ARNO*

Geek dilettante habitant une belle et grande propriété sur la Côte d’améthyste

  • Marseille : Alexandre Mazzia contraint de fermer son food truck jusqu’à nouvel ordre
    https://www.20minutes.fr/societe/2880875-20201010-marseille-alexandre-mazzia-contraint-fermer-food-truck-ju

    Thème « on tue le petit commerce », avant d’en arriver à :

    « La nouvelle municipalité a lancé un appel à projet pour des food trucks juste après avoir été élue, ce qui a de fait annulé l’attribution de mon premier emplacement. J’ai répondu à cet appel à projet mais depuis je n’ai pas de nouvelles », nous expliquait Alexandre Mazzia mardi.

    « Cey la fôte aux parisiens… »

  • Recovery persiste et signe concernant la chloroquine - Le Temps
    https://www.letemps.ch/sciences/recovery-persiste-signe-concernant-chloroquine

    L’hydroxychloroquine (HCQ) n’a aucun effet bénéfique significatif dans le traitement du Covid-19 à l’hôpital. Ce n’est pas la première fois que des scientifiques arrivent à cette conclusion, mais la dernière d’entre elles, parue dans The New England Journal of Medicine, vient de la vaste étude britannique Recovery. Il s’agit autrement dit d’un résultat majeur au sujet de ce médicament, dont l’efficacité n’a jusqu’à présent pas été prouvée.

    […]

    Parmi les résultats secondaires, les auteurs notent une durée médiane d’hospitalisation plus longue dans le groupe HCQ (16 jours contre 13) ainsi qu’une progression de maladie plus importante, évaluée par le risque de recourir à une assistance respiratoire au cours de l’hospitalisation.

  • Oradour, quel sens pour un acte insensé ?
    https://laviedesidees.fr/Oradour-quel-sens-pour-un-acte-insense.html

    Le #massacre d’Oradour-sur-Glane le 21 août 1944, pour monstrueux qu’il soit, n’était pas dépourvu de motifs dans l’esprit de ses auteurs. Du point de vue des bourreaux, il avait un sens, lequel s’inscrit dans le contexte de la fin de la guerre.

    #Histoire #guerre_mondiale #nazisme
    https://laviedesidees.fr/IMG/docx/20201009_oradour.docx
    https://laviedesidees.fr/IMG/pdf/20201009_oradour.pdf

  • Tu as peut-être oublié le mulet de Bono pour le Live Aid de 1985, alors j’ai eu envie de te le rappeler :

    Oh mon Dieu, on est quand même une génération qui a beaucoup souffert, hein.

    Je pense d’ailleurs que c’est pour ça qu’il n’y aura jamais de biopic sur U2. S’ils refont la scène du Live Aid, genre le moment super-le-plus-émouvant du film, avec Bono, son mulet et ses bottes, les jeunes vont se pisser dessus.

  • Encore un mini-site pour le Musée Fabre de #Montpellier : il s’agit du minisite accompagnant la nouvelle app Fabre & the City 2 lancée par le musée :
    https://fabre.montpellier3m.fr/Fabre-the-City-2

    La app, c’est donc réalisé pour une boîte locale, qui s’est lancée récemment sur le concept d’escape game géolocalisé sur smartphone en ville.

    De notre côté (#shameless_autopromo), il s’agit donc de l’intégration d’un mini-site de présentation dans notre site Fabre dans mon canapé. Comme je l’expliquais hier pour le mini-site de l’expo Pharmacopées :
    https://seenthis.net/messages/880108
    c’est la première fois qu’on vend une prestation de mise en ligne de contenu. Chose qui me plaît d’ailleurs beaucoup, puisque ça me permet de pousser les outils que j’ai développés (sous #SPIP) aussi loin que possible.

    Ici, il s’agit essentiellement de longforms. Trois principaux couvrent les « parcours » du jeu :
    https://fabre.montpellier3m.fr/Moyen-age-et-Renaissance
    https://fabre.montpellier3m.fr/Epoque-moderne
    https://fabre.montpellier3m.fr/Periode-post-revolutionnaire-XIXe-siecle

    Une petite innovation ici dans ces longforms, comme il s’agit d’endroits qui existent en ville (et que ça accompagne, justement, une application géolocalisée), c’est que chaque lieu est associé à un point de la carte, et que le scroll dans la page fait surgir une petit carte que l’on peut agrandir pour afficher le parcours de cette longform.

    L’autre petite innovation, ce sont les animations installées sur Viméo qui se déclenchent automatiquement quand on arrive à leur niveau. Et on masque complètement les contrôles de Viméo, pour donner l’impression d’une animation intégrée à la page, façon « app ». À noter cette subtilité : il faut que la vidéo soit muette pour se déclencher sans « click » de l’usager, et donc dans mon code, avant de déclencher la vidéo, je force un « mute » du volume (même si ces animations n’ont pas de son).

    Un gros morceau, ce sont les documentations plus complètes pour chacune des lieux, soit accessibles via les liens « Pour en savoir plus » des longforms précédents, soit via la rubrique dédiée :
    https://fabre.montpellier3m.fr/Pour-aller-plus-loin
    Y’a de quoi s’occuper un moment (et hop, j’ai encore appris plein de choses sur la ville d’adoption).

    Et enfin, un format nouveau : l’image panoramique à 360° dans laquelle on zoome/scroll automatiquement simplement en scrollant dans la page (ici c’est avec une illustration à 360°, mais ça fonctionne très bien avec une véritable photo panoramique) :
    https://fabre.montpellier3m.fr/Le-jardin-des-plantes

    On scroll donc verticalement, et à chaque cartel explicatif, on se déplace automatiquement dans l’image panoramique. Au lieu d’avoir une visite « libre » d’un endroit avec des hotspots (ce que je fais beaucoup sur ce site, et notamment sur Pharmacopées), on a une narration guidée (ce que j’aime beaucoup, comme format de médiation).

