• Futurs d’ailleurs : voyage en science-fiction arabe – Le Carreau de la BULAC
    https://bulac.hypotheses.org/30027

    L’anticipation utopique

    Deux termes arabes peuvent être utilisés pour traduire le mot « utopie » : al-yūtūbiyā (اليوتوبيا) et al-tūbawiyyā (الطوباوية), récent néologisme créé à partir du mot tūbā (طوبى, nom d’un arbre au paradis musulman). Il existe cependant un concept proche d’utopie : « al-Madīna al-Fādila » (La Cité Vertueuse) imaginée par Al-Fārābī au Xe siècle dans son essai philosophique Kitāb ’arā’ Ahl al-madīna al-Fādila (Idées des habitants de la cité vertueuse).

    #science-fiction

  • Prescrire la guerre. Sur une commission sénatoriale contre « la radicalisation islamiste » – CONTRETEMPS
    https://www.contretemps.eu/islamophobie-commission-senat-radicalisation

    Une commission se réunit au Sénat, son objet est « la radicalisation islamiste et les moyens de la combattre ». Elle a été gagnée de haute lutte après une dernière « affaire du voile » : en présence de son fils, une mère avait été exclue d’une assemblée municipale par un conseiller d’extrême-droite ; en réaction, d’autres élus, cette fois à la chambre des notables de la République, s’étaient affairés à obtenir pour eux-mêmes le droit de désigner l’ennemi.

    Une fois l’entreprise réussie – et la commission obtenue –, on y invite tous les islamologues du moment, éditocrates et universitaires, dont le discours ne diffère que par le degré de l’outrance ; puis, une fois que la parole officielle a été ainsi constituée, les sénateurs convoquent les ministres, agréable entre-soi où l’on se félicite des mesures passées et à venir. Surtout, la commission insiste : ce qui l’intéresse, ce n’est pas l’attentat et sa violence, mais ceux qui, insidieusement, affaiblissent la collectivité nationale[1].

    Alors, d’audition en audition, le complot[2] se fait plus précis, plus menaçant : l’ennemi ce sont les femmes dont le voile est, à l’évidence, l’étendard politique[3] de l’islamisme à débusquer par-delà l’épaisse strate de leur duplicité ; l’ennemi, ce sont les mosquées où l’on conspire contre la société dominante[4] ; l’ennemi, ce sont les enfants auxquels on suggère d’attribuer un numéro-matricule plus tôt encore[5] ; l’ennemi, ce sont ceux dont on dit qu’ils se victimisent quand ils font étal de leur souffrance ; l’ennemi, enfin, c’est surtout celui à qui il faut faire la guerre, par-delà la loi[6], pour sauver la nation. Ainsi en va-t-il d’une adresse aussi grossière que la parole qu’elle génère.

    Mais on veut soumettre à la question le Collectif contre l’islamophobie en France, pourtant réputé partie prenante du complot[7]. Celui-ci, circonspect face à la teneur des débats, propose à une avocate et à un sociologue d’y produire un autre récit. L’une et l’autre acceptent, convenant d’inviter les sénateurs à penser ensemble et, surtout, de donner à entendre à la collectivité un récit alternatif de ses autres. Mais le processus est déjà trop avancé : les sénateurs sont tous d’accord sur l’affrontement biologique et civilisationnel[8] passé et futur et leur unique visée est à radicaliser toujours plus l’État – autrement dit, à produire la pensée guerrière donc celui-ci nourrit sa politique.

    Et pourtant, face à la réaffirmation nationale au plus haut du pouvoir français, il y a tous ceux qui, inlassablement, travaillent à construire le collectif autrement que par la hiérarchie des vies, à se replonger dans le réel, affaire après affaire, contre-vérité après contre-vérité. L’entreprise est éreintante mais cruciale : il s’agit de faire progresser, un peu, rêveusement, ce rocher de Sisyphe de la paix.

  • Sylvain #Cypel : « Malgré leur énorme supériorité, les Israéliens ne peuvent pas gagner » | Middle East Eye édition française
    https://www.middleeasteye.net/fr/entretiens/cypel-palestine-israel-sionisme-juifs-bds-netanyahou-france

    Au-delà de l’impunité dont semble jouir Israël, le journaliste Sylvain Cypel interroge dans son nouveau livre, L’État d’Israël contre les juifs, la fascination que cet État semble exercer sur des dirigeants nationalistes tels l’Indien Narendra Modi, le Hongrois Viktor Orbán ou encore l’Américain Donald Trump. 

    À travers les principes de « guerre préventive », « ethnicité de la citoyenneté », « guerre contre le terrorisme », mépris du droit international au profit du culte de la force, l’auteur retrace ce qu’il appelle l’« israélisation du monde », à savoir « la soumission progressive des Israéliens à un État sécuritaire où l’abandon, imposé ou volontaire, de tout ce qui fait l’État de droit devient la norme ». 

    Or, selon le mot de l’anthropologue Jeff Halper, que rappelle l’auteur, « l’israélisation des États et de leurs forces militaires et policières, c’est notre propre palestinisation à tous ».

    #Palestine

  • scarlett haddad sur Twitter : « la politique des sanctions extrêmes et de la guerre économique destinée a pousser les Libanais a se dresser contre le Hezbollah touche en premier et principalementl les forces de l’orde et les militaires dont les salaires sont devenus moins que cent dollars... » / Twitter
    https://twitter.com/HaddadScarlett/status/1281503185690132481

    la politique des sanctions extrêmes et de la guerre économique destinée a pousser les Libanais a se dresser contre le Hezbollah touche en premier et principalementl les forces de l’orde et les militaires dont les salaires sont devenus moins que cent dollars...

