• Ô jeunesse ! Voici donc ton cœur !

    « Donc plus vraiment de mystère sur l’État qui nous disperse

    Je parle pas d’gouvernement mais
    Ça pue un peu ces temps-ci
    Autant c’qui s’passe autour
    de moi ou bien au tour du monde

    J’rap comme si j’avais découvert tous les mensonges mais
    J’ai pas vraiment de messages

    J’ai pas vraiment de fil conducteur
    Juste une big combustion dans le torse
    Vise qu’à buter la prod et recommencer le lendemain
    J’me suis trop éloigné de moi
    J’essaie de rassembler les morceaux

    Souvent traîné des heures
    Après des faux désirs
    J’crois que le vice prend des heures sup

    Calme la peine dans le désert
    Mode avion pendant des heures
    Souvent mieux si j’me sens seul

    J’aime bien la solitude même si
    elle n’est pas indolore
    Accuse le fait de jamais avoir un dollar
    Mais bon
    Souvent déçu, le coeur est sale il faut que
    J’passe l’éponge
    Évite les illusions pas qu’pour l’oseille
    c’est évident

    Seul dans ma tête j’suis évitant
    Parfois sans la weed irritable
    Donc j’pop
    pour être moins hésitant

    Mais j’deviens paresseux
    Cercle vicieux
    j’suis pas l’seul par ici
    Attends
    comme si les signes apparaîtraient

    Mais l’schéma se répète
    Une batte devant les notes
    comme point de repère
    Au fond ça m’dérange pas d’reperdre

    Plus l’temps d’attendre après les faux espoirs
    J’aime être absent de tous les pots d’départ

    Sais pas où l’chemin nous mène
    l’étoile du nord comme point de repère
    Quand j’me sens solo sur la terre

    Les années passent
    j’commence à peine à progresser
    Au fond de moi faut que j’protège
    c’qui m’est précieux

    Comme trop de poids qu’j’ajoute solo
    J’me mets la pression

    Bien trop de fois j’ai fui la raison
    Dans le désordre

    Maintenant le soir j’reste à la maison
    J’taf des morceaux

    Toujours espoir de voir la lumière
    dans les heures sombres.

    Souvent traîné des heures
    Après des faux désirs
    J’crois que le vice prend des heures sup

    Calme la peine dans le désert
    Mode avion pendant des heures
    Souvent mieux si j’me sens seul

    Tant pis si j’fais la même chanson tous les jours
    Faut que j’retrouve ce qui me rendait
    tout léger
    Donc je prie d’la même façon tous les jours
    Mes notes expulsent tout
    c’qui m’empêche de m’évader

    Rien à foutre d’être terre à terre
    Rêve d’une vie d’littérature

    Les cicatrices sont mes ratures

    Rien à foutre d’être un rappeur
    J’veux plus rien prouver
    j’veux la paix
    Mais
    rien à bouffer
    donc
    la braise me manque

    Usine pour enfermement
    Déso d’avoir fui maman
    Toujours là dans l’pire moment

    Plus l’temps d’attendre après les faux espoirs
    J’aime être absent de tous les pots d’départ

    Bien trop de fois j’ai fui la raison
    Dans le désordre

    Maintenant le soir j’reste à la maison
    J’taf des morceaux

    Toujours espoir de voir
    la lumière
    dans les heures sombres. »
    https://youtu.be/kpqWX4Sg8Ng