  • Usbek & Rica - « QAnon » : le méta-complot ultime de l’ère Trump
    https://usbeketrica.com/fr/article/qanon-ou-le-meta-complotisme-ultime-de-l-ere-trump

    Car l’ampleur des prétendus « complots » que #QAnon dit vouloir « mettre au jour » est gigantesque. Dans les grandes lignes de cet agrégat de #théories plus farfelues les unes que les autres, une organisation criminelle impliquant la famille Rothschild, Barack Obama ou encore les stars d’Hollywood dirigeraient secrètement les États-Unis depuis plusieurs décennies. Une sorte de #secte responsable de tous les malheurs du monde, à laquelle chaque président américain depuis Kennedy aurait secrètement appartenu… jusqu’à l’élection de Donald Trump, désigné par les adeptes de QAnon comme leur « sauveur » capable de faire tomber cet « État profond #pédo-satanique ».

    L’une des obsessions de QAnon renvoie effectivement à l’idée selon laquelle une « armée » d’opposants à ce supposé #complot mondial aurait réussi à convaincre Donald Trump de se présenter à l’élection présidentielle de 2016. Ce dernier ayant pris le contrôle du pays, il serait désormais chargé d’arrêter les « élites » pour leurs différents crimes (détournements de fonds, trafics d’enfants, etc.) et de les envoyer dans le camp militaire de Guantánamo. Cette « purge à venir » est surnommée par les pro-QAnon « La Tempête », en référence à l’expression « Le calme avant la tempête » que Donald Trump avait prononcé lors d’un discours en octobre 2017. En attendant, les « vrais patriotes » n’auraient plus d’autre choix que « d’ouvrir les yeux » afin d’embrasser, selon le hashtag consacré (#GreatAwakening sur Twitter), « la vérité qui leur était cachée jusque-là ».

  • Financement libyen : après trois jours, l’audition de Sarkozy reprendra la semaine prochaine
    https://www.lefigaro.fr/flash-eco/financement-libyen-apres-trois-jours-l-audition-de-sarkozy-reprendra-la-sem

    Nicolas Sarkozy a quitté ce jeudi soir le tribunal de Paris au terme d’une troisième journée d’interrogatoire, qui doit reprendre à la semaine prochaine dans l’enquête sur les soupçons de financement libyen de sa campagne présidentielle de 2007, a-t-on appris de sources concordantes. « L’audition reprendra la semaine prochaine », a indiqué une source judiciaire à l’AFP.

    C’est assez étonnant que ça n’arrive pas sur la page principale de Gougoule Niouzes, et que je n’ai trouvé qu’un seul article aujourd’hui sur le fait que l’ancien Président de la République vient de se cogner 3 jours d’interrogatoire, et que ça va reprendre la semaine prochaine.

    Ça devrait pas faire un peu plus de bruit que les crop tops ?

  • Covid-19 : de l’incompétence dans l’air - Libération
    https://www.liberation.fr/france/2020/10/07/covid-19-de-l-incompetence-dans-l-air_1801645

    Les écoles allemandes ont pour protocole d’ouvrir les fenêtres toutes les vingt minutes. Si cette règle apparaît contraignante à l’entrée dans l’hiver, elle seule permet d’éviter un niveau de concentration du virus dans l’air pouvant le rendre infectant, transformant une salle de classe en cluster (parce que oui, contrairement aux enfants français, les petits Allemands, comme tous les enfants du monde, se transmettent le coronavirus entre eux et le transmettent aux adultes). En France, la préconisation d’aérer seulement trois fois par jour ne correspond à aucune donnée scientifique…

    Mais l’Allemagne va plus loin. Alors que nous nous écharpions pendant tout l’été sur la fin de l’épidémie, l’immunité présumée déjà atteinte en Ile-de-France et dans le Grand Est, la perte de virulence du virus, le risque de s’asphyxier dans un masque et l’efficacité fantasmée de l’hydroxychloroquine du charlatan marseillais, l’Allemagne et ses ingénieurs observaient, testaient, informaient, mettaient en place des appareils de mesure de CO2 dans de nombreux lieux publics clos. A titre expérimental, des purificateurs d’air sont installés dans les classes de Hambourg. Les essais semblant très concluants, le gouvernement allemand prépare d’ores et déjà un plan d’urgence de 500 millions d’euros pour équiper ses écoles de tels appareils… En attendant, et malgré l’hiver qui approche, la recommandation est déjà en vigueur dans tous les bâtiments publics outre-Rhin : ouvrir les fenêtres pour renouveler l’air toutes les vingt minutes.

  • Un peu de #shameless_autopromo avec le Musée Fabre de #Montpellier :
    https://fabre.montpellier3m.fr/Pharmacopee

    Je viens de mettre en ligne un mini-site consacré à l’exposition Pharmacopée qui débute ce week-end à l’hôtel Sabatier d’Espeyran. C’est donc dans le site (et avec les outils) Fabre dans mon canapé, qu’on a livré à la fin du confinement.

    La « nouveauté » importante pour nous sur ce site n’est pas du tout technique : c’est le fait que nous avons vendu comme prestation la mise en ligne de contenu (un peu complexe) pour un site Web. Depuis l’époque où l’on s’était vantés qu’« avec SPIP, tu te débarrasses du webmestre », ça n’était jamais arrivé : une fois qu’on livrait un site, le client se débrouillait tout seul.

    Mais depuis, avec les nouveaux outils qu’on a développés dans SPIP, je soutiens l’idée qu’il y a place pour un profil éditorial/graphiste/technicien, capable de gérer des maquettes un peu compliquées, de gérer de la création graphique, et qui maîtrise des outils techniques pas forcément évidents (ici, par exemple, fabriquer les panoramiques 360°). Un peu l’inverse donc de l’habitude prise avec les CMS. Alors que, par ailleurs, les gens continuent de payer des mini-sites à des agences de comm, pour tel ou tel événement, en marge de leur site principal. Ici donc, tenter de réintroduire les contenus et maquettes complexes dans la logique d’un site global. À terme : laisser au webmestre de l’institution la gestion quotidienne du site et la publication d’informations institutionnelles, mais réintervenir ponctuellement à la façon qu’un graphiste/maquettiste quand on a besoin d’une mise en scène plus « magazine », vivante et originale, au sein du même site.

