• Bernanos : pourquoi les Français n’ont plus de patrie…
    http://www.dedefensa.org/article/bernanos-pourquoi-les-francais-nont-plus-de-patrie

    Bernanos : pourquoi les Français n’ont plus de patrie…

    Les gilets jaunes ont marqué une résurrection populaire et patriotique. Cette résurrection s’est faite au détriment d’un État autoritaire, dépensier et déconsidéré, et de ses hauts fonctionnaires, énarques alliés aux banquiers, ceux que Bernanos nommait les grands citoyens.

    J’ai déjà évoqué la France contre les robots ou la Grande-peur des bien-pensants, si indispensable pour comprendre la disparition de la chrétienté puis du christianisme en France en particulier (et qu’on ne vienne pas contredire Bloy ou Bernanos…). Mais Bernanos perçoit la disparition de la France en tant que patrie, patrie dévorée par le monstre étatique. L’État moderne, « le plus froid des monstres froids », a tout bouffé en effet, patries, familles, races, peuples, culture, (...)


  • Macron, le gauleiter et la « populace jaune »
    http://www.dedefensa.org/article/macron-legauleiteret-la-populace-jaune

    Macron, le gauleiter et la « populace jaune »

    Les Allemands sont très mécontents de leur gauleiter de l’Élysée... Ainsi pourrait-on résumer, sous forme à peine caricaturale parce que sollicitée par le ton des commentateurs allemands, les réactions du monde financier allemand dont ces commentateurs se font les porte-voix. Ce qui n’est pas passé, c’est la « capitulation » de Macron devant la « populace jaune » (les termes sont ceux d’un article du rédacteur en chef des questions financières Olaf Gersemann du grand quotidien Die Welt, qui a énormément d’antennes dans le monde financier allemand).

    WSWS.org fait un compte-rendu de l’article de Die Welt, et d’autres, après l’allocution lundi du président français, nous donnant ainsi une bonne synthèse des réactions allemandes, du monde de la finance bien entendu, (...)


  • La terrible vindicte du Sénat contre MbS
    http://www.dedefensa.org/article/la-terrible-vindicte-du-senat-contre-mbs

    La terrible vindicte du Sénat contre MbS

    Le Sénat n’a pas reculé, ni tempéré aucunement ses “bonnes résolutions”. Les vieux briscards habitués des couloirs absolument corrompus de Washington D.C., type House of Cards plutôt que “D.C.-la-folle”, constatent ce fait extraordinaire que le très-puissant lobby saoudien, – sans doute l’incontestable second après l’intouchable The Lobby (israélien), – n’a rien pu faire malgré ses dizaines de $millions “investis” dans cette affaire contre la vague vertueuse qui a emporté les sénateurs. Faut-il crier “victoire” ? Pourquoi pas mais cela se discute et cela se nuance car il faut savoir de quelle victoire l’on parle.

    L’on sait que le Sénat a développé depuis l’assassinat le 2 octobre du journaliste-familier des princes saoudien, puis journaliste-opposant des princes, (...)


  • Tu-160 si proches de la Floride
    http://www.dedefensa.org/article/tu-160-si-proches-de-la-floride

    Tu-160 si proches de la Floride

    Au vu de certains signes, actes et paroles depuis leur arrivée, il ne fait aucun doute pour notre compte que la “visite d’amitié”, – presque des vacances à les entendre, – des deux bombardiers stratégiques russes Tu-160 Cygne blanc au Venezuela est effectivement, comme nous en faisions l’hypothèse, un très sérieux signal stratégique d’avertissement aux USA, une démonstration par la communication de projection de forces. Mis en perspective, cet acte comme nous le considérons, qui prépare peut-être/sans doute une véritable stratégie de projection de forces, avec des bases russes dans certains pays d’Amérique Latine, ne peut être considéré comme une surprise, mais comme la concrétisation d’une réelle logique de montée en puissance russe depuis deux mois (annonce du retrait US du (...)


