la voie du jaguar

informations et correspondance pour l’autonomie individuelle et collective

  • Depuis l’Amassada, appel à se défendre

    https://lavoiedujaguar.net/Depuis-l-Amassada-appel-a-se-defendre

    Depuis l’Amassada nous lançons un appel. Depuis ce hameau fait de palettes, de taules, d’argile, de bois de charpente, de ballots de paille, ancrés là, défiant les lignes THT, leur réseau glacial. Nous sommes enraciné·e·s ici. Construisant toujours plus de liens avec les autres luttes territoriales. Comme à la ZAD, comme à Bure, comme à Roybon, comme au sein d’autres contrées en lutte, nous avons fait le pari de bâtir, le pari d’habiter. D’habiter ces lieux, précisément contre le bétonnage que RTE leur réserve. Préférant y bricoler nos techniques que de se plier à leur plan. Préférant mélanger le torchis pour nos cabanes que de nous aplatir devant l’horreur métallique de leurs infrastructures.

    « Nous », c’est un mouvement hétéroclite composé d’habitant·e·s de Saint-Victor, du Sud-Aveyron et d’ailleurs, des membres de Plateau survolté, des paysan·ne·s, des opposant·e·s aux éoliennes industrielles, tous soucieux de faire vivre ce territoire, comme ce territoire nous fait vivre. (...)

    #Aveyron #éoliennes_industrielles #résistance #territoire


  • Mexico 2018,
    un mot au sujet de l’élection présidentielle à venir

    Georges Lapierre

    https://lavoiedujaguar.net/Mexico-2018-un-mot-au-sujet-de-l-election-presidentielle-a-venir

    La course à l’élection présidentielle a commencé il y a déjà quelque temps, un peu comme une voiture qui a pris la route et qui accélère progressivement. À partir d’aujourd’hui, 1er avril, jour des innocents, la course est lancée. Les quatre candidats, tout chauds comme des œufs fraîchement pondus vont se lancer dans une course éperdue où tout est permis, coups de coude, croche-pied, coups bas et que le premier gagne ! Enfin, c’est l’idée et c’est aussi ce qu’on veut nous montrer, le spectacle ! Et si tout se jouait dans les coulisses ? Et si tout était déjà joué ? Comme au jeu d’échecs, une stratégie semble déjà prendre tournure dès le début du jeu. Les premiers déplacements de pions ne sont jamais innocents, ils cachent une tactique qui n’apparaîtra qu’à la fin par un « échec et mat ».

    Quel est l’enjeu de la partie ? L’enjeu est le Mexique comme nourriture de la bête insatiable et c’est bien ce qui se décidera dans cette partie. La bête insatiable n’a pas du tout l’intention de voir cette délicieuse nourriture lui passer sous le nez ou lui échapper en partie. Elle veut continuer à dévorer tout cru le Mexique comme elle le fait actuellement. (...)

    #Mexique #2018 #élection_présidentielle #échecs #Andrés_Manuel_López_Obrador #non-dit #narcotrafic #désastre_social


  • San Cristóbal de Las Casas
    Un marché aux mille facettes

    Traba

    https://lavoiedujaguar.net/San-Cristobal-de-Las-Casas-Un-marche-aux-mille-facettes

    Adieu paure carnavàs

    Le Chiapas, terre de contraste où la beauté côtoie l’horreur, où l’espoir fraye avec le plus indécent des désespoirs. Ici, tout y est, peut-être, plus intense qu’ailleurs. La lumière du ciel, la lutte des femmes, la brutalité des hommes, la bêtise des puissants et la cupidité des faibles d’esprit. Une terre dont on ne sort pas indemne et parfois, il y a comme un besoin de se trouver un havre de paix, un lieu pour se ressourcer. Et oublier que, dehors, le monde fulmine de mille colères.

    À San Cristóbal de Las Casas, il existe un tel endroit, le marché indigène où l’on peut trouver tout ce qu’on veut, et même ce dont on a absolument aucun besoin. Un lieu incontournable, vibrant de vie et lorsque le moral flanche un peu, il suffit d’y aller faire un petit tour pour recharger ses batteries. Une autothérapie qui ne coûte presque rien. Juste quelques pesitos. (...)

