• https://www.gaucherepublicaine.org/editorial/19-janvier-pour-le-retrait-du-projet-macron-borne-sur-les-retraites/7432912

    La remise en cause de la situation actuelle avec le recul de 62 ans à 64 ans compromet également l’apport bénévole et décisif des retraités dans de nombreuses fonctions dont l’implication dans le fonctionnement du monde associatif sportif, culturel et de solidarité. La disparition de cet apport bénévole et son transfert vers un financement public ou autre coûteraient à la société l’équivalent de 10 à 11 milliards d’euros. L’économie réelle ne serait donc pas au rendez-vous avec, en plus, à la clé une désorganisation de la société et un délitement mortifère des liens, amplifiant l’atomisation. On ne sait que trop que cette atomisation est du pain bénit pour le système économique ultralibéral qui, pour durer, doit éviter les convergences et le sentiment d’appartenance à un même peuple uni dans la conscience de l’intérêt général.

    Ben ouais, mais le tissu social c’est pas leur problème.