Lettonie-Francija.fr

news, actualités, échanges, coopération, projets, amitiés France-Latvija

  • Le journaliste Peter Greste : En Lettonie, à mon arrivée, je me suis senti chez moi

    Journaliste Peter Greste : À mon arrivée en Lettonie, je me suis senti chez moi.

    Auteure : Paula Justoviča (LTV Ziņu dienests) - 19 nov 2018 18:31

    Le journaliste Peter Greste a appris qu’il était en détention pour avoir obtenu la citoyenneté lettone. Ses racines lettones se sont avérées fatales pour lui à cette époque. La Lettonie, en tant que membre de l’Union européenne, a joué un rôle important dans les efforts diplomatiques qui ont abouti à sa libération. Pour lui, c’était comme une nouvelle amitié avec un pays qu’il peut maintenant appeler « chez soi ».

    La Lettonie a appris à vous connaître la première fois au cours de votre emprisonnement. Je suppose que vous connaissiez auparavant vos racines en Lettonie . Quelle est la relation de votre famille avec la Lettonie ?

    Mon père est né à Liepaja. Mon grand-père était un chimiste industriel et dirigeait une usine à Liepaja. Avant l’arrivée des Russes, il rejoignit l’armée allemande. Il a dit à la famille de mon père qu’ils s’éloigneraient le plus possible des communistes, peu importe ce qui se passerait pendant la guerre. Mon grand-père a ensuite été capturé et est décédé dans une prison d’un camp de prisonniers en Belgique. Mais ma grand-mère a ensuite écouté son nom et s’est enfuie en Allemagne avec toute la famille, mais est ensuite venue en Australie en tant que réfugiée. Par conséquent, j’ai toujours eu ce lien avec la Lettonie. Mon père a toujours été actif dans la communauté de la diaspora lettone australienne. Mais je pense toujours plus à moi-même en tant qu’Australien avec un père letton, je n’ai jamais vraiment compris mes racines lettones.

    En 2012, à Noël, nous sommes allés en Lettonie. Et j’ai réalisé que mes racines lettones étaient bien plus profondes que je ne le pensais. Ce que j’ai vu ici semblait m’être familier - langue, culture, nourriture, gens. C’est comme si j’étais à la maison.

    Je voulais donc devenir citoyen de Lettonie. En 1992, j’avais déjà postulé mais je n’ai pas terminé le processus. En prison, j’ai lu le journal dans lequel on m’a présenté comme un journaliste australo-letton, cela m’a impressionné. Il s’est avéré que le gouvernement letton m’a accordé la citoyenneté lettone pendant que j’étais en prison.

    Diriez-vous que le temps passé en prison et tout ce qui s’est passé après cela vous a permis de vous sentir plus proche de la Lettonie ?

    Oui, pour plusieurs raisons. Bien sûr, j’ai senti le soutien du gouvernement letton. Mais quand je suis arrivé ici quelques mois après avoir été emprisonné pour participer à la Journée de la liberté de la presse, j’ai réalisé que j’étais soutenu par le peuple letton. Et je voulais être ici, dire merci. Depuis lors, j’ai beaucoup d’amis et de connaissances.

    Parlez-vous le letton ?

    Juste quelques mots. Je voudrais en savoir plus. Pendant un certain temps, j’étais à l’école en Lettonie, mais en général, la langue est assez difficile à apprendre.

    Suivez-vous toujours la scène politique, avez-vous entendu parler des élections ?

    J’ai pris part à l’élection - j’ai voté en Australie. J’étais très fier de ça. Le système électoral proportionnel en Lettonie est bon car il garantit la diversité des opinions au parlement, mais il crée également des gouvernements instables. Bien assis, il n’y a toujours pas de gouvernement.

    Votre expertise est la liberté de la presse. Avant les élections, nous avons également assisté à une partie d’attaques contre des politiciens. Les journalistes peuvent-ils faire quelque chose pour maintenir des relations saines avec les politiciens ? Ou bien la relation complexe entre ces deux pouvoirs est-elle inévitable ?

    Nous devons vous rappeler que la relation entre les médias et la politique ne sera jamais facile. Lorsque la presse fait son travail - elle doit être maladroite et compliquée, elle n’est jamais à l’aise. Un bon journalisme implique de défier et de questionner le gouvernement. Dans le même temps, les journalistes ont la responsabilité d’être honnêtes, de reconnaître le succès quand ils le sont et de rester sceptiques. Je pense qu’il est possible de gagner des arguments contre ceux qui qualifient les médias de fausses informations. Les journalistes doivent donc travailler davantage ensemble plutôt que de se faire concurrence.

    Que souhaitez-vous pour les 100 prochaines années de la Lettonie ?

    Je souhaite que la Lettonie continue d’être un pays fort, prospère au sein de l’Union européenne. Rien de plus ne semble être souhaitable. J’aimerais voir l’économie croître et les inégalités diminuer.

    source : https://www.lsm.lv/raksts/zinas/latvija/zurnalists-peteris-greste-ierodoties-latvija-sajutos-ka-majas.a300181

    _" Peter Greste (né le 1er décembre 1965) est un journaliste et correspondant australo-letton. Il a travaillé comme correspondant pour Reuters, CNN et la BBC, principalement au Moyen-Orient, en Amérique latine et en Afrique. Le 29 décembre 2013, Greste et deux autres journalistes anglais d’Al Jazeera, Mohamed Fadel Fahmy et Baher Mohamed, ont été arrêtés par les autorités égyptiennes. Le 23 juin 2014, Greste a été reconnu coupable par le tribunal et condamné à sept ans d’emprisonnement. Le 1er février 2015, un mois après l’annonce du nouveau procès de Greste, Fahmy et Mohammad, celui-ci a été déporté et envoyé à Chypre. Ses collègues ont été libérés sous caution le 12 février 2015. (https://en.wikipedia.org/wiki/Peter_Greste)"_

    #Lettonie, #LV100, #centenaire, #journaliste, #Liepaja, #élection, #Australie, #citoyenneté_lettone, #liberté_de_la_presse


  • Résultats des elections du Parlement en Lettonie - 13. Saeimas vēlēšanas

    1.548.100 électeurs lettons ont été appelés à élire leurs 100 députés à la 13è Saeima, Parlement de la République de Lettonie, ce 6 octobre 2018.

    Les 16 listes ont rassemblé 1461 candidats de 46,5 ans d’âge moyen, dont 997 Hommes (68,2%) et 464 femmes (31,8%). Le plus jeune candidat a 21 ans, et le plus vieux candidat 88 ans.

    Voici les résultats des élections édités au fur et à mesure dans la nuit du 6 au 7 octobre 2018, mis à jour le 7 octobre 2018 à 14h56(Lv) avec 99,39% des votes qui présentent la composition de la Saeimas de la république de Lettonie.

    1.548.100 Electeurs se sont répartis sur un total de 1078 bureaux de vote.
    Le nombre de votants comptabilisés : 845.196 soit 54,60% de participation.

    Votes comptabilisés à 14h56 (Lv) : 844.925
    Enveloppes valides : 843.920
    Votes valides : 839.000 soit 99,39% des votes.

    Répartition des voix et nombre de sièges parmi les 16 listes partisannes

    lire : https://www.lettonie-francija.fr/resultat-election-parlement-13-saeima-lettonie-1618

    #Lettonie, #parlement, #députés, #élection, #election2018, #Saeimas, #résultats, #chiffres, #partis,


  • Voyage du Pape François aux pays baltes : Programme du 22 au 25 septembre 2018 - [Lettonie-Francija]

    Voyage du Pape François aux pays baltes : Lituanie, Lettonie et Estonie

    Le programme de la visite du Pape François dans les pays baltes a été dévoilé ce jeudi 5 juillet. Comme annoncé le 9 mars dernier, le Saint-Père se rendra du 22 au 25 septembre prochain en Lituanie, Lettonie et Estonie. Les trois États baltes fêtent cette année, le centenaire de leurs indépendances à la fin de la première Guerre mondiale. En France la chaîne KTO bouleverse ses programmes pour vous faire vivre en direct cette visite apostolique, et propose également des documentaires et des reportages tout au long de la semaine.

