• Ça fait pas envie. « La tête dans le métavers : Arte nous a embarqués pour un concert » https://www.liberation.fr/economie/medias/la-tete-dans-le-metavers-arte-nous-a-embarques-pour-un-concert-20220208_G

    « J’n’ai qu’un cœur pas assez de place », chante-t-il, imperturbable. Devant les lettres néon orange du logo Arte, seul son buste flotte, avec un air de Génie évadé. Et, dans Horizon Worlds, c’est comme ça pour tout le monde. Pas forcément un problème pour les plus de 16 000 membres du groupe Facebook « Horizon Worlds Community ». Ces fidèles du jeu ne s’arrêtent d’ailleurs pas non plus à ses designs cartoonesques, similaires – au choix – à ceux d’un Pixar ou d’un bad trip difficile de rave party. Entre cours virtuels de yoga et rencontres en ligne, ils inondent le réseau de selfies radieux de demi-avatars.

    A défaut de pouvoir sortir son meilleur jeu de jambes, Timothée Joly se rattrape avec des mouvements fluides des bras. Et franchement, on s’amuse. Les lèvres du chanteur suivent plus ou moins bien les paroles, les eye contacts avec le public font « réels ». Si, on n’avait pas conscience que des membres de l’équipe technique nous observent IRL (In Real Life), on se trémousserait bien. Le morceau s’achève sur un dernier couplet à l’écho, lui aussi, particulier : « Le futur c’est pas loin, le futur c’est demain. »

    (…) Aurélie, qui a géré l’installation du son, nous explique. Une pédale disposée aux pieds du chanteur lui permet de choisir le morceau à lancer. Le reste fonctionne en boucle : sa voix n’est pas directement transmise à l’oreille des spectateurs. Elle passe en régie, est remixée en direct et envoyée dans Horizon Worlds avec une meilleure qualité. Pour l’instant, pas d’instruments : « On a voulu garder une installation la plus simple possible pour tester », précise-t-elle. En ajoutant : « C’est expérimental ».

    Expérimental. On l’oublierait presque tant le terme de « métavers » est dans toutes les bouches depuis les annonces de Zuckerberg. Chanel dans la mode, Alpine dans l’automobile, Disney dans le divertissement… Les entreprises ouvrent toutes, les unes après les autres, leurs portefeuilles au projet. Estimé à 30,7 milliards de dollars en 2021, le marché du métavers devrait atteindre 280 milliards de dollars d’ici à 2025, avance même un rapport de Strategy Analytics, entreprise spécialisée en conseil et études de marché. Difficile à anticiper lorsque l’on sait qu’en 2019, encore, une étude du CNC et de l’Ifop soulignait que seuls 7% des foyers français possédaient un casque VR…