Numéritérature

PLATE-FORME DE LA LITTÉRATURE NUMÉRIQUE ! Toute l’actualité du secteur à travers critiques, éditos, entretiens... De quoi lire pour rester à la Page des Mots !

  • Le magazine sur Kindle !
    http://numeriterature.com/2012/11/30/le-magazine-sur-kindle

    Certains me l’avaient réclamé à grands cris, et je leur avais promis de me pencher sur la question… Comme je suis homme de parole et n’aime pas faire les choses à moitié (et vantard avec ça !), j’ai voulu attendre de pouvoir garantir aux lecteurs un fichier de qualité. Voilà qui me semble maintenant acquis ! Détenteurs de Kindle, je vous souhaite donc une excellente lecture !

    →Numéritérature Magazine N°1.mobi←
    (http://ubuntuone.com/5W37Kg8cbK7W3eeLW8Ev08)
    →Numéritérature Magazine N°2.mobi←
    (http://ubuntuone.com/6e8Ue7P3M42X1Hb3LQJhtt)
    →Numéritérature Magazine N°3.mobi←
    (http://ubuntuone.com/32CGTQJOZkHvIeQiSXTO5A)
    →Numéritérature Magazine N°4.mobi←
    (http://ubuntuone.com/523uOmjtoH8ftK9zIioSQL)

    Pour plus d’information sur ce que renferme chaque numéro, je vous invite à consulter la page magazine (qui reprend le sommaire de chacun). Et n’hésitez pas, du reste, à m’adresser vos remarques sur ledit contenu ou encore à propos d’éventuels défauts de conception…

    Enfin, même si j’offrirai dorénavant les deux types de fichier, Je tiens à redire que l’ePub reste pour moi le format de référence, que ce soit pour mon magazine ou la lecture numérique en général. En tant que standard ouvert, c’est lui que j’encourage autant que possible à privilégier (il est d’ailleurs le plus répandu et le mieux soutenu des conteneurs dédiés à la lecture)… Sur ce, je m’en vais vous concocter le 5e numéro du magazine. À bientôt !

    #Magazine #eBook #mobi #Kindle


  • Rentrée numérique (édito du Numéritérature Magazine 4) [2/2]
    http://numeriterature.com/2012/11/11/rentree-num-edito
    Le texte suivant est issu du Numéritérature Magazine n°4, que vous pouvez téléchargez ici :
    https://dl.dropbox.com/u/105552139/Numeriterature_Magazine_N4.epub

    Je suis ainsi très heureux de voir sans cesse progresser le nombre de téléchargements du magazine (allant même du simple au double entre le n° 2 et le 3 !). Aussi, pour cette quatrième itération, j’ai la joie de vous dire que nous n’avons jamais été autant à œuvrer pour votre bon plaisir. En effet, j’ai pu réunir ici pas moins de dix contributeurs ! Et laissez-moi d’ailleurs vous faire un petit tour du « propriétaire » :

    • Rentrée oblige, et alors que nous avons entre autre vu apparaître récemment la déjà fameuse BicTab (tablette conçue par la marque Bic, et spécifiquement destinée au milieu scolaire), il m’est apparu important d’investiguer un peu la question du numérique à l’école . Ainsi, Laurence Bee, dans un amusant mais néanmoins pertinent billet d’humeur, s’interroge : « c’est pour quand la rentrée numérique ? » Partant du constat que l’école ne s’est malheureusement pas encore mise à l’heure de la dématérialisation. Et verdict assez semblable de la part de Pascal Balancier, spécialiste en e-learning auprès de l’Agence Wallonne des Télécommunications, qui s’intéresse plus particulièrement aux manuels scolaires numériques et à leur contenu. Tous deux proposent donc un petit état des lieux et nous offrent des pistes d’avenir, tant la question de l’école numérique reste aujourd’hui totalement ouverte.

    • Le dossier du mois est consacré à l’ auto-édition , ou plutôt aux auto-édités, a qui nous donnons la parole (car qui mieux qu’eux pour nous en apprendre sur le sujet). Et si le phénomène n’est certes pas apparu avec le numérique, il a pris avec celui-ci une tout autre envergure. Ce thème a donc pleinement sa place dans le présent magazine, où nous tenterons de l’aborder sans préjugés ni tabous. Ainsi, Chris Simon a lancé un appel à témoignages aux auteurs auto-publiés, et nous livre le premier entretien qui en a résulté. Cela non sans que je la soumette à pareil exercice, elle qui se trouve également concernée par la question…

    • Sans affectionner particulièrement les sempiternels « conflits » papier/numérique – dont je comprends qu’il peut en agacer plus d’un – j’ai tout de même voulu rendre ici ce qu’a été l’un des grands débats du mois de septembre, je veux parler de celui susciter par le fameux « Appel des 451 » . Lequel mérite d’être lu autant qu’entendu ; à ce titre, vous le retrouverez dans les pages mêmes de ce magazine. Tout autant qu’il sera utile et pertinent de lire les nombreuses répliques qu’il a pu provoquer, cela sous la plume de certaines figures du monde de l’édition numérique : Jeff Balek (En réaction aux arguments des « anti-numériques »), Jean-Louis Michel (« Attention, ce que vous allez lire n’est pas un gag… »), Thomas Galley (L’Appel des 451 ou le besoin de taper de celui qui a peur), Jean-Basile Boutak (Et si on tendait la main aux 451 ?). Une intéressante réponse en a également été donné par Lorenzo Soccavo (“Appel des 451”, mais combien sont-ils à freiner dans le virage ?) , que vous retrouverez dans ses célèbres réflexions hebdomadaires sur la lecture en notre temps (cinq semaines de doutes et de lutte…).