    On a donc pour cette expo 3 parties distinctes :

    – une assez conséquente documentation historique sur la pharmacie depuis le moyen âge, sous forme d’une collection de longforms :
    https://fabre.montpellier3m.fr/La-documentation-historique
    (moi j’aime bien : j’ai appris plein de choses)

    – une visite virtuelle de l’expo de pots de pharmacie du rez-de-chaussée de l’hôtel Sabatier :
    https://fabre.montpellier3m.fr/L-exposition-des-salles-Cavalier

    – et assez tripant : la visite virtuelle complète de l’hôtel, pour l’exposition des œuvres de l’artiste Jeanne Susplugas :
    https://fabre.montpellier3m.fr/L-exposition-Jeanne-Susplugas

    Au passage, sur la page de l’expo Susplugas, les vignettes ont été créées par un script maison, qui fabrique des « mini-planètes » à partir de mes images panoramiques 360°.

    • Non, pas de moteur de recherche sur ce site, conçu pour être très « plat » (c’est-à-dire que tout est accessible dès la page d’accueil).

      Et pas de Raoult, parce qu’ici c’est la Paillade* !

      Plus sérieusement, ça ne présente que des médicaments qui ont prouvé qu’ils sont efficaces (mithridate, eau de vipère, et thériaque de Montpellier – la seule thériaque recommandée par ton médecin). Donc pas la poudre de perlimpinpin de ton savant de Marseille.

      * Chant des supporters du foot local.

  • Dr Damien Barraud commente la nouvelle vidéo de l’IHU :
    https://www.youtube.com/watch?v=r1hOyShXHak


    en réponse à la recommandation du savant de Marseille :
    https://twitter.com/raoult_didier/status/1313851127201398784

    https://twitter.com/fluidloading/status/1313950005116522503

    Bon @raoult_didier. Je vais t’expliquer pourquoi ce que raconte ce cinglé de Fouché est de la bêtise. Tu peux inviter tes petits charlatans @BrouquiPhilippe et @EChabriere aussi. Ils ont bcp de choses à apprendre. Et j’invite tous ceux qui ont cité ton tweet, parce que ce que j’ai lu dans ces citations est dégoulinant de bêtise. On mérite le Déluge et ce qui nous arrive je crois. Y a rien à sauver...

    Bon on va s’affranchir des choses avec lesquelles je suis d’accord. C’est facile il y en a peu. Et même pour cela il y a des bémols.

    1. Les conflits d’intérêts c’est mal. Ouais merci Captain Obvious. Les conflits d’intérêts c’est mal. Même les plus petits d’ailleurs. Ce qu’il oublie, en jugeant le Sir anglais, c’est que toi mon Didou tu en es perclus, de conflits, avec tes starts up. Joli mensonge devant la commission Parlementaire. Bref. C’est mal

    2. La Réanimation est une épreuve pour un malade. On les a vus ici, tous les débiles venir m’expliquer mon métier, et que j’étais Mengele ou le Boucher de l’Est, si je ne prenais pas en Réa papy ou mamy que les débiles en question laissaient mourir seuls dans des EHPAD ou avaient eux mêmes contaminés en allant se placer pour l’héritage. La Réa c’est une épreuve, un marathon couru au sprint. Qu’il ne faut pas infliger de manière indûe à des gens qui n’auront pas les réserves suffisantes pour cela, et qui ne profiteront pas de nos soins.

    3. Primum non nocere. C’est vrai. Il a raison. Il faut éviter au maximum la iatrogénie. Mais il se moque de nous et n’a manifestement rien compris à cette problématique, vu la quelques minutes dans lesquelles il parle des thérapeutiques que lui et sa team ont fait subir a ses cobayes.

    Et puis il y a le reste. Soit grosso modo 27 minutes de merde en barre. Avec des erreurs lourdes concernant la COVID. Sa physiopathologie. Son traitement. Avec @totomathon on avait déja assisté à ce triste (ou rigolo) spectacle dans une de ses vidéos YT de début de crise. En fait c’est triste. Parce que des malades subissent cela. Et des etudiants aussi. Et puis, plus grave à mon sens que ces péripéties virales, ce sont des erreurs lourdes, conceptuelles plus larges. Sur la philosophie de la Réanimation, dans ses aspects de triage, de gestion. Et sur la philosophie de l’"EBM", avec ces quelques minutes délirantes intitulées « épistémologie épidémique ». Tout cela sur un fond de complotisme distillé par petites touches à plusieurs moments.

    Je jette un voile pudique sur la forme hein. Le powerpoint est très mauvais. Et la manière de déclamer le message aussi. Encore qu’à coté de ton tripotage de barbiche sans regarder la caméra, cela reste très correct hein.

    Ah oui, j’oubliais. Le passage sur le fait qu’il vous admire, l’@IHU_Marseille et que nous « juchés dans nos certitudes sur la méthodologie » devrions « rougir jusqu’aux oreilles », « se cacher, se taire et faire » parce que nous avions les "mains propres mais vides. Bon ben j’ai moyennement apprécié. Parce que moi, contrairement à lui, j’ai fait. De la vraie réa, avec de vrais malades, en quantite, et sans compter mes heures. On n’est pas à l’@aphm_actu ici...

