Stéphane Deschamps

COMPTE ABANDONNÉ (Pas la peine de me suivre, je suis parti ailleurs. Bien à toi, visiteur/visiteuse.)


    • Et du coup aussi :

      Le terme d’"éco-terroriste" fait trembler le Royaume-Uni

      En septembre, un adolescent de 14 ans avait été longuement interrogé par les services de protection de l’enfance sur ses liens éventuels avec le groupe jihadiste Daesh pour avoir employé le terme « éco-terroristes » en classe.

      Le garçon avait utilisé ce terme, en français, lors d’un cours de français où il était question d’écologie et de l’usage de la violence pour défendre la cause verte, dans son école du centre de Londres.


  • Mais enfin merde, ça fait 20 ans qu’on milite et qu’on développe des outils pour que tout le monde puisse s’exprimer en ligne, et il y a encore des andouilles pour continuer à réclamer la protection de la liberté d’expression uniquement pour leur corporation.

    Avec tout le respect pour l’Observatoire des sondages, pourquoi tu voudrais ma solidarité si c’est seulement pour ta pomme ? Pourquoi je ne serais pas protégé, ni aucun des participants à Seenthis, nous qui ne sommes ni journalistes ni « scientifiques » ?

    Poursuite bâillon : l’Observatoire des sondages suspend son activité
    http://www.observatoire-des-sondages.org/poursuite-baillon-l-observatoire-des-sondages-suspend-son

    Tout en réclamant une réforme législative protégeant la liberté d’expression des scientifiques, il faut que la solidarité des scientifiques et des citoyens permette le simple exercice de la liberté et de la raison.

    • @obs_sondages : il ne me semble pas que le message d’@arno critique le fait que vous défendriez la liberté d’expression des scientifiques comme étant la seule méritant d’être défendue.

      En revanche comme « la plus importante », bah… relisons la citation :

      Tout en réclamant une réforme législative protégeant la liberté d’expression des scientifiques , il faut que la solidarité des scientifiques et des citoyens permette le simple exercice de la liberté et de la raison.

      En quoi votre réponse sarcastique répond-t-elle sur le fait que la phrase pourrait/devrait être :

      une réforme législative protégeant la liberté d’expression [tout court]

       ?

      En quoi une autre personne lambda, n’ayant pas pour elle l’étiquette de scientifique, n’étant pas « professionnel », mais utilisant pourtant aussi l’exercice de sa raison (ou pas d’ailleurs, ça peut être par d’autres moyens que la raison : la poésie, ou tout autre art), en quoi cette autre personne donc, ne devrait-elle pas aussi être protégée ?

      Si un « scientifique professionnel utilisant sa raison » critique un grand groupe puissant, il faut qu’il soit protégé. Ok.
      Mais si « un citoyen quelconque utilisant sa raison » aboutit publiquement à la même chose, il pourrait être moins protégé ?

      Pourquoi ? Rationnellement pourquoi ?

    • Vous réclamez « une réforme législative protégeant la liberté d’expression des scientifiques ». J’ai souligné que, depuis 20 ans que se posent les questions de liberté d’expression sur l’internet, votre position est très faible (même si, par ailleurs, le travail de l’Observatoire est admirable et doit être défendu).

      1. D’abord, demander dans la période actuelle une réforme législative touchant à la liberté d’expression, vous avez intérêt à être blindés pour qu’elle aille dans le bon sens. Vous n’ignorez pas que du côté législation et libertés, en ce moment, c’est le massacre plutôt que le progrès.

      2. Une partie de votre réponse suggère que le critère définissant « la liberté d’expression des scientifiques », c’est le discours produit lui-même (votre passage idiot sur Nietzsche et le « discours scientifique »).

      Deux gros écueils :

      – vous tenez vraiment à ce que le juge détermine si un texte, de part sa forme ou sa procédure de validation, est scientifique ou non avant de bénéficier de telle protection légale ? Si c’est le cas, vous donnez le bâton pour vous battre. (Dans le cas présent, laisser à un juge le soin de décider si un texte intitulé « La deuxième mort de l’Ifop » de Garrigou relève de l’énoncé scientifique ou non, vous avez déjà constaté que c’est impraticable.)

      – de toute façon, dans l’affaire qui vous touche, je ne crois pas que vous présupposez la bonne foi de vos adversaires (vous êtes bien gentil d’ailleurs de me comparer aux « trolls payés » de ces entreprises). Donc à quoi bon protéger « le discours scientifique », alors qu’il est évident que l’armée d’avocats d’une multinationale parvient toujours à attaquer une expression gênante sur d’autres bases que l’argument scientifique (diffamation, injure, etc.). Ce genre d’adversaire va toujours jouer en dehors du terrain sur lequel vous espérez être protégé (la liberté académique pour certains, la liberté des journalistes pour d’autres, etc.). Si on parle de procès destinés à faire taire un gêneur, il n’y a qu’une protection globale de la liberté d’expression des faibles face aux forts qui peut jouer, les protections sectorielles seront toujours inefficaces face à cela.