    #liban

  • Venezuela : le Parlement européen en appelle à de nouvelles sanctions | Actualité | Parlement européen
    https://www.europarl.europa.eu/news/fr/press-room/20190712IPR56948/venezuela-le-parlement-europeen-en-appelle-a-de-nouvelles-sanctions

    Pour la troisième fois cette année, le Parlement européen a adopté une résolution sur la situation au Venezuela ; les députés expriment leur vive inquiétude concernant la situation d’urgence.

    Tout comme le dernier rapport du Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l’homme, les députés dénoncent ‘‘la responsabilité directe de Nicolás Maduro, ainsi que des forces armées et des services de renseignement au service de son régime illégitime, dans le recours aveugle à la violence pour réprimer le processus de transition démocratique et la restauration de l’État de droit au Venezuela’’.

    Dans la résolution adoptée par 455 voix pour, 85 contre et 105 abstentions, ils réitèrent leur soutien plein et entier ‘‘au Président par intérim légitime, Juan Guaidó’’.

    De nouvelles sanctions

    Les députés appellent le Conseil à adopter de nouvelles sanctions ciblant les autorités de l’État responsables des violations des droits de l’homme et de la répression. Les autorités de l’UE doivent restreindre les mouvements de ces individus et de leurs proches, geler leurs avoirs et suspendre leurs visas.

    #europe #venezuela #guaido

  • “Palestiniennes”, épisode 1/3 : Divisions
    Publié le 10/07/2020
    https://www.courrierinternational.com/video/webserie-palestiniennes-episode-13-divisions

    Cet été, embarquez pour un road-trip d’Israël à la Cisjordanie en trois épisodes. La réalisatrice Mariette Auvray nous emmène à la rencontre de jeunes femmes palestiniennes qui racontent leur culture et leur identité. Activistes, féministes, entrepreneuses, artistes… Toutes illustrent à leur manière la scène underground palestinienne et réinventent la résistance culturelle et politique en 2020.

  • مَنْ اخترق هاتف الوزير الإسرائيليّ؟ توتّرٌ حادٌّ بين نتنياهو وأجهزة المُخابرات أيضًا بسبب اختراق إيران لهاتف غانتس والأخير ما زال منفعلاً ومرتكبًا من الـ"فضيحة" - رأي اليوم
    https://www.raialyoum.com/index.php/%d9%85%d9%8e%d9%86%d9%92-%d8%a7%d8%ae%d8%aa%d8%b1%d9%82-%d9%87%d8%a7%d8%a

    Une vieille affaire(), celle du piratage iranien du téléphone de Gantz, ressurgit...

    () dans les commentaires de ce post :https://seenthis.net/messages/768955
    But the Gantz phone-hacking story, which leaked to the media last Thursday evening, has proven a damp squib. There is no credible evidence, except for the word of a panicking prime minister, that whoever hacked his phone, even assuming it was the Iranians, have anything to blackmail Gantz with. So the next best thing is to get a friend with 59 million followers on Twitter to create a distraction. Conveniently, this happened just before the agenda-setting primetime news shows on Israeli television.

    #israël #iran

    • La suite...
      http://spanish.almanar.com.lb/442345

      El diario Haaretz informa que “presuntos hackers iraníes se habrían infiltrado en el ordenador portátil del ministro de la Guerra israelí, Benny Gantz, y habrían accedido a información clasificada. El propio Benny Gantz unas horas después del incendio de un edificio en el complejo nuclear iraní de Natanz, se negó categóricamente a reivindicar una posible participación israelí e incluso hizo una declaración que cuestionaba cualquier supuesta capacidad israelí para llegar a sitios sensibles en Irán. “No coloquéis todo lo que sucede en Irán en las espaldas de Israel”, afirmó.

      Ahora, sin embargo, parece haberse producido el efecto contrario. Parece haber una mención a una “huella iraní” en este miedo mezclado con ansiedad del ministro Gantz, quien ahora sospecha que su ordenador, e incluso los del servicio de seguridad interna Shabak han sido infiltrado por “espías iraníes”.

      En su edición del 10 de julio, Haaretz se hace eco de la desconfianza cada vez más abierta que el caso de “piratería” de datos clasificados de la computadora portátil del ministro de la Guerra ha creado dentro del aparato político y militar de la entidad sionista: el número de ejercicios militares por venir, su ubicación, su naturaleza, las armas que se utilizarán, los proyectos de “defensa” que se implementarán en el frente norte y el frente sur… todo eso ha salido para siempre del portátil de Gantz curiosamente conectado al cuartel general del ejército sionista.

  • La top model Bella Hadid critique Instagram pour avoir censuré sa publication sur la #Palestine | Middle East Eye édition française
    https://www.middleeasteye.net/fr/actu-et-enquetes/bella-hadid-mannequin-critique-instagram-censure-palestine

    On ne sait pas exactement pourquoi la plateforme a choisi de supprimer la photo, toutefois, Bella Hadid a plus tard publié une capture d’écran du message qu’elle a reçu d’Instagram, citant des infractions aux règles de la communauté, notamment le harcèlement et l’intimidation. 

    Bella Hadid a taggué Instagram, demandant à la plateforme pourquoi sa publication avait été supprimée.

    « En quoi le fait d’être fière du lieu de naissance de mon père, la Palestine, constitue “de l’intimidation, du harcèlement, une nudité choquante ou à caractère sexuel” ? Ne sommes-nous pas autorisés à être Palestiniens sur Instagram ? Pour moi, ça, c’est de l’#intimidation », estime-t-elle dans sa publication. 

    « Vous ne pouvez pas effacer l’histoire en réduisant les gens au silence. Cela ne fonctionne pas comme ça », ajoute-t-elle.

