ARNO*

Geek dilettante habitant une belle et grande propriété sur la Côte d’améthyste

  • Alors vraiment ça m’étonne pas qu’Abruti 1er se montre tout viril et réjoui en jet ski. Vraiment pas. L’activité de merde, totalement nulle, qui a le don de pourrir l’après-midi de toutes les autres personnes qui souhaitaient profiter de la plage.

    Le petit merdeux du village, le week-end, il fait chier le monde avec sa pétrolette qui fait vrim-vrim-vrim dans les rues toute la journée. Le gros con de bourge, lui il fait vrim-vrim-vrim sur son jet ski.

    Si y’a vraiment un truc qui me pourrit, ici (à Maguelone, Carnon…), c’est ça. Tu vas à la plage avec les gamins, y’a rien à faire que juste roupiller de bonheur sur ta serviette, autour y’a des centaines de gens en train de buller rilax sur leur serviette, mais y’a Blaireau-je-paie-et-j’t’emmerde qui fait vrim-vrim-vrim au large sur son jet-bite et plus personne ne peut décompresser sur sa serviette :
    https://seenthis.net/messages/793599

    À chaque fois je comprends pas pourquoi c’est pas interdit une telle nuisance. Ça rapporte vraiment du fric à la commune de pourrir les vacances de centaines de gens sur la plage pour qu’une poignée d’abrutis fassent vrim-vrim-vrim pour n’aller rigoureusement nulle part ? (Après, que les gens aient pris l’habitude de dépenser des sommes folles pour passer des vacances de merde dans les villes balnéaires, manger des surgelés mal réchauffés dans des restaurants surpeuplés, faire mine d’être fous de bonheur au Luna Park le soir… je vais pas faire mon étonné non plus.)

    M’enfin bref, pour revenir à Péteux 1er, vraiment ça m’étonne pas. Je m’attends pas trop à le voir à la soirée de toro-piscine de Palavas-les-Flots, par contre vraiment, en abruti sur son jet ski, c’est tout à fait ça.

    • Oui évidemment à ne pas perdre de vue : s’allonger sur la plage pendant que les enfants font des châteaux de sable est une activité tellement gratuite que c’en est indécent. C’est franchement ignoble, en fait : tu as le droit de rester là à profiter de la vie pendant plusieurs heures d’affilée, sans claquer une thune ! (Raison pour laquelle les villes du coin ont désormais supprimé les douches des plages, et tentent de rendre payante toute possibilité de se garer tout en refusant que le tramway de Montpellier atteigne la côte.)

      Alors entre un blaireau en train de payer 130 euros de l’heure son droit à faire vrim-vrim-vrim sur une bite à moteur, et les centaines de glandus qui abusent de leur droit à s’allonger gratuitement sur la plage, la question elle est vite répondue.

    • Quelqu’un faisait remarquer  :
      https://twitter.com/Taigasangare/status/1557627532329078784

      L’intrusion de Macron en jetski dans une réserve naturelle est un fait grave non seulement en soi, mais parce qu’il sait que ce sera connu. Ce geste est posé pour être connu. Macron a tenu à signifier qu’il se foutait de l’écologie (on le savait), de l’état du pays, et de la loi.

      Il envoie délibérément un signal politique : « vous crevez de soif ? nous les riches, nous les puissants, on s’en bat les steaks, on s’éclate, et qu’est-ce que vous allez faire ? rien. »
      A la manière de Trump golfant au début du Covid.

      Choisir d’envoyer ce signal est proprement incroyable. Rien que par rapport aux tensions qu’il va générer.

      Je partage totalement cette analyse  : ce n’est pas une maladresse mais un message haut et clair à ses suzerains  : « Je vous garantis que vous pouvez continuer à penser et vivre comme des gorets, comme promis avant mon élection ».

    • Ça me semble étonnant, hier encore le maire de Palavas rappelait son « niet pour le tram ».

      De Montpellier à la mer : le maire de Palavas-les-Flots préfère un téléphérique au tramway | Métropolitain
      https://actu.fr/occitanie/palavas-les-flots_34192/de-montpellier-a-la-mer-le-maire-de-palavas-les-flots-prefere-un-telepherique-a

      Il se souvient : « Ça remonte à deux ou trois mois, j’ai été reçu en mairie de Montpellier par M. Delafosse pour évoquer les réalisations que je désire mettre en oeuvre à Palavas, nous avons abordé plusieurs thèmes et bien sûr, il est venu à évoquer le tramway, rappelant qu’il était favorable à prolonger une ligne jusqu’à la mer, citant Palavas. Tout le monde connaît ma position depuis longtemps et je ne vais pas la changer. Niet pour le tram, je lui ai répondu que mon souhait le plus ardent était plutôt de créer un déplacement par les airs et j’ai développé le projet d’un téléphérique avec une liaison depuis le centre-ville de Montpellier jusqu’à la mer, à Palavas bien sûr. Je l’ai senti intéressé, bien entendu, il ne s’est pas prononcé, mais, il n’a pas dit non, il a promis d’étudier la question, nous verrons bien », raconte Christian Jeanjean.

      Le coup du téléphérique, ça vaut son pesant de cacahouètes, tout de même.

      (Sinon, la question du tram se pose plus directement avec Carnon, puisque de ce côté la ligne existante aboutit à juste deux kilomètres de la plage de Carnon, à Pérols. Carnon qui justement essaie depui deux ans de rendre payant l’immense parking du Grand Travers, mais qui est bloqué par le Conservatoire du littoral qui se trouve être… propriétaire du terrain. C’te blague…)