    • Ne manquez pas non plus dans ce numéro une brève mais néanmoins intéressante interview de Marie Potvin (laquelle n’est plus à présenter). On doit l’entretien à Rachel Graveline, que je suis heureux de voir à nouveau participer à l’élaboration de ce magazine. Elle m’a d’ailleurs aidé à concevoir la Sélection du mois, nouvelle rubrique où vous retrouverez une présentation d’un certains nombres d’ebooks méritant d’être mis en avant. Vous découvrirez notamment parmi eux un titre des éditions de L’Aurore, jeune acteur numérique que je vous offre de découvrir plus en détails…

    • Tout numéro du Numéritérature Magazine ne pourrait être complet sans vous offrir une œuvre en cadeau. Et vous serez cette fois-ci doublement chanceux, puisque de bonus vous en aurez deux ! Oui, vous avez bien lu, pas moins de deux nouvelles : « Complexe d’Œdipe » et « Cauchemar » ! Celles-ci sont signées par une charmante personne qui se fait connaître sous le nom de Morgause… Et si vous êtes intrigués par ce pseudonyme, vous n’avez encore rien vu ! Car plane sur ses textes un climat révuls-émoustillant, parfois glauque, et mystérieux… Oui, mystérieux…

    • Enfin, sur l’aspect technique de cet ebook – puisque j’aime parler de mon magazine comme d’un logiciel informatique – vous devriez voir une certaine amélioration de la « mise en page ». En fait, un plus grand soin apporté à l’aspect typographique. Car n’exagérons rien, les limitations du format ePub, et la nécessité de garder suffisamment « inter-opérable » ce magazine (c’est-à-dire lisible et cohérent quel que soit le support ou l’application de lecture), m’ont empêché d’aller aussi loin que je l’aurais voulu. En tout cas pour l’instant…

    Une autre chose est que j’ai voulu privilégier autant que possible les liens internes au magazine , réduisant ainsi au strict nécessaire ceux renvoyant vers internet. Dans cette optique, il m’est apparu essentiel de clairement distinguer les premiers des seconds. Vous pourrez donc reconnaître les redirections vers la grande Toile en ce qu’elles sont uniquement représentées et accessibles par le mot « web », en exposant.

    Ceci me semble d’autant plus important que j’inaugure dans ce numéro un système de « tags » internes (par exemple : entretien, article, billet d’opinion) . De même que vous verrez certaines innovations dans le répertoire des sorties numériques (lequel pourra être consulté par éditeur ou encore par échelle de prix…). Vous trouverez donc de quoi vous balader – et peut-être vous perdre, quoique – dans les méandres de ce magazine !

    Sur ce dernier thème, je me rappelle de cette phrase extrêmement pertinente issue d’un entretien avec les responsables d’Édicool : « Qu’est-ce qu’un eBook ? Rien de plus qu’un site internet embarqué » . C’est très vrai ! Et un livrel, davantage que de se faire une sorte d’excroissance du net, doit savoir aussi tisser son propre réseau, en lui-même. Développer l’intraconnexion et toutes ses possibilités, avant de songer au « livre connecté ». Comme un mini-web distinct du Web… Car une vertu du livre ou de la liseuse, c’est-à-dire de l’objet-lire, est justement de détacher la lecture de toute distraction, et détacher le lecteur de son environnement immédiat

    Sur ce : recevez mes salutations numériques et bonne lecture !

    #Numéritérature #Magazine #Édito #eBook


  • Rentrée numérique (édito du Numéritérature Magazine 4) [1/2]
    http://numeriterature.com/2012/11/11/rentree-num-edito
    Le texte suivant est issu du Numéritérature Magazine n°4, que vous pouvez téléchargez ici : https://dl.dropbox.com/u/105552139/Numeriterature_Magazine_N4.epub

