• Israël ne mérite pas le statut d’observateur à l’Union africaine
    Hanan Jarrar | Vendredi 8 octobre 2021 | Middle East Eye édition française
    https://www.middleeasteye.net/fr/opinion-fr/israel-palestine-statut-observateur-union-africaine-colonisation-apar
    http://www.middleeasteye.net/sites/default/files/images-story/Union+africaine.jpg

    (...) Lorsque la question du statut d’observateur d’Israël sera soumise au Conseil exécutif de l’UA les 13 et 14 octobre, les États membres devront agir ensemble pour envoyer à Israël un message clair : il ne peut pas occuper un peuple pendant 54 ans, perpétuer les pratiques d’apartheid, puis se voir accorder le privilège de rejoindre la famille africaine pour quelques mots creux sur la paix, l’aide et les investissements.

    En 1975, l’OUA a déclaré : « […] le régime raciste [israélien] de la Palestine occupée et le régime raciste du Zimbabwe et de l’Afrique du Sud ont une origine impérialiste commune, ils forment un tout, ayant la même structure raciste, et ils sont organiquement liés dans leur politique visant à réprimer la dignité et l’intégrité de l’être humain. »

    Au cours des 46 années qui ont suivi cette déclaration, les régimes de la Rhodésie d’alors et de l’Afrique du Sud de l’apartheid ont été démantelés par une résistance interne soutenue par une campagne internationale intensive de boycott, de désinvestissement et de sanctions.

    Aucun des deux régimes n’a été accueilli au sein de l’OUA tant qu’il n’a pas mis fin à ses pratiques d’apartheid et de colonisation. Comment, dès lors, le régime d’apartheid qui occupe la Palestine peut-il être rétribué avec le statut d’observateur à l’UA alors qu’il poursuit son anarchie et ses violations ?

    Tant qu’il ne mettra pas fin à son occupation, à sa colonisation et à son apartheid contre le peuple palestinien, Israël ne doit pas avoir sa place à l’Union africaine.

    - Hanan Jarrar est l’ambassadrice palestinienne en Afrique du Sud, en Namibie, au Lesotho et au Malawi.

    #IsraelUA