• Au royaume d’Eswatini, des larmes et des produits laitiers, par Jean-Christophe Servant (Les blogs du Diplo, 8 décembre 2021)
    https://blog.mondediplo.net/au-royaume-d-eswatini-des-larmes-et-des-produits

    Depuis 2020, un nouveau nom est apparu, sous le portrait du roi, parmi les investisseurs étrangers associés au Tibiyo : la filiale de la multinationale française Lactalis, premier acteur mondial des produits laitiers. L’acquisition de l’italien Parmalat à partir de 2011 a permis à la firme de Laval, en Mayenne, de devenir partenaire commercial du royaume. Lactalis Eswatini est à 26 % détenue par le Tibiyo, 60 % par le groupe de Laval, et 14 % par le gouvernement du royaume. « Comme le reste des multinationales opérant au Swaziland, explique Mandla Hlatjwako, Lactalis prétend qu’il est en partenariat avec la nation emaswati alors qu’en fait, il tolère un stratagème illégal de fraude envers sa population reposant sur un mécanisme qui ne serait autorisé dans aucun autre pays. Cela permet aussi à Lactalis d’être protégé de la concurrence et de garantir sa rentabilité, tout comme les bénéfices pour le souverain ».

    #Eswatini