      3. La fin de votre message suggère à l’inverse que ce qui définirait cette liberté à protéger serait l’aspect professionnel de celui qui s’exprime (« au sens de professionnel de la science »). Les journalistes font la même erreur (réclamer une protection spécifique sur la base du métier que l’on fait, pas de ce que l’on exprime). Alors vous m’excuserez, mais ça c’est bien une logique corporatiste.

      Et j’insiste, cela fait 20 ans que les questions de liberté d’expression sur l’internet se posent, et réclamer des protections de l’expression publique en fonction du métier de celui qui parle, c’est indéfendable, puisque justement :
      – la révolution de l’internet est de permettre un accès à l’expression publique en dehors des cadres de l’époque précédente ; c’est le fondement ; les discours scientifiques, journalistiques, etc., émergent largement en dehors des structures professionnelles classiques ;
      – même pour les scientifiques de profession (comme pour les journalistes professionnels d’ailleurs), c’est certainement aussi fondamental que pour les simples particuliers, puisqu’ils peuvent diffuser (seuls ou à plusieurs) leurs travaux en dehors des circuits académiques/professionnels classiques. Le site de l’Observateur des sondages ne relève-t-il pas d’ailleurs de cette liberté totalement nouvelle qui s’offre à la publication scientifique ?

      Bref, si vous voulez protéger le discours selon qu’il est émis par un scientifique de profession, alors non seulement vous passez à côté de la richesse nouvelle que permet l’internet, vous introduisez aussi une inégalité pour les espaces scientifiques que vous avez créés en dehors des structures académiques classiques (une telle protection va évidemment être restreinte au scientifique de profession, mais qui de plus s’exprime dans un cadre professionnel reconnu). Et comme le fait remarquer @rastapopoulos, la légitimité à ne protéger que les professionnels par rapport à certains amateurs éclairés au nom de l’intérêt public de la science ne me semble pas défendable (cela sans tomber dans le relativisme).

      Le problème des scientifiques confrontés à la répression de leur expression est au final le même aujourd’hui que pour les non-scientifiques qui, désormais, ont accès à l’expression publique avec l’internet. Si vous n’aviez publié les textes de l’observatoire que dans le cadre traditionnel des publications scientifiques d’avant l’internet, avec leur diffusion limité aux cercles scientifiques, je doute que vous aillez subi les foudres de ces entreprises. C’est bien parce que vous accédez à l’expression publique large, en profitant des effets de recommandation (largement militante d’ailleurs) du réseau, et que vous publiiez sans avoir de capitaux permettant de faire face à un procès que vous avez ce problème : ce n’est pas du tout caractéristique d’un problème d’expression scientifique. C’est le fondement des questions qui se posent à tous les citoyens qui s’expriment depuis 20 ans sur l’internet.

    • La vache, mais vous êtes en plein délire. Erdogan, les Colonels, Pétain, le génocide des juifs, Eric Zemmour ?

      On parlait d’un aspect très spécifique, votre demande d’une « réforme législative protégeant la liberté d’expression des scientifiques »… et là je ne vous dis pas qu’il n’y a pas de spécificité de la science ni d’importance spécifique du discours scientifique dans la société ; au contraire je vous dis qu’il est extrêmement dangereux de confier au législateur et au juge le soin de décider ce qui sera considéré comme tel ou non. Dangereux et inutile, puisque les nuisibles du bâillon-judiciaire vous attaqueront toujours en dehors du champ pour lequel vous bénéficiez d’une protection (vous parlez science, ils vous poursuivront sur la diffamation, le droit commercial, l’usage de leur marque, etc., et ils ont suffisamment d’argent pour tenir des années).

    • Non mais c’est qui ce blaireau @obs_sondages qui jacte au nom de la Science comme on jacte au nom de Dieu ! Outre le fait que le combat pour la liberté d’expression il est celui de tou·te·s ou il n’est pas, ce qui m’intéresse perso, si on parle de science (c’est quoi la Science franchement ???) ce sont les chercheur·e·s qui remettent humblement quotidiennement en cause leurs approches quant aux disciplines qu’ils ou elles se sont choisies et acceptent la critique, laquelle étant une condition pour faire avancer le schmilblick. Au diable ceux baignés de suffisances et de certitudes !

    • @obs_sondages en fait vous défendez sans doute une cause noble, à laquelle on adhère éventuellement, mais comme je suis sur iphone je vais la faire courte : votre ton, votre style et votre approche : c’est vaniteux prétentieux et surtout profondément méprisant. Ca vous fait ressembler en pire à ceux que vous dénoncez. Je suis surpris que vous ne vous rendiez même pas compte que vous vous excluez vous même du débat social. Vous me rappelez tragiquement une autre équipe pas tellement plus fine.

