• Secessio Plebis
    http://www.dedefensa.org/article/secessio-plebis

    Secessio Plebis

    2 décembre 2018 – ... On aura traduit, j’espère, nous qui sommes des latinistes patentés : Secessio Plebis signifie “sécession de la plèbe”. Je me demandais comment les Romains auraient traduit “Gilets-jaunes” et je m’aperçois que “Gilets-jaunes” est peut-être bien la traduction en code de Secessio Plebis.

    Rendons à César, – car c’est bien le cas de le dire... Je n’ai pas sorti cette expression de “sécession de la plèbe” de ma belle imagination et de ma vaste culture. Je l’ai entendue (hier en fin d’après-midi, sur RT) de la bouche de monsieur Lucien Leclercq, rédacteur-en-chef de Nouveau Cénacle, parlant des trois événements, des trois “sécessions de la plèbe”, expression consacrée, qui marquèrent l’histoire de Rome, successivement en 494, 449 et 293 avant notre ère. Si l’on veut, la “plèbe”, la (...)


  • Notes sur les marionnettes du G-20
    http://www.dedefensa.org/article/notes-sur-les-marionnettes-du-g-20

    Notes sur les marionnettes du G-20

    1erdécembre 2018 – D’abord, la grande nouvelle : le G-20 de Buenos-Aires fut ouvert finalement, en fanfare si l’on veut, ou bien comme un signal divin de mécontentement pour ceux qui ont l’esprit au Ciel, par un tremblement de terre dont l’épicentre était fort proche de la capitale argentine mais de magnitude modérée (3.8 sur l’échelle de Richter) et autorisée par les services de sécurité. On ne crut pas une seconde à une attaque terroriste : le mécontentement divin, certes un peu méprisant, n’en est donc qu’à l’avertissement, pas à la punition... Le journaliste Steve Herman tweeta :

    « I was sitting next to @GalloVOA in the @WhiteHouse press filing center here in Buenos Aires and we heard this rumble and saw the chandeliers sway slightly. I assured him that as a veteran of (...)


  • Bourdieu et les grévistes face au gouvernant de droit divin
    http://www.dedefensa.org/article/bourdieu-et-les-grevistes-face-au-gouvernant-de-droit-divin

    Bourdieu et les grévistes face au gouvernant de droit divin

    On prend les mêmes – les grands bourgeois diplômés et le peuple des sans-grades - et on recommence, sauf que le système est chaque fois plus isolé dans chaque pays et son opposition, nourrie par la disparition de la classe moyenne et la putréfaction de l’argumentaire en face, renforcée.

    On va citer le grand sociologue sans trop le commenter ; lui-même s’était mis la portée d’un auditoire moins cultivé que les élites qui l’exterminent et le remplacent, mais certainement plus sensible au sujet du jour : la rébellion contre la barbarie branchée et nihiliste des élites mondialisées, comme disait l’autre.

    Le 12 décembre 1995, Pierre Bourdieu s’adressait aux cheminots grévistes, à la gare de Lyon. Il soutenait les grévistes et apportait, à sa façon, des (...)


  • Sidération du Système
    http://www.dedefensa.org/article/sideration-du-systeme

    Sidération du Système

    30 novembre 2018 – J’admire la perfection tactique de l’évolution de ce mouvement des Gilets-jaunes, car en vérité je ne peux faire que l’admirer. C’est là un devoir de plume et une obligation de conscience.

    Il me paraît de plus en plus incontestable et évident que ce mouvement agit effectivement selon ce qu’on nommerait un “dessein supérieur”, ou un “plan divin”, pour désigner avec une certaine emphase qui dévoile ma conception fondamentale quelque chose qui les dépasse (eux, les Gilets-jaunes) en les unifiant en une unité fondamentale ; qui fait d’eux à la fois une entité, à la fois une chose organisatrice presque minutieuse de la plus complète désorganisation. Je ne peux qu’admirer qu’en une quinzaine de jours d’intenses pressions de tous les côtés, de la communication, du commentaire, (...)


  • T.C.65 : dissolution du monde
    http://www.dedefensa.org/article/tc65-dissolution-du-monde

    T.C.65 : dissolution du monde

    29 novembre 2018 – Un mouvement général de dissolution est en marche, succédant aux puissants processus de déstructuration. Il frappe indistinctement nombre de pays et d’entités, sans réelle référence d’orientation mais avec cet effet commun de la dissolution des ensembles plus ou moins établis, et plutôt certes en équilibre déjà précaire. Il s’agit bien entendu de l’effet sur toutes les parties du processus d’effondrement du Système.