    Principaux moments du voyage du pape François dans les pays Baltes

    Samedi 22 septembre 2018 : Bienvenue en Lituanie.
    Dimanche 23 septembre 2018 : Messe au parc Santakos de Kaunas (Lituanie) suivie de l’Angélus.
    Lundi 24 septembre 2018 : Accueil officiel en Lettonie .
    Mardi 25 septembre 2018 : Accueil officiel depuis l’aéroport international de Tallinn (Estonie) .

    Précisions et détails des retransmissions télévisuelles dans la suite de l’article :
    https://www.lettonie-francija.fr/voyage-pape-francois-pays-baltes-programme-1582?lang=fr

    #Pape_François #Pays_baltes #Lituanie, #Lettonie #Estonie



  • Apprendre le letton en chantant pendant la longue nuit du plus Grand Festival de chants, musiques et danses en Europe - [Lettonie-Francija]

    https://www.lettonie-francija.fr/longue-nuit-plus-Grand-Festival-chants-musique-danse-Europe-1591 ?

    La longue nuit du plus Grand Festival de chants, musiques et danses en Europe

    Ce 8 juillet 2018, après le grand Concert choral de Clôture de la 26è Fête Nationale des Chants lettons, se déroule la nuit des chansons et des danses de 1h à 5h du matin.

    https://youtu.be/tkPALYPo0b0

    Les chansons qui ne figuraient pas parmi celles du concert officiel sont entonnées par le public et les choristes ...

    Avec la Lettonie ... suivez les paroles qui s’affichent et chantez de tout votre coeur pendant cette grande nocturne des chants et danses !

    " Je suis né en chantant, j’ai grandi en chantant,
    Je chante pour toujours
    "

    #Lettonie, #plus_grand_festival-europe, #festival, #chansons, #chants, #musique, #danse, #latvija, #choeur, #nuit_des_chants, #Apprendre_le_letton,


  • Liste des chants lettons du grand concert choral de clôture du 8 juillet 2018

    Nous souhaitons vous faire connaître le répertoire d’une quarantaine de chants lettons qui seront interprétés par le Grand Chœur du centenaire de la Lettonie lors du concert de clôture ce 8 juillet 2018 sur la scène en plein air à Mežaparks. Vous allez devenir expert du Festival National de la Chanson lettone !

    https://www.youtube.com/watch?v=dW-_a4Jl2EA

    C’est un vrai plaisir de vous partager ces découvertes. Depuis plusieurs années, les lettons du monde entier répètent la quarantaine de chansons de la 26è Fête Nationale des Chants et des Danses de Lettonie, qui célèbre le Centenaire de la république indépendante Balte.

    Pourquoi tant de chansons inconnues dans le répertoire du 26è Festival de la chanson ?

    C’est une question que peut se poser un auditeur, assis à Mežaparks, devant cette scène géante en plein air. Si vous avez quelques réponses, offrez votre commentaire en bas de l’article.

    A Mežaparks, sur scène 16500 choristes vont interpréter ces chants lettons. Ils font partie des 427 meilleures chorales lettones sélectionnées depuis déjà plus d’un an.

    Chaque chorale candidate, devait produire un petit film enregistré avec trois chansons interprétées. Le jury du festival a ensuite sélectionné les meilleures chorales. Les autres chorales seront probablement parmi les spectateurs à chanter ensemble.

    Pour ce Concert du centenaire, de nombreuses chansons viennent de l’histoire de la Lettonie. C’est évident que des chansons très connues sont toujours agréable à écouter, parce que les pensées suivent la musique. Soyez confiants, car les lettons sont nés en chantant, et ils débordent toujours d’imprévus pour entonner un air ou un autre qui n’est pas dans la liste. Il y aura des surprises, comme lors de chaque Fête Nationale des chants lettons. La « Nuit des chansons » qui suivra vous le prouvera aussi sur REplay.lsm.lv

    LISTE DES 35 CHANSONS LETTONES DU CONCERT DE CLÔTURE
    DE LA XXI FÊTE DES CHANTS EN LETTONIE

    Voici la liste officielle des 35 chansons du répertoire du concert de clôture du 26ème Festival National de la Chanson lettone et 16è Fête de la Danse. C’est ainsi qu’il figure dans le livret des choristes participants. La liste est extraite du livret édité pour l’occasion. Au fur et à mesure des trouvailles et partages, nous complétons les informations concernant ces chansons.

    [Lettonie-Francija] https://www.lettonie-francija.fr/Programme-2018-chants-lettons-grand-concert-choral-1574?lang=fr

    #LV100 #Centenaire #Lettonie #concert #choral #chansons


  • " Pūt vējińi " hymne final du Concert des Groupes Folkloriques lettons

    https://www.youtube.com/watch?time_continue=58&v=dW-_a4Jl2EA

    "Pūt vējińi" hymne final du Concert des Groupes Folkloriques lettons

    Exceptionnelle interprétation du chant letton « Pūt, vējiņi ! - Souffle, Vent ! »

    "Une des plus belles histoires d’amour de la littérature mondiale. Une chanson emblématique en Lettonie.

    Regardez, appréciez cet extrait avec les exceptionnels accords finaux du « Pūt vējińi » qui terminent le Concert des Groupes Folkloriques lors de la journée internationale des lettons dans le Monde ce 2 juillet 2018.

    Le plus grand Festival de musiques et chansons en Europe a accueilli près de 500.000 visiteurs à Riga, entre le 30 juin et le 8 juillet 2018 pour célébrer la 26è Fête des Chants et 16è des Danses en Lettonie.

    La capitale culturelle européenne célébre le centenaire de l’indépendance de la Lettonie, en compagnie des groupes folkloriques venus du Monde entier.

    Pour apprendre la chanson, paroles et musiques sont ici :
    https://www.lettonie-francija.fr/Put-Vejini-chant-film-hymne-letton-68

    Pour revoir la totalité du Concert des Groupes Folkloriques c’est sur la chaine lettone "REplay.lsm.lv" : http://replay.lsm.lv/lv/ieraksts/ltv/134571/pasaules-latviesu-dienu-deju-un-folkloras-kopu-koncerts-cilveks-muzs-dimd


  • Programme du plus grand Festival Musical en Europe : 26è Festival national du chant choral letton et 16 Fête de la danse - [Lettonie-Francija]

    Une soixantaine d’événements sont au programme détaillé du Festival de chants lettons & danses, organisés et coordonnés par le Centre National de la Culture de Lettonie, une institution d’État subordonnée au ministère de la Culture.