    Alors dans cette logorrhée de 28 minutes, il y a d’abord un axe sur les recommandations / dogmes / invasivité / iatrogénie...En bon Marseillais detestable, quand on est à cours d’arguments solides, on ressort la rivalité PSG-OM. Ca, quand on a rien à dire, on sait que l’on va se mettre l’amphithéatre de l’@IHU_Marseille dans la poche...Mais c’est nase. On dirait du @SamiaGhali . Ainsi donc il stigmatise ces « recommandations venant de Paris ». C’est vrai. les recommandations des sociétés savantes SFAR SRLF un peu SFMU éditées dans l’urgence en Avril étaient très parisiennes. Ca ne veut pas dire que c’est nul. Il y avait des gens très bien dedans. Il juge ces recommandations mauvaises. C’est vrai. Il était préconisé d’intuber très tôt les malades. C’est vrai. Dès 6 voire 4 litres. Bon ca n’était pas raisonnable, mais c’était à mon sens de l’erreur de bonne foi. L’idée en mettant un tuyau étanche dans la trachée du malade etait de protéger l’environnement d’une contamination par un malade qui respire, tousse, crache, tout cela facilité par des procédures d’aérosols, ou d’oxygénothérapie qui pouvaient majorer l’aérosolisation du virus et mettre en danger les soignants. C’était con mais encore une fois bien intentionné. J’en parle dès mars dans un tweet épinglé je crois...C’était con parce que - il ne faut pas sous estimer le risque d’aerosol, mais il en faut pas le surestimer, surtout si vous avez bien mis votre équipement de protection et surtout votre masque FFP2. - intuber quelqu’un n’est jamais anodin. Parce qu’il faut lui faire une anesthésie générale pour l’intuber, parce que intuber en détresse est risqué, parce que la ventilation mécanique un respirateur plusieurs jours a des effets indésirables, parce que la sédation qui va avec a des effets indésirables...

    C’est marrant parce qu’il avoue qu’il a fait cela, intuber tôt. Ben pas moi. Peut être puis je lui enseigner la réanimation et le zentensivism ?

    C’est mignon.

    Il a découvert que 100% de ce que l’on fait en réanimation a des effets indesirables. Mettre de l’adrénaline ou apparenté a des effets indésirables. Sédater a des effets indésirables. Ventiler avec un respirateur a des effets indésirables. Faire de l’épuration extrarénale a des effets indésirables. Tout. 100 ou quasi 100%. Ca n’est pas un problème. Ca n’est jamais un problème.

    – Si vous avez pesé votre indication et votre rapport bénéfice / risque correctement

    – Si, une fois l’indication posée, vous appliquez la technique correctement. On pourra parler un jour de comment perfuser de la noradrénaline, ou comment intuber, ou comment ventiler.

    C’est comme ca. Tout médecin fait cela tout le temps, peser un rapport bénéfice - risque. En fait si vous appliquez un traitement de manière irréflechie, ben ca fait plus de mal que de bien

    Un truc de dingue non ?. Si on avait a faire à un virus ultracontagieux genre rougeole ou varicelle, et avec une mortalité énorme, il n’aurait pas été idiot d’intuber très tôt. Là ca l’était idiot. C’est comme ca. C’est pas grave parce que l’on a su faire marche arrière dès les jours. On constate qu’il avoue avoir pris en Réa à Marseille des malades sous quelques litres d’oxygène. Alors dans le Grand Est on a pas eu ce loisir. Ne venaient en Réa que les plus cataclysmiques. Les malades sous 3 ou 4 litres étaient en secteur. J’en ai même laissé sous 15 litres. Mais à Marseille, comme on se tournait les pouces à cette époque, on pouvait prendre du malade pas grave. C’est sur que là en ce moment ca doit leur faire drôle de bosser à ces mecs qui n’ont même pas eu la décence de nous défendre quand Raoult nous crachait dessus. Bref.

    2ème problématique catastrophique de son discours, qui révèle une drôle de philosophie de la Réanimation : celle du triage et de la gestion des flux...ON. NE. DOIT. PAS. FAIRE. COMME. LUI. Si mon assistant fait cela, je mange son foie au staff.

    1. Une phrase qui disait à peu près « on a pris un malade de 85 ans en Réa en début de COVID pour avoir l’air de servir à quelque chose car on etait vide depuis 2 semaines ». Quelle abomination.

    En Réa on trie. Ca a bien fait hurler certains quand je leur disais cela. Mais on trie

    Tous les jours on trie. Dans l’INTERET du malade et du seul malade. Pour ne pas lui infliger des soins dits « futiles », qui ne lui profiteraient pas, qui seraient même parfois de l’acharnement thérapeutique. On trie et c’est l’exercice le plus difficile Parfois c’est clair qu’il faut prendre. Parfois c’est clair qu’il ne faut pas prendre. Et parfois on doute, et le doute doit profiter au patient. Et si on prend et que qques jours plus tard on s’est trompés, il est tjs temps et il faut faire marche arrière. Le malade est une fin en soi. Pas un moyen. Pas un moyen de « s’occuper parce qu’on est vide depuis 2 semaines ». Et surtout pas un moyen comme il le dit après de « faire du chiffre », de la cotation de T2A. Et c’est manifestement ce qu’il fait. Si c’est la philosophie de sa Réa c’est une honte. Garder une Réa en permanence pleine, et sortir un malade quand un autre se présente, pour être toujours plein, et ne pas fermer de lits, est à vomir. ALors je sais que beaucoup le font. Ca permet même à certains de choisir leurs admissions. Vous êtes pleins. Si on vous propose un vieux BPCO de 80 ans, vous dites que vous êtes navrés mais vous êtes pleins. Et si 30 minutes après on vous propose un SDRA de 40 ans, là vous faites en lit en 1h et vous acceptez le malade. Cette philosophie de management est detestable. Je n’ai pas été élevé ainsi et je n’élève pas mes jeunes ainsi. Un malade est admis quand on pense qu’on lui sera profitable. Et il sort à la minute ou il est apte à sortir. Point. On ne stocke pas un malade pour faire du chiffre, et pour choisir « le beau malade suivant ». Je connais même des fumiers qui surcotent les séjours. On prend le postoperatoire intubé. Et au lieu de l’extuber ASAP, on le maintient sédaté, ventilé PEEP 7 (ca rapporte plus que 6) et on l’extube le lendemain. COmme cela il côte 2 jours de ventilation. C’est de la réa de merde...Donc non un réa n’est pas « en tension en permanence ». Pas si on travaille correctement, sur les plans philosophiques, et techniques bien sûr. Les mecs jouent les révoutionnnaires anti-complotistes alors qu’ils sont de bons toutous du système de cotation de la T2A. Priceless non ?