    Avec le mouvement des “gilet-jaunes”, la France a retrouvé une place de choix, presque d’inspiratrice, dans ce mouvement généralde contestation, ressuscitant pour ce pays une position historique classique centrale dans les grands moments historiques de rupture. Bien entendu, cette dynamique se fait contre et en dépits de directions et de personnels (...)


  • Aidez dde.org à terminer le mois de novembre
    http://www.dedefensa.org/article/aidezddeorga-terminer-le-mois-de-novembre

    Aidez dde.org à terminer le mois de novembre

    Nous sommes à la fin, – un gros jour et demi, – du terme de cette campagne mensuelle de donation et la barre de comptage de dedefenda.orgaffiche €2.399. Une fois encore et une fois de plus avec une constance sans égale, nous voulons porter témoignage de la chaleur de notre reconnaissance pour ceux qui ont participé au soutien apporté au site tout au long des 28 premiers jours de ce mois.

    Ce 29 novembre, avec notre barre de donation affichant €2.399, nous ne sommes pas encore tout à fait dans notre zone de sécurité par rapport à nos contraintes économiques. Vous connaissez nos besoins, résumés par cette citation que vous connaissez bien... « … Nos lecteurs savent évidemment que, depuis 2011, les conditions économiques ont évolué et que les sommes proposées (...)


  • MbS est-il un pestiféré ?
    http://www.dedefensa.org/article/mbs-est-il-un-pestifere

    MbS est-il un pestiféré ?

    28 novembre 2018 – Les signes s’accumulent pour substantiver la menace que Vincent Hervouët résumait d’une formule hier soir sur LCI, à l’occasion de la visite mouvementée en Tunisie du jeune Mohammed ben Salman, le ministre de la défense saoudien et n°1 royal de facto de l’Arabie saoudite, et bien embarrassé par l’assassinat du journaliste (Washington Post), dissident et opposant venu de la cour saoudienne elle-même, Jamad Khashoggi : “MbS est en train de devenir un pestiféré”. Des manifestations de protestation et de dénonciation de l’assassinat ont marqué en effet la visite de MbS en Tunisie, mais ce n’est évidemment pas tout. Il y a aussi la nouvelle, qu’on jugera principale, qu’il est très probable qu’il n’y aura pas de rencontre entre Trump et MbS au G-20 qui se tient en (...)


  • Démission
    http://www.dedefensa.org/article/demission

    Démission

    La présentation de la Programmation pluriannuelle de l’énergie a été l’occasion pour le président Macron de mécontenter à la fois les escro-écologistes et protestataires de la France d’en bas pour désigner en une périphrase gentillette, ceux qui n’en peuvent plus de vivre avec un découvert bancaire souvent dès la moitié du mois. Autrement dit, les prolétaires, ceux que leurs salaires ne nourrissent plus. L’insuffisance des ressources concerne deux Français sur cinq qui sont contraints de payer entre 8 à 16% le crédit à très court terme que constitue l’autorisation de ‘découvert’ aux particuliers. Les banques engrangent ainsi un bénéfice de plusieurs milliards d’euros annuels extorqués justement aux plus ‘démunis’.

    Le report à l’échéance de 2035 de la réduction à 50% de la part du nucléaire au lieu de (...)


  • Croisière en Mer d’Azov
    http://www.dedefensa.org/article/croisiere-en-mer-dazov

    Croisière en Mer d’Azov

    Il s’agit d’une crise « apparemment sortie de nulle part »... Elle rappelle à notre bon souvenir la crise ukrainienne datant de février 2014 et jamais close ni seulement en partie résolue. Tous les détails sont aujourd’hui connus, sur l’arraisonnement accomplie avant-hier de trois navires ukrainiens en Mer Noire, se dirigeant vers le détroit de Kerch conduisant à la Mer d’Azov, celle-ci complètement sous le contrôle russe avec un arrangement de passage de navires ukrainiens après demande d’autorisation et contrôle russe (demande qui n’a pas été faite dans ce cas, selon les Russes). La saisie des trois navires avec 24 marins ukrainiens par des navires garde-côtes du FSB (le service de contre-espionnage et de contre-terrorisme a mené toute l’opération d’arraisonnement et de saisie), a (...)