    #Mexique #Chiapas #marché_indien #récit #voyage


  • Chronologie (subjective) de Mai 68

    Tomás Ibáñez

    https://lavoiedujaguar.net/Chronologie-subjective-de-Mai-68

    Déjà quarante ans ! C’est ainsi que commençait le texte que j’écrivis en 2008 pour présenter une brève chronologie des événements de Mai 68. Je soulignais alors que la froideur d’un constat d’huissier présentant une simple liste de dates et de faits n’était pas nécessairement le meilleur moyen d’accéder à la connaissance d’un événement historique, et que l’inclusion d’éléments subjectifs, d’expériences et de souvenirs, pourrait aider à mieux saisir ce que fut cet événement sans que cela nuise au respect des faits. Je proposais donc une chronologie complétée, traversée, ou perturbée par des fragments d’une « chronique vécue » de Mai 68.

    Mercredi 1er mai. En réponse à l’appel lancé par le CLJA (Comité de liaison des jeunes anarchistes), quelques dizaines de camarades, dont Daniel Cohn-Bendit (nous verrons tout de suite pourquoi je mentionne sa présence), rejoignent avec drapeaux noirs et tracts la traditionnelle manifestation syndicale du 1er Mai. Violent affrontement avec le service d’ordre de la CGT, qui arrache nos drapeaux, déchire nos tracts et nous expulse en quelques minutes hors de la manifestation (...)

    #Mai-68 #chronologie #Mouvement_du_22_Mars #anarchisme


  • Notes anthropologiques (XI)

    Georges Lapierre

    https://lavoiedujaguar.net/Notes-anthropologiques-XI

    Où il est question de la communalité

    Le Deuxième Congrès international sur la communalité s’est tenu à Oaxaca du 5 au 9 mars 2018. Le Premier Congrès international avait eu lieu à Puebla en 2016 et avait regroupé plus de monde pour deux raisons : la première est l’importance qu’a prise au cours des ans cette notion de communalité, qui fut « inventée » et mise en avant dans les années 1980 par Floriberto Díaz de Tlahuitoltepec, communauté Ayuujk (mixe) de la Sierra Juarez (Oaxaca), et par Jaime Martínez Luna de la communauté zapotèque de Guelatao (Sierra Juarez, Oaxaca) ; la seconde raison est due au fait que l’invitation venait de l’université de Puebla et que ce concept a désormais pénétré, après un rejet de plusieurs années, le monde universitaire focalisant par sa pseudo-« nouveauté » l’attention des intellectuels et des chercheurs. Le monde universitaire était moins présent à Oaxaca, où la convocation ne venait pas de l’université mais de l’« Académie de la communalité » (...)

    #Mexique #Oaxaca #anthropologie #communalité #autonomie #Pierre_Clastres #société #État #individu


  • Deuxième Congrès international de la communalité
    Déclaration finale

    https://lavoiedujaguar.net/Deuxieme-Congres-international-de-la-communalite-Declaration-finale

    La communalité est une notion et une clé historique pour comprendre la reproduction matérielle et culturelle des peuples originaires et des communautés en résistance depuis les différentes régions de Mésoamérique. Aujourd’hui elle inspire l’implication créative d’un grand nombre de peuples, de villages, de communautés, d’universités et d’organisations dans différents contextes de lutte et de résistance. Elle représente un mode de vie opposé au modèle économique et politique néolibéral, capitaliste, patriarcal et néocolonial, qui peut seulement exister et se maintenir par l’exploitation, le génocide et la destruction de l’environnement. Ces politiques de mort pénètrent les territoires indiens en imposant des mégaprojets comme la mine, les parcs d’éoliennes, la fracture hydraulique des schistes bitumineux, les barrages, les gazoducs, les oléoducs, les puits de pétrole, les aéroports, les routes à grande circulation, et les complexes touristiques. (...)

    #Mexique #peuples_originaires #Oaxaca #comunalité #congrès_international


  • Plus vivants que jamais

    Franz Himmelbauer

    https://lavoiedujaguar.net/Plus-vivants-que-jamais

    Pierre Peuchmaurd
    Plus vivants que jamais. Journal des barricades

    Il s’échappe de ces pages un âcre parfum de lacrymos… ce texte est une sorte de « journal des barricades » qu’on aimerait citer de bout en bout, tant il nous fait éprouver physiquement le plaisir intense procuré par l’émeute, par « l’ouverture des possibles », comme disait Sartre. Un exemple parmi beaucoup d’autres : « Mardi 21. Paris-sur-Grève. Une ville paralysée et plus vivante que jamais. Parce que ce qui est paralysé est ce qui, en temps ordinaire, paralyse. Le métro étouffe, il n’y a plus de métro ; l’université façonne, il n’y a plus d’université ; l’usine broie, il n’y a plus d’usines ; nombre de bureaux retournent à leur poussière. Paris respire et n’en croit pas ses bronches. Jusqu’au pas des gens qui est différent, on dirait plus léger. En même temps qu’à parler, ils réapprennent à marcher. On repart à zéro. Cette fois, en sortira-t-il des hommes ? À quelques sales gueules près, et pas seulement les casquées, ils ont l’air plus heureux aussi. Quelque chose d’enfantin, quelque chose de nouveau. Fin de l’hibernation. » (...)