    Autre passage bien émétisant : pour améliorer l’amont de la réanimation, il faut « Laisser les médecins prescrire ». Ca me rappelle vaguement une association de Mengele-lovers ca...Laisser les médecins prescrire. Prescrire quoi ? « quelquechose de cost effective, pas cher, pas toxique, et qui peut rapporter gros ». Je vous le donne en mille. Il vend la potion Raoult sans la citer ? Voila que notre révolutionnaire fait du cirage de pompes au Druide. On a les révolutionnaires que l’on mérite. Donc il vaut mieux laisser les médecins prescrire que «  fermer les restaurants ». Bon on s’en fout des restaurants. De manière plus large on retombe sur l’idée que prescrire la chloroquine permet d’éviter de confiner de manière plus ou moins large. Quel cinglé peut encore en octobre raconter des trucs pareils. C’est la stratégie Trump au début. Et Bolsonaro surtout. De la dinguerie.

    Petit passage complotiste. Où il reparle de la T2A. Et du codage des patients COVID. En insinuant comme d’autres qu’en gros cette épidemie est fausse et surévaluée, que l’on code COVID des malades qui ne sont pas COVID (des faux positifs de la faute des biologistes qui font n’importe quoi) ou qui sont COVID mais pour lesquels le COVID n’y est pour rien. Il y en a. Rarissime. En réa je n’en ai vu qu’un ou 2. J’ai souvenir d’une acidocétose inaugurale chez une asymptomatique COVID +. C’est rarissime. Et pas un problème car il est prévu plusieurs codes, en gros selon que le malade est infecté ou pas en situation d’infection mais COVID+. Tout est prévu. Il suffit juste de coder loyalement. Mais on ne fait pas expres de coder COVID pour gagner un magot caché. C’est detestable de faire croire cela.

    Bon je passerai sur sa vision de la physiopathologie de la COVID, en particulier pulmonaire. C’est de la physiologie de comptoir. Niveau externe. Et externe qui essaie d’expliquer un truc qu’il n’a pas compris. PEut etre @MarcGozlan pourrait remettre le lien de son papier où on avait débunké cela avec @totomathon . Le coup du remplissage qui fuite je n’en suis pas encore remis. Il dit que ce n’est pas un SDRA...mais décrit l’œdème pulmonaire lésionnel...donc un SDRA. C’est un merdier dans sa tête.

    Il y a un passage sur la thérapeutique. Hallucinant. Donc le Monsieur qui nous dit au début primum non nocere fait en fait après tout ce qu’il ne faut pas faire sur le plan thérapeutique, ni philosophiquement, ni en pratique. Il recherche les complications : embolie pulmonaire, oedème pulmonaire, et surinfection...et il « traite tout » comme il dit.

    – Des antibiotiques à large spectre (?!?). Spoiler : faut pas faire. Et puis si le malade à "39°, une atteinte lobaire, et une augmentation de la PCT"on « élargit » encore l’antibiothérapie. Il en faut SURTOUT pas faire. Sauf cas extrèmes, on n’élargit JAMAIS à l’aveugle et surtout pas sur une PCT. Les Danois ont essayé il ya qques années de faire cela : surmortalité. Verboten. Et ca ce sont des stratégies dans un CHU Francais en 2020. Hallucinant.

    –Il met des anticoagulants à fortes doses, curatives, pour une « éventuelle embolie pulmonaire ou pas qu’elle arrive » Attitude totalement hors des clous de l’EBM. De la physiopathologie de comptoir dangereuse. Je passe sur le chapitre antithrombine délirant et so rénaimation des années 90.

    –On « continue les antiviraux ». Bon

    Y a j’imagine qu’il parle de l’HCQ hein, pas de Remdesivir.

    Et puis ca finit avec l’immunomodulation. Et la tout y passe. Donc un gros CHU Francais, en 2020, comme des lapins de 3 semaines, on avoue pépouze balancer de l’antiIL1, du Tocilizumab, des antiJAK. C’est du délire absolu.

    Je passe aussi sur le délire du ’le malade n’est plus virifère et il est en orage inflammatoire". C’est faux pour la 1ère partie. Le malade est virifère (?!?) en Réa. Et l’orage inflammatoire on en a deja parlé. C’est de l’immunologie du sepsis niveau CM2.

    Mais le meilleur est la fin. L’epistémologie épidémique. Ou rebelote il cire les pompes du charlatan en chef, avec un discours totalement antiméthode et antiEBM, qui ne seraient pas adaptée à la pandémie. C’est faux. Et en opposant experience du mandarin, et preuves de la littérature, il montre qu’il ne maitrise pas du tout la définition princeps de l’EBM de Sackett. Un petit coup pour taper sur les bigs datas d’un monde monétarisé avec des entreprises qui « feraient un monde tel qu’ils ont décidé qu’il serait ». Du bon gros complotisme à 2 balles. ’il faut mettre de l’humain et pas de l’IA". Mandieu que c’est plat. Bigdatas et IA ne sont pas les réponses à tout. Ce sont des outils. Point. Les refuser serait comme refuser la roue ou l’imprimerie. C’est idiot. Il faut juste les apprivoiser car l’IA en réa fera toujours mieux que ces branques.

    Bon le problème c’est que ces outils vont faire du deep learning...à partir de la prise en charge des branques de la Réa de la Conception. Donc on n’est pas sauvés.

    Bref. Y a rien qui va. Et même sur des concepts plutot louables il se plante. Ca se passe comme cela dans une des reas d’un des plus gros hopitaux de France. Avec des vrais malades dedans. Et des étudiants à former.

    On mérite tous de mourir de la COVID.