    • Un autre aspect remarquable de cette affaire, comme contrepoint inhabituel, c’est la retenue inhabituelle de la partie adverse, le bloc BAO/l’OTAN et le gros de la cavalerie du Russiagate, surtout aux USA.
      […]
      Le champ intérieur domine de plus en plus, chacun avec sa propre interprétation de la Grande Crise de l’Effondrement du Système. Actuellement, toute l’attention de Trump va à la crise de la migration sur la frontière Sud des USA, où des affrontements ont lieu ; toute l’attention de Macron va à la crise des gilets-jaunes ; toute l’attention de May va à la crise post-Brexit ; toute l’attention de Merkel va à sa propre inexistence (et, presqu’exception à la règle, aux coups de fil de Poutine) ; toute l’attention de l’UE va à l’affrontement avec l’Italie ; et ainsi de suite...

      • Du côté russe pour l’affaire qui nous intéresse, c’est un peu l’inverse. Il apparaît de plus en plus évident que Poutine se heurte à des difficultés intérieures qui ont presque une allure de crise. Sa popularité a chuté d’une moyenne de 83%-85% dans la période 2014-2016 à des chiffres autour de 65%-67% aujourd’hui. C’est la tendance qui est inquiétante pour le président russe, et elle est due à des mesures intérieures (par exemple, la réduction des pensions) exposant d’une façon paradoxale l’aile libérale de sa politique, aux niveaux économique et social, due à l’influence des groupes libéraux-atlanticistes dans la direction russe.


  • Guérilla-com’ pour la légitimité
    http://www.dedefensa.org/article/guerilla-com-pour-la-legitimite

    Guérilla-com’ pour la légitimité

    Nous empruntons délicatement ce texte d’analyse (dans Figaro-Vox)d’un spécialiste de l’observation et du commentaire sur le système de la communication, son utilisation et ses effets. On observera que, dans ce texte, il n’est pas question une seule fois d’impôts, du prix du carburant, ni même de “la France périphérique”, de “la classe moyenne”, de la question identitaire, etc. Il n’est question que d’entités (la “macronie” et les “gilets-jaunes”) pour les acteurs, et de communication pour l’aspect opérationnel.

    Au bout du compte et finalement dominant tout cela car c’est effectivement l’enjeu fondamental, il est question du principe fondamental de la légitimité ; cela, avec toute la charge fondamentale de ce principe, que les intrigues des élites-Système en tant que telles, – (...)


  • Voici le Commandatore de l’Europe anti-UE
    http://www.dedefensa.org/article/voici-lecommandatorede-leurope-anti-ue

    Voici le Commandatore de l’Europe anti-UE

    Tom Luongo développe un plan qui, selon lui, devrait être celui de Salvini en Italie, s’il ne l’est déjà. L’enchaînement essentiel des causes est 1) que Salvini a une pensée-longue qui va dans le sens de ce plan ; 2) que son parti ne cesse de monter dans les sondages, où il se trouve désormais n°1 incontestable avec une perspective proche des 40% des intentions de vote ; et 3) que par conséquent Salvini, de concert avec les électeurs italiens mobilisés dans ce sens, doit mener ce plan à son terme. Ce “plan”, qui pourrait être un “plan-B” si la Commission refusait le budget italien, mais qui tendrait de plus en plus à devenir un “plan-A“, sinon “le plan” tout court, avait déjà été évoqué dans son principe par Jacques Sapir.

    Luongo estime que Salvini doit saborder le (...)


  • Un livre sur la vision du monde de Soros
    http://www.dedefensa.org/article/un-livre-sur-la-vision-du-monde-de-soros

    Un livre sur la vision du monde de Soros

    Le journaliste Pierre-Antoine Plaquevent signe un ouvrage qui nous aide à comprendre les motivations du célèbre financier.

    Le multimilliardaire George Soros et son Open Society attirent l’attention d’un nombre grandissant d’observateurs provenant de toutes les tendances politiques. On reproche à ce spéculateur d’utiliser sa fortune considérable, que certains évaluent à plus de 30 milliards de dollars US, afin de financer une pléthore d’organisations non gouvernementales (ONG) qui font la promotion de l’immigration de masse ou de l’abolition des frontières.

    Une société-écran tentaculaire

    Gérant le Soros Fund Management, basé à New York, ce financier d’origine hongroise a fondé l’Open Society Institute qui a été transformé, (...)