    • Consternant. Si c’est ce genre de clafoutis épistémologique qui sert de base théorique à un institut de sondage, alors... ça explique pas mal de choses en fait. La prose infecte datable au carbone 14 de 1892 (bloyisme avancé, phase maniaque), les clichés à deux balles sur Nietzsche (le premier qui crie nihilisme a gagné) et voilà M. Redingote, bloqué en 1900, proclamé défenseur de la raison scientifique éternelle et de la neutralité axiologique. Dites là-dedans, vous avez dépassé la coupure épistémologique à la hache canadienne et la page de garde des Mots et des choses ou bien faut vous fournir une bibliographie critique à l’usage des épistémologues manichéens ?
      #peigne_cul c’est bien. #ratisse_fion c’est mieux.


  • Persona, c’est bientôt la fin. - LinuxFr.org
    https://linuxfr.org/users/tiwaz/journaux/persona-c-est-bientot-la-fin

    Après, c’est un avis perso, mais je trouve que la fondation Mozilla est vraiment quelque chose d’étrange. Ils ont du pognon à ne plus savoir qu’en faire, et ils n’en font pas grand chose. C’est quand même super triste, depuis qu’ils sont riches, Firefox n’évolue presque plus, le support de Thunderbird est abandonné, les tentatives d’OS ont plus ou moins foiré, il n’y a plus aucune innovation, ils pratiquent une sorte de novlangue commerciale mais il n’y a pas grand chose derrière. Si c’est pour faire comme Google en moins bien, je ne vois pas l’intérêt.

    Je disais sur Twitter il y a une minute que je commence doucement à trouver que le vernis bonté/mission de Mozilla a du plomb dans l’aile. Déception progressive.


  • The Website Obesity Crisis
    http://idlewords.com/talks/website_obesity.htm

    Here is an instructional article on Best Practices for Increasing Online performance that is 3.1 MB long.

    The article mentions that Google was able to boost user engagement in Google Maps by reducing the page weight from 100KB to 80KB.

    Remember when Google Maps, the most sophisticated web app of its day, was thirty-five times smaller than a modern news article?

    Rions un peu aux dépends des sites web surchargés. Très bonne retranscription de conférence.
    #web #performance


  • Etat d’urgence : la carte des perquisitions administratives
    http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2015/12/21/etat-d-urgence-region-parisienne-agglomeration-marseillaise-et-nord-en-tete-

    Avec nombre de perquises, taux de perquises donnant lieu à #procédure détaillés par villes, type de procédures, du classement sans suites aux peines pénales.

    Reste que l’immense majorité de ces procédures n’a rien à voir avec du terrorisme. A la date du 15 décembre, seules deux enquêtes préliminaires avaient été confiées à la section #antiterroriste du Parquet de Paris sur plus de 2700 perquisitions.

    #état_d'urgence


  • L’infamie ne doit pas cacher la mise en place d’un état policier – Communs / Commons
    http://paigrain.debatpublic.net/?p=9493

    Il faut crier haut et fort notre rejet absolu des menaces que font peser cette perspective sur nos libertés (menaces avéréés dans la loi sur l’état d’urgence du 20 novembre 2015 et les abus innombrables relevés depuis le 14 novembre 2015, menaces prévisibles au vu des diverses lois de police annoncées). Il faut crier non moins fort notre indignation qu’on débatte à partir du 3 février de la constitutionnalisation de l’état d’urgence en situation d’état d’urgence, c’est à dire avec une possibilité discrétionnaire pour le pouvoir politique d’interdire les manifestations de défense des libertés. L’état policier n’est pas une perspective lointaine. Il est là si nous ne lui fermons pas la porte.

    #état_d'urgence #déchéance


  • Solve the Hard Problems ◆ 24 ways
    https://24ways.org/2015/solve-the-hard-problems

    One of the hardest aspects of this thing of ours is just choosing what to learn. If you, like me, invested any time in learning the Less CSS preprocessor over the last few years, you’ll probably now be spending your time relearning Sass instead. If you spent time learning Grunt, chances are you’ll now be thinking about whether you should switch to Gulp. It’s not just that there are new types of tools, there are new tools and frameworks to do the things you’re already doing, but, well, differently.

    Deciding what to learn is hard and the costs of backing the wrong horse can seriously mount up; so much so that by the time you’ve learned and then relearned the tools everyone says you need for your job, there’s rarely enough time to spend really getting to know how best to use them.

    Ouais, c’est pour ça que maintenant je garde un recul circonspect sur les énièmes outils qui sortent tous les jours, j’attends de voir ce qui émerge.

    En attendant, bonnes fêtes, tiens.


