• Ici, on a des problèmes de riches. On veut partir en vacances à l’autre bout de la France. Et pour des raisons diverses, on ne souhaite pas prendre la voiture. Alors on regarde les tarifs pour partir à 3 sans voiture. Et le train, ça dit 650 euros minimum l’aller-retour. Pour une fois, pour la destination choisie, c’est pas possible en avion, et pas de low-cost à proximité.
    Les deux pleins environ que ça demande pour faire l’aller-retour en voiture diesel, ça devrait coûter 150 à 250 euros maxi.

    Conclusion : dès que vous êtes à plusieurs, ne prenez pas le train, c’est anti-économique. Faut croire que ce qui coûte cher dans le train, c’est le carburant. Ou qq chose comme ça. En fait, j’en sais rien. mais c’est vraiment inabordable à mon sens.

    Je suis le seul à avoir cette expérience ?

    • Je rage tous les 6 mois à cause de ça (uniquement des grands trajets, moi sud ouest, famille nord ouest et nord est), ça n’a vraiment aucun sens économiquement, à part des prix exorbitants pour se gaver (et le manque de financement public). Dans un train ya des centaines de gens, donc le rapport carburant/poids total/nombre de personnes est sans commune mesure avec 3 personnes dans une voiture de plus d’une tonne il me semble.

      #train #transport #service_public (RIP)

    • Ce qui est dingue dans cette histoire c’est que jusqu’au début des années 90 et l’abandon de la tarification kilométrique par la SNCF, c’était l’inverse : à partir de 3 ça devenait plus rentable de prendre le train. Plus maintenant.

    • ben à mon grand étonnement, on dirait que ça dépend du sens du vent ; leurs tarifs sont illisibles et fluctuants, mais y a aussi du moins cher, des fois ;

      je restais sur l’idée que plus de 1 = laisse tomber le train, mais juste là, pour ce w.e., première fois depuis 10 ans que je reprends le train hors voyage à Paris, et au tarif trouvé y a une semaine, 300km destination Montpellier nous revient à 140 balles a/r à 2, kifkif le voyage en voiture via autoroute, en temps et en euros.

    • non mais attention, on ne doit jamais comparer le prix sur le moment entre voiture et autre. Dans le prix des transports en commun il y a l’entretien du véhicule, de l’infrastructure en partie, etc.

      À la voiture il faut ajouter l’assurance mensuelle, les réparations récurrentes (et de plus en plus souvent au fil de la vieillesse du véhicule), l’achat lui-même (donc parfois crédit qui court encore). Tout ça compte dans le prix du voyage.

    • Pour notre cas, la voiture, on la possède, on paie l’assurance et son entretien qu’on prenne le train ou pas. Et donc, c’est jusque x4 en estimation extrême, et x2 en estimation favorable pour le train. Même x2, c’est illogique. Un moyen de transport collectif ne devrait pas être moins cher qu’un moyen de transport individuel. Soit le carburant, les péages, l’entretien des routes n’est pas encore assez cher, soit les transports collectifs sont outrageusement trop chers, mal gérés, que sais-je.

    • tu voulais dire ne devrait pas être plus cher ? :)

      pour la voiture, c’est bien le problème du cercle une fois qu’on en a : on paye l’assurance et l’entretien dans tous les cas bien évidemment, DONC on est forcément poussé à l’utiliser, puisque de fait, ce coût sera toujours là même si ça reste au garage, et donc on ne compare alors qu’avec ce qu’on rajoute au moment du voyage, essence et péage uniquement, c’est logique