    #censure #sans_vergogne

  • Gratuit pendant une semaine :

    INFILTRATORS, de Khaled JARRAR, 2012, 70 mn (sous titres français)
    https://vimeo.com/96930510

    Le checkpoint est fermé : un chauffeur de taxi crie "Détour ! Détour !" annonçant le début d’une nouvelle recherche aléatoire pour contourner les barrières qui entravent la circulation des Palestiniens en Cisjordanie.
    "Infiltrators" est un "road movie" viscéral qui raconte l’obligation quotidienne pour les Palestiniens de toutes origines de rechercher les itinéraires à travers, sous, autour et au-dessus d’une déconcertante matrice d’obstacles. Khaled Jarrar accompagne ce « jeu » du chat et de la souris à l’aide d’une caméra vidéo portative.
    Ce film, son premier #documentaire, a remporté le prix "Muhr" du documentaire arabe, le prix spécial du jury, le prix international de la critique et le prix Gold Hugo du meilleur documentaire au Festival international du film de Dubaï en 2012.

    Né en 1976 à Jenine, #Khaled_JARRAR est diplômé en design d’intérieur, Université polytechnique de #Palestine, Hébron, il a suivi le Cours avancé de photographie de l’Université de Birzeit, il est diplômé en arts visuels, Académie internationale des arts, Ramallah.
    Il vit et travaille à Ramallah., il expose dans le mode entier (parfois en son absence quand il est empêché de sortir de Cisjordanie par les autorités israéliennes).

  • New Israel Fund sur Twitter : ""Netanyahu declared Palestinians won’t receive citizenship or permanent resident status after annexation. What does that mean? They can be transferred, expelled, internally displaced. And that’s exactly what Israel wants." SawsanZaher, Human Rights Lawyer https://t.co/jRK9ZhENpT" / Twitter
    https://twitter.com/NewIsraelFund/status/1280605568550518792
    https://www.youtube.com/watch?time_continue=1&v=LWYMkkwBDoc&feature=emb_logo

    “Netanyahu declared Palestinians won’t receive citizenship or permanent resident status after annexation. What does that mean? They can be transferred, expelled, internally displaced. And that’s exactly what Israel wants.”

  • Taoufiq Tahani informe (edit : en réalité, la source viende La Découverte, parallèlement Charles Enderlin sur son compte twitter)

    URGENT : Arrestation De Khalil Toufakji

    Que je connais personnellement. il n´en est pas à sa première arrestation mais c´est très fatigant ce harcèlement. Khalil est un magnifique cartographe.

    Khalil Toufakji, cartographe et géographe palestinien vient d’être arrêté à Jérusalem par les forces d’occupation israélienne qui ont confisqué ses ordinateurs et abîmé certains de ses documents.
    Takakji est celui qui a dressé la première carte palestinienne de la Palestine.

    Khalil Toufakji, né après la Nakba de 1948, est un enfant de Jérusalem. Il a sillonné la Palestine pendant trente ans et cartographié la colonisation des Territoires occupés. Membre de la délégation palestinienne lors des pourparlers de paix et directeur du département de cartographie de la Société d’études arabes. Dans un récent livre (31° Nord, 35° Est - Chroniques géographiques de la colonisation israélienne) écrit avec l’aide de la journaliste Stéphanie Maupas, il raconte son histoire et, à travers ses cartes, celle de la colonisation israélienne.

  • « C’était tout sauf les pompiers » : le rapport au vitriol des soldats du feu sur la crise du Covid | LCI
    https://www.lci.fr/population/c-etait-tout-sauf-les-pompiers-le-rapport-au-vitriol-des-soldats-du-feu-sur-la-c

    « Les pompiers c’est une force de 250 000 personnes réparties dans 7000 casernes sur tout le territoire. Nous sommes rompus à la gestion de tous les événements. On a fait face à l’H1N1 (virus de la grippe A), à la grippe aviaire, aux accidents industriels, aux attentats… A chaque fois, on s’adapte, et là le mot d’ordre c’était tout sauf les pompiers », déplore le colonel Grégory Allione, président la Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France.

    « Plutôt qu’une crise sanitaire, cette crise a surtout été celle du leadership de la communication » et ce au détriment des « décisions stratégiques », estiment encore les auteurs de ce rapport, évoquant l’incompréhension des « acteurs de terrains, pompiers mais aussi médecins généralistes ». 

    Alors qu’au plus fort de la crise, de nombreux patients du Grand-Est ou de l’Ile-de-France ont été transférés en TGV vers des régions moins touchées, dans le but, selon le gouvernement, de désengorger les hôpitaux saturés, le rapport des pompiers conclut : « Pures opérations de communication et véritable esbroufe ». Et d’interroger : « était-il efficace de faire faire des centaines de kilomètres aux victimes alors que souvent il y avait de la place dans la clinique d’en face ? ».

    • Contre-argumentaire sur touiteur… Par exemple en suivant cette discussion :
      https://twitter.com/anesthesiel/status/1279716001442136064

      Enfin pour m’être occupé de patients transférés, dire que ca tient de l’opération de com est complètement irrespectueux du travail des équipes. Les réa parisiennes intubaient 10-15 patients/jour au pic. C’était parfaitement le moment de libérer des lits dans ces regions

      Bref, chez nous le privé s’est mis dans la boucle, non sans mal, bcp bcp de liberaux sont allés en renfort sur place. On peut tjs faire mieux mais là faire croire qu’on a mis en danger les patients en les transférant inutilement, ça tient aussi de l’esbroufe.

    • Damien Barraud:
      https://twitter.com/fluidloading/status/1280045097325862912

      Bon la guéguerre Pompelards - SAMU c’est amusant.