    Vous me direz qu’elle est un peu tardive, cette rentrée. Certes… Mais pour ma défense, je prétexterai que le temps numérique n’est pas celui de l’ancien monde. Il n’y a plus de « temps », ou plutôt il y a « tout le temps », dans l’ère virtuelle. Chaque publication numérique jouit d’une certaine intemporalité ; l’âge n’aura guère de prise sur elle, son « stock » – inexistant, en réalité – jamais ne s’épuisera, et point de pilon pour les ebooks. Même la date de sortie d’un livre électronique importe peu. Car celui-ci est toujours susceptible d’être renouvelé. Et c’est l’affaire d’une seconde, d’un clic, sans même que le titre en question ne se voit retiré des « étales » de téléchargement… Une coquille ? Modifié ! Un addendum ? Ajouté ! Une hésitation ? Repenti ! … Il n’y a ainsi plus d’éditions successives, en numérique. Tout au plus des mises à jour, mais transparentes. C’est une forme de permanence de la numéricité . Et on pourrait aussi parler de « viralité ». Car de même que la diffusion électronique est infinie dans le temps, elle est infinie dans l’espace. Et tout ce qui a été mis sur la toile ne peut pratiquement plus en être retiré. C’est la fameuse immortalité du Réseau, dont le moindre élément est une sorte de Phoenix toujours susceptible de renaître de ses pixels… Une pérennité, soit dit en passant, qui sera d’autant plus forte si l’ebook n’a pas été stupidement verrouillé par des DRM ou encore enfermé dans un format obscur…

    Au rang des métiers ou pratiques menacés par l’informatisation, on pourrait donc aussi placer la bibliophilie … Je m’étais d’ailleurs posé la question, peu après la sortie du numéro précédent : une œuvre numérique pourrait-elle être collectionnée ? Les premières parutions du Numéritérature Magazine, par exemple, ne sont aujourd’hui plus guère les mêmes qu’au moment de leur mise en ligne. Elles n’ont plus la même couverture, certaines erreurs qu’elles contenaient ont été corrigées, etc. On pourrait ainsi dire de ces versions qu’elles sont « collectors », si tant est que cela est du sens pour ce qui concerne des fichiers informatiques. Il serait peut-être intéressant de mentionner d’une façon ou l’autre les modifications apportées, soit dans le nom de l’ePub (Numeriterature_Magazine_N1_v3), soit plus discrètement dans les méta-données, soit encore en une page dédiée de la publication (qui reprendrait dans le détail l’historique des changements)… Quoiqu’il puisse en être, je lance un avis aux premiers lecteurs de ce quatrième numéro : soyez bien attentifs, conservez précieusement votre « exemplaire », car il se pourrait que vous discerniez des éléments qui ne s’y trouveront bientôt plus. Et s’il s’agit de coquilles gRoSsières, d’hideuses phôtes d’ortaugrafes , j’espère que vous ne manquerez pas de m’en aviser !

    Tout ça pour dire qu’il ne saurait y avoir de rentrée littéraire numérique, en tout cas pas à l’instar de ce qui se déroule dans le monde du papier. Et concernant ce magazine, en format ePub, que peut et doit-il être ? C’est toujours une question. Une revue électronique se devrait-elle d’avoir une périodicité clairement établie ? Certes, Numéritérature Magazine est un mensuel. Mais doit-il paraître au début, au milieu, à la fin du mois ? Ce point est-il d’ailleurs pertinent, en numérique ? Car il n’y a pas ici à se rendre au kiosque du coin pour demander fébrilement si le dernier numéro est déjà sorti. Ni même à savoir s’il reste des exemplaires disponibles. Toute personne, pour autant qu’elle soit connectée et porte un peu d’intérêt à notre projet, saura en temps et en heure que le Numéritérature nouveau est arrivé… Bien sûr, cela ne doit pas nous dispenser d’être professionnels et sérieux. Mais l’édition numérique – Numéritérature Magazine y compris – se trouve encore, si j’ose dire, en chantier. Édifice, d’ailleurs, que de plus en plus de monde vient observer, voire admirer. Et auquel un nombre tout aussi grandissant de personnes contribue.

    #Numéritérature #Magazine #Édito #eBook


  • À télécharger… Numéritérature Magazine N°4 !
    http://numeriterature.com/2012/10/22/a-telecharger-numeriterature-magazine-n4

    J’y ai mis le temps mais le voici enfin ! Et il valait bien la peine d’attendre un peu, tant ce quatrième numéro me paraît plus riche et innovant que jamais … À vous de juger, d’ailleurs ! Téléchargez-le donc gratuitement :

    Numéritérature Magazine [N°4].epub -> https://dl.dropbox.com/u/105552139/Numeriterature_Magazine_N4.epub

    Pour lever un coin du voile, j’y ai réuni un nombre inégalé de collaborateurs ! Nous sommes en effet pas moins de onze personnes à avoir œuvré pour vous rendre ce numéro le plus pertinent possible. Outre Chris Simon, Rachel Graveline et Lorenzo Soccavo — qui furent déjà de l’aventure lors de la publication précédente — vous retrouverez aussi cette fois Jeff #Balek, #Jean-Louis_Michel, #Thomas_Galley, #Jean-Basile_Boutak, #Laurence_Bee, et #Pascal_Balancier ! Excusez du peu ;-)

