Goffi

Développeur du projet « Salut à Toi »

  • Salut à Toi à la Pycon à Lille dès demain
    https://www.goffi.org/b/wNLPsUE5GboA7hxqKy2Rab/salut-pycon-lille-demain

    Pour les libristes habitant près de Lille, je serai à la Pycon cette semaine avec 2 jours de sprint autour de «  Salut à Toi  », puis une conférence le samedi à 16:30. Si vous n’allez pas à la Pycon (et même si vous y allez ;) ), on peut aussi se voir pour une petite bière dans le vieux Lille en soirée. Bref n’hésitez pas à me contacter si vous voulez parler décentralisation, réseaux «  sociaux  », XMPP et/ou politique !


  • Salut à Toi 0.7 alpha, contributrices, contributeurs, à vos claviers !
    https://www.goffi.org/b/VJDuyuhxsA78xM6BYHkqoh/salut-alpha,-contributrices,-contributeurs,-claviers

    C’est avec plaisir que je vous annonce la sortie de la première version alpha de Salut à Toi 0.7. Cela permet d’une part de vous montrer l’état, les avancées et l’orientation du projet, mais aussi de faire un appel à la contribution. Je vais dans la suite de cet article vous présenter une partie des capacités de Salut à Toi, ainsi que vous expliquer briévement comme les utiliser. Vous trouverez un lien vers un fichier .apk pour tester sur Android dans la section «  Testez  !  ». Pour mémoire, Salut à Toi est un écosystème collaboratif, multi interfaces (web, bureau, appareils portatifs, terminal, ligne de commande), multi-plateformes, et multi-usages. Il permet de gérer vos communications, de vous organiser, de partager vos fichiers, etc. C’est aussi, et avant tout un projet engagé qui prend en compte (...)

    #xmpp #SàT #salutatoi #décentralisation


  • Vers une forge décentralisée basée sur XMPP
    https://www.goffi.org/b/khii3yEKWDhmNYSDt5GGrY/vers-forge-decentralisee-basee-xmpp

    Avec la récente annonce concernant le changement de propriétaire de la plus grosse forge centralisée connue, on a vu resurgir ici et là des questionnements sur la création d’un outil similaire mais décentralisé. J’ai profité de l’occasion pour rappeler le travail effectué pour implémenter tickets et requêtes de fusion (« merge requests ») dans Salut à Toi (SàT), travail qui était passé relativement inaperçu quand j’ai écrit à ce sujet, il y a 6 mois. Désormais je souhaite apporter quelques précisions sur le pourquoi de ces outils. Tout d’abord pourquoi pas la grosse forge ? Après tout une importante partie des logiciels libres actuels l’utilise déjà ! D’une part parce que ce n’est pas libre, et nous nous sommes engagés dans notre contrat social à utiliser tant que possible des logiciels libres, y compris pour (...)


  • Le partage de fichiers arrive dans la prochaine version de Salut à Toi
    https://www.goffi.org/b/EWc7ic8xZ8m6EZZp4zz4iZ/partage-fichiers-arrive-dans-prochaine-version-salut

    La dernière grosse fonctionnalité avant la préparation de la version alpha, le partage de fichiers, et désormais disponible pour Salut à Toi. SàT est capable d’envoyer ou recevoir des fichiers depuis des années, soit directement quand 2 personnes sont connectées en même temps, ou via un téléversement sur le serveur (via « HTTP upload »). Il est maintenant possible de partager une hiérarchie de fichiers, ou en d’autres termes un ou plusieurs répertoires. Il y a 2 cas d’utilisation principaux : avec un composant, ou un autre client.

    Partager un répertoire avec un client L’autre façon d’utiliser le partage de fichiers est directement entre 2 appareils. Ceci peut être utilisé, par exemple, pour partager des photos prises sur votre téléphone avec votre ordinateur de bureau, ou pour rapidement donner accès à des (...)