      Encore plus de se dire qu’un j les 2 vont se rendre compte qu’il surevaluent leur rôle

      Mais faut qd même être le fils de rien pour oser des dires que les transferts salvateurs et indispensables étaient des opérations de comm et de l’esbroufe. Quel esprit tordu peut écrire ça ?!!? Bon on les connait ces chacals. Au moins depuis l’affaire Musenga. Et le plus marrant est que depuis ils ne communiquent pas la dessus. Ils n’assument même pas

      Quel manque de respect envers les familles, les patients, nous autres soignants de vraie 1ère ligne

      Les sinistres auteurs ne communiquent pas la dessus, mais Dieu merci des carpettes comme Marty, Kierzek ou l’inénarrable Violaine Saucisse Guerin, dans leur bêtise proverbiale, ont bien diffusé ce we

  • La société civile palestinienne rejette le financement conditionnel de l’UE
    Linah Alsaafin, 1er juillet 2020 — Publié le 1er juillet 2020 sur Al Jazeera — Traduction : Jean-Marie Flémal
    https://charleroi-pourlapalestine.be/index.php/2020/07/03/la-societe-civile-palestinienne-rejette-le-financement-con

    Les organisations de la société civile palestinienne ont mis sur pied une campagne nationale qui rejette le financement conditionnel de l’Union européenne s’appuyant sur sa « clause antiterroriste ».

    La stipulation, qui a été ajoutée aux propositions de subvention à la fin de l’an dernier, identifie au moins sept partis politiques palestiniens comme des « groupes terroristes » et appelle les organisations de la société civile palestinienne à soumettre les individus à un contrôle minutieux afin de s’assurer qu’ils ne sont pas affiliés à ces partis.

    Cependant, ces organisations ont dit de ces conditions qu’elles « criminalisaient » la lutte nationale palestinienne contre l’occupation israélienne.

    « L’imposition de la clause et les mesures restrictives de l’UE constituent une criminalisation de la lutte de libération palestinienne et de ses combattants pour la liberté et cette criminalisation s’appuie sur les critères et les normes de l’Occident »,

    a déclaré Lubnah Shomali, la porte-parole de la campagne contre le financement conditionnel de l’UE. (...)

  • L’Algérie récupère les crânes de ses combattants gardés au Musée de l’homme
    Alger a solennellement accueilli les restes de ses « martyrs », qui s’étaient opposés à la conquête française.
    Par Adam Arroudj | 3 juillet 2020
    https://www.lefigaro.fr/international/l-algerie-recupere-les-cranes-de-ses-combattants-gardes-au-musee-de-l-homme

    Les honneurs militaires ont été rendus vendredi à l’aéroport d’Alger aux cercueils de 24 résistants algériens à la conquête coloniale française, en présence du chef de l’État Abdel­madjid Tebboune. -/AFP

    Au Musée de l’homme à Paris, où son crâne était gardé dans une armoire métallique fermée, à l’abri des visiteurs et de la polémique, il était un simple numéro : le 5940. En Algérie, Chérif Boubaghla a un statut de héros. En août 1851, il lança « la révolte de Kabylie » contre les forces françaises avant d’être tué par décapitation, trois ans plus tard. Moins connu que l’émir Abdelkader, il avait toutefois été immortalisé sur son cheval, aux côtés d’une autre icône de la résistance à la colonisation, Lalla Fatma N’Soumer, par le peintre français Henri Félix Emmanuel Philippoteaux.

    #paywall
    #FranceAlgérie

    • Crânes de combattants au Musée de l’Homme : l’Algérie demande la restitution
      Sophie Granel -Rédaction Culture - France Télévisions
      Mis à jour le 11/01/2018
      https://www.francetvinfo.fr/culture/patrimoine/histoire/cranes-de-combattants-au-musee-de-l-homme-l-algerie-demande-la-restitut

      Fin décembre, l’Etat algérien a officiellement déposé une requête auprès de la France pour la restitution des crânes de combattants tués lors des guerres coloniales au 19e siècle actuellement détenus par le Musée de l’Homme à Paris. Lors de sa visite en Algérie le mois dernier, Emmanuel Macron s’est dit favorable à cette restitution, mais la procédure est loin d’être simple.

      C’est en 2011 que l’affaire débute. L’archéologue et historien algérien Ali Farid Belkadi effectue des recherches dans les collections du Musée de l’Homme place du Trocadéro à Paris. Dans les réserves du musée, 18 000 crânes sont conservés à des fins historiques et scientifiques. Certains sont célèbres comme celui de Descartes ou de l’homme de Cro Magnon. Mais d’autres, stockés dans les coffres-forts de l’établissement, ont une histoire bien plus sombre. C’est le cas de ces crânes de résistants algériens à la colonisation française.

      C’est en épluchant les documents qui accompagnaient les têtes lors de leur envoi, que le chercheur parvient à en reconstituer l’histoire. Au milieu du 19e siècle, la France se lance à la conquête de l’Algérie. La résistance, farouche, durera 30 à 40 ans. Parmi les batailles les plus célèbres, celle de Zaatcha reste dans le annales. Pendant plus de 4 mois, le cheikh Bouziane et ses combattants retranchés dans l’oasis de Zaatcha (au Sud de Constantine) tiennent tête aux troupes françaises. La place forte tombe le 29 novembre 1849. 800 Algériens auraient été tués ce jour-là. Parmi eux, le cheikh Bouziane, son fils de 15 ans et son principal lieutenant dont les têtes décapitées furent exposées avant d’être envoyées en France par un médecin militaire. (...)

