• ‘Israel’ raids offices of several Palestinian NGOs in occupied West Bank August 18, 2022 - Quds News Network
    https://qudsnen.co/israel-raids-offices-of-several-palestinian-ngos-in-occupied-west-bank

    Occupied West Bank (QNN)- Israeli occupation forces raided the offices of several Palestinian civil society rights groups in the occupied West Bank on Thursday, mainly offices of the six groups outlawed last year by ‘Israel’.

    Al-Haq group reported that Israeli soldiers had stormed its offices in Ramallah, confiscating items, shutting down the main entrance with an iron plate, and leaving behind a military order declaring the organisation unlawful.

    Other groups raided included Addameer, the Bisan Center for Research & Development, Defense for Children International-Palestine, the Union of Agricultural Work Committees, and the Union of Palestinian Women’s Committees.
    (...)
    In April, United Nations human rights experts urged the international community to resume funding for the Palestinian civil society groups.

    “We call on the funding governments and international organisations to swiftly conclude that Israel has not established its allegations and to announce that they will continue to financially and politically support these organisations and the communities and groups they serve,” said the experts.

    In July, in a joint statement, the Spokespersons of the Foreign Ministries of Belgium, Denmark, France, Germany, Ireland, Italy, the Netherlands, Spain and Sweden expressed their opposition to the Israeli designation of the six Palestinian civil society organisations.

    The European states said in the statement, “Accusations of terrorism or links to terrorist groups must always be treated with the utmost seriousness. The designations needed therefore to be assessed carefully and extensively.”

    “No substantial information was received from Israel that would justify reviewing our policy towards the six Palestinian NGOs on the basis of the Israeli decision to designate these NGOs as ‘terrorist organizations’.” “Should evidence be made available to the contrary, we would act accordingly,” the states stressed.

    “In the absence of such evidence, we will continue our cooperation and strong support for the civil society in the oPT. A free and strong civil society is indispensable for promoting democratic values and for the two-state solution,” the states concluded the statement.

    Following on the heels of the nine European states that rejected the controversial designation, Norway stated it will also continue to support the six Palestinian organizations, saying “in Norway’s view, the information we have received from Israel is not sufficient to justify the designation of the six organizations as ‘terrorist organizations.’ … Norway will continue its cooperation with and support to civil society in the occupied Palestinian territories.”

    • Cisjordanie : Israël perquisitionne sept ONG palestiniennes de droits de l’homme
      RFI, Publié le : 18/08/2022, Avec notre correspondante à Ramallah, Alice Froussard
      https://www.rfi.fr/fr/moyen-orient/20220818-cisjordanie-isra%C3%ABl-perquisitionne-sept-ong-palestiniennes-de-droit

      (...) Pour les ONG, réunies en conférence de presse ce jeudi en début d’après-midi, cette nouvelle attaque est une tentative d’intimidation, et un message clair à tous ceux qui les ont défendus.
      « Ils ont volé tous nos équipements, toutes nos affaires, nos documents, nos classeurs, même notre photocopieuse, nos ordinateurs et nos bureaux, raconte Ubai al Abudeh du centre de recherche Bisan. Ce type d’attaque fait entièrement partie de la répression israélienne contre la communauté palestinienne en général et l’auto-organisation des Palestiniens. Le monde a déjà rejeté les désignations israéliennes en disant qu’elles n’étaient pas fondées - car elles ne sont pas fondées - alors les Israéliens se sont tournés vers la seule chose qu’ils savent faire : utiliser leur force brutale contre les organisations de la société civile. »
      Pour Sahar Francis, directrice de l’ONG Adammeer œuvrant pour les droits des prisonniers palestiniens, ces tentatives de museler la société civile se font en toute impunité : « La réaction et les actions que prendront les pays européens face à cela sera vue comme un test, notamment par rapport à notre protection. Parce que ça ne veut rien dire d’envoyer un communiqué en se montrant solidaire de la société civile et d’autoriser ensuite Israël à faire ce qu’ils ont fait, sans être désignés comme les responsables et sans avoir à rendre de compte. » Et les sept ONG précisent qu’elles continueront toutes à faire leur travail, malgré les menaces et les possibles arrestations. 
      Un haut responsable de l’Autorité palestinienne, Hussein al-Sheikh, a également dénoncé les mesures israéliennes comme une « tentative de rendre inaudible la voix de la vérité et de la justice ». (...)

    • Perquisitions israéliennes menées contre six organisations de la société civile palestinienne le 18 août 2022
      https://il.ambafrance.org/Declaration-des-ministeres-des-affaires-etrangeres-de-la-France-l-All

      Déclaration des ministères des affaires étrangères de la France, l’Allemagne, la Belgique, du Danemark, de l’Espagne, l’Irlande, l’Italie, des Pays-Bas et de la Suède (19 août 2022)

      « Nous sommes profondément préoccupés par les perquisitions qui ont eu lieu dans la matinée du 18 août, et qui s’inscrivent dans le cadre d’un rétrécissement inquiétant de l’espace de la société civile dans les Territoires palestiniens occupés. Ces actions ne sont pas acceptables.

      La poursuite du rétrécissement de l’espace de la société civile dans les Territoires palestiniens occupés demeure une source de préoccupation. Nous nous tenons fermement aux côtés des ONG pour défendre leur droit à la liberté d’expression et d’association dans les Territoires palestiniens occupés.

      Une société civile libre et forte est essentielle pour promouvoir les valeurs démocratiques et pour une solution des deux États. Comme nous l’avons déclaré le 12 juillet, Israël n’a pas fourni d’information substantielle qui nous inciterait à revoir notre position au sujet de ces six organisations non gouvernementales palestiniennes après la décision israélienne de les désigner comme des "organisations terroristes". Si des éléments convaincants étaient apportés à l’appui de ces désignations, nous agirions en conséquence. »

      #Francediplo