  • Construisez un internet décentralisé avec Libervia (Salut à Toi) !
    https://www.goffi.org/b/de83128a-57fc-4de3-ab5d-43ac5e632532/construisez-internet-decentralise-avec-libervia-salut

    Parmi les nombreuses nouveautés et évolutions de Salut à Toi pour la version 0.7 à venir, une a un particulièrement grand potentiel  : Libervia (l’interface web) est devenu un cadriciel web (ou « framework web »). « Mais il y en a déjà plein ! » vous entends-je dire… C’est vrai, mais celui-ci est décentralisé. Construire sur du standard, avoir des outils pour créer décentralisé Utiliser les comptes existants Libervia s’appuie donc sur SàT et XMPP pour aider à construire voire reconstruire le web. Quel est l’intérêt ? Et bien déjà l’authentification, chose nécessaire sur la plupart des sites de nos jours, utilise le compte que vous avez déjà. Non je ne parle pas du compte sur le gros truc bleu ou l’oisillon piailleur, mais bien de votre compte XMPP, celui que vous utilisez avec SàT, Movim, Gajim, Conversations ou (...)


  • désolé pour le réaffichage de mes anciens billets, j’ai fait un changement d’URL sur le blog ce qui les fait réapparaître dans seenthis (couplé à un petit méli-mélo de problèmes dont je me suis évidemment rendu compte au moment de la mise en production).

    Ça devrait être stable maintenant :)


  • Émission radio sur la vie privée et Salut à Toi
    https://www.goffi.org/b/d9d6fa7f-0f3b-4da0-9b7a-c9001b162dde/emission-radio-privee-salut

    Radio Prague vient de mettre en ligne une émission d’environ 10 min sur la vie privée où j’ai été interviewé pour parler de Salut à Toi. Je suis vraiment content de l’émission qui est claire, bien expliquée, et pas trop technique . la journaliste a très bien compris le projet (ce qui n’est pas évident, il faut bien le reconnaître), et a fait du beau travail. Vous pouvez l’écouter et la lire ici  : http://www.radio.cz/fr/rubrique/panorama/la-disparition-de-la-vie-privee-nest-pas-inevitable À écouter et faire circuler si le thème et/ou le projet vous intéressent. Comme indiqué dans lémission nous avons beaucoup de mal à nous faire connaître, aussi ce genre de chose nous aide bien. Il y a beaucoup de choses qui ont avancé pour la version 0.7 à venir qui sera la première version dite «  grand public  » (...)


  • Premiers jappements de Cagou
    https://www.goffi.org/b/ddc8d18f-bae7-4929-8af8-fe51b8d80323/premiers-jappements-cagou

    Salut à vous, Cagou commençant à prendre sérieusement forme, il est temps de faire un billet sur l’avancement. Avant le début du développement de l’interface elle-même, des changements nécessaires ont été faits en particulier sur la gestion des messages. Outre la gestion des langues dont j’ai parlé dans des précédents billets, le plus important est que nous pouvons désormais changer l’état d’un message après réception, ou y faire référence. Ceci permet d’implémenter des fonctionnalités comme les accusés de réception, ce qui a été fait par une contribution de Chteufleur (merci :)). D’autres fonctionnalités qui attendaient comme la correction du dernier message vont bientôt pouvoir suivre. Il était nécessaire de faire ce travail avant d’implémenter la messagerie instantanée sur Cagou, pour pouvoir partir sur de (...)


  • [entretien radio] logiciel libre et journalisme
    https://www.goffi.org/b/d87c9833-e5c9-4dd0-a912-f2a6b0102e5f/entretien-radio-logiciel-libre-journalisme

    Salut à vous, je n’avais pas abordé mon activité salariée jusqu’ici, une récente émission diffusée sur Radio Prague m’en donne l’occasion. Je travaille pour Sourcefabric, une organisation à but non lucratif qui produit plusieurs logiciels libres, dont vous connaissez peut-être certains  : Newscoop, Airtime, Booktype (utilisé notamment par FLOSS manuals), Live Blog et Superdesk. C’est pour développer ce dernier que je suis employé, il s’agit d’un logiciel destiné au journalisme, qui permet de gérer le cycle de vie d’un article dans une salle de rédaction virtuelle. L’émission présente cette organisation de 3 points de vue  : un des fondateurs, un employé (moi), et un client, on y parle de logiciel libre et de journalisme. Vous trouverez l’émission ainsi que sa retranscription en cliquant sur ce lien ou sur (...)