  • Les paquebots polluent-ils beaucoup plus que les voitures ?

    https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2020/07/04/les-paquebots-polluent-ils-beaucoup-plus-que-les-voitures_6045192_4355770.ht

    Plusieurs messages partagés des dizaines de milliers de fois sur Facebook à la fin du mois de juin s’opposent à l’idée de limiter la vitesse à 110 km/h sur l’autoroute. A les croire, il s’agirait d’un enjeu marginal pour l’environnement comparé, par exemple, à la pollution générée par les grands paquebots


    Le but, c’est de changer ta mentalité de merde, parce qu’il en découle tous ces effets néfastes qui ruinent la planète, pas juste de réduire la pollution.

    • C’est une préoccupation relativement ancienne des armateurs, tant de croisière que de charge (et de l’OMI, Organisation maritime internationale). Ça s’appelle #courant_quai ou #courant_de_quai, #cold_ironing en anglais ; l’objectif est d’arrêter totalement tous les générateurs du bord. Pour un bateau de croisière, ça demande des puissances importantes.

      cf. l’article ci-dessous (2013)
      Le courant quai se standardise dans le monde entier | Mer et Marine
      https://www.meretmarine.com/fr/content/le-courant-quai-se-standardise-dans-le-monde-entier

      Un geste de plus à intégrer dans la manœuvre d’accostage ? Le « cold ironing », ou alimentation par le courant quai, ne devrait plus être réservé aux seuls bâtiments militaires. Parce que si l’on parle beaucoup de restrictions des émissions polluantes en mer des navires, il ne faut pas oublier qu’ils brûlent également du carburant à quai. Et que les normes relatives aux rejets atmosphériques, comme celles de la convention Marpol, ne se limitent pas à la haute mer. Elles vont s’appliquer tout autant à quai.

      Ça se met en place très doucement…

      Marseille : la Méridionale passe au courant quai (2015)
      https://lemarin.ouest-france.fr/secteurs-activites/shipping/20559-marseille-la-meridionale-passe-au-courant-quai

      En 2015, la Méridionale et le grand port maritime de Marseille (GPMM) seront les premiers, en France, à posséder la technologie du courant quai (ou cold ironing) alors qu’elle est déjà disponible en Suède, en Finlande ou aux États-Unis.
      Trois navires ropax de la Méridionale doivent être adaptés pour pouvoir utiliser le courant électrique fourni par le port. Cette innovation doit leur permettre de satisfaire à des normes environnementales de plus en plus strictes, notamment en matière d’émissions polluantes.
      […]
      Côté port, les postes 68, 70 et 74 seront alimentés en 11 kV/50 Hz, signal qui serait transformé à bord en 380 V. L’installation de ce dispositif est simplifiée dans cette zone du port puisqu’un poste électrique est situé à proximité des trois quais, limitant les travaux de génie civil. Mais l’investissement se monterait malgré tout à 1,7 million d’euros.

      Réglementairement, la directive européenne 2005/33/CE, plus stricte que l’annexe VI de la convention Marpol, fixe un taux de soufre de 0,1 % maximal dans les combustibles de tous les navires au mouillage et dans les ports européens. Et la Méditerranée fait partie des régions pressenties pour intégrer les zones d’émissions contrôlées de soufre (zones Seca) à moyen terme.

      En 2006, la recommandation 2006/339/CE de la Commission européenne intitulée « Promotion de l’utilisation du réseau électrique terrestre par les navires à quai dans les ports de la Communauté » a permis de définir les premières orientations en vue d’une future norme.
      Les trois navires de la Méridionale réalisent environ 500 escales annuelles à Marseille, ce qui correspond à une consommation de 2 150 tonnes de carburant par an. Le courant quai permet de réduire les pollutions atmosphériques, mais aussi sonores et vibratoires dues aux groupes électrogènes des navires à quai.

      Parti de Marseille, le courant de quai va se propager à Toulon et Nice (2019, échéance en 2025)
      https://www.businews.fr/index.php?option=com_k2&view=item&id=2190:parti-de-marseille-le-courant-de-

      30 M€ pour connecter les navires à quai. Ce jeudi 5 septembre, Élisabeth Borne ministre de la transition énergétique et solidaire et le président de la Région Sud, Renaud Muselier, devraient annoncer un plan d’investissement de 30 M€ pour l’électrification des navires de croisière à quai dans les ports de Marseille, Toulon et Nice. « Les bateaux ne pollueront plus une fois dans nos ports. C’est une avancée majeure pour la qualité de l’air », a annoncé Renaud Muselier dimanche sur son fil Tweeter. En juin dernier, le port de Marseille annonçait un vaste plan de 20 M€ pour connecter l’ensemble des navires des Bassins Est d’ici à 2025.

      A Toulon, le port s’est donné trois ans pour connecter les navires en escale à Toulon centre et au port de Brégaillon à La Seyne-sur-Mer.

  • U.S. files suit to seize gasoline in four Iran tankers headed to Venezuela - Reuters
    https://www.reuters.com/article/us-venezuela-iran-gasoline-suit-idUSKBN24329Z

    U.S. prosecutors late on Wednesday filed a lawsuit to seize the gasoline aboard four tankers that Iran is shipping to Venezuela, the latest attempt by the Trump administration to increase economic pressure on the two U.S. foes.
    […]
    In the civil-forfeiture complaint, the federal prosecutors aim to stop delivery of Iranian gasoline aboard the Liberia-flagged Bella and the Bering, and the Pandi and the Luna, according to the lawsuit, first reported in the Wall Street Journal. It also seeks to deter future deliveries.

    The complaint, filed in the U.S. District Court for the District of Columbia, also aims to stop the flow of revenues from petroleum sales to Iran, which Washington has sanctioned over its nuclear program, ballistic missiles, and influence across the Middle East. Tehran says its nuclear program is for peaceful purposes.