    Je ne pourrais oublier de mentionner aussi Morgause, qui nous fait le privilège d’être l’auteure bonus du mois ! Elle nous offre d’ailleurs deux nouvelles : « Complexe d’Œdipe » et « Cauchemar » ! J’encourage à les lire sans plus attendre, car vous verrez qu’elles sont particulièrement étonnantes…

    Enfin, ce que je peux dire pour vous mettre encore l’eau à la bouche, c’est qu’apparaît dans ce numéro une nouvelle rubrique : la Sélection du mois (qui, comme son titre l’indique, met en avant quelques ebooks à ne pas rater) . En termes d’articles, nous proposons un dossier sur l’auto-édition (où les auto-édités ont la parole), nous reprenons le fameux débat autour de "L’appel des 451" , nous abordons la question du numérique à l’école , nous interviewons Marie Potvin , et bien plus encore ! À noter que le Répertoire des sorties innove, vous offrant de consulter les parutions en vrac, par éditeur, ou… par ordre de prix… ;-)

    #Numéritérature #Magazine #eBook #ePub #Livrel #Gratuit


  • "Que L ’Aurore numérique soit !", présentation d’un nouvel éditeur.
    http://numeriterature.com/2012/10/02/que-laurore-numerique-soit

    Je vous avais parlé précédemment de l ’arrivée d ’un nouvel acteur dans le domaine du livre digital, à savoir les éditions de L ’Aurore . Eh bien voici le moment de présenter plus largement cette jeune structure et ses activités ! D’autant que j ’ai eu le grand plaisir d’assister à une conférence donnée par celle-ci sous les « ors » du Palais des Académies , à Bruxelles… Palais-Académie-Numérique, tout cela n ’est-il pas antinomique ? Que nenni ! Et je vous en donne la preuve…

    L ’Aurore est avant tout un éditeur numérique à l ’orientation résolument contemporaine . Son catalogue se divise en quatre grandes collections : Littérature générale , Essais & Business , Événements , Hors Champ . Et parmi ces catégories pleines de promesses, deux titres nous sont d ’ores et déjà proposés :

    ...
    #LAurore #eEditeur #eBook #AcadémieRoyale #Belgique #Numéritérature


  • Le numérique a besoin de vous !
    http://numeriterature.com/2012/09/27/le-numerique-a-besoin-de-vous

    Je ne vous apprendrai rien en affirmant que la jeune édition numérique a besoin de votre soutien. Et la meilleure façon de le lui apporter est bien sûr de lire les œuvres qu’elle propose. Mais l’e-littérature n’en appelle pas seulement au lecteur qui est en vous, elle veut aussi s’adresser au “consommacteur” averti et même à l’auteur… Je relaye donc ici quelques belles occasions d’apporter votre pierre au grand édifice numérique :

    - I ♥ EBOOKS, appel à témoignages !

    - NUMERIKLIVRES, appel à textes !

    - Publie.net, ouvrez !

    ...


  • En vrac (spécial rentrée…)
    http://numeriterature.com/2012/09/13/en-vrac-special-rentree

    5. Terminons sur une offre commerciale particulièrement alléchante , celle proposée par les éditions Bragelonne qui relance leur opération d’ ebooks à 0,99 € seulement . Ou pour être plus précis : de ce samedi 15 septembre dès 00H01 jusqu’au dimanche 16 à 23H59 , 200 titres de leur catalogue seront chacun mis en vente pour cette très modique somme. Vous pouvez dès à présent consulter la liste des ouvrages concernés (selon votre librairie en ligne favorite) : ePagine, Immateriel, Feedbooks, Kobo, Amazon, iTunes … Faites votre choix !

    #EnVrac #Promo #eBook #Numéritérature


  • En vrac (spécial rentrée…)
    http://numeriterature.com/2012/09/13/en-vrac-special-rentree

    Je vous invitais récemment à replonger avec moi dans le bain numérique , eh bien voici les quelques “perles” récoltées au plus profond du Web… Ou autrement dit, un “En vrac” plus fourni qu’à l’accoutumée, rentrée oblige…

    1. Je sais que le principe de “ rentrée littéraire ” à tendance à en agacer plusieurs, et particulièrement sur la Toile, on peut d’ailleurs en avoir un aperçu dans ce très pertinent billet de Jean-Basile Boutak . Néanmoins, il me semblait justement utile de rendre compte de cette “rentrée” sous l’angle qui nous concerne : le numérique… Qu’en est-il donc ? Le blogue d’ePagine nous apprends que les nouveaux modes de lecture ont de plus en plus leur place dans la “rentrée littéraire” . Le cadeau du jour est d’ailleurs de pouvoir télécharger gratuitement plusieurs extraits de ces nouveautés au format ePub et sans DRM !

    Et plus encore : http://numeriterature.com/2012/09/13/en-vrac-special-rentree !