  • Pourquoi la dette publique française explose alors que les dépenses de l’Etat n’augmentent pas ?
    http://www.bastamag.net/Pourquoi-la-dette-publique-francaise-explose-alors-que-les-depenses-de-l-E

    Après avoir voté un nouveau budget d’austérité pour 2016, le Parlement est en train de l’amender pour débloquer des centaines de millions d’euros de dépenses supplémentaires pour la sécurité, la justice et l’armée. Mais pour les dépenses d’éducation ou de santé, François Hollande maintient bel et bien sa ligne : réaliser les cinquante milliards d’euros prévus d’économies. En cause : la dette publique française qui représente aujourd’hui plus de 97 % du PIB. Au fait, pourquoi a-t-elle bondi depuis dix ans malgré un (...)

    #Décrypter

    / #Enquêtes, L’Europe sous la coupe de l’austérité, #Finance, #Politique, A la (...)

    #L'Europe_sous_la_coupe_de_l'austérité


  • But You Look So Normal | Open Ears
    http://openears.phonak.com/2014/03/03/but-you-look-so-normal

    It’s easy to pretend that I am just like everybody else until someone blurts out a subtle, but painful statement.

    “But you look so normal!”

    Those words were uttered to me in the library after another student lost her temper because I could not hear her whispers. My response to her irritation was to pull out my hearing aid, wave it in her face, and say, “I’m sorry, I’m hard of hearing. Could you repeat that?”

    “But you look so normal” is not the first instance of prejudice I have encountered. Plenty of schools have refused to accept my loss, have tried labeling me as ADHD, and forcing drugs down my throat. The word “retarded” has commonly been tossed my way on days when I repeatedly miss words.

    #surdité #malentendance


  • Appel des 333 pour la levée de l’état d’urgence - Ration
    http://www.liberation.fr/debats/2015/12/03/appel-des-333-pour-la-levee-de-l-etat-d-urgence_1418095

    Les notions introduites dans la #loi — « comportement », « trouble à l’ordre public », « raison de sécurité », « atteintes graves à l’ordre public » — permettent les interprétations les plus extensives et présentent le risque de mettre en cause très largement tout un chacun.

    Sous couvert de combattre « le terrorisme », l’état d’urgence fait peser un danger sérieux sur nos #libertés démocratiques, individuelles, sociales et politiques et sur la #démocratie.

    #Pétition adressée à à tous les citoyens
    Pour la levée de l’#état_d'urgence
    https://www.change.org/p/gouvernement-français-et-parlement-pour-la-levée-de-l-état-d-urgence


  • L’union sacrée est une défaite de la pensée | Noël Mamère
    http://noelmamere.eelv.fr/lunion-sacree-est-une-defaite-de-la-pensee

    Nous sommes en guerre, certes, mais ce n’est pas une raison pour sombrer dans le renoncement à ce qui est le sens même de nos valeurs. Le « pacte sécuritaire » qui nous est proposé, n’est qu’une habile triangulation pour faire avaler à la gauche la camelote de la droite : état d’urgence prorogé de trois mois sans explication, et éventuelles modifications profondes décidées dans l’urgence de l’émotion, interdiction des manifestations, approbation du principe de déchéance de la nationalité, expulsions massives, régression de l’Etat de droit par la constitutionnalisation d’un Patriot Act à la française… Ce n’est rien d’autre qu’une logique de guerre intérieure permanente qui nous est imposée à la faveur du massacre du vendredi noir. Elle n’en sera pas plus efficace pour autant. Notre besoin n’est pas de banaliser le tout sécuritaire, mais de renforcer les moyens de renseignement et de contre terrorisme, de justice et de police sur le terrain, de faire moins d’esbroufe pour faire croire que l’on protège la population et plus d’infiltrations et d’asséchement des réseaux, plus de politique internationale et moins de vente d’armes à des régimes qui encouragent, de fait, l’insurrection djihadiste.


  • Belge à dreadlocks, elle passe quarante-huit heures en rétention - Libération
    http://www.liberation.fr/france/2015/12/03/belge-a-dreadlocks-elle-passe-quarante-huit-heures-en-retention_1418020

    Privée de liberté pour une nouvelle nuit, elle est finalement libérée lundi en fin de matinée : « On m’a dit que le motif de mon arrestation était plutôt flou. » Et pour cause, dans son dossier, Alexandra a repéré « quatre énormes mensonges ».
    Altermondialiste