  • La Résistance en marche
    http://www.dedefensa.org/article/la-resistance-en-marche

    La Résistance en marche

    Nous avons tous suivi ou eu l’écho, d’une façon ou l’autre, des événements du 24 novembre en France. Il ne fait nul doute qu’ils s’inscrivent dans le cadre de la Grande Crise que nous suivons au jour le jour parce qu’il s’agit du destin de notre civilisation, sinon du monde lui-même, et qu’ils portent jusqu’à l’incandescence la terrible bataille en train de se livrer. Pour jouer un rôle dans cette œuvre de résistance, notre rôle à vous et à nous, il est non seulement nécessaire mais vital de disposer d’une presse alternative, ou antiSystème, – et dedefensa.org en fait partie.

    Alors que nous écrivons ce message, ce 25 novembre 2018, alors qu’il reste un peu moins de six jours dans ce mois, nos lecteurs peuvent constater en consultant la barre de donation de dedefensa.org pour le mois de (...)


  • De la crise symbolique à la crise politique
    http://www.dedefensa.org/article/de-la-crise-symbolique-a-la-crise-politique

    De la crise symbolique à la crise politique

    Telle sera donc l’image que l’on gardera de la manifestation des Gilets Jaunes à Paris, le 24 novembre 2018 : un Président de la République isolé, barricadé dans l’Elysée. Cette image est terrible.

    Elle détruit tout ce que ce Président, qui ne pense que communication, avait tenté de construire depuis son élection. Symboliquement, elle acte l’identification d’Emmanuel Macron avec ce qu’il y a pu avoir de plus haï dans l’histoire de France.

    Bien sur, il y a eu des incidents violents. La colère accumulée depuis de nombreux mois ne pouvait pas ne pas s’exprimer. A cela, ajoutons la possibilité que des provocateurs, ceux que l’on appelle les « Black Blocs » se soient joints à la manifestation. Mais, l’image d’un Président éloigné à (...)


  • Guénon et le génie initiatique du peuple (II)
    http://www.dedefensa.org/article/guenon-et-le-genie-initiatique-du-peuple-ii

    Guénon et le génie initiatique du peuple (II)

    Reprenons ce thème du génie populaire, génie passif que la Tradition a pu informer depuis longtemps. Comme on l’a vu Guénon, méprise l’actuelle « élite » qu’il ramène justement à la classe moyenne, au bourgeois de Taine ou de Balzac. C’est une classe artificiellement créée par les échanges commerciaux devenus omnipotents (« l’économie devenue folle » de Guy Debord devenu sur la fin gauchiste transgressif – comme Mélenchon !) et par la progression/centralisation du pouvoir étatique que j’avais étudié dans mon livre sur l’exception française (le Coq hérétique publié en 1997 aux Belles Lettres).

    On rappellera cette belle phrase du pauvre Francis Fukuyama toujours cité, souvent insulté, mais rarement lu. Je le cite en anglais, quand il parle de la liquidation de la caste (...)


  • Michéa à propos des gilets-jaunes
    http://www.dedefensa.org/article/michea-a-propos-des-gilets-jaunes

    Michéa à propos des gilets-jaunes

    Le philosophe français Jean-Claude Michéa, c’est cet homme de gauche antiSystème de cette sorte exceptionnelle de droite et de gauche qui pourrait faire l’union des antiSystème de gauche et de droite (il est un des auteurs favoris d’Éléments comme on le lit dans le dernier numéro de cette revue). Ici, il adresse une lettre à ses amis de Lieux communs concernant une analyse de ce site du mouvement des gilets-jaunes. Il apporte son soutien à cette analyse et précise sa position.

    Il est évident que nous souscrivons sans guère d’hésitation aux divers points de son analyse, dont certains nous paraissent d’un très grand intérêt. La seule remarque que nous devons faire, nous qui sommes loin du champ de bataille (ou sur une de ses annexes puisqu’il s’avère qu’il y a du gilet-jaune (...)