  • #Nouveauté de la #rentrée : une page #magazine sur le site !
    http://numeriterature.com/magazine

    Numéritérature Magazine N°3 -

    Sommaire :

    [ÉDITO] Version 3.0
    [ÉVÉNEMENT] Journée internationale contre les DRM !
    [CRITIQUE] La boîte de Schrödinger
    [ENTRETIEN] Liseurs.com : « une médiation sur le livre numérique »
    [RÉFLEXION] L’autoédité numérique : paria ou modèle économique ?
    [BRÈVE] BAC 2012 : Révisez en numérique !
    [DOSSIER] Lecture jeunesse et numérique ?
    [TUTO] Rendre FBReader plus attrayant…
    [BLOC-NOTES] Prospective du Livre et de l’Édition 2012 : réflexions du mois de mai
    [BONUS] Textes poétiques d’agneaupimentE
    [LIENS] En vrac des “En vrac” !
    [RÉPERTOIRE] Les sorties du mois !

    → À Télécharger gratuitement ! ←

    ♦♦♦

    – Numéritérature Magazine N°2 -

    Sommaire :

    [EDITO] Lire un ePub… Introduction.
    [TUTO] Lire un ePub… Explications.
    [ENTRETIEN] Voix de lecteur : « L’objet livre participe au plaisir de lecture ! »
    [CRITIQUE] « Les hirondelles sont menteuses » – Anita Berchenko
    [ENTRETIEN] Edicool : « cerner ce que pourrait être une écriture numérique »
    [BONUS] Regards curieux (Nouvelle de Rachel Graveline)
    [LIENS] En vrac des “En vrac” !
    [RÉPERTOIRE] Les sorties du mois !

    → À télécharger gratuitement ! ←

    ♦♦♦

    – Numéritérature Magazine N°1 -

    Sommaire :

    [Brève] ONLIT BOOKS, premier éditeur 100% numérique belge !
    [Article] « Ah. », premier livre 100% numérique d’une « major » !
    [Entretien] En aparté avec Jacques Mercier !
    [Critique] « La pile du pont » – Audrey Betsch
    [Entretien] Anita Berchenko : « Je revendique d’être un auteur numérique ! »
    [Brève] SNE : Lettre aux candidats à l’élection présidentielle !
    [Critique] « Aimer, c’est résister. » – recueil collectif
    [Opinion] Du Salon du Livre au Salon du Lire…
    [Bonus] Jour de Soldes (Nouvelle de Juliette Cortese)
    En vrac des “En vrac” !

    → À télécharger gratuitement ! ←



  • À télécharger… Numéritérature Magazine N°3 !
    http://numeriterature.com/2012/06/09/a-telecharger-numeriterature-magazine-n3

    Ça devient lentement une habitude, et tant mieux ! Le voici donc enfin ce N°3, ou plutôt – tel le nom de l’Édito que j’y signe – cette version 3.0…

    →Numéritérature Magazine [N°3].epub←
    http://ubuntuone.com/1DmYLAJhHDW5qx6UiJBxrR

    Car habitude n’est pas monotonie, loin de là ! Et le magazine que je vous propose aujourd’hui apporte un fameux lot de nouveautés, au premier rang desquelles : son caractère “collaboratif” ! Il ne s’agit plus d’y reprendre seulement les billets de ce site, mais aussi d’y intégrer des publications d’autres blogues. Ce qui permet d’offrir plus de contenus et de diversité à la revue. L’intérêt est aussi de pouvoir réunir et “fixer” ce qui a pu s’écrire d’intéressant au sujet de la “littérature numérique” . Je tiens ainsi à remercier très chaleureusement les premiers contributeurs de cette « nouvelle formule », à savoir : Pierrick Messien, Chris Simon, Rachel Graveline, et enfin Lorenzo Soccavo !

    Du neuf aussi du côté de l’auteur bonus du mois, j’ai nommé agneaupimentE, qui nous fait cadeau d’une sélection de ses textes poétiques ! … Autant dire que vous avez été gâtés ! Et pour en savoir un peu plus sur ce dernier, ainsi que sur toutes les nouveautés du magazine (y compris techniques), je vous encourage une fois de plus à le télécharger ! Vous pourrez notamment y lire mon édito (“inédit”), où j’en explique davantage…

    #Numéritérature #Magazine #Numérique #ePub #Gratuit #Àtélécharger #Littérature #Poésie


  • En vrac
    http://numeriterature.com/2012/05/31/en-vrac-8

    Cinq nouvelles chaudes autour du numérique…

    Le logiciel Calibre est un incontournable pour tout amateur de lecture numérique . J’en avais d’ailleurs parlé dans mon billet concernant les façons de lire des ePub sur ordinateur. En réalité, plus qu’un visualiseur d’ebook, Calibre est surtout un gestionnaire de bibliothèque numérique. Je vous présente ici une très intéressante (bien qu’assez technique) interview de son concepteur…

    Puisque l’application sus-mentionnée s’avère particulièrement utile lorsqu’on est possesseur d’une liseuse, voici justement un nouvel et très pratique comparatif de la plupart d’entre elles . (Et je remercie @pcrassard de m’avoir fait découvrir ledit tableau au détour d’un de ses tweets !)