  • Émission radio sur la vie privée et Salut à Toi
    https://www.goffi.org/b/d9d6fa7f-0f3b-4da0-9b7a-c9001b162dde/mission-radio-privée-salut

    Radio Prague vient de mettre en ligne une émission d’environ 10 min sur la vie privée où j’ai été interviewé pour parler de Salut à Toi. Je suis vraiment content de l’émission qui est claire, bien expliquée, et pas trop technique . la journaliste a très bien compris le projet (ce qui n’est pas évident, il faut bien le reconnaître), et a fait du beau travail. Vous pouvez l’écouter et la lire ici  : http://www.radio.cz/fr/rubrique/panorama/la-disparition-de-la-vie-privee-nest-pas-inevitable À écouter et faire circuler si le thème et/ou le projet vous intéressent. Comme indiqué dans lémission nous avons beaucoup de mal à nous faire connaître, aussi ce genre de chose nous aide bien. Il y a beaucoup de choses qui ont avancé pour la version 0.7 à venir qui sera la première version dite «  grand public  » (...)


  • XMPP based tickets and merge requests with SàT
    https://www.goffi.org/b/9555cc02-6a87-4b6b-af85-20f1c0736722/xmpp-based-tickets-merge-requests-with

    Lot of work has been done in the past months, letting little time to talk about the novelties. Let’s have a look at the most recent one. For Salut à Toi development, we don’t want to use proprietary or centralized software and we use Mercurial, so we have been reluctant to use current popular platforms. With the recent improvments of our SàT pubsub component (see https://blog.agayon.be/sat_pubsub.html), and of Libervia, our web frontend, it became clear that our old idea of using XMPP and SàT to handle tickets became close at hand, so we did it. SàT is now able to handle tickets on top of XMPP, using Pubsub. There are many advantages it’s decentralized and federated, no need to have X accounts to use X tickets handlers. You can also import (...)


  • Tickets et « merge-requests » basés sur XMPP avec SàT
    https://www.goffi.org/b/68025fd2-6cfe-462a-948c-c170c344468b/tickets-merge-requests-basés-xmpp-avec

    Beaucoup de travail a été effectué lors des derniers mois, me laissant peu de temps pour parler des nouveautés. Jetons un coup d’œil à la dernière. Pour le développement de Salut à Toi nous ne voulons pas utiliser de logiciels propriétaires ou centralisés et nous utilisons Mercurial, aussi nous avons jusqu’ici été réfractaires à utiliser les plateformes actuellement à la mode. Avec les améliorations récentes de notre composant SàT Pubsub (vous pouvez lire – en anglais – l’article de jnanar pour plus d’infos), et de Libervia, notre interface web, il est devenu clair que notre vieille idée d’utiliser XMPP et SàT pour gérer les tickets était à portée de main, nous l’avons donc fait. SàT est maintenant capable de gérer les tickets via XMPP, en utilisant pubsub. Il a de nombreux avantages à cela  : (...)


  • Tickets et « merge-requests » basés sur XMPP avec SàT
    https://www.goffi.org/blog/goffi/68025fd2-6cfe-462a-948c-c170c344468b

    Beaucoup de travail a été effectué lors des derniers mois, me laissant peu de temps pour parler des nouveautés. Jetons un coup d’œil à la dernière. Pour le développement de Salut à Toi nous ne voulons pas utiliser de logiciels propriétaires ou centralisés et nous utilisons Mercurial, aussi nous avons jusqu’ici été réfractaires à utiliser les plateformes actuellement à la mode. Avec les améliorations récentes de notre composant SàT Pubsub (vous pouvez lire – en anglais – l’article de jnanar pour plus d’infos), et de Libervia, notre interface web, il est devenu clair que notre vieille idée d’utiliser XMPP et SàT pour gérer les tickets était à portée de main, nous l’avons donc fait. SàT est maintenant capable de gérer les tickets via XMPP, en utilisant pubsub. Il a de nombreux avantages à cela  : c’est (...)