  • En Grèce, Aube dorée jugée « organisation criminelle » sous les applaudissements - Libération
    https://www.liberation.fr/planete/2020/10/07/en-grece-aube-doree-jugee-organisation-criminelle-sous-les-applaudissemen

    « Pávlos a gagné, nous avons gagné, ils sont condamnés ! » s’est exclamée Magda Fyssas en sortant du tribunal d’Athènes mercredi, bras levés vers le ciel et poings serrés. Elle, c’est la mère courage qui a incarné le combat contre le parti néonazi sur le banc des accusés : Aube dorée. Chaque jour, vêtue de noir, elle a participé au procès depuis le début, en avril 2015. Et si Magda Fyssas proclame aujourd’hui sa victoire, c’est parce qu’au terme de cinq ans et demi d’audition, Aube dorée vient d’être reconnue « organisation criminelle ». Son chef et fondateur Nikólaos Michaloliákos, 62 ans, négationniste et admirateur du national-socialisme, a été reconnu coupable d’avoir « dirigé » et « appartenu à une organisation criminelle », ainsi que six autres cadres du parti néonazi. Quarante-cinq autres députés et militants ont été reconnus coupable d’« appartenance ». Parmi les crimes jugés lors du procès, l’assassinat du fils de Magda, Pávlos Fyssas, par un membre d’Aube dorée.

    C’était le 18 septembre 2013. Agé de 34 ans, ce militant de gauche, rappeur connu sous le nom de Killah P., est tué à l’arme blanche par Giorgos Roupakias, devant un café de son quartier de Keratsini, une banlieue de l’ouest d’Athènes. D’autres membres d’Aube dorée avaient déjà perpétré des tentatives d’homicide : l’une à l’encontre de pêcheurs égyptiens, le 12 juin 2012, l’autre visant des membres d’un syndicat communiste, le 12 septembre 2013. Et les militants étaient connus pour des agressions contre les immigrés, des « ratonnades » dans la capitale, ou encore des attaques contre des militants de gauche et d’extrême gauche, ou des employés d’ONG. Ils scandaient alors leur motto : « Sang, honneur, Aube dorée. »

  • Mercredi 7 octobre :

    Coronavirus : nouveau record de cas en 24 heures, Macron veut « plus de restrictions »
    https://www.lefigaro.fr/sciences/covid-19-18-746-nouveaux-cas-et-80-deces-au-cours-des-dernieres-24-heures-2

    Le ministère de la santé indique mercredi 7 octobre que 18.746 nouveaux cas de Covid-19 ont été détectés pendant les dernières 24 heures. C’est un record depuis l’utilisation de tests à grande échelle en France. Le taux de positivité des tests s’élève à 9,1% selon Santé Publique France.

    • Et puisque tu en parles, qu’est-ce qu’on apprend de ce #taux_de_positivité de 9% ? Ce sont bien des gens qui « ont » le virus, et qui dans deux semaines devraient être immunisés contre le virus, non ? Et si c’est généralisable à l’ensemble de la population, ça veut dire que tous les 15 jours on a 5 à 10% de la population qui est immunisée et c’est cumulatif, n’est-ce pas ? Je dois manquer quelque chose, parce que dans ce cas là, en 6 mois on devrait déjà être à 70% d’immunité collective, soit le fameux taux magique, non ? Où est ma faute de raisonnement ?

      #coronavirus #morts #deuxième_vague #immunité

    • Pas grave : si ça touche pas davantage les vieux, ou les profs diabétiques, si et si et si, dans trois semaines il n’y aurait qu’environ 210 morts par jour. Avec du confinement pour les vacances de la Toussaint, on fait un petit stop de la courbe, et, rassurons Duflo, ce sera plus qu’un mauvais souvenir pour les fêtes de fin d’année.
      Plus embêtant, entre 30 et 40 % des 5500 lits de réa effectivement disponibles faute de personnel soignant sont déjà pris par le covid. Alors quoi ? Importer des soignants qu’on est pas sûrs de trouver dans les régions faiblement covidées (dans les Côte d’Armor, il y a peu de covid, mais quasiment pas de réa, et donc pas plus d’infirmières réanimatrices) ? Mais où les prendre ? En Suisse où y compris les soignants qui se sont vu réclamer un indu sur leur prime covid et n’en peuvent plus des bas salaires vont taffer ? C’est pas là qu’on doit mettre les sous, ce serait un appel d’air sur les salaires dans lequel risqueraient de s’engouffrer tous les premiers de corvée. Reste à acheter des lots de cocktail d’anticorps REGN-COV2 pour qu’on soit tous à égalité et certains plus que d’autres avec le type d’outre Atlantique qui ne manque (presque ) pas d’air. Faut demander à Roche un prix de gros. Ensemble, nous réussirons.

    • Il y a eu un accident industriel désastreux sur la politique de test qui les a rendu inutiles. ( c’est la ligne : tester : foiré ; tracer, dans le noir, sans les toubibs, infirmières etc. ; isoler, on s’en fout).

      Test en masse sans prendre soin de privilégier les symptomatiques, les cas contact, les personnels soignants (et une zone géographique déterminée avec test de masse pour évaluer plus largement la prévalence de l’épidémie, mais pas toute la France), comme c’était préconisé, ce qui a pas été fait. D’où des délai de 3 à 12 jours pour les résultats. On a cassé le thermomètre encore une fois. Un énorme gâchis sanitaire et financer.
      Comme ça s’est vu, ils ont un resserré la focale. Donc ce sont plutôt les cas décrits ci dessus qui sont testé (le taux de positivité augmente encore davantage qu’avant) et plus trop les gens qui ont un anniversaire en famille ou une fête par semaine et les hypocondriaques (encore que... autour de moi ça se fait toujours tester à tort et à travers).
      Par ailleurs
      . les rares cas de réinfection recensés semblent plus grave que les primo-infection.
      . parmi les covidés, il y aurait 10% (ou plus ?) de syndrome covid long chez des personnes peu affectées initialement. Cette immunité collective qui causerait peut-être quelques millions de « covid long » dont on ne sait ce qu’ils deviennent est-elle souhaitable ?

      L’erreur de raisonnement est de penser que l’immunité collective qui n’est qu’une (hypothétique) donnée biologique (autre exemple, moins hypothétique : on va tous mourir) puisse être une stratégie « spontanée », autorégulatrice (le coût en nombre de vies humaines et économique est documentée par des prospectives pour le covid), sans les outils adéquats, vaccins ou traitements curatifs divers pour une infection qui affecte de manière très variée.