    En Lettonie, du 30 juin au 8 juillet 2018, dansez du « pays de Maras » vers « Le chemin des étoiles » ... en musiques et chansons

    Les événements se répartissent en 12 catégories de spectacles & concours :
    1. Amatierteātri - Théâtres amateurs
    2. Ārvalstu latviešu kolektīvi - Collectifs lettons étrangers
    3. Deju kolektīvi - Groupes de danse
    4. Folklora - Folklore
    5. Koklētāju ansambļi - Ensembles de Koklē, instrument national letton
    6. Kori - Chorales
    7. Lietišķā māksla - Arts appliqués
    8. Mazākumtautību kolektīvi - Groupes des minorités culturelles
    9. Pūtēju orķestri - Fanfares et Orchestres de cuivres
    10. Svētku atklāšana - Ouverture festive
    11. Tautas mūzika - Musique folk
    12. Vokālie ansambļi - Choeurs et Ensembles vocaux

    Lire l’article :
    https://www.lettonie-francija.fr/programme-fete-nationale-chanson-chorale-lettone-1457?lang=fr

    #LV100, #Centenaire, #Lettonie
    #Programme, #plus_grand_Festival_Musical_Europe, #Fête, #chant #choral #letton, #Fête_de_la_danse,
    #Festival, #Musical, #Europe,


  • XXVI Fête nationale de la chanson lettone et XVI Festival de Danse - [Lettonie-Francija]

    https://www.lettonie-francija.fr/xxvi-fete-nationale-lettone-du-chant-choral-xvi-de-la-danse

    https://youtu.be/TYIgwyML7WQ

    Voir la 26è Fête des Chants lettons & 16è Festival de Danse en direct & dans le monde entier

    LTV, télévision de Lettonie, célèbre la Fête des Chants & des danses de tout son cœur pour le monde entier !

    La télévision lettone offre à ses téléspectateurs et aux utilisateurs de la plate-forme Internet un affichage le plus large possible de l’événement qui se déroule depuis 1873.

    Vous pourrez assister en direct à la plupart des événements du festival : LTV, la télévision lettone offre par les ondes en qualité HD et sur Internet, la plus large retransmission de la célébration Nationale de la 26è Fête de la chanson et de la Danse. Toutes les diffusions en direct et les replay seront disponibles sans restriction dans le monde entier.

    #lettonie, #Fête_des_chants, #choral, #LV100, #Festival_de_Danse, #Folklore, #Festival_de_chansons,


  • Cahors [46] Chœur de Radio Lettonie « Lumières baltiques » Festival Radio France - [Lettonie-Francija]

    https://www.lettonie-francija.fr/spip.php?page=evenement&id_evenement=375&lang=fr

    Le Chœur de Radio Lettonie et son chef Sigvards Kļava sont en concerts au festival Radio France Occitanie Montpellier du 23 au 26 juillet 2018 pour Fêter le Centenaire de la Lettonie.

    #Lettonie, #choeur, #radio, #Festival_Radio_France, #Montpellier


  • Lettonie-Francija
    https://www.lettonie-francija.fr

    Chanter « Viens Soleil - Lec, saulīte » la Nouvelle Chanson lettone à apprendre pour la fête nationale de Ligo en Lettonie - #LV100

    Préparez le centenaire de la Lettonie en apprenant les chansons du répertoire de la 26è fête Nationale des Chants et des Danses de juillet 2018. Les paroles de « Viens Soleil - Lec, saulīte » écrites par Rasa Bugavičūte-Pēce sont chantées sur une musique composée dans un seul souffle par Raimonds Tiguls . Créée pour le trophée de la danse du même nom à Riga le 23 Juin 2014 cette chanson est chantée par tous les lettons aux quatre coins du Monde.

    https://youtu.be/CZIkqhAvHok

    Lire la suite avec les Paroles, voix et partition : https://www.lettonie-francija.fr/Chanter-Viens-Soleil-Lec-saul%C4%ABte-Chanson-lettone-1361?lang=fr

    #Lettonie, #ligo, #chant_letton, #lec_saulite,


  • Mathieu Foucher, roule pour 2 600 km à vélo vers Riga
    [Lettonie-Francija]
    https://www.lettonie-francija.fr/mathieu-foucher-sauver-condor-Andes-a-velo-vers-riga-1571?lang=fr

    Mathieu Foucher, roule pour 2 600 km à vélo vers Riga afin de sauvegarder le condor des Andes.

    Mathieu Foucher, soigneur au zoo de La Flèche, est parti ce mardi matin en direction de Riga. Il voyage à vélo à raison de 150 à 200 km par jour, et depuis le sud de la Sarthe, il compte atteindre la capitale lettone après 2 600 km. Ses amis, sa famille et les salariés du zoo le soutiennent activement. Deux semaines d’efforts, du 12 au 30 juin, pour aider à sauvegarder le condor des Andes. Souhaitons lui d’être accueilli enchanté et en chansons à Riga.

    Mathieu Foucher, sarthois, passionné d’animaux, traverse l’Europe à vélo vers la Lettonie pour soutenir le Condor des Andes

    Ce jeune Sarthois de 33 ans, salarié du zoo de la Flèche se lance le défi de parcourir 2600 kilomètres à vélo du 12 au 30 juin, pour venir en aide aux Condors des Andes. Il est l’une des figures de l’émission « Une saison au Zoo » sur France 4.

    https://www.youtube.com/embed/_TBdPM50GWo

    Mathieu a toujours eu l’envie de mener à bien un projet en faveur de la biodiversité et de la conservation des espèces. Il souhaite aujourd’hui tenter l’expérience par le sport.

    Son objectif : Pédaler du Zoo de La Flèche à la ville de Riga en Lettonie, tout cela, en seulement 15 jours, afin de soutenir le projet Andean Condor Work Group qui souhaite équiper l’emblématique Condor des Andes de capteurs GPS pour participer à leur sauvegarde. Il crée ainsi Biking for Nature, nom qu’il a donné à son projet.

    Son projet : « Biking for nature » a pour but de parcourir 2 600 kilomètres, en deux semaines seulement, du 2 au 20 juin 2018, entre la Sarthe et Riga, en Lettonie.

    « Le sport fait partie de moi et j’ai l’opportunité aujourd’hui de mettre toute cette énergie au profit d’une belle cause animale. Je travaille au Zoo de La Flèche depuis 17 ans maintenant. Depuis 5 ans, j’organise le Zooathlon au Zoo et l’engouement des équipes ne fait que grandir. C’est aussi ce genre d’expérience qui me fait croire en mon idée qu’au travers de la sueur et de l’effort, on peut mobiliser les personnes », explique Mathieu.

    Ecouter le direct à la radio réalisé ce Mardi 29 Mai 2018 à 13h15 dans l’émission "1 heure en France" ! Super interview de Francebleu, Mathieu Foucher, à vélo vers Riga interviewé par Frédérique Le Teurnier et Denis Faroud : https://www.lettonie-francija.fr/mathieu-foucher-sauver-condor-Andes-a-velo-vers-riga-1571?lang=fr

    #cyclisme, #vélo, #riga, #lettonie, #condor_des_andes, #zoo, #La_Flèche, #Biking_for_nature, #Andean_Condor_Work_Group


  • Joué-lès-Tours : Chants baltes & d’Europe du Nord avec l’ensemble « Lumen Laulu » & la « Chorale Contrechant »

    [Lettonie-Francija]
    https://www.lettonie-francija.fr/joue-les-tours-chants-baltes-d-europe-du-nord-avec-l?lang=fr

    le mercredi 13 juin 2018 de 20:00 à 21:30 à l’ Eglise Saint-Pierre-Saint-Paul

    Joué-lès-Tours
    Chœur de jeunes « Impulss » d’Ogre en lettonie & Ensemble Vocal « Lumen Laulu » de Touraine
    Chants baltes et d’Europe du Nord à Joué-lès-Tours

    https://soundcloud.com/lumen-laulu-ensemble-vocal/rivers-of-light-extrait

    Ensemble vocal Lumen Laulu : 23 jeunes musiciens en formation, réunis autour de leur passion pour le chant et les musiques chorales traditionnelles et contemporaines scandinaves et baltes.

    Chorale Contrechant de Joué-Lès-Tours , dirigée depuis 2003 par Christophe Corp, aborde un répertoire varié à quatre voix mixtes. Sous la présidence de Catherine Deroche, elle compte une quarantaine de choristes amateurs mobilisés autour d’un projet musical fort et d’une amitié née de l’histoire de la chorale.