  • @fil @seenthis salut, j’ai récemment migré mes serveurs et mes flux sont maintenant toujours en HTTPS avec une redirection si on y accède par HTTP. Or je vois que mon billet publié hier n’est pas sur seenthis, et que mes anciens billets sont marqués comme publiés il y a quelques heure, est-ce qu’il y a un lien ?

    J’ai aussi toujours le problème des catégories qui sont dans le flux mais qui ne sont pas reportés sur seenthis.

    merci !

    edit  : hum le billet n’est pas non plus sur planet-libre, pour le flux Atom est bien là…

    • OK merci. Je vois que le billet a été publié en fait, je ne l’avais pas vu parce qu’il est affiché en dernier alors qu’il a été publié en dernier, sûrement à cause du changement de flux, donc du coup ça devrait être OK à partir de maintenant. Merci !

    • ton flux a l’air d’être à l’endroit ;-)

      La manière dont seenthis vient piocher ses infos dans ton flux n’est un « problème » que si on considère que seenthis est un lecteur de flux rss qui devrait refléter fidèlement le contenu du flux — mais ce n’est pas le cas, l’ambition de ce plugin est simplement de servir de passerelle.

    • ben là je vois dans cet ordre (de haut en bas dans seenthis) : Premiers jappements de Cagou, logiciel libre et journalisme, état des lieux, NO PASARAN, et émission de radio sur la vie privée.

      Or c’est paru dans l’ordre inverse (émission de radio sur la vie privée est le plus récent, premiers jappements de Cagou le plus ancien), donc la vie privée devrait être tout en haut non ?

    • Pardon j’aurais dû être plus précis : ton flux ATOM est à l’endroit, ça ne signifie pas que ça va se traduire par un ordre particulier sur ton compte seenthis.


  • Premiers jappements de Cagou
    https://www.goffi.org/blog/goffi/ddc8d18f-bae7-4929-8af8-fe51b8d80323

    Salut à vous, Cagou commençant à prendre sérieusement forme, il est temps de faire un billet sur l’avancement. Avant le début du développement de l’interface elle-même, des changements nécessaires ont été faits en particulier sur la gestion des messages. Outre la gestion des langues dont j’ai parlé dans des précédents billets, le plus important est que nous pouvons désormais changer l’état d’un message après réception, ou y faire référence. Ceci permet d’implémenter des fonctionnalités comme les accusés de réception, ce qui a été fait par une contribution de Chteufleur (merci :)). D’autres fonctionnalités qui attendaient comme la correction du dernier message vont bientôt pouvoir suivre. Il était nécessaire de faire ce travail avant d’implémenter la messagerie instantanée sur Cagou, pour pouvoir partir sur de (...)


  • [entretien radio] logiciel libre et journalisme
    https://www.goffi.org/blog/goffi/d87c9833-e5c9-4dd0-a912-f2a6b0102e5f

    Salut à vous, je n’avais pas abordé mon activité salariée jusqu’ici, une récente émission diffusée sur Radio Prague m’en donne l’occasion. Je travaille pour Sourcefabric, une organisation à but non lucratif qui produit plusieurs logiciels libres, dont vous connaissez peut-être certains  : Newscoop, Airtime, Booktype (utilisé notamment par FLOSS manuals), Live Blog et Superdesk. C’est pour développer ce dernier que je suis employé, il s’agit d’un logiciel destiné au journalisme, qui permet de gérer le cycle de vie d’un article dans une salle de rédaction virtuelle. L’émission présente cette organisation de 3 points de vue  : un des fondateurs, un employé (moi), et un client, on y parle de logiciel libre et de journalisme. Vous trouverez l’émission ainsi que sa retranscription en cliquant sur ce lien ou sur (...)