    • Hospitalisations et décès à l’hôpital depuis le 18/03/2020
      double échelle logarithmique

      note : les échelles de gauche et de droite sont compatibles entre elles, càd :
      • une même pente signifie un même taux de croissance
      • l’écart entre les courbes représente leur rapport,
      ainsi lorsque les courbes se croisent, cela signifie qu’il y a 1 décès pour 100 hospitalisations,
      une bande du quadrillage horizontal représente un facteur 2, ainsi fin mars (resp. mi-mai), il y avait environ 2% de décès par rapport aux hospitalisations (resp. 0,5%)

      EDIT : graphique du 8/10 modifié (avec les chiffres du 12/10) suite à erreur de traitement. Je cumulais H, F et ensemble, doublant le nombre de cas. Ce sont les mêmes courbes, mais avec les graduations divisées par 2

  • Loi anti-séparatiste de Macron sur l’#Islam : la #démocratie française à l’agonie - World Socialist Web Site
    https://www.wsws.org/fr/articles/2020/10/07/pers-o07.html
    https://www.wsws.org/asset/ff11c77d-ade7-462b-97e6-0f387457199e?rendition=image1280

    Le projet de loi, tel que présenté par Macron foulerait aux pieds la loi de 1905 sur la #laïcité et installerait un État policier. Il imposerait un contrôle direct du culte islamique par l’État ; le quadrillage du territoire français par la #police et le renseignement ; et à toutes les associations de France un serment d’allégeance aux « valeurs de la République », telles que les formulerait le Ministère de l’Intérieur. L’État compte montrer du doigt l’Islam et les banlieues ouvrières, livrés à la vindicte des médias et des forces de l’ordre.

    Macron a présenté une version à peine toilettée des délires antimusulmans de l’#extrême-droite, accusant « l’islamisme radical » de vouloir conquérir la France. Il a dénoncé une « crise profonde » de l’Islam qui provoquerait en France un « séparatisme islamiste », « qui se concrétise par des écarts répétés avec les valeurs de la République ». Il a accusé cet Islam de « radicalité dans la négation par exemple de l’égalité femmes-hommes » et une #radicalisation, « parfois jusqu’à aller faire le djihad ».

    Il a ajouté : « Il y a dans cet islamisme radical ... une volonté revendiquée, affichée, une organisation méthodique pour contrevenir aux lois de la République et créer un ordre parallèle, ériger d’autres valeurs, développer une autre organisation de la société, séparatiste dans un premier temps, mais dont le but final est de prendre le contrôle, complet celui-ci. Et c’est ce qui fait qu’on en vient ainsi progressivement à rejeter la liberté d’expression, la liberté de conscience, le droit au blasphème. »

    A part cette référence aux attentats terroristes contre Charlie Hebdo en 2015 par l’État islamique (EI), qui voulait se venger des caricatures du prophète Mohamed, Macron a dénoncé les écoles privées où les jeunes filles voilées se trouvent à présent refoulées par la loi française.

  • #Montpellier : 5G bad, casino good…

    Montpellier : un classement en "station de tourisme" pour accueillir des casinos ? | Métropolitain
    https://actu.fr/occitanie/montpellier_34172/montpellier-un-classement-en-station-de-tourisme-pour-accueillir-des-casinos_36

    Quant à l’implantation de casinos, Michaël Delafosse n’a pas laissé planer de doute : « Je vais être très clair. Il n’est pas exclu que ce type d’activité se développe sur la Métropole. Cela fera l’objet de discussions le moment venu ».

    Montpellier / 5G : Michaël Delafosse dit « non » aux antennes-relais sur les bâtiments publics | Métropolitain
    https://actu.fr/occitanie/montpellier_34172/montpellier-5g-michael-delafosse-dit-non-aux-antennes-relais-sur-les-batiments-

    Et s’il n’est pas rentré dans les détails du débat qui entourent la 5G, Michaël Delafosse argumente pour l’heure sur « les pollutions que sont les antennes relais » et demande aux opérateurs de revoir leurs copies : « Si c’est pour polluer davantage la ville, c’est non. Sur les bâtiments qui sont les nôtres, il y a déjà des antennes, on ne va pas en rajouter de plus ».

  • Coronavirus : Didier Raoult en pleine démonstration de logique Shadock
    https://www.lefigaro.fr/sciences/coronavirus-didier-raoult-s-inquiete-d-une-nouvelle-mutation-plus-virulente

    Avançant de nouveau sa théorie de la « surmutation » du Covid-19, le professeur Raoult a suggéré qu’il existait des « mini-épidémies avec plusieurs variants différents (...) et on a l’impression que ces variants n’ont pas la même sévérité. » « Le premier variant, qui circulait en juillet-août, donnait (...) une sévérité moindre : moins d’hospitalisations, moins de réanimations, moins de morts ». Aujourd’hui, « le variant 4 » nous fait « penser qu’il n’est pas aussi banal ni aussi bénin. »

    Interrogé sur l’état de la situation sanitaire à Marseille, Didier Raoult s’est montré moins rassurant qu’autrefois : « Il se passe l’inverse de ce qu’on pourrait imaginer : on était sur la pente d’une petite diminution et là, il y a une petite réaugmentation qui succède à la fermeture des restaurants et des bars. »

    Sur l’aérosolisation du virus, Didier Raoult persiste : « Le risque d’exposition aéroportée est relativement faible à côté du risque d’exposition manuporté (transmis par les mains, NDLR) ». « Moi je me passe 20 à 30 fois par jour les mains à l’alcool », a-t-il dit.

    La « petite réaugmentation », je comprends pas sa logique : c’est parce que le virus qui avait muté gentil (quand Raoult prédisait pas de seconde vague) a finalement muté méchant (quand la réalité l’a contredit), ou c’est parce qu’on a fermé les bars ? Les gens ils comprennent quoi, à ces fadaises ?

    Sinon, les contaminations dans les universités, c’est parce que les étudiants se tripotent, ou parce qu’ils respirent des aérosols ? Un petit coup de gel à l’entrée de l’amphi, et le problème est réglé, c’est ça ?