    #concert, #Joué-lès-Tours, #Tours, #Touraine, #Lumen Laulu, #Chorale_Contrechant


  • Inspiré d’une histoire vraie, le film Letton " Fonce, vas-y !- Just go ! " de Pavel Gumennikov a reçu le Prix du Jury Entr’2 Marches.
    La 9e édition du festival international du film sur le thème du handicap Entr’2 Marches a remis ses prix

    Lettonie-Francija
    https://www.lettonie-francija.fr/Just-Go-Vas-y-film-handicap-1560

    « Just, Go ! - Fonce, vas-y ! »

    Inspiré d’une histoire vraie, le film de Pavel Gumennikov, réalisateur Letton a reçu le Prix du Jury du Festival Entr’2 Marches 2018 à Cannes. Il a été diffusé au Palais des Festivals avant le film qui a reçu la Palme d’Or du Festival de Cannes. 7 films touchant de près ou de loin au handicap sont primés par le jury.

    https://youtu.be/DtkWokgZnu0

    Lire la suite : https://www.lettonie-francija.fr/Just-Go-Vas-y-film-handicap-1560

    #Pavel_Gumennikov #Lettonie, #handicap, #cinéma, #Festival_film_handicap, #court-métrage,


  • Quatre chemises blanches - Četri balti krekli (1967) cinéma letton
    Film censuré en 1967 par les soviétiques

    Le film du presque centenaire réalisateur letton Rolands KALNINS , a attendu l’année 2018 pour être vu au Festival du Cinéma de Cannes après avoir été censuré par l’occupant soviétique.

    https://youtu.be/aleHzUI8Vbg

    Le film se déroule dans les années 1960 en Lettonie dans sa capitale Riga. Technicien des services téléphoniques, poète et compositeur amateur, Cēzars Kalniņš (Uldis Pūcītis) joue avec des amis dans un groupe. D’après Anita Sondore (Dina Kuple), une fonctionnaire de la culture entre deux âges, les textes des chansons qu’il a composées vont contre la morale. Elle fait obstacle à la présentation de ces chansons au public. La commission publique qui discute les créations du jeune auteur se transforme en allégorie d’une opinion silencieuse mais très influente et dont l’action dévastatrice ne peut être enrayée

    En 1967, sous l’occupation soviétique, parmi les méfaits du KGB, ce film est une critique cinématographique en chansons du régime totalitaire soviétique. Le films est Interdit de projection durant vingt ans, c’est ainsi que procèdent les régimes totalitaires : ils empêchent les paroles, les écrits et les expressions. Qu’est ce qui a changé aujourd’hui dans cette Russie qui envahit toujours ses payas voisins ?

    Quatre chemises blanches - Četri balti krekli est présenté pour la première fois au public en 1986 et restauré en 2017, à l’occasion du 95e anniversaire du cinéaste.

    En présence de Rolands Kalniņš , il est présenté au public du 71e Festival de Cannes dans la sélection Cannes Classics parmi les films restaurés et les films du patrimoine, à coté des films en compétition et hors compétition et de la sélection « Un certain regard » : .

    Lire la suite : https://www.lettonie-francija.fr/quatre-chemises-blanches-cetri-balti-krekli-1967-cinema ?

    #Rolands_Kalniņš #Cinéma #lettonie, #cinéma_letton, #Četri_balti_krekli,
    #censure, #censure_soviétique,


  • « Liela Talka » 28 avril 2018 : grand coup de main participatif géant des lettons - [Lettonie-Francija]

    « Liela Talka » 28 avril 2018 : grand coup de main participatif géant des lettons
    Big Cleanup in Latvia at 28th of april 2018

    Une efficace gestion participative urbaine et sociale de proximité

    La démocratie occupe le terrain letton avec son Grand coup de mains participatif annuel ! « Liela Talka » , le « Big Cleanup » annuel géant en Lettonie a lieu ce 28 avril 2018, et fête 10 ans de mobilisation nationale pour faire du petit pays balte, l’endroit le plus propre et le plus doux sur la carte du monde.

    Ses objectifs :
    donner à la nature l’occasion de guérir en la nettoyant des déchets,
    encourager les citoyens à améliorer et à prendre soin de l’environnement qui les entoure.

    Ce petit pays de deux millions d’habitants a mobilisé depuis les débuts de « Liela Talka » plus de 1 000 000 de lettons enthousiastes, qui ont participé aux événements du grand coup de main bénévole environnemental.

    10% de lettons de tous âges participent et agissent bénévoles au Liela Talka !

    Chaque année, dans toute la Lettonie, le nombre de participants augmente, atteignant ces dernières années un nombre record de 200 000 participants le jour du Grand nettoyage.

    Pour un petit pays qui compte 2 millions d’habitants, c’est géant ! Imaginez une petite ville française de 8000 habitants qui rassemblerait 10% de sa population pour nettoyer bénévolement son territoire : cela représenterait 800 personnes agissant en même temps.

    Imaginons un autre exemple avec Tourcoing, ville de 100.000 habitants bien connue de notre ministre des comptes publics, ils seraient 10.000 tourquennois de tous âges qui se retrousseraient les manches pour un grand coup de main propreté ! Sans compter ses énergies, le Broutteux sonnerait de joie les cloches de St Christophe !

    Quel pays dit mieux en Europe ?

    Suite de l’article : https://www.lettonie-francija.fr/liela-talka-big-cleanup-2018-coup-de-main-participatif-letton-1555

    #démocratie_participative, #lettonie, #bénévoles, #big-cleanup, #Latvija


  • « Dictionnaire insolite des pays baltes » par Marielle Vitureau - [Lettonie-Francija]

    Une surprenante aventure alphabétique entre Estonie, Lettonie et Lituanie

    Marielle Vitureau, journaliste, vit en Lituanie depuis près de vingt ans. Colporteuse de sons, elle couvre les pays baltes pour RFI, Radio France, Courrier International et d’autres médias. Elle est l’auteure d’une carte sonore de Vilnius et du livre « Les Lituaniens » (2015). Son nouveau « Dictionnaire insolite des pays baltes » est maintenant en librairie : Un vrai voyage entre Estonie, Lettonie et Lituanie.

    Marielle Vitureau sera présente le dimanche 27 mai 2018 de 12:30 à 13:45 au Musée d’Orsay pour présenter son livre et échanger avec le public.

    « Un voyage dans les pays baltes »

    Ces premiers mots, ouvrent une aventure alphabétique surprenante racontée en Estonie, Lettonie et Lituanie, par Marielle Vitureau.

    Mes curiosités baltophiles m’ont amené à questionner la journaliste qui vit en Lituanie depuis près de vingt ans, à propos de cette collection de surprises rassemblées dans le « dictionnaire insolite des pays baltes ».

    Quand nous avons conversé par téléphone entre Lituanie et Francija, je n’avais pas encore lu une seule ligne de son ouvrage qui était alors sous presse.

    Marielle a eu la gentillesse de nous partager quelques surprises lors d’un entretien téléphonique : Entrons quelques instants dans cette insolite collection de mots ...

    https://soundcloud.com/user-613668453/marielle-vitureau-raconte-son-dictionnaire-insolite-des-pays-baltes

    Pour découvrir les trois pays en naviguant agréablement parmi les mots, l’histoire, la géographie, la culture, les personnages réels ou imaginaires, et quelques autres surprises insolites amusantes, vous pouvez lire cet ouvrage au gré de vos envies, en commençant par la page qui vous attire.

    Marielle Vitureau démarre son dictionnaire sur un grand sourire avec Ačiū . Ce petit mot lituanien prononcé « atchiou » fait penser au compagnon de Blanche-neige qui serait d’origine balte. Car Balta le mot letton se traduit par blanc, couleur de la neige qui recouvre les trois pays. Première surprise confiée par l’auteure, ce terme Ačiū incontournable en Lituanie, comme paldies en Lettonie, aitäh ou tänan en Estonie, est le mot pour dire Merci, comme la chanson qui représente la France à l’Eurovision 2018.