    #Pierre_Peuchmaurd #Mai_68 #récit #grève #barricades #note_de_lecture


  • Notes anthropologiques (X)

    Georges Lapierre

    https://lavoiedujaguar.net/Notes-anthropologiques-X

    La Danse des Aigles (suite et fin)

    Tout en haut du mât se trouve juché le musicien. Il accompagne le vol des « aigles » du son lancinant de sa flûte. À Tamaletom, la flûte était faite d’un roseau maigrelet, qui permettait de tirer des sons aigres et aigus ; elle était décorée en son milieu d’une plume d’un rouge vif, que le souffle du musicien agitait. Autrefois le musicien et le maître de danse se succédaient en haut du mât, le musicien dansait tout en jouant d’un petit tambour et de la flûte, puis prenait place parmi les danseurs (comme quatrième danseur), ensuite le maître du rituel dansait à son tour, faisait des offrandes aux quatre points cardinaux, puis imitait le vol d’un rapace. Les deux fonctions, celle de musicien et celle de chef des danseurs, sont séparées, mais parfois elles peuvent être confondues. Souvent le musicien est aussi le chef des danseurs, comme aujourd’hui dans la capitale, et il joue assis sur le bloc giratoire. À Tamaletom, elles étaient séparées et le musicien était resté au pied du mât. Le chef des danseurs ou encore le maître du rituel, était appelé le k’ohal. À Xilatzen, dans l’hacienda Tancolol, il était appelé « dame aigle » ou « mère aigle », nous dit Guy Stresser-Péan. (...)

    #Mexique #anthropologie #danse #rituel #aguardiente #nahual #sacrifice #guerre #Aztèques #Guy_Stresser-Péan


  • Oaxaca, Mexique
    Deuxième Congrès international sur la communalité

    https://lavoiedujaguar.net/Oaxaca-Mexique-Deuxieme-Congres-international-sur-la-communalite

    Dans le cadre du Deuxième Congrès international sur la communalité, une première discussion autour du thème de la terre et du territoire eut lieu à San Pedro Comitancillo les 5 et 6 mars 2018. San Pedro Comitancillo se trouve dans l’isthme de Tehuantepec. Participèrent à cette rencontre des gens venus d’Ixtepec, de Matías Romero, de Juchitán, de Santa María Guegolani, de Santa María Ixhuatan, d’Unión Hidalgo, de San Juan Guichicovi, de San Mateo del Mar, de Salina Cruz, de San Miguel Chimalapa et des États du Chiapas, de Veracruz, du Querétaro, de la ville de Mexico, de l’État de Mexico, de Puebla, de Jalisco et aussi des compagnons venus de Colombie, d’Espagne, d’Allemagne, d’Argentine et de Bolivie.

    Les participants à cette première rencontre ont reconnu l’importance du territoire comme lieu où se développe une vie sociale forte autour d’un bien commun à tous. Ils ont constaté que le territoire et, par voie de conséquence, les habitants sont désormais l’objet d’une agression continue de la part d’entreprises commerciales transnationales qui convoitent, soit l’eau, soit la terre, soit la richesse du sous-sol, soit le bois des forêts, etc., rendant ainsi de plus en plus aléatoire et problématique la vie communale (...)

    #Mexique #Oaxaca #communalité #congrès_international #peuples_originaires #territoire #capitalisme #néocolonialisme #EDF #ressources


  • Eduardo Colombo
    1929-2018

    Tomás Ibáñez

    https://lavoiedujaguar.net/Eduardo-Colombo-1929-2018

    Aujourd’hui, mardi 13 mars 2018, la triste nouvelle de la mort d’Eduardo Colombo nous frappe douloureusement. Avec Eduardo non seulement disparaît un compagnon attachant et fraternel, mais aussi un penseur de tout premier plan et un militant anarchiste de convictions inébranlables.