  • Céline et Gramsci face à la France et à Macron
    http://www.dedefensa.org/article/celine-et-gramsci-face-a-la-france-et-a-macron

    Céline et Gramsci face à la France et à Macron

    Les gilets jaunes calmés, Marrakech signé, Macron réélu ou sa successeuse déjà choisie par Attali-Rothschild-BHL, il faut faire le point. Relisons Karl Marx et son dix-huit Brumaire :

    « Chaque intérêt commun fut immédiatement détaché de la société, opposé à elle à titre d’intérêt supérieur, général, enlevé à l’initiative des membres de la société, transformé en objet de l’activité gouvernementale, depuis le pont, la maison d’école et la propriété communale du plus petit hameau jusqu’aux chemins de fer, aux biens nationaux et aux universités. La république parlementaire, enfin, se vit contrainte, dans sa lutte contre la révolution, de renforcer par ses mesures de répression les moyens d’action et la centralisation du pouvoir gouvernemental. Toutes les révolutions politiques (...)


  • Gouverner par la narrative du complot
    http://www.dedefensa.org/article/gouverner-par-lanarrativedu-complot

    Gouverner par la narrative du complot

    13 décembre 2018 – Nous proposerions bien volontiers que l’expression fameuse de “la théorie du complot”, découverte à l’occasion de 9/11 avec moult cris d’orfraie par tous les plumitifs-Système et zombieSystème du zoo de nos élites, et tenue depuis 9/11 comme le péché fondamental de tout ce qui est ou paraît antiSystème, soit remplacée de façon plus décisive par, l’expression “narrative du complot”. Cela oindrait ainsi le “complot” de la forme-informe du simulacre convoquée pour décrire la “société liquide” et les “systèmes gazeux” qui caractérisent notre postmodernité, en même temps que sonnerait le tocsin d’une narrative de complot devant l’ombre de la “Bête Immonde”, numéro d’immatriculation-666 revu par des Gilets plutôt bruns que jaunes.

    Car aujourd’hui en effet, il (...)


  • Planétoïde d’excréments ravagé par des vers frétillants...
    http://www.dedefensa.org/article/planetoide-dexcrements-ravage-par-des-vers-fretillants

    Planétoïde d’excréments ravagé par des vers frétillants...

    Je crois qu’il est malséant de dire du mal des personnes récemment décédées. Cela peut blesser les êtres chers qu’ils ont laissés derrière eux et créer de l’animosité parmi les vivants. La mort doit être traitée avec dignité et décorum. Les morts devraient être pardonnés pour leurs transgressions, car même les vrais méchants pourraient être considérés comme ayant fait une bonne chose à la fin, mourir, débarrassant ainsi le monde de leur présence immonde, leur mort même étant un acte d’expiation.

    Mais cette façon de penser est-elle pertinente pour la disparition opportune des orbespolitiques américains, qu’il s’agisse de sacs sphériques démocrates suppurants ou de planétoïdes d’excréments républicains ravagés par des vers frétillants ? Ne serait-il pas (...)


  • Douguine, le populisme, la Tradition et les GJ
    http://www.dedefensa.org/article/douguine-le-populisme-la-tradition-et-les-gj-1

    Douguine, le populisme, la Tradition et les GJ

    On connaît le philosophe et homme d’influence Alexandre Douguine, qui défend en Russie la doctrine extrêmement russe de l’eurasisme (ou néo-eurasisme puisqu’un premier eurasisme fut développé dans les années 1920 par des exilés russes). Ses conceptions appréciées d’une façon générale s’appuient sur la Tradition et une sorte de nationalisme mystique ; bien entendu et évidemment, la critique libérale occidentale s’est trouvée mécaniquement conduite à le classer à l’extrême-droite selon les normes terroristes psychologiques et communicationnelles du bloc-BAO pour le faire entrer dans sa grille de “diabolisation” habituelle et rechercher sa destruction intellectuelle dans l’opprobre religieux de l’excommunication.

    Sans nous attarder aux détails politiques, aux (...)

