être graves.

    La France a fourni 624.000 doses du vaccin AstraZeneca à la Tunisie. Et aujourd’hui, la Tunisie a reçu 500.000 doses du vaccin monodose Janssen envoyées par la France. Un vaccin qui suscite aussi, depuis peu, quelques inquiétudes.

    AstraZeneca, impopulaire en France à cause d’effets secondaires pouvant être graves

    L’Agence nationale de sécurité des médicaments a fait part, au mois d’avril dernier, de cas de thromboses de localisation atypique survenus après l’injection du vaccin AstraZeneca. L’Agence européenne des médicaments avait précisé que les cas de thromboses ont été observés pour la plupart chez des femmes âgées de moins de 60 ans dans les deux semaines suivant la vaccination.

    La Haute autorité de santé a recommandé de limiter à 55 ans et plus l’âge des personnes pouvant bénéficier des injections du vaccin AstraZeneca. Elle a expliqué qu’après 55 ans, les risques de thromboses atypiques diminuent fortement, tandis que les bénéfices associés au vaccin augmentent de façon significative.

    En France, 22.070 cas d’effets indésirables du vaccin ont été recensés, en majorité des syndromes pseudo-grippaux, souvent de forte intensité.

    Avec l’adoption du projet de loi sur le pass sanitaire désormais exigé en France, le vaccin d’AstraZeneca, dont le délai entre les deux doses est relativement long comparé aux autres vaccins (9 à 12 semaines), n’attire plus les Français.

    100 cas du syndrome de Guillain-Barré observés suite à des vaccinations avec le vaccin Janssen des laboratoires Johnson & Johnson

    La U.S. Food and Drug Administration (FDA) est revenue, dans une note d’information pour les prestataires de santé administrant le vaccin Johnson & Johnson, sur les effets de ce dernier. La FDA a affirmé avoir enregistré 100 cas du syndrome de Guillain-Barré sur 12,8 millions de personnes vaccinées. 95 d’entre elles ont dû être hospitalisées. Le syndrome de Guillain-Barré a entraîné une mort.

    Par ailleurs, le fabricant du vaccin a affirmé avoir signalé la possibilité de l’apparition de ces effets aux autorités américaines. La compagnie a, également, estimé que le risque que cela se produise est très faible et le taux de cas signalés dépasse légèrement le taux de fond.

    Le Centre pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC) a, quant à lui, déclaré que même si le vaccin augmente le risque du syndrome de Guillain-Barré, il vaut toujours mieux se faire vacciner contre le coronavirus.

    L’autorisation d’urgence du vaccin Johnson & Johnson aux Etats Unis d’Amérique n’inclut pas l’utilisation pour les individus de moins de 18 ans.

    Rappelons que la Tunisie compte acquérir deux millions de doses du vaccin Johnson & Johnson à la mi-août et que 500.000 doses de ce vaccin ont été envoyées par la France et réceptionnées aujourd’hui même.