  • Salut à Toi sur bureau et Android (Cagou), état des lieux
    https://www.goffi.org/blog/goffi/9c1eccb5-9ad3-47bf-9cbd-065640337e2f

    Salut à Vous ! Cela fait maintenant un peu plus d’un an que la campagne de financement participatif s’est achevée avec succès et que nous nous sommes engagés à développer une interface bureau/Android de «  Salut à Toi  », outil de communication multi-interfaces et multi-usages basé sur XMPP. Il est temps de faire un petit état des lieux du développement. Vous trouverez en bas de cet article un lien vers une première version (pré-alpha) POUR TEST UNIQUEMENT. Le contexte Pour la petite histoire, nous entendions faire une campagne plus importante à l’origine quand nous avons décidé de faire un financement participatif. Mais suite à des discussions avec l’équipe d’Arizuka (plate-forme que nous avons choisie), nous avons largement réduit la somme demandée, ce qui s’est avéré judicieux puisque nous avons réussi (...)



  • Émission radio sur la vie privée et Salut à Toi
    https://www.goffi.org/blog/goffi/d9d6fa7f-0f3b-4da0-9b7a-c9001b162dde

    lien vers l’émission  : http://www.radio.cz/fr/rubrique/panorama/la-disparition-de-la-vie-privee-nest-pas-inevitable

    Radio Prague vient de mettre en ligne une émission d’environ 10 min sur la vie privée où j’ai été interviewé pour parler de Salut à Toi. Je suis vraiment content de l’émission qui est claire, bien expliquée, et pas trop technique . la journaliste a très bien compris le projet (ce qui n’est pas évident, il faut bien le reconnaître), et a fait du beau travail. À écouter et faire circuler si le thème et/ou le projet vous intéressent. Comme indiqué dans lémission nous avons beaucoup de mal à nous faire connaître, aussi ce genre de chose nous aide bien. Il y a beaucoup de choses qui ont avancé pour la version 0.7 à venir qui sera la première version dite «  grand public  » (comprendre, installable sans trop de difficultés et utilisable au jour le jour). J’espère trouver le temps de faire des articles pour expliquer (...)

    #xmpp #SàT #réseaux_sociaux #radio #prague #vie_privée #logiciel_libre #messagerie_instantanée


  • Le coût écologique d’#internet est trop lourd, il faut penser un internet #low-tech
    https://reporterre.net/Le-cout-ecologique-d-internet-est-trop-lourd-il-faut-penser-un-internet-

    Le combat pour une informatique émancipatrice échoue le plus souvent à expliquer les effroyables coûts écologiques et humains du numérique, expliquent les auteurs de cette tribune. Qui proposent des pistes pour un internet low-tech afin de nous émanciper des sphères technocratiques et industrielles.

    • À court terme, un tel projet suppose tout d’abord d’organiser, aux différents stades de leur élaboration et de leur mise en œuvre, l’opposition aux politiques de recherche qui, sous couvert d’encourager l’innovation et le « progrès », ne font que renforcer les logiques écocides et liberticides propres au capitalisme informationnel — par exemple, celles qui participent à la prolifération des objets connectés ou des technologies de surveillance.

      À l’inverse, il s’agit d’encourager les travaux émergents des chercheurs et ingénieurs sur la sobriété des équipements, protocoles, services et logiciels qui sous-tendent l’infrastructure numérique [8] ; d’œuvrer à la relocalisation de la production ; de prendre au sérieux la question de l’obsolescence des objets ; bref, de rendre possible et désirable l’avènement d’un internet low-tech, sans doute plus lent, mais beaucoup plus pertinent, durable et résilient, fondé sur des machines aux fonctionnalités simplifiées, contrôlables et réparables par les utilisateurs. high-tech.

      Une réflexion qui a du sens mais n’avancera pas beaucoup si elle ne s’attaque pas à la financiarisation du monde.

    • excellent article, c’est tellement rare de voir des papiers aller au delà la réflexion technophile.

      Sur le plan matériel il y a un début de réflexion et d’action avec le Fairphone, et on peut voir du côté des hébergeurs communautaires (notamment les CHATONS en France) une mise en commun des ressources, qu’il faut à mon sens favoriser par rapport à l’auto-hébergement.

      Sur le plan des usages enfin, il s’agirait de faire le tri, d’engager un débat sur les pratiques informatiques que l’on souhaite préserver et cultiver – parce qu’elles sont les véhicules d’expressions citoyennes ou artistiques, de solidarités renouvelées, de partages de savoirs –, et celles, chronophages, addictives et aliénantes dont on gagnerait à s’affranchir.