    • pour ceux qui auraient un doute sur l’orientation d’#Alexandre_Douguine,…

      Mais les élites capitalistes modernes, qui n’ont pas d’aristocratisme, sont avides de pouvoir, de position et de confort. Dans le même temps, de plus en plus de personnes de types marginaux ont commencé à pénétrer dans la “nouvelle élite”, les personnes non issues de groupes périphériques, mais appartenant à des groupes minoritaires – ethniques, culturels, religieux (souvent sectaires) et sexuels – sont devenus dominants parmi eux. Selon Christopher Lasch, c’est cette cohue perverse qui constitue la base de l’élite mondialiste moderne, qui détruit les fondements de la civilisation.
      […]
      Macron est un représentant du même type des “nouvelles élites”.
      […]
      Les gilets jaunes se sont rebellés contre Macron et contre l’élite libérale au pouvoir. Mais aujourd’hui, ce n’est déjà plus un mouvement de droite ou de gauche classique. Macron est de gauche pour le soutien de la migration, la protection des minorités, la légalisation de la dégénérescence et le soi-disant “marxisme culturel”, mais il est de droite (droite libérale) en termes d’économie, défendant fermement les intérêts des grandes entreprises et de la bureaucratie européenne. Il est un pur globaliste, ne dédaignant pas une affirmation directe de son appartenance à la franc-maçonnerie (son fameux signe de la main représentant un triangle), même avec des slogans sataniques explicites : « Faites ce que vous voulez, votez pour Macron. » La révolte des gilets jaunes est précisément contre cette combinaison de droite libérale et de gauche libérale.

    • Je reste consterné par la capacité de ces gens qui se disent « de droite » à voir des soutiens de la migration dans ce qui est au pouvoir par chez nous. Ils se disent de droite, mais ne sont que crétins. Ou des malhonnêtes. Ils souhaiteraient que l’on fasse des synonymes de ces 3 mots qu’ils ne s’y prendraient pas autrement.


  • Céline et Gramsci face à la France à Macron
    http://www.dedefensa.org/article/celine-et-gramsci-face-a-la-france-a-macron

    Céline et Gramsci face à la France à Macron

    Les gilets jaunes calmés, Marrakech signé, Macron réélu ou sa successeuse déjà choisie par Attali-Rothschild-BHL, il faut faire le point. Relisons Karl Marx et son dix-huit Brumaire :

    « Chaque intérêt commun fut immédiatement détaché de la société, opposé à elle à titre d’intérêt supérieur, général, enlevé à l’initiative des membres de la société, transformé en objet de l’activité gouvernementale, depuis le pont, la maison d’école et la propriété communale du plus petit hameau jusqu’aux chemins de fer, aux biens nationaux et aux universités. La république parlementaire, enfin, se vit contrainte, dans sa lutte contre la révolution, de renforcer par ses mesures de répression les moyens d’action et la centralisation du pouvoir gouvernemental. Toutes les révolutions politiques n’ont (...)


  • Tu-160 au Venezuela : la Russie se prépare au conflit
    http://www.dedefensa.org/article/tu-160-au-venezuela-la-russie-se-prepare-au-conflit

    Tu-160 au Venezuela : la Russie se prépare au conflit

    Nous sommes au niveau du symbole, mais c’est un symbole de poids, du poids du bombardier stratégique Tu-160 (surnom : Cygne blanc), le plus puissant aéronef stratégique (toutes capacités, compris le nucléaire) des forces armées russes. Deux Tu-160, accompagnés de deux avions de logistique et d’entretien (un Il-62 et un An-124) ont atterri hier à l’aéroport international Bolivar de Caracas, au Venezuela, après un vol de 12 000 kilomètres sans escale bien sûr ravitaillement en vol au-dessus des mers de Barents, de Norvège, de l’Océan Atlantique et de la mer des Caraïbes. Des F-16 norvégiens ont suivi le vol au-dessus de la Mer de Norvège.

    La visite des Russes suit un voyage du président Maduros à Moscou il y a quelques semaines. La Russie a effectué des (...)


  • Psychologie de la Résistance
    http://www.dedefensa.org/article/psychologie-de-la-resistance

    Psychologie de la Résistance

    10 décembre 2018 – Comme beaucoup d’entre vous, je crois, j’ai vu défiler au hasard des réseaux-TV nombre de divers Gilets-jaunes qui sont des usagers des réseaux-sociaux. Dans cette bataille de l’influence, sans préjuger de l’orientation, on a pu voir que les réseaux-TV sont à la traîne des réseaux-sociaux ; les seconds qui sont le vrai “nouveau-monde” fomentent l’événement comme ils veulent, les premiers qui sont du simulacre de pseudo-“nouveau-monde” les commentent comme ils peuvent.