    On lui reproche de ne pas avoir de papiers en cours de validité. Faux, répond-elle, en montrant sa carte d’identité belge, dont la date d’expiration est en avril 2018. Elle est aussi accusée de ne pouvoir justifier un domicile en France : « J’ai tout ce qu’il faut, des factures EDF, un bail tout ce qu’il y a de plus légal, ainsi qu’une attestation du consulat général de Belgique à Marseille sur le fait que je réside en France. » Les policiers affirment également qu’elle ne s’est pas conformée à une interdiction d’entrée sur le territoire français, dont il n’y a pourtant aucune copie dans le dossier. Enfin, sur les motifs de l’interpellation, il est écrit : « Voir infraction commise en annexe. » Alexandra : « Devinez quoi ? Il n’y a pas d’annexe ! »

    #état_d'urgence


  • « Pas question d’avocat, ici, c’est moi qui commande. » Témoignages de gardes à vue en Etat d’urgence
    http://www.reporterre.net/Pas-question-d-avocat-ici-c-est-moi-qui-commande-Temoignages-de-gardes-a

    Quand vient mon tour et que plusieurs CRS m’arrachent de ce filet de solidarité bien fragile, je me laisse tomber par terre pour leur compliquer la tâche tout en levant mes bras en l’air en signe de non-agression. D’emblée, malgré les protestations de la foule, une volée de coups de pieds et de matraques s’abat sur mes jambes et mes côtes, suffisamment bien placés pour faire mal sans laisser de traces. Ma non-coopération pacifique énerve les flics qui, en me traînant hors de portée des caméras, me menacent « tu vas dérouiller », « tu vas regretter », « tu vas comprendre ta douleur ». Ils finissent par me plaquer dos au sol, à l’abri des caméras. Un policier se place au dessus de moi et me décoche un coup de poing dans la mâchoire alors que je ne montre aucun signe d’agressivité. Pendant qu’ils me fouillent, les menaces et les petits coups continuent. Juste avant de me faire entrer dans le bus, ils me font un croc-en-jambe et je me retrouve face contre terre.

    #état_d'urgence

    • On a l’impression que le FN est déjà au pouvoir.
      En tous cas y a des flics qui semblent le penser.
      La question que je me pose : est-ce que le pouvoir en place espère que cette « victoire avant l’heure » du FN va démobiliser l’électorat FN avant l’heure et donc que ça va limiter la casse aux élections ? Sinon je n’ai pas d’autre hypothèse rationnelle pour expliquer la situation

    • L’OPJ m’a auditionnée la dernière et je pense que je l’ai autant écoutée. Elle était désabusée de tout, essayait de me faire comprendre qu’ils n’étaient pas tous méchants, qu’ils avaient des ordres. L’OPJ d’une camarade lui a sorti : « On pensait que Sarkozy était le pire, mais là… » C’était pas un commissariat syndiqué Alliance [syndicat policier classé à droite], mais il y a des témoignages d’autres commissariats qui vont dans le même sens.

    • Je lui indique plusieurs noms d’avocats volontaires pour assister les manifestants mais sans être en mesure de donner leurs numéros.

      Eh oh, vous avez déjà entendu parler de la #legal_team ? ou bien ça n’existe plus ? Aucun manifestant ne devrait aller au casse pipe que sont devenues les manifestations en france sans le numéro de la LT écrit au marqueur sur son corps ! Bon, en même temps vu que les volontaires à la Legal Team semblent avoir été assignés à résidence, et la volonté que ça se passe hors la loi du fait même du gouvernement … Après ça fait chier de voir des gamins (l’une parle de l’OPJ qui doit appeler sa mère) qui vont un peu plus déprimer de la démocratie.

    • Tu agis et tu pleures comme un enfant de 5 ans. Tu n’as pas remarqué que tu as atteint l’âge adulte ? Si tu veux que notre démocratie survive aux tentatives d’islamisation par la terreur organisées par certains musulmans alors il te faut rentrer dans le rang. Tes états d’âmes et les pleurnicheries d’enfant gâté sont totalement sottes et anachroniques.

    • il te faut rentrer dans le rang

      L’Etat et sa police effectivement traite les personnes comme des enfants de 5 ans, rentrer dans quel rang ? les gardes chiourmes disent ça en maternelle ou à l’armée (c’est vrai qu’il n’y a pas beaucoup de différence dans l’ordre du mépris) et que c’est bien ainsi que l’on peut résumer ce qui se passe.
      Le rang, quel merveilleux non futur …

    • Do not feed the troll : bloquez-le pour qu’il ne vienne pas sur vos messages. Mais ne perdez pas de temps à discuter avec : c’est pas les forums de l’Express ici.

    • Oui @Nidal, c’est ce que je fais normalement, mais ce type de message démontre à quelle impasse de réflexion ce genre de politique (si cela s’appelle encore comme ça, un endroit où il n’y a plus de nous) peut mener.

    • On est face à une des bricoles policières pour ne pas s’encombrer du droit à voir un avocat en garde à vue, droit qui par ailleurs ne sert à peu près à rien si ce n’est à voir quelqu’un d’autre que des flics (pas d’accès au dossier, donc pas moyen de distinguer entre le pipo des flics et les éléments qui pèseraient éventuellement en faveur d’une accusation, de préparer une défense en comparution immédiate.