    Avant de poursuivre votre aventure parmi les mots, faites un grand saut à la page ....

    Lire la suite

    Lire la suite : https://www.lettonie-francija.fr/dictionnaire-insolite-des-pays-baltes-par-marielle-vitureau-1552?l

    #Estonie, #Lettonie #Lituanie #pays_balte #Marielle_Vitureau #dictionnaire_insolite


  • Les profondeurs de l’âme balte en Europe : Exposition au Musée d’Orsay du 10 avril au 15 juillet 2018 - [Lettonie-Francija]

    #LV100 - Centenaire des Républiques Baltes

    L’exposition « Symbolisme dans l’Art de la Baltique » du 10 avril au 15 juillet 2018 au Musée d’Orsay, est l’un des plus grands événements internationaux marquant le centenaire des trois pays baltes en 2018. Cette exposition présente au public « l’âge d’or » de l’art balte à travers 150 œuvres - peintures, pastels, graphiques, lithographies, sculptures des années 1920 aux années 1980.

    L’art balte révèle à l’Europe son haut niveau professionnel, faisant partie intégrante de la scène artistique européenne de l’époque de la formation des trois états indépendants : l a Lettonie, la Lituanie et l’Estonie.

    « Âmes sauvages - le symbolisme dans l’Art de la Baltique »
    Du 10 avril au 15 juillet 2018 au Musée d’Orsay à Paris, C’est une exposition internationale, accompagnée de conférences, de Visites-conférences, Concerts en famille, Concerts baltes, Curieuse nocturne Fête du Solstice ...

    Inauguration le 9 avril sous le haut patronage de
    Madame Kersti Kaljulaid, Présidente de la République d’Estonie,
    Madame Dalia Grybauskaitė , Présidente de la République de Lituanie,
    Monsieur Raymonds Vejonis , Président de la République de Lettonie,
    Monsieur Emmanuel Macron , Président de la République française,

    Commissaire général Rodolphe Rapetti, conservateur général du Patrimoine, directeur des Musées nationaux ; Commissaire Béatrice Avanzi, conservateur au musée d’Orsay

    L’exposition est organisée à Paris par
    les Musées d’Orsay et de l’Orangerie,
    le Musée national des Beaux-Arts de Lettonie à Riga,
    le Musée d’Art d’Estonie à Tallinn,
    le Musée d’Art de Lituanie à Vilnius et le Musée National des Beaux-Arts M.K. Ciurlionis de Lituanie à Kaunas,
    avec le soutien des Ministères de la Culture d’Estonie, de Lettonie et de Lituanie.
    et les bureaux de Célébration du Centenaire d’Estonie, Lettonie et Lituanie.

    « Le symbolisme dans l’art balte » sera la première exposition avec laquelle le musée d’Orsay inaugurera officiellement son rez-de-chaussée rénové, informe Béatrice Avanzi, conservatrice de l’établissement public du musée d’Orsay et du musée de l’Orangerie.

    .../...

    L’exposition sera la plus grande manifestation de la culture balte à Paris depuis 1937, lorsque la Lettonie, la Lituanie et l’Estonie ont participé à l’Exposition internationale d’art et de technologie de Paris avec l’exposition conjointe des arts décoratifs. 81 ans plus tard, en 2018, l’exposition symbolique lancera "La saison baltique" à Paris, avec une série de concerts, de séminaires, de spectacles pour marquer le centenaire de la Lettonie, de l’Estonie et de la Lituanie.

    .../...

    Lire les précisions sur la plus grande exposition de la culture balte à Paris : https://www.lettonie-francija.fr/expo-profondeur-ame-balte-paris-Musee-Orsay-1399?lang=fr

    #Lettonie, #Lituanie, #Estonie, #art, #baltique, #exposition, #âme-balte, #culture, #balte, #musée_d_Orsay, #saison_baltique, #symbolisme,


  • Ma semaine au XXV Festival du Chant Choral et des danses, témoignage d’ Ilze, revenant de Lettonie - [Lettonie-Francija]
    https://www.lettonie-francija.fr/ma-semaine-au-xxv-festival-du-chant-choral-et-des-danses?lang=fr

    Ma semaine au XXV Festival du Chant Choral et des danses, témoignage d’ Ilze, revenant de Lettonie après le festival de 2013.

    "C’est ça le peuple letton !"

    « Toute la semaine, d’un lieu à un autre, il se passait toujours quelque chose quelque part. Le concert symphonique et vocal à l’Arena-Riga avec 4 orchestres symphoniques et plusieurs centaines de choristes : C’était tellement beau, j’en avais des frissons et j’ai vu des gens pleurer ...

    Dans les chœurs et groupes de danses il y a énormément de jeunes, ça ne veut pas dire qu’ils ne font pas du rap et ne vont pas en boîte, mais l’un n’empêche pas l’autre...

    La population d’une ville de 50.000 habitants qui se déplace paisiblement vers les concerts ... Dans le tram, serrés comme des sardines, quelqu’un envoyait un chant et tout le wagon chantait, on aurait voulu ne jamais descendre ... C’est ça le peuple letton... »

    Bonjour,

    Je suis rentrée de Lettonie hier soir.

    N’ayant pas pu avoir de billets pour les « vrais » concerts, j’ai néanmoins pu assister aux répétitions générales de danses vendredi à 14 heures, malgré un manque de préparation (cela ne se voyait pas), c’était grandiose.

    https://youtu.be/3g1XkkAapXQ

    En ce qui concerne le grand concert de chant, j’y étais samedi soir. Un petit bémol très personnel : je n’ai pas retrouvé beaucoup de chants traditionnels connus, on aurait dit qu’ils avaient mis l’accent sur les prouesses techniques ; J’ai préféré le répertoire de 2003.

    Lire la suite : https://www.lettonie-francija.fr/ma-semaine-au-xxv-festival-du-chant-choral-et-des-danses

    #Lettonie, #concert, #Festival, #Chant_choral, #Fête-des-chants, #Riga,


  • Dr Vaira Vike-Freiberga est en conférence en France au Sénat ce 19 mars 2018

    [Lettonie-Francija]
    https://www.lettonie-francija.fr/Lettonie-presidente-Vaira-Vike-Freiberga-europe-130?lang=fr

    Dr Vaira Vike-Freiberga lors de plusieurs conférences en France, à Riga, en Europe
    "Mesdames, du courage, de la conviction et de l’énergie !"

    Dr Vaira Vīķe-Freiberga, ancienne Présidente de Lettonie, Présidente actuelle du Club de Madrid, s’exprime lors de différents interviews. De 1999 à 2007 Vaira Vīķe-Freiberga a occupé le poste de Présidente de la Lettonie, période durant laquelle elle a travaillé activement à la démocratisation du pays et au renforcement de sa base juridique. Elle a mis en œuvre avec succès les intérêts de la politique étrangère de la Lettonie et a agrandi la reconnaissance de la nation dans le monde. Elle évoque les missions du groupe chargé de réfléchir à l’avenir de l’Union européenne à l’horizon 2020-2030 et autres sujets scientifiques, internationaux, ainsi que sa passion pour les musiques et folklores

    "Je voudrais souligner notre plus grand défi - celui de construire des sociétés ouvertes et démocratiques tout en respectant l’héritage ethnique, culturel et linguistique de chaque nation européenne. Pour la première fois dans notre histoire collective, nous avons entrepris de construire ensemble l’Europe de demain non par la force, mais par la libre volonté.
    Sans un regard critique sur nos hontes autant que nos gloires, sans cultiver un esprit de communauté et de fraternité, notre grand projet commun risque de rester inachevé. Libérés des entraves du passé, par contre, nous avons tout pour en faire un succès."

    https://youtu.be/0miIjjt2MOU

    .../...