    Ainsi les réseaux-TV, encombrés de leurs commentateurs consultants-attitrés mille fois entendus débitant leurs sornettes en rond comme du saucisson, ont-ils depuis un mois de plus en plus souvent sollicité les Gilets-jaunes à leurs luxueuses tables-rondes, ou ovales, ou rectangulaires, peu importe. (...)


  • Le combat européen des Gilets-jaunes
    http://www.dedefensa.org/article/le-combat-europeen-des-gilets-jaunes

    Le combat européen des Gilets-jaunes

    Aujourd’hui paraît sur Les-Crises.fr une tribune signée de dix-neuf économistes qui donnent une appréciation fort peu envisagée du sens de la grande révolte des Gilets-jaunes. Comme dans toute chose et pour mieux la comprendre, il faut tenter d’aller à ce qui peut figurer, par étape, comme la cause première des événements ; dans ce cas, disent ces économistes, c’est l’euro : « L’existence de l’euro, cause première des “gilets jaunes” », dit le titre de cette tribune.

    La tragédie des peuples européens est ainsi parfaitement mises en lumière avec l’euro comme bourreau monétaire, et Bruxelles comme tribunal expéditif et sans appel. Le rôle pervers de l’euro, ses conséquences catastrophiques qui ne cessent de s’aggraver à mesure que les peuples européens, confrontés au diktat du (...)


  • En attendant mai 2019
    http://www.dedefensa.org/article/en-attendant-mai-2019

    En attendant mai 2019

    9 décembre 2018 – Avec ce mouvement des Gilets-jaunes devenus élément crisique fondamental du tourbillon crisique, nous avons très rapidement posé la question de la légitimité. Nous l’abordions longuement et explicitement le 26 novembre. Aujourd’hui, après ce quatrième “samedi” qui s’est passé selon des normes acceptables pour tous selon la logique des événements, cette légitimité s’est renforcé en France même, ajoutant l’opérationnel au symbolique.

    • La “dramatisation” était devenue proche du rocambolesque, tout en étant assumée par les commentateurs, avec des rumeurs d’attaque de l’Élysée et de tentatives de “coup d’État”. Rien, de semblable n’a eu lieu. (Si “coup d’État” il devait y avoir, ce ne serait évidemment ni des Gilets-jaunes ni d’aucun des groupes qui s’agglomèrent à l’occasion, (...)


  • Fustel de Coulanges et la Femme du boulanger
    http://www.dedefensa.org/article/fustel-de-coulanges-et-la-femme-du-boulanger

    Fustel de Coulanges et la Femme du boulanger

    Restons dans le panégyrique du génie populaire. Pagnol alors.

    On commence par un rappel de Fustel de Coulanges, car c’est le seul moyen de comprendre la Femme du boulanger par-delà la célébration de notre cinéma de papa, des dialogues avec accent ou de l’extraordinaire Raimu, acteur préféré d’Orson Welles :

    « La maison d’un Grec ou d’un Romain renfermait un autel ; sur cet autel il devait y avoir toujours un peu de cendre et des charbons allumés.

    C’était une obligation sacrée pour le maître de chaque maison d’entretenir le feu jour et nuit. Malheur à la maison où il venait à s’éteindre ! Chaque soir, on couvrait les charbons de cendre pour les empêcher de se consumer entièrement ; au réveil, le premier soin était de raviver ce feu et de l’alimenter avec quelques (...)


  • Très-gros temps pour Mélenchon
    http://www.dedefensa.org/article/tres-gros-temps-pour-melenchon

    Très-gros temps pour Mélenchon

    Certes, la France résonne aujourd’hui d’une tension extraordinaire et extraordinairement palpable et audible, comme la corde d’un arc bandée jusqu’à la rupture, au matin de ce 8 décembre 2018. Nul n’a fait grand effort pour apaiser cette tension, ou plutôt nul n’a réussi malgré ses efforts, à apaiser cette tension. Ici, on lit une interview de Djordje Kuzmanovic, sur cette tension extraordinaire de la situation générale autant que sur la situation au sein de FI (France Insoumise), qui est un mouvement particulièrement concerné par les Gilets-jaunes.