    Entretien encore ! Cette fois avec Michel Dufranne, qui se trouve être le présentateur de “la seule rubrique dédiée au livre numérique en télévision francophone” ! Et, cocorico, tout ça se passe en Belgique ! J’avoue être assez en accord avec les propos qui y sont tenus.

    À présent, quelques nouveautés dans l’édition 100% numérique ... Tout d’abord, le lancement d’une nouvelle série : “ Les Héros ça s’trompe jamais ” ! Nous la devons à Marie Potvin , auteure déjà bien connue de l’e-littérature… Ensuite, du nouveau également pour la collection “ Noir, c’est noir “, toujours chez Numériklivres ! Celle-ci s’enrichira désormais de grands classiques du genre… Enfin, je tiens à signaler la sortie de “ Lawrence d’Arabie, À contre-corps ” signé Franck-Olivier Laferrère . Titre qui inaugure la collection “ E-Fractions Littéraires ”, aux éditions Edicool !

    Nouveautés numériques toujours, mais ici de la part d’éditeurs “traditionnels”… En l’occurrence XO, qui lance son premier e-book enrichi . Il s’agit en fait de la réédition en numérique du tome 1 de la série “Une histoire de la 2e guerre mondiale” par Max Gallo , livrel agrémenté d’archives vidéo (voyez quelques photos du lancement officiel)… Et pour terminer en beauté : sachez que le mythique “Sur la route” de Kerouac, dont l’adaptation cinématographique sort actuellement, est désormais disponible en ebook !

    À bientôt pour un prochain aperçu de l’actualité numérique !

    #Numéritérature


  • Tuto : Rendre FBReader plus attrayant…
    http://numeriterature.com/2012/05/25/tuto-rendre-fbreader-plus-attrayant

    Je vous avais dernièrement présenté les diverses manières de lire un ePub sur ordinateur . Et parmi toutes celles-ci, FBReader avait emporté ma préférence. Je profite d’ailleurs de l’occasion, chers lecteurs, pour vous réinciter – si ce n’est déjà fait – à vite l’expérimenter… Ne soyez au reste pas rebutés par son site officiel (qui ne paie pas de mine), je garantis qu’il s’agit bien d’une application sûre et efficace…

    L’apparence, justement ! C’est peut-être ce qui – au premier abord – fait défaut à cet intéressant logiciel…

    Je vous propose donc de remédier un peu à ce caractère minimaliste et austère. Même mieux encore : nous allons donner à FBReader un authentique air de liseuse ! Et cette transformation ira jusqu’à modifier votre façon de lire, car vous serez ainsi au plus près d’une lecture véritablement numérique… Apparaîtra alors toute la différence entre l’ePub et le PDF. Votre document ne cherchera plus à mimer un quelconque objet préexistant, il assumera enfin sa pleine numéricité…

    #Lecture #Numérique #Liseuse #ePub #Ordinateur #FBReader


  • Liseurs.com : « une médiation sur le livre numérique »
    http://numeriterature.com/2012/05/17/liseurs-com-une-mediation-sur-le-livre-numerique

    J’avais relayé, il y a quelques semaines d’ici, le fameux diaporama « Qu’est-ce qu’une liseuse ? » . Billet qui avait du reste connu un beau succès… Tel que mentionné alors, cette intéressante présentation était l’œuvre du site liseurs.com , et surtout de son responsable : Philippe Gournay ! Aussi, dans mon désir d’explorer toujours plus avant notre univers numérique, j’ai cherché à en connaître davantage sur ce dernier et son travail. Démarche qui a rapidement débouché sur un entretien , dont je peux dire d’emblée qu’il fut des plus intéressants. Entrons donc, de ce pas, dans le vif de nos échanges :

    ...


  • BAC 2012 : Révisez en numérique !
    http://numeriterature.com/2012/05/10/bac-2012-revisez-en-numerique-2

    Le marché numérique ne concerne pas uniquement les œuvres de fiction, il se développe tout autant – sinon plus – dans le domaine des ouvrages didactiques. En voici d’ailleurs un bel exemple…

    « lePetitLittéraire.fr », réunissant une collection pédagogique d’analyse d’auteurs, se destine spécifiquement au monde de l’enseignement. Et à quelques semaines du baccalauréat, cet éditeur propose des outils de révisions « clairs et précis » à destination des lycéens .

    #Numérique #BAC #Didactique #Littérature


  • À télécharger… Numéritérature Magazine [N°2] !
    http://numeriterature.com/2012/05/07/a-telecharger-numeriterature-magazine-n2

    Vous l’avez attendu, j’ai légèrement tardé, mais le voici venu ! Votre Numéritérature Magazine N°2 est donc enfin disponible au téléchargement . Et cela, je l’espère, pour votre plus grand plaisir… Le texte bonus de ce mois est une nouvelle de Rachel Graveline , auteure Québécoise que je vous invite à découvrir ! Celle-ci nous livre une œuvre (« Regards curieux ») parcourue d’un émoustillant parfum de sensualité. Aguichantes « sirènes » et douce légèreté qui pourraient bien s’avérer traîtresses… Et les Européens y trouveront, d’après moi, un certain charme américain.