  • Résilience de l’étrange-événement
    http://www.dedefensa.org/article/resilience-de-letrange-evenement

    Résilience de l’étrange-événement

    24 novembre 2018 (à 07H35) – Je ne cesse de me chapitrer à propos de cette vague considérable des gilets-jaunes qui prend son temps, qui s’étale sans être étale, qui se transforme en une marée improbable et pourtant entêtée, et qui monte sans paraître suivre les règles habituelles de la chose... Je n’aurais pas parié un seul de mes piètres euros sur cet étrange-événement, il y a seulement deux semaines, sinon une semaine d’ailleurs ; d’ailleurs, je n’en parierais pas plus aujourd’hui sur sa durée ni rien du tout dans la prospective, preuve que je suis complètement et de plus en plus égaré, confus, incertain quant à juger et jauger l’étrange-événement.

    (C’est une excellente nouvelle, du point de vue de ma ligne antiSystème : c’est parce que je m’avère complètement impuissant dans la (...)


  • Éloge de l’irresponsabilité (III) : hors de contrôle
    http://www.dedefensa.org/article/eloge-de-lirresponsabilite-iii-hors-de-controle

    Éloge de l’irresponsabilité (III) : hors de contrôle

    La grande majorité des gens physiologiquement et psychologiquement normaux veulent être bon et faire le bien. Ils souhaitent se sentir capables d’accomplir des tâches difficiles et complexes de leur plein gré. Ils veulent avoir le sens de l’action, le sentiment que ce qu’ils font est important pour les autres. Ils veulent être reconnus et respectés pour leurs talents et leurs efforts. Ils veulent aussi pouvoir transmettre leur sagesse et leurs compétences, leur perspicacité et leur connaissance du monde aux générations futures.

    En vieillissant, ils veulent pouvoir quitter ce monde avec le sentiment qu’ils ont aidé à le construire de leurs propres mains, qu’il est entre de bonnes mains et qu’il existera à jamais. Ils veulent être assurés que les (...)


  • De la difficulté d’être “la pute de l’Arabie...”
    http://www.dedefensa.org/article/de-la-difficulte-detre-la-pute-de-larabie

    De la difficulté d’être “la pute de l’Arabie...”

    Effectivement si l’on veut traduire le tweetd’hier à l’adresse du président, de la part de la députée d’Hawaii à la Chambre des Représentants du Congrès, notre chère et fameuse Tulsi Gabbard, on est bien obligé de parler à propos de ce président de “pute de l’Arabie Saoudite” : « Hey @realdonaldtrump : being Saudi Arabia’s bitch is not “America First.” »

    RT-USA en faisait même un de ses gros titres dans la matinée, ce matin, rapportant que ce tweet de Gabbard avait suscité bien des réactions à Washington. Il y a bien entendu l’habituelle cohorte des zombies-Système qui en sont restées à la narrativefaçon Fabius-2012 sur Assad et al-Nosra (qui fait “du bon boulot”), et qui reprochent à Gabbard, qui a visité la Syrie et en a rapporté quelques vérités-de-situation assez mal (...)


  • Bernanos et la fin de l’Église
    http://www.dedefensa.org/article/bernanos-et-la-fin-de-leglise

    Bernanos et la fin de l’Église

    Il est facile me disait un lecteur de taper sur Bergoglio. Or Bergoglio caricature une situation compromise depuis longtemps (Bayle, Swift, Montesquieu). Et Bernanos remarque déjà dans sa Grande peur que l’homme nouveau et le chrétien nouveau sont déjà là dans les années trente, que Bloy dénonçait déjà cinquante années avant :

    « Grâce à eux, le temps n’est pas loin, s’il n’est déjà venu, où rien ne distinguera plus le premier-né de l’ordre chrétien, celui que l’Église a bercé tant de siècles au creux de son giron, du mauvais riche et du voluptueux. Une police attentive l’aura ramassé sur la voie publique, avec les débris des poubelles et les chiens errants, lavé, rincé, passé au phénol, habillé d’un complet de toile sorti tout chaud de l’étuve. »

    Regardez déjà ce qu’en dit Bernanos de (...)


  • MbS, on se voit au G-20 ou pas ?
    http://www.dedefensa.org/article/mbs-on-se-voit-aug-20-ou-pas

    MbS, on se voit au G-20 ou pas ?

    Certaines thèses, dominantes ces dernières semaines, proposaient l’idée que la querelle faite (notamment par les USA, qui nous intéressent ici) au prince héritier et dirigeant de fait de l’Arabie, Mohamed ben Slimane (MbS), à propos de la liquidation du Saoudien, Khashoggi passé dans l’opposition (et au Washington Post), était étouffée selon les nécessités des relations USA-Arabie, ou plutôt Trump-MbS, selon les intérêts des groupes d’armement US et selon les pressions du Pentagone. Cette interprétation est bien entendu assez accordée aux us et coutumes, et finalement aux mœurs purs et simples, à la fois du Système et de la protection des intérêts du système de l’américanisme.