    Kuzmanovic occupait dans ce parti le poste de conseiller diplomatique de Mélenchon et affirmait une position clairement souverainiste. Il a très-récemment et spectaculairement quitté FI à cause de l’orientation de ce parti vers (...)


  • Notes sur “la guerre inévitable ?”
    http://www.dedefensa.org/article/notes-sur-la-guerre-inevitable

    Notes sur “la guerre inévitable ?”

    7 décembre 2018 – Certes, la France a retrouvé une certaine prétention à être un peu le centre du monde, avec sa révolte des Gilets-jaunes qui semblerait offrir ce qui pourrait être la recette de l’insurrection postmoderne, – avec tous les risques y afférant, – que la dynamique postmoderne recherche désespérément. Pour autant, les autres éléments constitutifs du tourbillon crisique où la France a pris sa place continuent à tourner de plus en plus vite et à affirmer leur existence. C’est le cas de l’affrontement, également de type postmoderne, entre la Russie et ses innombrables “accusateurs” du bloc-BAO et, sur le terrain de la possibilité d’extension du risque d’un conflit réel, entre la Russie et des USA qui balancent entre Washington D.C. et “D.C.-la-folle”.

    Pour ce dernier (...)


  • Complotisme “en marche”
    http://www.dedefensa.org/article/complotisme-en-marche

    Complotisme “en marche”

    7 décembre 2018 – Sommes-nous à la veille d’un coup d’État ? Si l’on était en d’autres temps où ce genre de choses étaient envisagés avec des éléments sérieux et probants comme en 1958 (13-Mai), en 1962 (putsch des généraux à Alger) et même en 1968 (Mai-68), ce serait une tragédie en cours de structuration ; dans notre temps qui cultive si intensément le goût des montages et du simulacre, ce pourrait être aussi une tragédie-bouffe de la sorte qui en est la marque. Le paradoxe bien malheureux quant aux circonstances de la journée de demain de cette flambée d’alarmes et d’urgences montée d’abord en simulacre paniquard, c’est que cela pourrait donner ou avoir donné des idées aux quelques groupes et individus à l’esprit lunatique et un peu dérangé, et enfiévré de diverses illusions de violence (...)


  • Les Gilets-jaunes et le progrès
    http://www.dedefensa.org/article/les-gilets-jaunes-et-le-progres

    Les Gilets-jaunes et le progrès

    Nous choisissons ce texte parce qu’il a une analyse claire et précise, — nous ne disons pas “juste et fondée” parce que ce n’est pas le propos, – de la bataille en cours. On doit voir aussitôt combien, si elle est acceptable, cette vision “claire et précise”conduit à la perception d’une extrême confusion et d’une indécision conjoncturelle à mesure. Ce constat n’est pas une critique, – pour ce propos, dans tous les cas, – mais simplement la reconnaissance de l’extrême complexité de la crise française (du “Printemps Français”).

    L’auteur étant nettement d’origine communiste dans sa pensée, il est normal en un sens, c’est-à-dire tentant pour lui de proclamer que cette dynamique des Gilets-jaunes illustre une “lutte des classes”, comme lui-même l’écrit : « Eh bien si, il y a bien une (...)


  • Le vol du poulet sans tête
    http://www.dedefensa.org/article/le-vol-du-poulet-sans-tete

    Le vol du poulet sans tête

    Quand j’ai eu cinq ans, j’ai passé l’été dans un petit village à quelques fuseaux horaires à l’est de Moscou et j’ai assisté à l’exécution d’un coq. Mon frère et moi étions allés chez un voisin chercher des œufs. Juste au moment où nous arrivions, le voisin avait attrapé le coq et lui a coupé la tête. Le coq, qui n’avait plus de tête, a alors effectué une acrobatie aérienne tout à fait étonnante. Après avoir effectué un impressionnant décollage, il s’est relevé et a rechuté à plusieurs reprises. Ayant exécuté plusieurs courses folles, il n’a pas été découragé par ce qu’il aurait perçu auparavant comme des collisions frontales. Je connaissais bien les piètres qualités aérodynamiques des oiseaux de basse-cour et j’ai été impressionné par le comportement énergétique et erratique d’un oiseau libéré de (...)