    C’est pendant les années quarante que le jeune étudiant Eduardo Colombo s’impliqua intensément dans le mouvement anarchiste de son Argentine natale, participant aux luttes anarcho-syndicalistes de la FORA (Fédération ouvrière régionale argentine), en collaborant et en assumant des responsabilités de gestion dans son journal renommé, La Protesta. Depuis lors, une longue période de plus de soixante-dix ans s’est écoulée au cours de laquelle Eduardo Colombo n’abandonna pas une seule minute son engagement précoce et intense pour « l’Idée » et pour la cause de cette révolution sociale pour laquelle il a combattu toute sa vie avec un enthousiasme inépuisable. (...)

    #Argentine #anarchisme #psychanalyse #exil #disparition


  • Nous sommes seuls légitimes
    à prendre en charge l’avenir de la ZAD

    https://lavoiedujaguar.net/Nous-sommes-seuls-legitimes-a-prendre-en-charge-l-avenir-de-la-ZAD

    Le mouvement contre l’aéroport et pour un avenir commun dans le bocage
    revendique sa légitimité à prendre en charge le territoire de la ZAD.

    L’abandon du projet d’aéroport est l’aboutissement d’une longue lutte soutenue activement par des dizaines de milliers de personnes. Le mouvement contre l’aéroport et pour un avenir commun dans le bocage est seul en mesure aujourd’hui de mettre en œuvre un projet cohérent pour ce territoire articulant la pérennisation des habitats, l’impulsion d’une dynamique agricole inédite et le soin apporté aux questions environnementales. Lui seul peut, pour reprendre les mots de la mission de médiation, porter un « terrain d’expérimentation de pratiques » dans un projet « spécifique, à fort enjeu », avec « un caractère très novateur ».

    Depuis plusieurs mois, « l’assemblée des usages » rassemble le mouvement autour de la question de la prise en charge du territoire par celles et ceux qui l’ont sauvé de la destruction programmée. (...)

    #Notre-Dame-des-Landes #ZAD #territoire #pérennisation #mouvement #menace #préfecture


  • Notes anthropologiques (IX)

    Georges Lapierre

    https://lavoiedujaguar.net/Notes-anthropologiques-IX

    La danse des aigles

    Un matin, je me promenais le long de la rivière qui coule près de chez moi, c’est l’Atoyac, quarante kilomètres plus en aval, elle traverse Oaxaca. Le soleil n’était pas encore très haut dans le ciel et j’évitais de l’avoir dans les yeux quand, soudain, je fus frôlé par une ombre qui m’a paru immense : un bel oiseau de proie planait au-dessus de ma tête, cela pouvait être un vautour, mais un peu gros pour être un zope ou zopilote (urubu ?), le vautour commun du Mexique, ce n’était pas non plus ce que les gens d’ici appellent un quiebra-huesos, un vautour plus gros que le zopilote, mais bien plus petit que le gypaète ou quebrantahuesos que nous pouvons encore apercevoir dans les Pyrénées espagnoles, non ce devait être ce que les Mexicains appellent un águila, un rapace plus gros que la buse, mais qui n’a rien à voir avec l’aigle royal des Alpes. Je l’ai revu un autre matin, planant haut dans le ciel au-dessus du village. Il semble avoir fait le vide autour de lui, je ne vois plus la bande de zopilotes, qui, le matin, prennent le soleil en haut d’un arbre mort (...)

    #Mexique #anthropologie #danse #rituel #gardiens_des_secrets #communauté #Guy_Stresser-Péan #langues #novlangue


  • Kurdistan révolutionnaire et communalisme
    Rencontres à Bure du 9 au 11 mars

    https://lavoiedujaguar.net/Kurdistan-revolutionnaire-et-communalisme-Rencontres-a-Bure-du-9-au-

    Depuis 2015 et la résistance des forces armées kurdes aux assauts de Daech à Kobané au Rojava (Syrie), la situation dans les différentes régions du Kurdistan a acquis une visibilité internationale nouvelle. Des centaines d’internationalistes (militant·e·s de gauche, anarchistes… ou pas) sont parti·e·s rejoindre les différents bataillons internationaux ou les projets de la société civile qui se développent au Rojava. Depuis 2012, dans le nord de la Syrie, se développe une expérience de transformation sociale de grande ampleur basée notamment sur les communes locales, le développement de coopératives et un modèle féministe, multiethnique et multiconfessionnel…

    Depuis le 20 janvier 2018, le Rojava est à nouveau attaqué, cette fois directement par l’armée de l’État turc (accompagnée de brigades islamistes supplétives), où Erdogan bâtit depuis quelques années les fondations d’une dictature implacable. Le canton d’Afrine, enserré à l’extrême ouest entre le régime d’Assad et l’armée turque, est à nouveau sous le feu des bombes. Partout en France et dans le monde des manifestations de soutien ont lieu. (...)