      Face à la police / Face à la justice
      http://www.guidejuridique.net
      On ne peut appeler personne, tout juste éventuellement « faire prévenir un proche », droit pas toujours respecté non plus même si il faut y insister. Si une équipe de défense militante reçoit un tel coup de fil cela sert au recensement des arrêtés, et éventuellement à constituer des éléments quant aux « garanties de représentation » (domicile, travail, promesse d’embauche) qui permettent de plaider une mis en liberté lors d’une audience.

      Quant au « gamins (l’une parle de l’OPJ qui doit appeler sa mère) qui vont un peu plus déprimer de la démocratie », vraiment, c’est du mélo.

      La conclusion « Maintenant que je sais ce que c’est, je peux entrer plus avant en désobéissance. » est juste, simplement, il y a là encore (en attedant les prochaines GàV) une grande naïveté à croire aux flics gentils comme à toute parole policière. Les OPJ qui se sont plaints et qui ont convaincu qu’ils ne sont pas tous « méchants » (la belle affaire !) ont juste préparé le terrain à une confiance dans la parole de leurs collègues pour la prochaine fois (Reporterre oeuvre d’ailleurs en ce sens régulièrement avec ses dénonciations des extrémistes : ie ceux qui gobent pas ces bobards). Ce qui manque à un telle désobéissance, psychologisante, c’est ce minium d’une psychologie populaire qui ne cultive pas, elle, d’illusions sur cette démocratie : une « parole de flic » c’est ce à quoi il est idiot de se fier.

    • Enfermés, humiliés, agressés, on transforme notre rage ?
      https://paris-luttes.info/enfermes-humilies-agresses-on-4405

      Appel pour toutes celles et ceux qui ont été arrêté’es, en garde à vue, ou qui ont vécu la #répression depuis le début de la COP 21, à se retrouver, pour en #parler, pour évacuer, pour créer autour de ces expériences.
      Ne restons pas dans l’impuissance et seules. (...)

      Vivre la mauvaise expérience d’une garde à vue, n’est jamais un moment très relaxant et bon pour notre moral.
      D’autant plus si c’est pendant l’état d’urgence, que c’est la première manif de sa vie, qu’on a pas été préparé, qu’on a rien à se reprocher, bref autant de raisons qui font que ce moment peut laisser une trace.
      C’est souvent ce qui reste invisible qui devient le plus violent. Que ce soit le stress, les angoisses, la peur, l’enfermement, je crois qu’il ne faut pas que cela reste un fardeau.

    • Quant au « gamins (l’une parle de l’OPJ qui doit appeler sa mère) qui vont un peu plus déprimer de la démocratie », vraiment, c’est du mélo.

      Tu sais quoi ? je t’emmerde @colporteur


  • Scène de chasse aux sorcières dans Paris en marge de la COP21 - Politis
    http://www.politis.fr/Scene-de-chasse-aux-sorcieres-dans,33278.html

    « Au beau milieu de la rue saint Antoine, je vois arriver toutes sirènes hurlantes 7 cars de CRS. Ils s’arrêtent, entre 30 et 40 CRS armés comme pour une opération anti terroriste encerclent alors une dizaine de jeunes écolos âgés de 20 ans qui chantaient sur le trottoir. Ils les font asseoir mains sur la nuque devant des passants médusés. »

    Réaction disproportionnée.
    #état_d'urgence


  • Les mondes - Carnets Web de La Grange
    http://www.la-grange.net/2015/09/24/mondes

    Déjà le train sillonne entre les rizières, nous sommes à Narita. Les luttes sociales des paysans ne se voient plus. Elles existent dans les œuvres des photographes et des journalistes de cette période. Je suis dans le terminal de l’aéroport et j’aimerais installer une plaque commémorative : « ici, les paysans ont lutté. »

    Une pensée pour #NDDL même si la messe n’est heureusement pas encore dite.


  • « Quand tu as la tête qu’il ne faut pas en ce moment » - Journal La Marseillaise
    http://www.lamarseillaise.fr/marseille/societe/43821-quand-tu-as-la-tete-qu-il-ne-faut-pas-en-ce-moment

    Le policier remarque alors son sweat-shirt avec l’étoile rouge et le slogan « non au capitalisme et au racisme » porté sous sa veste ouverte. « C’est un petit cadeau de ma mère qui l’avait acheté à un meeting de Mélenchon. Après coup, j’ai regardé l’étiquette, c’est le nom du site socialisme.be » explique Délio. Le sweat est vendu par le Parti socialiste de lutte (PSL) la gauche radicale belge. « Et là il me dit : " c’est un message contre l’Etat, il ne faut pas porter ça en ce moment, il vaut mieux garder ses opinions pour soi, surtout ce genre de messages. Je lui réponds qu’on est en France, qu’on peut encore porter ce qu’on veut, que c’est pas contre l’Etat. Il me répond que "l’Etat, c’est le capitalisme donc c’est un message contre l’Etat". J’insiste en disant que je porte ce que je veux. Il me répond "plus pour très longtemps !" Je lui lance "Vous avez hâte d’avoir tous les droits et d’arrêter qui vous voulez ?" Il me répond "Oui les petites faces de merde comme toi, on a hâte de pouvoir les arrêter sans raison, les petites faces de pine, les petites faces de shiteux comme toi".