  • Gaël Giraud : « Le monde financier sait que ses jours sont comptés » | Public Senat
    https://www.publicsenat.fr/article/politique/gael-giraud-le-monde-financier-sait-que-ses-jours-sont-comptes-183433

    Quelle sera l’ampleur de la crise économique ?

    La crise sera plus grave que celle de 2008. Nous entrons dans une spirale déflationniste extrêmement dangereuse. L’Europe de l’Ouest pourrait connaître une trajectoire à la japonaise. Dans les années 1990, le Japon a connu une grande répétition de la crise des subprimes, avec une gigantesque bulle financière qui a gonflé sur une bulle immobilière. Les deux bulles ont explosé au même moment, et le Japon est entré dans la déflation, c’est-à-dire dans un régime macroéconomique dans lequel il n’y a plus de croissance, plus d’inflation, énormément de dette privée et un chômage de masse. Nous risquons de subir le même sort si nous continuons de pratiquer l’austérité budgétaire.

    Vous êtes très pessimiste, à un moment où les marchés financiers semblent se porter plutôt bien. Comment expliquez-vous cette bonne santé des marchés ?
    Les marchés financiers sont profondément inefficients, irrationnels, traversés par des bulles spéculatives et des mouvements erratiques qui n’ont rien à voir avec l’économie réelle. On ne peut pas demander aux marchés financiers de prédire l’avenir. Ils en sont incapables.

    #Gaël_Giraud, mon #social-démocrate préféré, écolo et tout, sur la #crise_économique à venir. #Cassandre écolo qui comme Cochet et Larrouturou en 2007 doit avoir environ un an, un an et demie d’avance sur les marchés. Ça fait six mois que je les entends dire ça, je me disais que peut-être la crise sanitaire avait atténué la surchauffe mais non... C’est peut-être pour cet automne, avec une deuxième vague par dessus. Et plein de #dettes évidemment.

  • UK government recognises Guaido as Venezuela’s president in gold dispute, judge rules - Reuters
    https://www.reuters.com/article/us-venezuela-gold-idUSKBN2431FG
    https://s3.reutersmedia.net/resources/r/?m=02&d=20200702&t=2&i=1524399054&w=1200&r=LYNXMPEG610TL

    Ils doivent être contents au #Venezuela ! #démocratie (juridico-financière)

    A London court ruled on Thursday that the British government recognizes Juan Guaido as Venezuela’s president, instead of Nicolas Maduro, in a case to decide which leader controls $2 billion worth of Venezuelan central bank gold stored in the Bank of England.

    The British government “has unequivocally recognised Mr. Guaido as President of Venezuela. It necessarily follows that (it) no longer recognises Mr. Maduro as President of Venezuela,” the judge wrote in his ruling following a trial last week.

    In a statement, lawyers for Maduro’s central bank said they would appeal the judgement.

  • [Révélations] En France, un centre de formation pour des #soldats_saoudiens - Amnesty International France
    https://www.amnesty.fr/controle-des-armes/actualites/revelations-en-france-un-centre-de-formation-pour-des-soldats-saoudiens
    #longuet #commercy #armee #defense

    En toute impunité et en flagrante contradiction avec ses engagements internationaux, la France fournit des armes à l’#Arabie_saoudite et aux Émirats arabes unis, pays engagés dans le conflit au #Yémen. #Conflit qualifié de la pire catastrophe humanitaire au monde par l’ONU.

    En lien avec notre campagne « silence on arme », nous avons mené une enquête inédite qui révèle la manière dont la France va un cran plus loin, en permettant à des militaires saoudiens de venir se former sur le sol français.

    L’enquête inédite menée par Audrey Lebel pour notre magazine d’information La Chronique détaille la manière dont la France a favorisé, soutenu financièrement comme politiquement l’implantation, sur notre territoire, d’un campus destiné à former des militaires saoudiens. 

    La formation est un pan moins connu de la question du commerce mais elle en fait bien partie. Aymeric Elluin, notre chargé de plaidoyer armes, reviens sur les lois internationales qui régissent le commerce des armes et la façon dont elles sont sans cesse contournées. 

    Notre enquête donne la parole à des députés qui dénoncent le manque de transparence de l’État et l’absence de contrôle de notre Parlement sur le commerce des armes. Ils racontent comment on les a dissuadé de s’en mêler.

    En France, on s’apprête à former des militaires saoudiens au maniement de la dernière version d’armes, déjà utilisées dans le conflit au Yémen. Grâce à un centre de formation flambant neuf, implanté en Meuse avec de l’argent du contribuable français, et en violation des traités internationaux. Une enquête d‘Audrey Lebel pour La Chronique.

    Commercy, commune de la #Meuse de 6 000 habitants. Ses madeleines, son château Stanislas, ses soldats saoudiens.

    Bienvenue en région #Grand_Est, où tout a été mis au point pour recevoir, dans les conditions d’un quatre étoiles, des militaires du royaume wahhabite. Celui-là même qui mène, depuis 2015, une guerre au Yémen contre les forces houthis soutenues par l’Iran. Plus de cinq ans après le début de l’offensive, ce conflit, qualifié par les Nations unies de « la pire catastrophe humanitaire au monde », a fait plus de 230 000 morts.

    Ce qui n’a pas empêché notre pays d’accueillir sur son sol, à coup de subventions et d’aides de toutes sortes, une entreprise qui fabrique des armes impliquées dans ce conflit. Armes sur lesquelles des #militaires #saoudiens doivent venir se former. L’#entreprise belge #John_Cockerill devait, en échange, dit-on, booster l’économie locale.