    Écoutez et regardez les diverses interventions de Vaira Vīķe-Freiberga sur [Lettonie-Francija]
    https://www.lettonie-francija.fr/Lettonie-presidente-Vaira-Vike-Freiberga-europe-130?lang=fr

    #Vaira_Vīķe-Freiberga, #colloque, #Sénat, #Présidente_Lettonie, #Club-de-Madrid, #lettonie, #pays_baltes


  • Les anciens légionnaires lettons, le défilé du 16 mars et la waffen-SS

    https://www.lettonie-francija.fr/anciens-legionnaires-lettons-defile-16-mars-waffen-SS-1531

    En Lettonie, Hitler ne s’est pas contenté d’enrôler de force des jeunes lettons dans ses armées nazies, mais pour manipuler les foules et ainsi capter, capturer les esprits, comme le font les publicitaires et les communicants, Hitler a volé au peuple letton leur symbole ancestral, en le détournant pour en faire le logo du parti nazi.

    Pour établir sa domination Il imposait en France et ailleurs le service du travail obligatoire (STO). Il recrutait les "malgré-nous" , jeunes mosellans et alsaciens, pour servir dans l’armée allemande comme chez de nombreux peuples de l’est de l’Europe. Pendant ce temps Staline déportait en Sibérie les populations baltes.

    En 1952, à Londres, l’organisation des anciens combattants lettons exilés, Daugavas Vanagi, a décidé que le 16 mars serait le jour de la commémoration annuelle en l’honneur des anciens combattants tombés au combat. Cette date a été choisie parce que du 16 mars au 18 mars 1944, les deux divisions de la Légion lettone - les 15ème et 19ème - se sont battues côte à côte contre l’Armée Rouge à la rivière Velikaya (Великая) en Russie.

    Depuis 1989/90, les anciens légionnaires et les membres de leurs familles ont également organisé des commémorations publiques en Lettonie pour les personnes tombées et blessées sur les champs de bataille de la Seconde Guerre mondiale, pour les survivants, les exilés, les passeurs et tous ceux emprisonnés dans les camps pénitentiaires soviétiques. jamais retournés - pour tous les soldats lettons qui ont dû se battre sous des uniformes étrangers.

    La formation de la légion lettone

    Lorsque l’offensive allemande sur le front de l’Est a fléchi, et surtout après la défaite de Stalingrad (Сталинград) en hiver 1942/43, l’Allemagne a jugé nécessaire de former des unités militaires composées d’habitants des pays européens occupés.

    Les directives établies par Hitler, selon lesquelles seuls les Allemands peuvent porter des armes, ont été réinterprétées par le SS Reichsführer Heinrich Himmler pour ne s’appliquer qu’à la participation à la Wehrmacht et non aux SS.

    Ainsi, Himmler a progressivement construit son armée SS à partir de peuples non allemands. Le 23 janvier 1943, Hitler donna la permission verbale à Himmler de former une « Légion des volontaires SS lettons » . L’ordre écrit de Hitler concernant la formation de la Légion a été publié le 10 février 1943 : « J’ordonne la formation d’une Légion des Volontaires SS lettons dont la taille et le type dépendent du nombre d’hommes lettons disponibles » .

    La conscription dans la « Légion des volontaires SS lettons »

    De mars 1943 à septembre 1944, plusieurs campagnes de conscription ont eu lieu en Lettonie.

    Au début, la conscription dans la Légion était basée sur un décret allemand concernant le service du travail dans les régions orientales occupées. Plus tard, la base légale officielle utilisée fut la loi sur le service militaire de la Lettonie indépendante. Initialement, les nouvelles recrues se voyaient offrir le choix limité de soit servir dans la Légion, soit la Wehrmacht ou soit le Service du Travail.

    Avec le décret sur la conscription totale en juillet 1944, tous les hommes nés de 1906 à 1928 étaient soumis à la conscription. La conscription a eu lieu en Kurzeme entre septembre et octobre 1944. Bien que la plupart (des jeunes gens) aient obéi à l’ordre de conscription, beaucoup ont essayé de l’éviter ou même de s’enfuir. Au départ, la sanction la plus sévère pour l’évasion était l’incarcération pouvant durer jusqu’à six mois. Le 24 novembre 1943, un tribunal de guerre spécial a été créé et a reçu le pouvoir d’imposer même la peine de mort.

    En été 1944, il fut décidé à Berlin que toute personne ne se soumettant pas à la conscription dans les 48 heures pouvait être fusillée.

    En France ce furent 130.000 jeunes hommes Alsaciens et Mosellans qui furent incorporés de force dans la Wehrmacht que ce soit dans la Heer (armée de terre), dans la Luftwaffe (armée de l’air), dans la Kriegsmarine (marine de guerre). D’autres l’ont été dans la Waffen-SS. Le pendant féminin a été constitué par les Malgré-elles . Les « Malgré-nous » Alsaciens et Mosellans incorporés de force dans les armées allemandes durant la Seconde Guerre mondiale

    La formation de la Légion fut en grande partie le résultat direct de la conscription. Il y avait peu de vrais volontaires, pas plus de 15 à 20%.

    L’utilisation du mot « volontaires » par les puissances occupantes nazies était une imposture, un écran de fumée et une tentative de contourner la Convention internationale de La Haye de 1907, qui interdisait aux États occupants de conscrire les habitants des pays occupés.

    Néanmoins, dans le contexte historique de l’époque, la plupart des légionnaires assimilèrent leur rôle dans la Légion à la lutte pour le retour à l’indépendance de la Lettonie, malgré le fait qu’ils se battaient dans le cadre des forces armées allemandes.

    Il n’y avait simplement aucune autre force militaire qui pourrait empêcher le retour de l’occupation soviétique. Bien que la plupart des Lettons aient été enrôlés, ils pensaient qu’ils se battaient contre l’armée de l’État qui avait mis fin à l’indépendance de la Lettonie, détruit son armée, réprimé les civils et menaçait d’occuper à nouveau la Lettonie.

    Légionnaires lettons combattant sur le front de l’Est

    Les 15e et 19e divisions lettones Grenadier Waffen-SS se sont battues en Russie jusqu’en juillet 1944, date à laquelle elles se sont retirées en raison de violents combats contre la Lettonie.

    La 19e division lettone a continué à se battre dans l’est de la Lettonie, mais à la fin de la guerre se battaient dans la province occidentale du Kurzeme. Les unités de la 15e division lettone, qui ont subi de lourdes pertes et ont été envoyées en Allemagne pour être réorganisées, ont combattu en Allemagne jusqu’en mai 1945.

    Trois régiments de police, six régiments de gardes-frontières, cinq régiments de construction et plusieurs bataillons de construction distincts, la Légion de l’aviation "Latvija" et d’autres formations militaires lettones ont été formées au sein des forces armées allemandes. Les Lettons servaient également dans les unités auxiliaires de l’armée allemande (Hilfswillige), dans la marine allemande et dans d’autres unités.

    À l’été 1944, en Lettonie, des jeunes hommes nés en 1927 et 1928, ainsi qu’un millier de jeunes filles et de femmes, ont été affectés comme auxiliaires dans l’armée de l’air allemande .