    Un autre témoignage sur un "dérapage" : la police se sent libre de faire ce qu’elle veut

    #état_d'urgence


  • Si les prix sont les mêmes, quel est l’intérêt d’acheter mes billets chez vous ? - Aide de Captain Train (FAQ)
    http://aide.captaintrain.com/article/18-interet-capitaine-train

    Si les prix sont les mêmes, quel est l’intérêt d’acheter mes billets chez vous ?

    Nous pensons que l’expérience d’achat chez Captain Train est plus agréable, que notre interface vous fera gagner beaucoup de temps, et que les fonctionnalités y sont plus intéressantes.

    Nous avons aussi à cœur d’offrir le meilleur service client possible.

    Tenté par @ben qui l’utilise tout le temps, je viens de l’utiliser pour la première fois et je confirme que voyage-sncf vient de perdre un client. Capitaine Train est pratique et agréable.

    D’autant que :

    En réalité, voyages-sncf.com n’est pas « le site de la SNCF », mais une agence de voyages comme nous. Les deux sites distribuent entre autres les billets de la SNCF, qui est une société séparée. La SNCF ne vend pas de billets en ligne par elle-même sur son site sncf.com.

    http://aide.captaintrain.com/article/19-les-billets-sont-ils-au-meme-prix-sncf

    • Ça fait longtemps que je ne jure que par ça, il faut être maso pour rester sur voyage-sncf.

      Ils ne déconnent pas sur le service client non plus. J’en ai rarement eu besoin (parce que juste ça marche) mais une fois une de mes opérations a échoué avec un code d’erreur. Le temps d’essayer 3-4 fois, quand j’ai contacté le service client quelques minutes plus tard ils avaient déjà été prévenus d’une erreur par le site, le ticket était déjà ouvert en interne, et ils avaient déjà réalisé la manip manuellement à ma place.

      Par les temps qui courent, je serais presque tenté de dire que d’empêcher les gens de râler à ce point là, c’est pas loin d’être anti-français tout ça.


  • J’étais place de la République lors des heurts. La violence était du côté des CRS - le Plus
    http://leplus.nouvelobs.com/contribution/1455100-cop21-j-etais-place-de-la-republique-lors-des-heurts-la-vi

    Une fois sortie, je suis restée aux abords de la place de la République pendant près de cinq heures. J’attendais que mes amis sortent. J’avais des nouvelles par téléphone. Ils étaient comprimés, avaient froid, faim et envie d’aller aux toilettes. J’ai aussi su qu’un ami avait reçu un tir de flashball dans le bras. Il a un énorme hématome. Ils me disaient :

    « Les CRS sont en train de taper au hasard à la matraque et d’embarquer. Une fille a fait un malaise et ils ne la laissent pas sortir. »

    Peut-être que certains manifestants ont provoqué les CRS, mais une chose est sûre : le rapport de force était totalement disproportionné et la riposte était d’une violence inouïe. Les manifestants lançaient des chaussures, mais les CRS sortaient leurs matraques et usaient à outrance du gaz lacrymogène.

    via http://seenthis.net/messages/435136


    • Cette « nouvelle génération » de microsoftiens est un bonheur. IIs font non seulement souffler un vent frais sur leur boite, mais en plus c’est spontané, ils sont sincèrement en train de s’amuser comme des gamins avec leurs projets hallucinants, et donnent envie de participer à leur belle aventure…


  • Mozilla Wants To Split Off Its Thunderbird Email/Chat Client, Says Mitchell Baker Memo | TechCrunch
    http://techcrunch.com/2015/11/30/thunderbird-flies-away-from-mozilla

    Apart from the fact that Mozilla had cut off most development support in 2012, Thunderbird has become a somewhat anachronistic product.

    Hitting the market in 2004, at a time when many consumers were still wedded to desktop clients to access email services, Thunderbird got off to a flying start, with 1 million downloads in its first 10 days of life. But in the years following, many switched to mobile apps and web-based clients, and Thunderbird’s popularity waned.

    Mozilla and the wider Thunderbird community have not provided any updates on how many Thunderbird users there are today, or how many downloads of the client, or what kind of usage the application sees.