    #Bure #rencontres #Kurdistan #Rojava #Afrine #Syrie #Murray_Bookchin #communalisme #résistance #solidarité


  • San Pedro Sosoltepec

    Georges Lapierre

    https://lavoiedujaguar.net/San-Pedro-Sosoltepec

    L’Assemblée du peuple chontal se réunit environ tous les deux mois. Ce vendredi 16 et ce samedi 17 février (2018), elle s’est réunie dans le village de San Pedro Sosoltepec. Sosoltepec est un village de la Sierra Sur à un peu plus de 1 700 mètres d’altitude. C’est un balcon niché dans un creux de la montagne et qui donne sur l’océan Pacifique. L’endroit forme comme un amphithéâtre, il est entouré de sommets couverts de forêts dont la végétation n’est pas sans rappeler celle des Alpes de Provence.

    Depuis que le peuple chontal a eu vent en 2014 de l’existence de concessions minières sur son territoire, il a décidé de réagir et de s’organiser afin de défendre son lieu de vie face à des projets qui lui viennent d’un monde qui n’est pas le sien et qui n’ont pas son consentement, tout particulièrement des projets d’extraction minière. Depuis cette date, les délégués des biens communaux des villages qui se sentent concernés se sont réunis chaque fois dans des communautés d’accueil différentes afin de prendre des mesures juridiques appropriées pour la défense de leur environnement ainsi que différentes initiatives concernant la sécurité et la vigilance de leur territoire. (...)

    #Mexique #Oaxaca #Sierra_Sur #peuple_chontal #assemblée #Conseil_indigène_de_gouvernement


  • Bure, deux témoignages du bois Lejuc
    Nous sommes là, nous serons là !

    https://lavoiedujaguar.net/Bure-deux-temoignages-du-bois-Lejuc-Nous-sommes-la-nous-serons-la

    Des hiboux et chouettes de Bure ont profité de la nuit pour refaire leur nid dans la forêt en haut des arbres.

    Ils croyaient nous faire tomber avec cette opération éclair, à grand renfort de drone, d’hélicoptère et de bulldozer, mais nous sommes toujours là. Nous n’hibernerons pas. Nous résisterons. Encore et encore.

    En automne 2012, l’opération César tentait de mettre fin à la ZAD de Notre-Dame-des-Landes. En une journée, les gendarmes avaient démoli plusieurs lieux de vie, pensant ainsi étouffer la lutte. Ils étaient en réalité sur un brasier. La révolte n’a fait que s’intensifier. Nous ferons tout à Bure pour que le bois Lejuc soit leur nouvelle opération César. Les mobilisations partout en France hier témoignent de notre ténacité. (...)

    #Bure #forêt_occupée #gendarmerie #résistance #solidarité


  • Nous préférons le vent de la révolte
    à celui de l’aménagement verdâtre des territoires

    https://lavoiedujaguar.net/Nous-preferons-le-vent-de-la-revolte-a-celui-de-l-amenagement-verdat

    Déclaration commune lue lors du rassemblement du 10 février 2018
    à la ZAD de Notre-Dame-des-Landes

    Ce qu’ils nous préparent en vérité c’est toujours le même projet. Une guerre généralisée au vivant, au nom de l’économie, sous couvert d’« aménagement des territoires ». Une guerre avec son lot de nouvelles mascarades et d’opérations policières. Avec son mélange de répression et de « consultation », comme ils disent. Qu’ils nous consultent autant qu’ils veulent, qu’ils essaient ! Quand c’est non, c’est non. À Bure, Roybon ou l’Amassada, c’est non. Les autoroutes, centres de commerce ou de loisir, lignes à grande vitesse, centrales biomasse, projets nucléaires ou d’éolien industriel, d’écoquartiers, de smart cities, d’extraction de sable, de minerais ou de souches, c’est non.

    Nous l’avions déjà dit en décembre lors d’un communiqué commun à plusieurs territoires en lutte, nous le répétons aujourd’hui : leur écologie n’est pas la nôtre. Elle est avant tout un prétexte pour intensifier l’administration et le contrôle des territoires et de leurs habitants, ces territoires dans lesquels nous vivons. (...)