    • Le 26 mars 2015, l’Arabie saoudite lance l’opération « Tempête décisive ». À la tête d’une coalition de huit pays arabes, elle intervient au Yémen, pays frontalier du royaume, où s’affrontent soldats des Forces armées saoudiennes et combattants houthis, une minorité chiite soutenue par l’Iran. Les ONG ne cesseront de dénoncer le risque de famine, le choléra, les armes, les missiles, les bombes utilisées pour cibler des hôpitaux, des marchés, des espaces publics, des bus transportant des enfants. Des experts de l’ONU parleront de possibles crimes de guerre commis à l’encontre des civils yéménites. Pour autant, ce conflit, n’a pas mis fin aux relations entre l’entreprise, la commune et l’État. La situation pose-t-elle un problème de conscience à Gérard Longuet ? « Je ne suis pas en mesure d’interdire la guerre dans le monde. Moi, j’ai envoyé, comme ministre de la Défense, l’armée française bombarder les troupes de Kadhafi, je ne porterai pas de jugement, mais on a quand même pris un marteau-pilon pour écraser quelques fourmis, explique-t-il. Je sais que des armes seront vendues et je préfère que des ouvriers français et belges puissent travailler. Quand la France vend des Rafale, en Inde, ce n’est pas pour le défilé du 14 Juillet local, c’est pour transformer les gens en charbon de bois ». L’argument de l’emploi, un grand classique mis en avant par les industriels, les acteurs locaux et ceux de l’État, pour justifier le commerce des armes.

      https://www.amnesty.fr/chronique
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Bernard_Serin


      #marchand_de_canons

  • العتمة الشاملة بدءاً من الأحد؟
    https://al-akhbar.com/Politics/290907

    Une partie des titres de l’édition du jour de Al-Akhbar au #liban (on est parti pour un tour)

    – Obscurité totale à partir de dimanche ? [allusion au fait que les centrales électriques, faute de fioul, ne tourneront plus. Au passage, l’Iran a proposé une livraison payable en livres libanaises (laquelle livre, en principe au taux de 2000 livres pour un dollar, frôle désormais les 7000...)
    – لبنان في صلب الانهيار : الحكومة تتلهّى بجنس شركة التدقيق Le Liban en plein effondrement (à propos des disputes à la chambre sur le choix d’un audit bancaire)
    – ممثل صندوق النقد لرياض سلامة : أنت تشعل سعر الصرف ! Le représentant du FMI à Riad Salamé [gouverneur de la Banque centrale du Liban] : c’est toi qui fais flamber le prix de la monnaie
    – الخلوي على خطى الكهرباء Le cellulaire sur la voie de l’électricité (les connexions téléphoniques commencent à disparaître)
    – كهرباء أمراء لبنان ويوميّات اللبنانيّين البائسة l’électricité des princes et les jours noirs des Libanais (rappel de la manière dont les chefs de guerre locaux jouaient sur le mazout des générateurs durant la guerre civile)...

  • Sébastien Fontenelle sur Twitter : "Dis, lemondefr : tu es vraiment en train de nous expliquer que les gens qui ont « publi(é) un communiqué aux relents nauséabonds » sur @MadjidFalastine font partie d’une gauche « qui refuse de voir la couleur de peau et la religion » ?" / Twitter
    https://twitter.com/vivelefeu/status/1278308249654243331

  • ISIS suffers major blow : Italian forces carry out largest drug bust in history
    https://www.almasdarnews.com/article/isis-suffers-major-blow-italian-forces-carry-out-largest-drug-bust-in-

    Une question tout de même, de quel port, syrien ou turc, le bateau est-il parti ?

    The Italian police announced on Wednesday, the seizure and confiscation of a world record amount of amphetamine, amounting to 14 tons, produced by Islamic State (ISIS/ISIL/IS/Daesh).

    The police said in a statement that the confiscated quantity of 84 million tablets amounted to about one billion euros, describing the process as “the largest seizure of amphetamines in the world,” According to Agence France-Presse.

    According to the AKI News Site, the police seized the smuggled drugs at the port of Salerno, where the smugglers hid them in three containers.

    They said that the narcotic pills were captagon, which were produced in Syria by the organization to finance its operations.

    The news agency explained that the containers contained paper cylinders for industrial use, coming from Syria and directed to a company based in Lugano, Switzerland.

    #syrie #daech #drogue

  • Liberté pour Salah
    @LiberezSalah
    https://twitter.com/LiberezSalah/status/1277945206327959553
    ⚠Arrestation de Salah Hamouri ce mardi 30 juin, à Jérusalem ⚠

    Ce mardi 30 juin, alors qu’il se rendait à Jérusalem pour effectuer un test coronavirus (obligatoire) pour prendre l’avion samedi 4 juillet, pour se rendre en France, Salah Hamouri a été arrêté dans ce centre médical par les autorités israéliennes.
    Il a été conduit au centre d’interrogatoire de Moskobiyeh, à Jérusalem. Le motif de son arrestation ne lui a pas été communiqué.

    Son comité de soutien, sa famille, ses amis et collègues en appellent solennellement à @francediplo
    pour qu’elle agisse immédiatement et fortement pour obtenir la libération immédiate et sans condition de notre concitoyen qui a droit à la liberté de circulation. #LiberezSalah

    • Alerte et appel à action : Salah Hamouri de nouveau arrêté par Israël !
      Par le Comité de soutien à Salah Hamouri, le 30 juin 2020
      https://agencemediapalestine.fr/blog/2020/06/30/liberte-pour-salah-hamouri-avocat-franco-palestinien

      Copiez le message ci-dessous pour demander la libération immédiate de Salah Hamouri :

      Monsieur le Consul,
      ou Monsieur le Ministre des affaires étrangères,
      ou Monsieur le Président de la République,

      Le 30 juin 2020, notre compatriote, l’avocat franco-palestinien, défenseur des droits de l’homme, Salah Hamouri, a été arrêté à Jérusalem-Est par l’armée d’occupation dans un centre de santé. Les autorités militaires n’ont donné aucun motif à cette arrestation.