      C’est parfaitement dit, et ça passe par une réflexion sur les outils eux même.

      Il y a des choses qui vont dans le bon sens, mais trop lentement et il y a déjà urgence.

    • @goffi Je n’ai pas eu la meme interpretation que toi de cet article. L’approche anti-tech est indéniable. Mais parmi les soluces low-tech, j’entends plutot : Pas de vraies solution, seulement des moindres mal. L’article l’aisse donc la place à l’interpretation.

      Je sais bien que la réappropriation est deja une avancée compte tenu du monopole Gafam-Baidu. Mais la mise en commun, l’auto-heb... Rien n’apporte de gain energetique ou en ressources rares.

      Je sais bien qu’on peut classer bon nombre de techno electronique dans les low tech, c’est d’ailleurs mon point de vue : ordinateur low tech, circuits memoire, soudure en surface... Meme pas peur. Mais coté services... Le mieux est quand meme de tout eteindre.

      L’article apporte une reflexion sur l’égalité d’acces. Et la je suis d’accord. Si les petits n’ont pas les moyens, il faut interdire aux grands.

    • Je sais bien que la réappropriation est deja une avancée compte tenu du monopole Gafam-Baidu. Mais la mise en commun, l’auto-heb... Rien n’apporte de gain energetique ou en ressources rares.

      L’auto-hébergement pourrait diminuer le coût énergétique actuel s’il était placé dans les boîtiers internet qui sont déjà allumés H24 (ce qui est une bêtise en soit pour la grande majorité de la population, mais tant qu’à rester allumé autant utiliser).

      Après la mise en commun est une solution bien plus souhaitable et envisageable, et en partant de là, on peut espérer garder et réutiliser les machines le plus longtemps possible, voire utiliser des énergie renouvelable (il y a déjà des serveur tournant à l’énergie solaire par exemple).

      Le mieux est quand meme de tout eteindre.

      Probablement oui, mais ça n’est pas près d’arriver. D’un autre côté les technologies bien utilisées peuvent apporter beaucoup : SeenThis est un exemple, Wikipédia un autre.

      Une réflexion sur notre utilisation de ces technologies, leur implication sur notre écosystème, sur notre vie sociale, sur les inégalités, sur la réflexion et la connaissance, etc. est un point essentiel, et c’est à notre génération de le faire, maintenant.

    • Pour l’auto-hébergement c’est clair, perso j’ai toujours était farouchement contre, ça me parait une aberration pas possible…

      C’est la mutualisation à l’échelle locale le plus utile ET faisable dès maintenant, d’après moi. Des assocs locales, avec des serveurs locaux, comme dans la fédération FDN, comme Auilenet dans le sud-ouest par exemple. Et ensuite c’est relié aux internets, mais si ya des problèmes loin, il reste toujours un internet local qui peut fonctionner et déjà rendre des services aussi.

      Les contenus dupliqués en local, la mouvance unhosted, c’est intéressant. Avoir les contenus ENTIERS dans ces mutualisations locales, et avoir un système de synchronisation régulière (que ce soit à base de duplication SQL, de Git, de Syncthing, ou autre système de ce genre).

      En tout cas, oui aux chatons et non à l’auto-hébergement, pour moi c’est clair, aussi bien en ressources naturelles et énergétiques, qu’en problèmes d’élitisme.

    • je ne sais pas si les limites de ce texte sont techniques. On peut imaginer, peut-être, un internet low tech post-apocalyptique, avec un ordi pour 10000 habitants et un système fonctionnant à énergie solaire, le tout décentralisé et organisé en toute convivialité...
      Mais il faudrait certainement plus qu’un grand inventaire de nos besoins — une vraie rupture, seule à même de faire que nos désirs ne soient pas captés par l’infrastructure numérique et que nous cherchions ailleurs, hors de ce maillage-là, de nouvelles vies à inventer. Poser clairement la nécessité d’une désinformatisation de la société serait en tout cas un bon préalable, même si l’on doit tenir compte de nos dépendances et de nos contradictions.
      Parmi les choses qui ferait rupture, il me semble que des déclarations collectives d’informaticiens refusant de mener plus avant le processus de numérisation, ce serait très fort. Les hackers côté pile qui sont à fond dans le business côté face, c’est de la schizophrénie. Et pourtant, pas de trace d’une organisation d’informaticien qui revienne sur l’impact plus que contestable, au travail par exemple, de l’action des informaticiens eux-mêmes. Même si on est pris par le boulot, la nécessité de payer son loyer, l’envie de ne pas vivre la même dèche que ses darons ou je-ne-sais-quoi-encore, on peut quand même se donner des formes d’organisation pour imaginer se sortir de cette tension entre ce qu’on fait au boulot et le monde que l’on désire. Et donc commencer par critiquer ce que l’on doit faire.