  • Le choix du pire pour éviter pire
    http://www.dedefensa.org/article/le-choix-du-pire-pour-eviter-pire

    Le choix du pire pour éviter pire

    Péril intérieur

    Le moustachu appelé par Trump comme Conseiller à la Sécurité Intérieure John Bolton dont l’essence néoconservatrice semble avoir précédé l’existence dans la première administration de Bush junior a fait preuve d’une certaine perspicacité malgré cet handicap ontologique. Devisant auprès d’un cercle d’étudiants de la Alexander Hamilton Association, l’élite future du pays, rassemblée autour de la croyance que si les Usa conduisent le monde, c’est pour le plus grand bien de tous, il avait émis un propos qu’il aurait récusé venant de la bouche d’un quelconque manant anti-étasunien primaire. C’était en janvier 2018. La dette étasunienne a atteint un niveau où elle constitue une menace pour la société ainsi que pour la sécurité intérieure. Aussi conviendra-t-il de réduire (...)


  • Le monde découvre le “Printemps Français”
    http://www.dedefensa.org/article/le-monde-decouvre-le-printemps-francais

    Le monde découvre le “Printemps Français”

    5 décembre 2018 – On connaît l’importance que nous accordons à la communication ; là-dessus, on connaît l’importance que nous accordons à la communication antiSystème, et, dans ce contexte, à la presse antiSystème ou “alternative” ; l’on connaît, enfin, l’importance que nous sommes obligés d’accorder, dans tous ces domaines, à la langue anglo-américaine dans la communication (y compris antiSystème) et à la communication de la presse antiSystème aux USA.

    (Dans ce cas, nous laissons de côté la presseSystème internationale et anglo-saxonne, et US certes, qui, elle, parle des Gilets-jaune depuis le début. Cette presseSystème est complètement orientée, sur la défensive devant tout ce qui rappelle la poussée populiste. Directement, elle n’a aucun rôle dans la recherche de la (...)

    • Par conséquent, l’importance considérable que ZeroHedge.com accorde brusquement aux événements français, depuis dimanche et les événements de samedi, est pour nous un signe convaincant que la communication anglophone/USA/antiSystème :

      1) a pris conscience de l’importance des événements français ; et

      2) qu’elle leur a donné, ce faisant, c’est-à-dire par cette intervention elle-même, une importance supplémentaire en les haussant justement au niveau mondial, en en faisant par le fait de leur soudain intérêt une crise mondiale... Comme l’écrivaitWSWS.org lundi matin, effectivement « ...[c]es événements constituent un tournant décisif non seulement pour la France et l’Europe, mais pour le monde entier. »

      Qu’est-ce qui a causé cet événement de la Grande Diffusion globale de communication de l’événement français depuis le week-end ? Son importance sur la durée dira-t-on, mais beaucoup plus sûrement le paroxysme de violence de samedi perceptible dans la communication, et principalement selon nous le symbolisme formidable de l’image de l’Arc de Triomphe devenu enjeu de la bataille de rue ; l’Arc-de-Triomphe, symbole de Paris-en-France, à la différence de la Tour Effel à notre sens, qui est plutôt le symbole de Paris-seul, ou Paris et la modernité. (Dans tous les cas, interprétation symbolique n’impliquant nullement dans notre chef ni un jugement de valeur, ni un jugement esthétique.)

    • Suit l’énumération de quelques «  explications  » vues de l’(étrange !) étranger…

      Autre son de cloche qui montre bien l’internationalisation et la diversification de la découverte et de la perception avec l’imagination “en marche” de la crise Gilets-jaune hors de France : la thèse selon laquelle ce mouvement est du type #regime_change, instrumentée par des USA extrêmement prompts à réagir et à mobiliser ”les esprits et les cœurs” devant les projets macroniens d’“armée européenne” soi-disant concurrente de l’OTAN, selon le compte-rendu du réseau TV russe Vesti Nedeli ; les Gilets-jaunes défenseurs de l’OTAN, voilà une interprétation originale, tout comme une autre thèse de la même tendance, celle où les Gilets-jaune seraient manipulés par la Grande-Bretagne, avec un parallèle avec Kadhafi...