      L’arrestation de notre concitoyen est inadmissible et insupportable. Les autorités françaises ne doivent pas laisser passer une telle infamie. Cette situation doit cesser sans délai. La France doit exiger la libération de notre concitoyen qui subit une fois de plus l’arbitraire israélien.

      Je vous demande d’œuvrer au nom de la France, pour la libération immédiate de Salah Hamouri.

      Veuillez agréer, Monsieur, l’expression de ma haute considération.

      Consulat de France à Jérusalem :
      cg-informations.jerusalem-fslt@diplomatie.gouv.fr

      Ministère des affaires étrangères à l’adresse suivante :
      http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/mentions-legales-infos-pratiques/nous-ecrire

      Présidence de la République :
      http://www.elysee.fr/ecrire-au-president-de-la-republique

      Il faut le faire sortir de là ! Soyons nombreux à agir et à relayer cet appel !

      Source : Facebook

    • Soldiers Abduct A Lawyer, Who Previously Spent 9 Years In Prison, While His French Wife, Child, Were Deported
      July 2, 2020 10:25 AM IMEMC News
      https://imemc.org/article/soldiers-abduct-a-lawyer-who-previously-spent-9-years-in-prison-while-his-fre

      Israeli soldiers abducted, two days ago, a Palestinian lawyer with French citizenship, from occupied Jerusalem, a former political prisoner who was previously imprisoned for more than nine years, and moved him to the al-Maskobiyya interrogation facility.

      The Palestinian Prisoners’ Society (PPS) has reported that the soldiers abducted Salah Hammouri while receiving treatment at a medical center in occupied Jerusalem, and was ordered under interrogation for one week.

      The PPS added that Salah was frequently abducted by the army, was subject to various forms of torture, and spent more than nine years in Israeli prisons, detention, and interrogation centers.

    • Extension of Detention Period Against Addameer’s lawyer Salah Hamouri
      01 July 2020
      http://www.addameer.org/news/extension-detention-period-against-addameers-lawyer-salah-hamouri

      Today, 1 July 2020, lawyer Salah Hamouri has a court session at the Israeli Court of First Instance in Jerusalem which extended the detention period for the purposes of interrogations at al-Mascobiyya interrogation center for another seven days. Addameer’s lawyers filed an appeal against the extention of detention against Salah.

      Salah was arrested yesterday, 30 June 2020, from Shaikh Jarah in occupied Jerusalem. Salah is a lawyer and he is part of Addameer’s lawyers team, this is his fourth arrest as he already spent several years in detention, some where based on sentences and others were based on the arbitrary administrative detention.

    • Salah Hamouri : Détention prolongée pour l’avocat franco-palestinien
      Nadir Dendoune 1 juillet 2020
      https://www.lecourrierdelatlas.com/salah-hamouri-detention-prolongee-pour-lavocat-franco-palestinie

      Malheureusement, Salah Hamouri, avocat franco-palestinien de 35 ans, ne pourra pas se rendre comme prévu à Paris ce 4 juillet. Arrêté par les autorités israéliennes ce mardi 30 juin dans un centre médical de Jérusalem (il était venu passer le test du Covid obligatoire pour tous les futurs passagers), un juge israélien a décidé ce mercredi 1er juillet de le maintenir en détention au moins jusqu’au 7 juillet, date à laquelle une nouvelle audience aura lieu.

    • Israel/OPT: Arbitrary detention and judicial harassment of Mr. Salah Hamouri
      July 2, 2020
      https://www.fidh.org/en/issues/human-rights-defenders/israel-opt-arbitrary-detention-and-judicial-harassment-of-mr-salah

      The Observatory for the Protection of Human Rights Defenders, a partnership of FIDH and the World Organisation Against Torture (OMCT), requests your intervention in the following situation in Israel and the Occupied Palestinian Territory.

      Brief description of the situation:

      The Observatory has been informed by reliable sources about the arbitrary detention and the judicial harassment of Mr. Salah Hamouri, a Franco-Palestinian lawyer who works with Addameer Prisoner Support and Human Rights Association (Addameer)[1] in the Occupied Palestinian Territory.

      According to the information received, Mr. Salah Hamouri was arrested on June 30, 2020 around 10 a.m. by the Israeli authorities at a medical centre in Jerusalem where he was going to be tested for coronavirus before leaving for France where his wife and son live. He was then taken to the Moskobiyeh interrogation centre in Jerusalem, without being told the reasons for his arrest.

      On July 1, 2020, a judge at the Israeli Court of First Instance ordered the extension of his detention until July 7, 2020, for the purposes of further interrogations. Addameer’s lawyer filed an appeal against the extension of M. Salah Hamouri’s detention and the appeal session is scheduled for July 5, 2020.

  • Infirmière poussée à quitter son logement : les propriétaires relaxés
    https://www.lagazettedemontpellier.fr/live/5efa05dc840dd500419baeaf/infirmiere-poussee-a-quitter-son-logement-les-proprietaires-r

    Ils étaient renvoyé devant le tribunal correctionnel pour harcèlement et manœuvres dans le but de quitter une personne à quitter son logement. Ce lundi 29, les deux propriétaires soupçonnés d’avoir poussé une infirmière anesthésiste en réanimation au CHU de Montpellier à quitter son logement en pleine crise sanitaire ont été relaxés par le tribunal correctionnel.