    #ZAD #territoires_en_lutte #déclaration_commune


  • Lettre ouverte
    contre une usine à pellets dans la Montagne limousine

    https://lavoiedujaguar.net/Lettre-ouverte-contre-une-usine-a-pellets-dans-la-Montagne-limousine

    Invitation depuis la Montagne limousine à tous les complices potentiels pour une défense active contre l’offensive industrielle en cours sous le masque de la « transition écologique »...

    Nous vous écrivons depuis la Montagne limousine, quelque part au centre de la France. Nous sommes aux prises avec un projet industriel d’usine à pellets torréfiés (biomasse) qui cherche à s’implanter sur les petites communes rurales de Bugeat et Viam, dans le département de la Corrèze, aux confins vallonnés de landes, de tourbières et de forêts.

    Ce projet, porté par un aventurier de l’économie à courte vue comme il y en a tant, a trouvé le soutien poussif d’un petit politicien local, président de conseil général, connu pour sa longue coopération avec les lobbys de l’agro-industrie. Un avis favorable suite à l’enquête publique vient donc d’être prononcé malgré de très nombreuses et argumentées contributions contre le projet. Il semble bien que les promoteurs du projet soient déterminés à passer en force. C’est une nouvelle phase de la lutte qui s’ouvre à présent (...)

    #Limousin #forêt #exploitation #biomasse #lutte


  • À Bure les 3 et 4 mars
    accordons nos montres
    contre l’Andra et son monstre !

    https://lavoiedujaguar.net/A-Bure-les-3-et-4-mars-accordons-nos-montres-contre-l-Andra-et-son-m

    Week-end de renforcement de l’occupation et rencontres intercomités

    Il y a quelques jours à peine, nous avions déjà le sentiment que ces rencontres intercomités étaient cruciales. Et puis il y a eu le 17 janvier et l’abandon de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes. Désormais, nous vous invitons à ce rendez-vous des 3 et 4 mars avec la conscience claire et précise, lumineuse, qu’un mouvement large et divers, porté et amplifié par des comités de lutte présents sur l’ensemble d’un territoire, peut en quelques années venir à bout de toute l’obstination d’un État et de ses gouvernements successifs. C’est une brèche qui s’ouvre. Le moment est plus que jamais venu de nous réunir, de nous organiser, de sortir des cases et des lieux qu’on nous assigne pour mieux nous tenir en respect, et de donner vie partout à la lutte antinucléaire. On ne nous atomisera jamais !

    Vous le savez : depuis vingt ans l’Andra colonise la Meuse pour y implanter le centre de stockage radioactif Cigéo, un site industriel titanesque, presque unique au monde. (...)

    #Bure #déchets_radioactifs #stockage_géologique #sûreté_nucléaire #brèche #résistance


  • Prise de parole d’occupant·e·s de la ZAD
    lors de la mobilisation du 10 février

    https://lavoiedujaguar.net/Prise-de-parole-d-occupant-e-s-de-la-ZAD-lors-de-la-mobilisation-du-

    On s’est dit qu’on pourrait commencer cette prise de parole par saluer l’abandon du projet d’aéroport. C’est une jolie claque qu’on met à l’État, aux multinationales et à leur progéniture, l’Utilité publique. Une claque comme il en arrive peu, et donc d’autant plus précieuse. Mise par d’innombrables mains, sur des décennies et par tout un panel de luttes de fond et de forme différentes. Il semble que son bruit résonne partout où l’opposition aux projets inutiles se fait déjà entendre. On en prend pas vraiment la mesure. Difficile de réaliser que le projet aberrant qui a accouché de cet espace-temps hors norme qu’est la ZAD n’est plus de ce monde. C’est lui, après tout, qui nous a réuni·e·s, nous a poussé·e·s à dépasser des clivages et à nous organiser collectivement. Ce n’est pas pour autant lui que nous voulons remercier maintenant, mais vous, les milliers de soutiens à travers le monde, avec une mention spéciale pour les dizaines de résistant·e·s de la première heure.

    Si aujourd’hui nous occupons et habitons ce territoire, c’est à l’appel des habitant·e·s qui, il y a une dizaine d’années, ont demandé du renfort pour faire face aux premiers forages et travaux, pour défendre cette zone que le conseil général et l’État essayaient de vider. (...)