    Mais les choses semblent avoir changé à cet égard ces derniers jours avec une puissante offensive de (...)


  • dedefensa.org a besoin de votre soutien
    http://www.dedefensa.org/article/dedefensaorga-besoin-de-votre-soutien

    dedefensa.org a besoin de votre soutien

    Malgré une tension extrême qui se ressent partout autour et au cœur de notre Grande Crise, c’est-à-dire malgré la nécessité plus grande que jamais de soutenir la presse antiSystème et dissidente-Samizdatdont nous faisons partie évidemment,notre campagne mensuelle habituelle du “19 courant...” se trouve dans une situation difficile. Nous remercions d’autant plus chaleureusement ceux qui y oint déjà contribué.

    Comme vous le voyez en tête de notre page d’accueil, la barre de donation atteint ce 21 novembre €454. Vous mesurez aisément les efforts qui sont encore nécessaires pour nous permettre de seulement approcher notre “zone de sécurité”.

    Vous connaissez les nombreux arguments que notre site, qui ne dispose d’aucun autre soutien que celui de ses lecteurs et notamment (...)


  • Jaune, comme un canari
    http://www.dedefensa.org/article/jaune-comme-un-canari

    Jaune, comme un canari

    Tous les présidents étasuniens ont été attentifs à ne pas perturber l’électeur de la classe moyenne réduit au cours du temps à l’un de attributs essentiels. Il est devenu un automobiliste dépendant de son moyen de locomotion pour effectuer le trajet biquotidien séparant sa maison individuelle dans une banlieue lointaine et son job.

    Trump, comme ses prédécesseurs, n’entendait pas froisser les Deplorable avant les élections de mi-mandat. Il l’a expressément dit, le pétrole ne doit pas être trop cher et il a accusé les Séoud d’organiser une pénurie qui a fait grimper le prix du baril à plus de 70 dollars en octobre. L’argument était fallacieux, aucune raffinerie n’était en manque de provisionnement, les fluctuations du prix sont d’ordre spéculatif, la preuve en est que dès novembre, il est (...)


  • Le “règne de la quantité” rit jaune
    http://www.dedefensa.org/article/le-regne-de-la-quantite-rit-jaune-1

    Le “règne de la quantité” rit jaune

    Un facteur du plus grand intérêt dans l’actuel tourbillon crisique français des gilets-jaunes, c’est celui des chiffres, ou disons plutôt, symboliquement, du chiffre. Il s’agit du facteur quantitatif du nombre des gilets-jaunes en action, tel ou tel jour ; particulièrement, bien sûr et toujours pour le symbole, du chiffre du nombre de gilets-jaunes pour la journée de samedi 17 novembre qui ressemblerait à leur 14-juillet si l’on est friand des symboles et analogies révolutionnaires.

    (Au reste, qui sait combien ils étaient le 14-juillet qui fut une journée bien moins décisives que d’autres pour la Révolution Française, et mesure-t-on, à l’aune de la métahistoire, l’intérêt de cette donnée ? Pourtant, cette Révolution-majusculée est bien celle qui adoube le “règne de (...)


  • Xi sort prudemment de ses gonds
    http://www.dedefensa.org/article/xi-sort-prudemment-de-ses-gonds

    Xi sort prudemment de ses gonds

    Le visage toujours impassible et profondément chinois, le président Xi a choisi, à la réunion de l’APEC en Papouasie-Nouvelle Guinée, de riposter avec dureté et sans mâcher ses mots si l’on a à l’esprit la proverbiale prudence chinoise, aux attaques et aux pressions constantes des États-Unis. Son évocation de la Deuxième Guerre mondiale sur son front du Pacifique, notamment, est caractéristique. Il a fait ce discours devant Mike Pence, le vice-président des USA, qui tient dans l’administration Trump le rôle de porte-voix de la mise en accusation de la Chine, voire de la menace de guerre contre ce pays.

    Le résultat est sans précédent : une réunion de l’APEC (Asia Pacific Economic Co-operation), annuelle depuis 25 ans, se termine sans communiqué commun à cause d’une mésentente (...)