    • Huhu, le serpent de mer. :)
      Ça me génère une grande dose de double bind, effectivement.

      Je suis plutôt d’accord avec @kamo, dans l’ensemble.

      Après… là maintenant, il y a quand même déjà moyen de faire bien mieux et surtout ne pas participer à augmenter de manière exponentielle les besoins.
      – Ne pas avoir de périphériques mobiles, méga miniaturisés (pas de mobile, pas de tablette).
      – Limiter le nombre d’ordis, par exemple ne pas forcément avoir un ordi au boulot et un ordi perso, quand on le peut, ce qui n’est pas forcément facile ok (quand on est dans un truc hiérarchique, qu’on peut perdre son travail son ordi, etc), déjà un par famille, peut-être. Et si plusieurs, parce qu’on a fait de la récup avec des vieux ordis (pour faire internet et texte ça suffit).
      – Mutualiser au max les services en ligne, pas d’auto-hébergement, pas chacun son petit serveur.
      – Avoir le max de ces choses en local, dans sa région voire dans sa ville, ce qui réduit forcément les accès lointains, les besoins en infrastructure.
      – Dans les logiciels, participer à des choses autour de l’information mais pas dans l’automatisation ou dans le management (les logiciels « ERP » classiques par exemple).

      Tout ça on peut le faire sans augmenter la fabrication et l’utilisation d’énergies, et même ça réduirait grandement.

      M’enfin comme de toute façon l’effondrement complet arrive sous peu (#collapsologie), c’est sûr que ça parait peut-être dérisoire.

    • Lui est graphiste et aurait besoin d’une bécane pareille pour son usage pro mais un con de vendeur a saigné son père aux quatre veines en lui fourguant un ordi pas adapté et super cher.

      Il ne faut rien attendre d’autre d’un « vendeur ». Le vendeur est dans son rôle car il touche une commission sur son chiffre.
      Non, le mieux pour des néophytes qui n’ont ni le temps ni l’envie d’approfondir leurs connaissances dans les technologie informatiques, ce serait de passer par des associations où des personnes auraient la possibilité de se mettre au niveau des débutant-e-s et de leur conseiller des solutions adaptées. Moi je leur conseillerais d’installer « toutou-linux », un OS adapté pour les « ordinosaures ».
      http://toutoulinux.free.fr/presentation.php



  • Salut à Toi sur bureau et Android (Cagou), état des lieux
    http://www.goffi.org/blog/goffi/9c1eccb5-9ad3-47bf-9cbd-065640337e2f

    Salut à Vous ! Cela fait maintenant un peu plus d’un an que la campagne de financement participatif s’est achevée avec succès et que nous nous sommes engagés à développer une interface bureau/Android de «  Salut à Toi  », outil de communication multi-interfaces et multi-usages basé sur XMPP. Il est temps de faire un petit état des lieux du développement. Vous trouverez en bas de cet article un lien vers une première version (pré-alpha) POUR TEST UNIQUEMENT. Le contexte Pour la petite histoire, nous entendions faire une campagne plus importante à l’origine quand nous avons décidé de faire un financement participatif. Mais suite à des discussions avec l’équipe d’Arizuka (plate-forme que nous avons choisie), nous avons largement réduit la somme demandée, ce qui s’est avéré judicieux puisque nous avons réussi (...)

    #logiciel_libre #sàt #xmpp #réseaux_sociaux #messagerie_instantanée