    ...


  • Journée internationale contre les DRM !
    http://numeriterature.com/2012/05/04/journee-internationale-contre-les-drm

    Je me devais de mentionner, au moins pour les personnes qui en ignorent tout, que ce vendredi 4 mai sera voué à la lutte contre le verrouillage numérique. Autrement dit, les horribles « DRM » !

    Qu’est-ce donc que cela… De l’anglais « Digital Rights Management », que l’on peut traduire par « Gestion des droits numérique » (pour ne pas dire « restriction des droits »), ce sigle désigne le dispositif par lequel une société éditrice limite les possibilités d’utilisation de son produit par l’usager.

    Pour en donner quelques exemples concrets :

    ...

    #DRM #VerrouNumérique #Verrouillage #ebook #Numérique #Libertés


  • Edicool : « cerner ce que pourrait être une écriture numérique »
    http://numeriterature.com/2012/04/30/edicool-cerner-ce-que-pourrait-etre-une-ecriture-numerique
    Serait-on alors devant une coopérative d’auteurs, un peu à l’instar de « Publie.net » ?

    Pour info, au RCS de Tours, Publie.net est inscrite en tant qu’Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée, ce n’est pas à juridiquement parler une coopérative. Cependant, comme ils doivent avoir le même souci que nous, vu que les choses avancent très vite et qu’il faille absolument mettre des mots dessus, ils ont recours au terme de coopérative par facilité de langage. Ceci n’empêche en rien, bien sûr, leur fonctionnement interne de ressembler à ce qu’ils en disent… Bref, Edicool avance, se modifie et se structure perpétuellement. En plus, personne n’est dessus à plein temps, ce qui rajoute encore du piment à notre cuisine joyeusement rock ‘n’ roll. Du coup, c’est un peu compliqué à expliquer, mais la manière dont nous sommes en train de nous structurer est une fantastique opportunité de travailler au « un par un », au « cas par cas », plutôt que de penser en termes de business modèle où il faudrait absolument faire entrer les individus dans des cases.

    ...
    #Interview #Editeur #Numérique #Ebook #Edicool #Numéritérature #Publie.net


  • Edicool : « cerner ce que pourrait être une écriture numérique »
    http://numeriterature.com/2012/04/30/edicool-cerner-ce-que-pourrait-etre-une-ecriture-numerique

    Après avoir découvert – et plutôt positivement – une de leurs récentes publications, j’ai eu la forte envie d’ en connaître davantage sur cette jeune maison . Laquelle donne volontiers dans l’ iconoclastie , l’ anticonformisme , la facétie . En bref, de quoi éveiller davantage ma curiosité… Et aussi vite demandé qu’accepté, les joyeux drilles d’Edicool m’ont gracieusement ouvert les portes de leurs bureaux virtuels . J’y ai eu droit à une interview qu’on pourrait aisément qualifier de décapante… Il me fallut en effet une certaine dose de contenance, d’autorité, et de professionnalisme pour maintenir cet entretien dans le plus droit chemin. En voici donc le résultat… Par votre envoyé spécial, depuis le maquis numérique :

    ...

    #Interview #Edicool #Edition #Numérique #Ebook #Numéritérature


  • Diaporama : Qu’est-ce qu’une liseuse ?
    http://numeriterature.com/2012/04/18/diaporama-quest-ce-une-liseuse

    N’est-il pas dit qu’ un beau dessin vaudrait toujours mieux que de longs discours ? Dans cet esprit, Je me permets de relayer ici cette intéressante et efficace présentation . Laquelle s’adresse avant tout aux néophytes en lecture numérique… À ceux qui se demandent donc ce qu’est une liseuse, d’un point de vue concret ; et surtout, quels avantages elle offre , en comparaison du livre traditionnel… Je réponds : Cliquez , parcourez , admirez

    ...

    #Diaporama #Liseuse #Lecture #Numérique #Numéritérature


  • «Les hirondelles sont menteuses» – Anita Berchenko
    http://numeriterature.com/2012/04/27/les-hirondelles-sont-menteuses-anita-berchenko

    « Ça pourrait être n’importe où… Il suffirait de modifier les paysages, les descriptions… Mais ça se passe au cœur du Lauragais. » Ainsi débute l’ouvrage… À travers un prologue qui plante le décor et agit comme une belle invitation. « On zoome encore un peu, et dans le viseur apparaît un village. Un assez gros village, presque une petite ville. » Et à cet appel du doigt, vous ne résisterez pas. Tant l’envie sera grande de découvrir ce lieu « riant de chaleur et de soleil » . « Entre Montagne Noire et Pyrénées, à cheval sur Aude et Haute-Garonne (…) Où les accents occitans roulent de colline en colline et résonnent comme un vieux chant d’amour »… Mais prenons garde à tous ces charmes. Ce n’en est pas moins une région, nous avertit bien l’auteur, dans laquelle l’existence « n’est pas plus facile qu’ailleurs » . En témoigne la vie de ses habitants. Ou plus précisément : certaines de ses habitantes…