      De la même Russie, la Française Karine Bechet-Golovko sur son site Russie politics dédié à « l’actualité russe en français » et qui, pour cette fois, évalue l’actualité française vue de Moscou dans un article qui fait des Gilets-jaunes une insurrection contre la postmodernité macronienne, et de « Macron, la caricature de Porochenko : c’est peu dire ».


  • Un RIC chasse un BRICS
    http://www.dedefensa.org/article/un-ric-chasse-un-brics

    Un RIC chasse un BRICS

    Le BRICS (d’abord BRIC) eut son heure de gloire, durant les années 2008-2015, lorsque Lula (puis Rousseff) étai(en)t aux affaires au Brésil et que l’Afrique du Sud était dirigée par Jacob Zuma. Puis les temps ont changé et le BRICS a perdu sa dynamique politique avec des changements de présidents et d’orientation, l’effacement du Brésil et de l’Afrique du Sud, et aussi une certaine incertitude en ce qui concernait l’Inde avec son nouveau Premier ministre Modi.

    Mais voici qu’un événement a eu lieu en marge du G-20, que nous signale notre ami et remarquable commentateur retraité des affaires diplomatiques indiennes, M.K. Bhadrakumar. A l’initiative de Poutine s’est tenu un sommet à trois, avec Xi pour la Chine et Modi pour l’Inde. On voit qu’on retrouve le RIC du BRICS, avec les (...)


  • Les gilets jaunes mettent Macron en péril
    http://www.dedefensa.org/article/les-gilets-jaunes-mettent-macron-en-peril

    Les gilets jaunes mettent Macron en péril

    La France « qui se lève tôt le matin » supporte de façon massive ce mouvement d’insurrection traduisant la misère du peuple.

    Le gouvernement du Premier ministre Édouard Philippe aurait procédé à plus d’un millier d’interpellations à l’échelle de la France, depuis le début des conflits, un chiffre incroyablement élevé qui témoigne de la gravité de la situation. En outre, plusieurs éléments issus de certaines franges ultra-violentes, dites des « black-bloc », mais aussi de l’« ultra-droite », ont causé des dégradations importantes à Paris, notamment sur l’Arc de Triomphe.

    Toujours est-il que l’ensemble du mouvement des gilets jaunes représente une colère populaire qui déborde du cadre trop étroit des analyses politiques habituelles. Bien que (...)


  • Les gilets jaunes mettent la Ve République en péril
    http://www.dedefensa.org/article/les-gilets-jaunes-mettent-la-ve-republique-en-peril

    Les gilets jaunes mettent la Ve République en péril

    La France « qui se lève tôt le matin » supporte de façon massive ce mouvement d’insurrection traduisant la misère du peuple.

    Le gouvernement du Premier ministre Édouard Philippe aurait procédé à plus d’un millier d’interpellations à l’échelle de la France, depuis le début des conflits, un chiffre incroyablement élevé qui témoigne de la gravité de la situation. En outre, plusieurs éléments issus de certaines franges ultra-violentes, dites des « black-bloc », mais aussi de l’« ultra-droite », ont causé des dégradations importantes à Paris, notamment sur l’Arc de Triomphe.

    Toujours est-il que l’ensemble du mouvement des gilets jaunes représente une colère populaire qui déborde du cadre trop étroit des analyses politiques habituelles. (...)


  • Victor Hugo et les gilets jaunes
    http://www.dedefensa.org/article/victor-hugo-et-les-gilets-jaunes

    Victor Hugo et les gilets jaunes

    J’avais comparé Macron au prince-président Louis-Napoléon, lui aussi mis là pour rassurer les bourgeois, marchés, et journalistes. Certes avant la sotte idiotie de Sedan il avait plus fait de bien à son pays que le macaron. Mais n’est pas Bonaparte qui veut.

    Et puis je suis tombé sur le fameux livre d’Hugo Napoléon Le petit. Il est formidable. Je vous laisse lire : il y a un chapitre qui s’appelle « On se réveillera ». On lit le père de la nation qui s’adresse à ce peuple souverain et batailleur qui hante la tempête et se rit du marché (dirait Baudelaire).

    « ON SE RÉVEILLERA Mais cela ne sera pas ; on se réveillera. Ce livre n’a pas d’autre but que de secouer ce sommeil. La France ne doit pas même adhérer à ce gouvernement par le consentement de la léthargie ; à de certaines (...)