  • Sur l’approche à l’économie de bouts de chandelle de la gestion post-confinement, j’ai écrit la semaine dernière qu’elle risque, justement, de nous coûter beaucoup plus cher :
    https://seenthis.net/messages/878272

    Un autre aspect de cette approche entièrement focalisée sur l’idée qu’il faudrait à tout prix éviter d’effrayer les consommateurs, éviter de freiner la « relance », c’est que ça a tout de même un effet paradoxal sur cette « consommation » : toute une partie de la population (pour caricaturer : tout le monde au-delà de 45 ans) n’a pas confiance et réduit énormément sa « consommation ».

    Je n’ai rien trouvé à ce sujet, mais ça mériterait d’être creusé : les bistrots et les restaurants, mais aussi les salles de spectacle et les cinémas, ça fait bien depuis cet été, constatant l’espèce de n’importe quoi ambiant, le refus du gouvernement de promouvoir les règles sérieuses pour ne pas nuire au tourisme, que je n’y vais qu’à contrecœur. Cet été on est restés ici, on est allés à la plage, mais on a évité comme la peste les centres-villes de Palavas, Carnon et la Grande-Motte. Les magasins, les centres commerciaux, c’est pas super-rassurant. Les déjeuners avec des clients, j’évite. L’omniprésence, en tout lieu, du gros porc qui porte le masque sous le pif, c’est niet, je reste pas. Etc.

    J’aimerais bien qu’il y ait des statistiques là-dessus, parce que c’est quelque chose dont tout le monde me parle, mais qui semble ne pas faire partie de l’équation. Dans le milieu culturel, on me dit que les gens ne viennent pas (à Montpellier, l’opéra a mis toutes ses places à 10 euros, signe que ça ne part plus comme des petits pains) ; les restaurants, les rares qu’on a faits, on n’a pas réservé, on s’est juste pointés et il y avait de la place ; une amie qui a invité des clients pour une sortie culturelle chic me dit qu’une partie des gens ont préféré s’excuser, etc.

    On raconte généralement que ce sont les règles contraignantes qui pousseraient les gens à ne pas venir (ou qui feraient chuter la jauge des salles de spectacle), mais là où c’est ouvert, on me dit que c’est plus parce que les gens ne sont pas rassurés que parce qu’ils seraient obligés de porter un masque. L’opéra, si tu n’arrives pas à remplir une place sur deux aux tarifs habituels, j’ai dans l’idée que ce n’est pas parce que tu vas porter un masque, mais bien plus parce que de toute façon tu évites systématiquement les lieux publics confinés.

    Le refus de prendre en compte l’aérosolisation, alors qu’on est tous au courant, c’est le genre de chose qui aggrave la méfiance, d’ailleurs.

    Du coup, le choix de ne pas être allés vers une éradication du virus, et de le laisser circuler tant qu’on ne sature pas les services de réanimation, au motif de ne pas trop freiner l’économie, j’aimerais bien savoir quel « poids » ça a, justement, sur l’économie. À quel point ça a produit une « perte de confiance des consommateurs », surtout des plus de 45 ans, et à quel point ça chiffre déjà.

    Bref : à quel point un choix justifié par des considérations purement économiques produirait (à mon avis) des dégâts économiques. Alors que le choix de combattre plus activement le virus (comme d’autres pays l’on fait, en cherchant l’éradication, et pas le simple « containment »), sans doute plus coûteux à court terme, aurait évité cette perte de confiance.

  • Ventiler, quantifier le taux de CO2, filtrer. http://groupejeanpierrevernant.info/#Ventilation
    Maintenant que la propagation du #virus #Covid19 sous forme #aérosol fait enfin consensus (au moins chez les scientifiques) les ressources sur le sujet sont importantes : voici une fiche très complète à diffuser pour tous les lieux qui brassent du monde en espace clos (et ça complètera parfaitement l’article de @monolecte !)

    • Le CDC a enfin lâché le morceau hier soir… après avoir tergiversé depuis le 21 septembre (je dirais que l’hospi de Trump a été une bonne opportunité pour eux) avant de republier ce qu’ils savaient déjà. Alors qu’il ne faut pas perdre de temps face au virus et que nos cons, il va encore leur falloir des jours avant de réagir.
      Pendant ce temps, Merkel qui n’a jamais traité son peuple comme un ramassis de demeurés, est en train de commencer le déploiement des purificateurs d’air dans les écoles.

  • Beaucoup de commentaires de médecins sur ces images de Trump qui « tire pour respirer » :
    https://twitter.com/TalmadgeKing/status/1313333515585372162

    https://video.twimg.com/ext_tw_video/1313256087920021506/pu/vid/1280x720/6RxFLpJ8oTNoAZbs.mp4

    President Trump very dyspneic walking ~60 paces (stop 2x) and up ~30 steps. ? was O2 sats w/ walking White heavy check markbefore he left WRAMC? His “energy” not real, probably side effect of steroids. Vitals Q2h. Check O2 sats. Give O2 during sleep. Lots of other concerns.

    https://twitter.com/LehmannDrC/status/1313368191222022144

    Si ces videos sont bien recentes, ce crétin abyssal est en train de tirer pour respirer. On va avoir droit à une lecon en direct sur l’evolution de sars cov 2

    https://twitter.com/brenonade/status/1313263278613827585

    Trump appears to be wincing in pain while he breathes
    https://video.twimg.com/ext_tw_video/1313262892054122496/pu/vid/1280x720/Ep2AuVcrJzzwvd0X.mp4

  • Après une longue interruption, je reprends le fichier des décès quotidiens de l’Insee. Dernière livraison, le 2/10/20, MàJ pour l’ensemble des communes au 21/09/20

    France entière

    Pas de reprise notable des décès, à l’exception d’un petit pic autour du 10 août. Après balayage des départements, la surmortalité se concentre presque exclusivement dans le département du Nord, entre le 10 et le 14 août, avec un petit débordement sur le Pas-de-Calais.

    Surmortalité locale passée totalement sous les radars…