    #Notre-Dame-des-Landes #critique_du_système #diversité #force #étincelle


  • ZAD will survive

    https://lavoiedujaguar.net/Notre-Dame-des-Landes-ZAD-will-survive

    « Il n’y aura pas d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes », disions-nous souvent, pour démontrer notre entêtement, pour en faire une prophétie. Le 17 janvier, cet énoncé a été inscrit en lettres capitales dans un pays entier. C’est maintenant une phrase toute bête, mais qui signe un fait historique d’une ampleur inégalée ces quarante dernières années : la première grande victoire politique de toute une génération. Il aura fallu remonter à la lutte des paysans du Larzac pour lui trouver un équivalent, tant notre présent en est avare. Et c’est un mauvais comparant, puisque ici c’est contre une succession de gouvernements hostiles que nous l’avons emporté, sans qu’aucun candidat n’inscrive l’abandon dans son programme. Sans excès de pacifisme, également, ce que n’ont pas manqué de souligner les chroniqueurs s’en référant au statut emblématique de zone de « non-droit » de la ZAD et à sa défense acharnée en 2012. Il serait erroné de croire que seules les pierres et les barricades ont permis de gagner. Pourtant c’est bien leur usage qui a rendu la décision d’abandon à la fois aussi impérieuse et aussi dure à avaler pour Macron. « Céder la ZAD aux radicaux », voilà ce que les éditorialistes ont reproché au président, occultant le fait qu’un mouvement de lutte dans son entier ait bataillé un demi-siècle durant en usant de toutes les formes de résistance légales ou illégales. (...)

    #Notre-Dame-des-Landes #ZAD #futur #usages #foncier


  • El Votán Zapata

    Georges Lapierre

    https://lavoiedujaguar.net/El-Votan-Zapata

    Dans un recoin du Mexique, le peuple zapatiste s’est soulevé en armes le 1er janvier de l’année 1994. Il était animé par un esprit, el votán Zapata. El votán Zapata c’est seulement l’esprit prophétique. Mais cet esprit prophétique n’est pas celui d’un homme, d’un individu, d’un prophète marchant à la tête de son peuple et faisant en sorte que les eaux se retirent devant lui. Le sous-commandant Moisés n’est pas lui-même prophète, ce nom ou ce surnom est seulement le signe de la prophétie, celui d’un monde à venir et à construire : « Votre jour était notre nuit, notre jour sera votre nuit. » Ce n’est pas non plus l’esprit révolutionnaire et religieux. Ce n’est pas annoncer ce qui va nécessairement arriver ; c’est s’engager dans ce qui advient, ne pas annoncer le mouvement, mais devenir mouvement, épouser son propre mouvement, redevenir humain en quelque sorte ; l’esprit prophétique est tout simplement l’esprit pragmatique, il est se réalisant.

    Cet esprit pragmatique ou prophétique est celui des Indiens zapatistes, il n’est pas nécessairement le nôtre, nous pouvons même nous sentir exclus. Les zapatistes ne cherchent pas à imposer leur point de vue sur le monde (...)

    #Mexique #EZLN #Zapata #prophétie #souffle #pluriversalité #Conseil_indigène_de_gouvernement #élection_présidentielle #esprit_rebelle #autonomie


  • Notre-Dame-des-Landes
    Infos pratiques pour la mobilisation
    du 10 février sur la ZAD

    https://lavoiedujaguar.net/Notre-Dame-des-Landes-Infos-pratiques-pour-la-mobilisation-du-10-fev

    Stands : Nous ne pourrons dans les conditions et délais d’organisation actuels fournir des stands pour des tables de presses des divers luttes et comités qui voudraient en avoir pour le 10 février. Il est possible cependant de venir en monter la veille si vous apportez votre propre équipement. Prévenir avant à l’adresse : 10fev18ndlzad@riseup.net

    Programmation musicale (fest-noz / rock / électro) : La programmation définitive des différentes scènes sera disponible sur les sites ZAD et Acipa à partir de vendredi. La programmation bal fest-noz est déjà visible ici

    Parking : Un plan de circulation sera bientôt disponible sur les sites. Merci de l’avoir avec vous. Vu l’ampleur de la mobilisation et les difficultés de circulation auxquelles on peut s’attendre, il sera primordial de garer sur une seule voie, de suivre les indications à ce niveau, ainsi que de penser des covoiturages et trajet possibles en vélo depuis les bourgs alentours. (...)