    Donc :

    1. je suis anachronique
    2. compter les downloads sans prendre en compte le fait qu’il est dans toutes les distributions d’Ubuntu, ça va faire un certain manque dans le comptage.


  • La farce républicaine
    https://lundi.am/La-farce-republicaine

    Faut-il donc s’indigner qu’on ait saccagé le « mémorial des victimes du terrorisme » érigé au pied de la statue de la République après les attentats de janvier 2015, puis étoffé après ceux de novembre, ou faut-il s’indigner que les valeurs républicaines censées être sacralisées par un tel mémorial (la liberté d’expression en premier lieu) soit de la sorte instrumentalisées, si bien qu’elles servent à présent de légitimation à la répression policière d’une manifestation doublement symbolique puisqu’elle visait d’une part à dénoncer, au nom des générations futures, l’exploitation et la gestion irraisonnées des ressources d’une planète que nous habitons tous, de quelque ethnie, nation ou religion que nous soyons, d’autre part à alerter le gouvernement français sur le danger que représente une lutte anti-terroriste irrespectueuse des valeurs républicaines ?

    via http://seenthis.net/messages/434783 mais je voulais mettre cette longue et pertinente phrase en exergue, tiens.


  • 7 Steps to Living a Bill Murray Life — Vulture
    http://www.vulture.com/2014/09/7-steps-to-living-a-bill-murray-life.html

    “Someone told me some secrets early on about living. You have to remind yourself that you can do the very best you can when you’re very, very relaxed. No matter what it is, no matter what your job is, the more relaxed you are, the better you are. That’s sort of why I got into acting. I realized that the more fun I had, the better I did it, and I thought, Well, that’s a job I can be proud of. I’d be proud to have that job, if I had to go to work and say, ‘No matter what my condition or what my mood is, no matter how I feel about what’s going on in my life, if I can relax myself and enjoy what I’m doing and have fun with it, then I can do my job really well.’ And it’s changed my life, learning that. And it’s made me better at what I do. I’m not the greatest or anything. But I really enjoy what I do.”

    Ouep.


  • Lettre d’un assigné à résidence contre « l’arbitraire » - Politis
    http://www.politis.fr/La-lettre-d-un-assigne-a-residence,33211.html

    Il faut encore montrer que moi, j’en suis un, d’écologiste fou et sanguinaire. Pas de problème, allons-y : « Considérant que M. X (…) envisage de rejoindre la région parisienne pendant le déroulement de la COP 21 ». Alors ça c’est tout de même quelque chose. Envisage ! Et c’est tout, pas de preuve, pas d’indice, rien. Puis vient l’énumération de quelques anciens délits mineurs, déjà jugés ; après quoi on évoque mon milieu : « la mouvance contestataire » (sic) ; sans bien sûr oublier que je fais « partie d’un groupe d’individus » (sic).

    Il faut bien dire que l’assignation à résidence, et le contrôle judiciaire trois fois par jour, c’est une peine. Ce n’est pas une mesure préventive, c’est une mesure punitive. Ça s’apparente à une peine d’enfermement ; en fait c’est à peu près comme le port d’un bracelet électronique.

    Cette peine est prononcée sans instruction, sans jugement, sans preuve, et même sans infraction. On punit un profil (le mien en l’occurrence), c’est-à-dire qu’on ne me sanctionne pas pour quelque chose que j’aurais fait, mais pour ce que je suis (ou ce que je suis supposé être). C’est comme toujours : ces faits mentionnés, ils ont déjà été jugés. On me condamne donc une deuxième fois. Et la prochaine fois, sur le papier, y aura-t-il écrit, en plus : « l’intéressé a fait l’objet d’une mesure d’assignation à résidence du tant au tant » ? En somme, mon cas s’aggrave tout seul...

    #état_d'urgence


  • Des militants écologistes assignés à résidence - Politis
    http://www.politis.fr/Des-militants-ecologistes-assignes,33193.html

    « Les raisons invoquées pour justifier leur assignation à résidence sont incroyables !, s’exclame l’avocate, En gros, ce qui leur a été notifié c’est qu’avec la menace terroriste actuelle, les forces de l’ordre ne doivent pas être détournées de leur mission pour réagir à des troubles à l’ordre public occasionnés par le non-respect de l’interdiction de manifestations. C’est-à-dire qu’on est dans la prévention de ce que peut-être ils pourraient faire s’ils étaient libres de leurs mouvements. C’est une atteinte aux libertés fondamentales et une véritable instrumentalisation de l’état d’urgence ! On ne va tout de même pas assigner à résidence des citoyens sous prétexte qu’ils pourraient manifester ! Ces militants travaillent, certains sont étudiants, certains ont des enfants ! De quel droit les empêche-t-on de circuler ? »

    #état_d'urgence