    Les commandants des 15e et 19e divisions étaient des Allemands et le quartier général de la division était composé d’officiers allemands. L’officier le plus haut gradé de la Légion était le lieutenant-général Rūdolfs Bangerskis, inspecteur général de la Légion des "Volontaires" SS lettons. Cependant, son autorité était très limitée et il ne pouvait pas influencer les activités des unités de la Légion dans des conditions de combat car il se voyait spécifiquement refuser les responsabilités opérationnelles. Il n’avait que la responsabilité de la conscription et de l’inspection des légionnaires quant à leur entraînement et à leur bien-être. Il a également été utilisé à des fins de propagande. Au total, 110 000 à 115 000 soldats lettons ont servi dans les forces armées allemandes. Entre 30 000 et 50 000 personnes ont perdu la vie pendant la guerre.

    La légion lettone et la SS

    Les divisions SS armées formées au sein des forces militaires allemandes ont été divisées en trois catégories :

    Volontaires allemands - SS-Divisionen
    Les volontaires de la race germanique - SS-Freiwilligen Divisionen
    –* Des personnes originaires pour la plupart d’Europe de l’Est - Divisionen der Waffen-SS.

    Les unités de la Légion lettone appartenaient à la troisième catégorie, ce qui signifie qu’elles ne faisaient pas partie de l’organisation SS mais étaient sous son commandement. Sur le plan opérationnel, les unités de la Légion étaient également sous le haut commandement de la Wehrmacht et leur appartenance aux forces SS était purement une formalité.

    Contrairement au serment exigé des membres des unités SS allemandes - prêter allégeance, bravoure et obéissance jusqu’à la mort au Leader et Chancelier de l’État allemand - les légionnaires lettons devaient signer un serment d’obéissance "au nom de Dieu" au Commandant en chef des forces armées de l’Allemagne et seulement dans la lutte "contre le bolchevisme".

    En outre, les légionnaires n’étaient initialement pas autorisés à porter l’insigne SS, même si cela était parfois nécessaire. En outre, les légionnaires portaient des symboles supplémentaires sur leurs insignes - un soleil levant dans la 15ème Division et une croix gammée dans la 19ème Division (Ce très ancien symbole traditionnel letton, est utilisé par les peuples baltes depuis plusieurs centaines d’années, bien avant que Hitler le kidnappe pour en faire le logo du mouvement nazi) . Un signe spécial de reconnaissance sur la manche supérieure de l’uniforme était un bras dans les couleurs nationales lettones avec ou sans la désignation "Latvija".

    Après la Seconde Guerre mondiale, en 1946, le Tribunal militaire international de Nuremberg a déclaré être un groupe criminel au sens de la Charte, tout groupe composé de personnes qui avaient été officiellement acceptées comme membres des SS et qui sont devenues ou sont demeurées membres de l’organisation, sachant qu’il était utilisé pour commettre des actes déclarés criminels ou qui étaient personnellement impliqués en tant que membres de l’organisation perpétrant de tels crimes, à l’exclusion toutefois de ceux qui ont été enrôlés par l’État sans aucun choix en la matière, et qui n’avait commis aucun de ces crimes. Cette exclusion peut être appliquée à la plupart des légionnaires lettons.

    De 1946 à 1949, plusieurs centaines de soldats lettons ont pris part à la garde des procès en cours des procès de Nuremberg contre les criminels de guerre nazis. Le 1er septembre 1950, la Commission des personnes déplacées des États-Unis a déclaré que « les unités baltes Waffen SS (légions baltes) doivent être considérées comme distinctes ... pour être membres des SS allemands. ne pas être un mouvement hostile au gouvernement des États-Unis. " Au début des années 1950, de nombreux anciens légionnaires avaient quitté l’Allemagne pour la Grande-Bretagne, l’Australie, les États-Unis, le Canada et d’autres pays du monde.

    Lire la suite : https://www.lettonie-francija.fr/anciens-legionnaires-lettons-defile-16-mars-waffen-SS-1531?lang=fr

    #Lettonie, #legion-lettone, #lettons, #nazi, #letton , #Malgré-nous, #Malgré-elles, #armée_allemande, #Staline, #déportation, #Sibérie, #baltes, #Hitler, #Waffen-SS,


  • Estonie - Lettonie - Lituanie : 19 mars Colloque organisé au Sénat - [Lettonie-Francija]
    https://www.lettonie-francija.fr/Estonie-Lettonie-Lituanie-colloque-19-mars-senat-1515?lang=fr

    Estonie - Lettonie - Lituanie : 19 mars Colloque organisé au Sénat
    1918-2018 Centenaire des Républiques Baltes

    Colloque organisé au Sénat sous le haut patronage du Président du Sénat, Gérard LARCHER, par le groupe interparlementaire d’amitié France-Pays baltes, présidé par Olivier HENNO, sénateur du Nord, en lien avec les ambassades d’Estonie, de Lettonie et de Lituanie. Pour assister au colloque et accéder au Palais du Luxembourg l’inscription, nominative et individuelle est requise, plus de détails ....

    Il y a un siècle, les trois États baltes déclaraient leur indépendance : le 16 février 1918 pour la Lituanie, le 24 février pour l’Estonie et le 18 novembre pour la Lettonie.

    Le chemin à parcourir pour que ces pays se constituent ou reconstituent en États indépendants allait encore être long et difficile mais ces déclarations d’indépendance demeurent le fondement de ces démocraties consolidées.

    Ce colloque a pour objet de revenir sur ce siècle d’histoire mouvementée, aux côtés de hauts représentants, de chercheurs et de politologues de ces trois pays qui nous font l’honneur de leur présence, afin de partager leurs analyses et leurs expériences.

    Deux tables rondes seront proposées, chacune suivie d’une discussion avec la salle. La première session se concentrera sur les aspects historiques de ces parcours, tandis que la seconde ouvrira une réflexion prospective sur la vision européenne de l’Estonie, de la Lettonie et de la Lituanie.

    PROGRAMME PRÉVISIONNEL 19 mars - Paris Sénat

    – 13h45 Accueil des participants

    – 14h30 Ouverture du colloque par Gérard LARCHER , Président du Sénat. Introduction par Olivier HENNO , Sénateur du département du Nord en Hauts de France, Président du groupe interparlementaire d’amitié France-Pays baltes.

    14h45 Table ronde I : Racines politiques contemporaines

    Modérateur : Yves PLASSERAUD , Président du Groupement pour les Droits des Minorités

    Intervenants :
    Marek TAMM , Professeur d’histoire culturelle à l’Université de Tallinn, « L’Estonie entre les Empires : une perspective historique »
    Kęstutis GIRNIUS , Politologue, journaliste, historien et philosophe lituanien, « La Lituanie : une nation inattendue »
    Juris DREIFELDS , Professeur associé de sciences politiques, « La politique minoritaire de l’État letton 1920 - 2018 »

    – 16h Échanges avec la salle

    16h50 Table ronde II : Quels rôles dans l’Europe à venir ?

    Modératrice : Céline BAYOU, Rédactrice Estonie, Lettonie, Lituanie au ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, chercheure associée au CREE (INALCO), co-auteure du livre « Les lettons ».