    #Notre-Dame-des-Landes #10_février #enracinons_l’avenir #mobilisation #Infos_pratiques


  • « Notre-Dame-des-Landes, et après ? »
    Depuis la forêt occupée de Roybon

    https://lavoiedujaguar.net/Notre-Dame-des-Landes-et-apres-Depuis-la-foret-occupee-de-Roybon

    Mercredi 17 janvier 2018.

    Aujourd’hui on se réjouit, on danse, on se serre dans les bras et on fait tourner la nouvelle : le projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes est abandonné. Ainsi c’est donc possible de bloquer ces foutus « grands projets » ! Et contrairement à ce que dit Retailleau (sénateur de Vendée et conseiller régional des Pays de la Loire), ce ne sont pas « les zadistes qui ont gagné », ce sont les paysan·ne·s, les habitant·e·s, celles et ceux qui se battent depuis plus de quarante ans contre cette absurdité. Ce sont aussi celles et ceux qui, poussé·e·s par leur révolte, sont allé·e·s s’installer là-bas et se sont fait paysan·ne·s à leur tour, habitant·e·s, gardien·ne·s. Ce sont ces liens, cette solidarité et cette force dont nous nous réjouissons aujourd’hui.

    Le gouvernement a annoncé, en même temps que le retrait de l’aéroport, que « les squatteurs devront partir d’ici au printemps prochain ». Quelle illusion de croire qu’il sera possible d’arracher ces liens, ces vies construites à Notre-Dame depuis plusieurs années et ancrées aussi profondément dans le sol ! (...)

    #Notre-Dame-des-Landes #ZAD #Roybon #solidarité #hiver_ardent


  • Au peuple kurde
    Aux peuples du monde

    CNI

    https://lavoiedujaguar.net/Au-peuple-kurde-Aux-peuples-du-monde

    Le Congrès national indigène, par la voix de notre Conseil indigène de gouvernement et de notre porte-parole María de Jesús Patricio Martínez, condamne l’attaque militaire particulièrement lâche et les bombardements perpétrés par l’armée turque contre la ville kurde d’Afrine, contre le camp de réfugié·e·s syrien·ne·s de Rubar et contre les zones de peuplement du canton du Rojava, au nord de la Syrie.

    Sœurs et frères, c’est avec un grand respect que nous partageons votre douleur face aux souffrances de milliers de morts et au déplacement de millions de personnes, parmi elles des centaines d’enfants, déjà provoqués par cette guerre capitaliste sans limites ni frontières. Nous dénonçons l’invasion des territoires autonomes kurdes par des groupes armés qui défendent les intérêts des puissants du mauvais gouvernement turc, avec pour objectif d’éradiquer ce peuple digne et de mener à bien l’occupation capitaliste, qui apporte avec elle, comme dans tous les recoins du pays, outre le capitalisme, la haine raciale et le patriarcat. (...)

    #Mexique #Conseil_indigène_de_gouvernement #Kurdistan #Roajava #Afrine #invasion_armée_turque #solidarité #autonomie


  • Le 13 février à 9 heures,
    face au festival des procès absurdes,
    tou·te·s à Bar-le-Duc pour le Carnaval des hiboux !

    https://lavoiedujaguar.net/Le-13-fevrier-a-9-heures-face-au-festival-des-proces-absurdes-tou-te

    Cela commence comme une comptine, un peu trop répétée ces derniers temps, d’ailleurs… Encore des rassemblements devant le tribunal ? C’est devenu presque une routine à l’heure de la criminalisation accélérée de la lutte antinucléaire, quand les citations directes par le procureur deviennent règle commune. Mais ce rendez-vous-là est exceptionnel, tant la charge symbolique de ces trois accusations est forte. Deux personnes devront répondre le 13 février de la destruction du mur de béton érigé illégalement par l’Andra autour du bois Lejuc à l’été 2016 ; une autre devra se défendre d’avoir « atteint à l’honneur » du commandant de gendarmerie Bruno Dubois en déclarant s’être fait étrangler par lui lors de son arrestation le 18 février 2017.

    Dans le contexte des convocations à répétition que nous connaissons, ces procès s’annoncent potentiellement comme les premières gouttes d’une douche glacée qui pourrait s’abattre sur les opposant.es au projet Cigéo. Mais ce 13 février, Mardi gras, jour de toutes les fêtes et de tous les renversements possibles, pourrait aussi être l’occasion d’enrayer leur machine répressive. (...)

    #Bure #lutte_antinucléaire #procès #Mardi_gras