    Nous allons en effet partager — un à un, et pour quelques instants — les destins de dix femmes. Car chaque histoire, en plus d’une intrigue particulière, narre la vie intime d’un personnage féminin . À commencer par

    ...
    #Littérature #Nouvelles #Critiques #Numéritérature


  • Voix de lecteur : « L’objet livre participe au plaisir de lecture ! »
    http://numeriterature.com/2012/04/16/voix-de-lecteur-lobjet-livre-participe-au-plaisir-de-lecture

    Après avoir pratiqué l’interview d’auteurs, et avant de m’entretenir encore avec d’autres professionnels de l’édition, j’ai eu le désir de me tourner vers un élément tout aussi incontournable du circuit littéraire : les lecteurs ! Ceux-là même qui, malgré leur importance capitale, ont si rarement la parole. Tout au moins sous cette forme… Et j’entends les rencontrer tels qu’ils sont : boulimiques ou fines bouches, adeptes du numérique ou non… La personne avec qui j’ai le plaisir d’inaugurer cette rubrique m’avait d’ailleurs prévenu : « Moi et le numérique, ce n’est pas trop ça… »

    ...
    #Interview, #VoixDeLecteur, #Lecture, #Littérature, #Numérique,


  • Un petit « en vrac » numérique, concocté rien que pour vous... ;-)
    http://numeriterature.com/2012/04/11/en-vrac-5

    Cinq nouvelles chaudes autour du numérique…

    Cette rubrique vous ayant délaissés que trop longtemps, je l’entame par le cadeau du jour, pour autant qu’on puisse nommer ainsi ce très pratique top 10 des sites où télécharger des ebooks francophones !

    Traitant du livre numérique, nous oublions bien souvent de parler « bande dessinée », n’est-il pas ? Voilà qui sera donc un peu réparé… Découvrez vite delitoon.com, site offrant la lecture de BD en ligne ! Et même plus encore (voyez ce rapide aperçu du concept)… Si vous voulez d’ailleurs approfondir le sujet, je vous suggère ce dossier spécial des « Lettres Numériques » : partie 1 et partie 2 !

    En cette période électorale française, le président de l’April (Association nationale pour la promotion et la défense du logiciel libre) s’est fendu d’une lettre aux candidats, appelant ceux-ci à répondre au questionnaire qu’il leur a soumis… Comme je l’ai déjà dit, et le redirai probablement dans un billet plus large, la question de nos « libertés numériques » n’est pas à prendre à la légère. Car si l’informatique nous a ouvert grand les portes du possible, ce même et grandiose environnement – à ne pas y prendre garde – pourrait bien se retourner contre nous…

    De toutes les pratiques « journalistiques », c’est encore l’interview qui a ma préférence… En voici une bien facétieuse, et ouvertement auto-promotionnelle, où les éditions Edicool mettent un de leurs auteurs à la question.

    Enfin, c’est bien connu, tout va très vite – trop vite – sur la Toile… Je me permets néanmoins de relayer ce très vieux texte (il a douze jours, je crois) : « C’est quoi un vrai livre  ? », billet fort pertinent, signé David Bosman (que je connais bien, quoiqu’il ne me connaisse pas… Eh oui… Ô anonymat, quand tu nous tiens…)

    À bientôt pour un prochain aperçu de l’actualité numérique !

    #EnVrac, #Numérique, #Actualité, #Numéritérature


  • Numéritérature Magazine a obtenu son numéro ISSN , et a été accepté en dépôt par la Bibliothèque royale de Belgique ... Le fichier a donc été mis à jour !
    http://numeriterature.com/2012/03/31/a-telecharger-numeriterature-magazine-n1

    À télécharger… Numéritérature Magazine [N°1] !
    C’est ici le premier jalon d’un rendez-vous auquel vous serez tous et toujours très chaleureusement conviés ! Je me l’étais d’ailleurs promis dès le lancement de ce site. En d’autres termes, j’offrirai mensuellement, tel qu’aujourd’hui, de télécharger un « ePub » contenant les meilleures publications du mois écoulé…

    « Numéritérature Magazine », votre mensuel de l’actualité numérique, est donc né ! Mieux encore, celui-ci est agrémenté d’un texte bonus. Lequel ambitionnera de mettre chaque mois en lumière un auteur actif sur la Toile… Et c’est aujourd’hui le tour de Juliette Cortese, qui nous propose sa nouvelle « Jour de Soldes ». Une œuvre que j’ai trouvée particulièrement accrocheuse et prenante, surtout de par son déroulé en dialogues purs (où Juliette Cortese sait manifestement y faire !).

    Alors faites-vous donc plaisir, téléchargez gratuitement le premier Numéritérature Magazine :

    http://ubuntuone.com/2YdJT46MWpiBhYgzul0QKn

    #Magazine, #ePub, #Numéritérature