    Intervenants :
    Ramūnas VILPIŠAUSKAS , Directeur de l’Institut des relations internationales et des sciences politiques de Vilnius, « Souveraineté dans un monde globalisé et économiquement intégré : le cas des États baltes »
    Siim KALLAS , ancien Premier ministre estonien et ancien Vice-président de la Commission européenne, « L’expérience estonienne et les évolutions de l’Europe »
    Vaira VĪĶE-FREIBERGA , ancienne Présidente de la République de Lettonie (1999-2007), Présidente du World Leadership Alliance/ Club de Madrid, « La contribution des États baltes à l’avenir de l’Europe »

    – 18h00 Échanges avec la salle

    – 18h30 Clôture du colloque

    LIEU DU COLLOQUE Palais du Luxembourg
    Entrée : 15 ter rue de Vaugirard, 75006 Paris
    RER Luxembourg – Métro Odéon, Mabillon ou Saint-Sulpice
    Bus : lignes 84, 89, 58 ou 82
    Parcs de stationnement : Saint-Sulpice, Saint-Germain-des-Prés ou Rue Soufflot
    Vélib : Station « Sénat Condé » n°6017

    L’accès au Palais du Luxembourg sera subordonné à :
    l’inscription préalable au colloque, nominative et individuelle
    la présentation à l’entrée d’une pièce d’identité

    http://www.senat.fr/evenement/colloque/col_ga_etats_baltes_2018.html

    #Estonie, #Lettonie, #Lituanie, #Colloque, #Sénat, #Centenaire, #Républiques_Baltes, #Vaira_VĪĶE-FREIBERGA,


  • « Esamība - Existence » par la violoncelliste lettone Madara Fogelmane - [Lettonie-Francija]

    " Esamība - Existence ", Hymne des personnes pleines d’espoir, par la violoncelliste lettone Madara Fogelmane

    Madara Fogelmane fusionne l’art vocal sensuel du chant letton avec celui du violoncelle.

    Cette chanson lettone actuelle, jouée et créée, paroles et musique, par la violoncelliste Madara Fogelmane , est sélectionnée en demi-finale de Supernova 2018, le pré-concours Eurovision en Lettonie. Madara Fogelmane, auteure, compositrice, interprète et violoncelliste réputée de formation classique, est originaire de Jelgava, ville d’art, d’histoire et de culture lettone : "Je veux faire entendre le letton dans le monde, apprendre à nous connaître et connaître nos racines, car le letton est l’une des langues les plus anciennes de la planète" .

    .../...

    https://youtu.be/g2sgvnUUwUo

    Lire la suite avec les paroles traduites : https://www.lettonie-francija.fr/Madara-Fogelmane-Esamiba-Existence-1499

    #supernova, #eurovision, #Lettonie, #chanson, #violoncelliste, #Jelgava, #musicienne_lettone, #auteure_compositrice_interprète, #Madara, #Fogelmane


  • NEIGE EN LETTONIE

    Neige et températures basses y sont tellement habituelles, que la couleur blanc "balta" est devenue le dénominatif des pays.

    Les peuples Baltes sont prévoyants et pragmatiques :
    Les *pneus « neige » cloutés sont obligatoires en Lettonie sur tous les véhicules même les bus à partir du 1er décembre.
    A Riga, les possesseurs d’un permis de conduire sont invités à laisser leur voiture au garage, en empruntant gracieusement les transports en commun. Ainsi les chasse-neige, les bus, trolley-bus et tramway peuvent circuler plus facilement ...
    Pelles, moufles, cache-nez, nourriture, et tout ce qu’il faut pour survivre dans le froid sont préparés bien longtemps à l’avance ...

    Ce ne sont pas 5 petits centimètres de neige qui empêchent les lettons de circuler en bus ...

    La Lettonie fête le centenaire de son indépendance en 2018.

    #LV100, #Riga, #Lettonie, #Balte, #Blanc, #neige, #Froid,


  • Célébrer un siècle de sécurité balte en Europe [Lettonie-Francija]

    Avec l’aimable autorisation de son Excellence Imants Lieģis, Ambassadeur de Lettonie en France, ancien ministre de la Défense, voici la traduction de son texte paru en anglais ce 30 janvier 2018 dans Europeanleadershipnetwork.org

    Célébrer un siècle de sécurité balte en Europe
    par Imants Lieģis, Ambassadeur de Lettonie en France, ancien ministre de la Défense.

    Estonie, Lettonie et Lituanie sont probablement plus sûres aujourd’hui qu’elles ne l’ont jamais été au cours des 100 dernières années. Cependant, l’engagement continu de leurs partenaires euro-atlantiques est essentiel pour relever les défis régionaux.

    Alors que l’Europe commémore le centenaire de la fin de la Première Guerre mondiale en 1918, la Lettonie et l’Estonie célébreront le centenaire de la naissance de nos États-nations (et la renais­sance de la Lituanie), évolution du système de Versailles d’après-guerre. [1]

    La Lettonie a officiellement déclaré son indépendance le 18 novembre 1918.

    Le conflit a duré un peu plus longtemps. La capi­tale, Rīga, fut libérée des insurgés étrangers en novembre 1919. La reconnaissance officielle (de jure) ne vint qu’en janvier 1921. Ces pre­mières années ont vu des Français, des Britan­niques et d’autres vies européennes, sacrifiés sur notre territoire pour la cause de la liberté..

    La survie au cours du dernier siècle n’a pas été une mince affaire. La liberté a été arrachée à la jeune nation dans la Seconde Guerre mondiale à travers l’accord néfaste entre Staline et Hitler pour diviser entre eux divers pays européens. La victoire des alliés sur l’Allemagne hitlérienne en mai 1945 a laissé la Lettonie et d’autres grandes parties de l’Europe entre les mains de l’Union soviétique totalitaire de Staline pendant près d’un demi-siècle.

    Le retour à l’indépendance en 1991 à travers la « révolution chantante », entièrement pacifique, a marqué le début d’une période sans précédent de paix et de sécurité. Cela a été renforcé après 2004 quand nous sommes devenus membres de l’OTAN et de l’UE. Plutôt qu’une menace pour la Russie, notre adhésion a en fait renforcé la stabilité à la frontière occidentale.

    Rejoindre ces deux organisations a ancré notre succès au succès de l’Europe. La Lettonie et nos voisins de la Baltique ont été fiers de contribuer à la sécurité internationale. Nos soldats sont morts en Irak et en Afghanistan, où ils ont servi côte à côte avec les Alliés pour défendre et investir dans la liberté. Malgré le sentiment de sécurité qui prévaut dans le contexte historique, il n’y a pas de place pour la complaisance.

    Après une décennie comme membres de l’OTAN et de l’UE, la sécurité dans notre région & au-delà a subi un coup avec la perturbation des normes et de l’ordre européen qui existait depuis les années 1990. En 2014 l’annexion illégale par la Russie du territoire ukrainien en Crimée et l’at­taque militaire contre l’Ukraine orientale ont amené la communauté euro-atlantique à recon­naître que les actions d’une Russie agressive & imprévisible exigeaient une réponse.

    En outre, les attaques terroristes dans un certain nombre de pays européens et l’émer­gence d’une crise des migrations / des réfugiés ont fonda­mentalement affecté la sécurité européenne au cours des deux dernières années. L’incertitude a augmenté à cause du Brexit et de l’élection de Donald Trump à la présidence des États-Unis. Combinée aux menaces en évolution rapide que représentent les guerres hybrides (cyberat­taques, guerre de l’information, etc) et aux défis du régime actuel de contrôle des armes nu­cléaires, la population lettone et ceux qui vivent ailleurs en Europe se sentent plus vulnérables.

    Les décideurs doivent rester unis et vigilants afin d’éviter dérive, tourmente et incertitude.

    L’unité euro-atlantique doit prévaloir en particu­lier dans la politique envers la Russie. La réponse depuis 2014 a été solide et solidaire. Les sanctions ont été maintenues, tout en étant liées aux progrès réalisés dans la mise en œuvre des accords de Minsk. Le dialogue avec la Russie et la recherche de solutions devraient se poursuivre en parallèle à travers les formats Normandie, OSCE ou ONU.

    Malgré les appels à un dialogue accru à tous les niveaux, pour produire ce dialogue constructif, la Russie doit regagner la confiance de ses partenaires en respectant les accords déjà sur la table.

    .../...

    Lire la suite : https://www.lettonie-francija.fr/Imants-Liegis-celebrer-siecle-securite-balte-en-Europe-1486?lang=f

    #Estonie, #Lettonie, #Lituanie, #balte, #Otan, #Europe, #Russiçe, #Ukraine, #Crimée, #France