Passerelle Eco

Editeur de pratiques pour l’écovillage global et pour la transition permaculturelle

  • Actions et Agenda Extinction Rebellion
    https://www.passerelleco.info/article.php?id_article=2413

    Cet article présente quelques actions réalisées en France et à l’étranger ces dernières semaines par Extinction Rebelion, ainsi que des articles proposés par des rebelles. Vous trouverez également un aperçu des prochaines actions en présenciel ou sur le web. AGENDA De nombreuses actions d’envergure se préparent sur la période mai-juin : Restez aux aguets grâce à l’agenda XR Campagne « Loi climat = mensonge de l’État » Extinction Rebellion lance une campagne nationale contre la loi "Climat et résilience". (...)

  • Google’s FLoC Is a Terrible Idea
    By Bennett Cyphers, March 3, 2021

    The third-party cookie is dying, and Google is trying to create its replacement.

    No one should mourn the death of the cookie as we know it. For more than two decades, the third-party cookie has been the lynchpin in a shadowy, seedy, multi-billion dollar advertising-surveillance industry on the Web; phasing out tracking cookies and other persistent third-party identifiers is long overdue. However, as the foundations shift beneath the advertising industry, its biggest players are determined to land on their feet.

    Google is leading the charge to replace third-party cookies with a new suite of technologies to target ads on the Web. And some of its proposals show that it hasn’t learned the right lessons from the ongoing backlash to the surveillance business model. This post will focus on one of those proposals, Federated Learning of Cohorts (FLoC), which is perhaps the most ambitious—and potentially the most harmful.

    FLoC is meant to be a new way to make your browser do the profiling that third-party trackers used to do themselves: in this case, boiling down your recent browsing activity into a behavioral label, and then sharing it with websites and advertisers. The technology will avoid the privacy risks of third-party cookies, but it will create new ones in the process. It may also exacerbate many of the worst non-privacy problems with behavioral ads, including discrimination and predatory targeting.

    Google’s pitch to privacy advocates is that a world with FLoC (and other elements of the “privacy sandbox”) will be better than the world we have today, where data brokers and ad-tech giants track and profile with impunity. But that framing is based on a false premise that we have to choose between “old tracking” and “new tracking.” It’s not either-or. Instead of re-inventing the tracking wheel, we should imagine a better world without the myriad problems of targeted ads.

    We stand at a fork in the road. Behind us is the era of the third-party cookie, perhaps the Web’s biggest mistake. Ahead of us are two possible futures.

    ...

    https://www.eff.org/fr/deeplinks/2021/03/googles-floc-terrible-idea

    #google #floc #cookies #privacy #eff #vieprivee #cnil @PMO #quadraturedunet #R2R

    Update, April 9, 2021 : We’ve launched https://amifloced.org “Am I FLoCed”, a new site that will tell you whether your Chrome browser has been turned into a guinea pig for Federated Learning of Cohorts or FLoC, Google’s latest targeted advertising experiment.

    Other Links :
    https://support.google.com/adspolicy/answer/143465?hl=en
    https://www.pnas.org/content/117/30/17680

  • Histoire de l’habitat coopératif en France
    https://www.passerelleco.info/article.php?id_article=2412

    La naissance des coopératives HBM : Les coopératives d’habitation puisent leurs origines dans les mouvements syndicalistes ouvriers du milieu du 19 ème siècle, sous Napoléon III. Les syndicats ouvriers de l’époque fondent les premières coopératives, d’abord de consommation , puis d’habitation. L’objectif était d’aider les ouvriers à échapper au propriétaire, « Monsieur Vautour », qui réclamait tous les mois un loyer exorbitant pour un logement très souvent insalubre. Les promoteurs du logement coopératif (...)

  • Livres que nous distribuons
    https://www.passerelleco.info/article.php?id_article=2408

    En complément aux livres que nous éditons, il nous arrive d’avoir un coup de cœur pour un livre et de le proposer à la revente, voire de devenir officiellement partenaire de l’éditeur pour en assurer sa distribution auprès des particuliers et des libraires. Nous distribuons Nous sommes partenaires des éditeurs de ces livres, en tant que distributeurs auprès des libraires et des particuliers. Nouveau livre : « La Permaculture et Nous » “La Permaculture & Nous”, l’édition (...)

  • Rencontres Nationales de l’Habitat Participatif à Lyon du 8 au 11 juillet
    https://www.passerelleco.info/article.php?id_article=2404

    Après Strasbourg, Grenoble, Lille, Marseille et Nantes, les prochaines Rencontres Nationales de l’Habitat Participatif auront lieu en juillet 2021 à Lyon. Ces rencontres régulières sont un temps d’échanges et de débats entre les acteurs déjà impliqués, mais elles sont aussi largement ouvertes au public non initié. Ce sont plus de 1000 personnes qui y participent sur 3 jours. Entre 2010 et 2018, 5 rencontres nationales de l’habitat participatif (RNHP) ont été organisées par le mouvement associatif de (...)

  • Courriers des lecteurs de la revue Passerelle Eco ou de nos livres
    https://www.passerelleco.info/article.php?id_article=2409

    Voici de nouvelles citations du courrier des lecteurs et de leurs retours au sujet de la revue. N’hésitez pas à nous faire part par mail ou par courrier postal de vos avis, quels qu’ils soient, sur la revue dans son ensemble, sur ses différentes parties ou sur sa présentation, sur un article en particulier... ou des propositions pour son évolution. « Bravo pour cette revue qui redonne beaucoup d’optimisme dans notre société anxiogène. Les articles sont hyper intéressants et originaux. J’aime beaucoup (...)

    #Témoignages_de_soutien_des_lecteurs

  • Séchage du bois de chauffage : l’expérience d’un forestier
    https://www.passerelleco.info/article.php?id_article=2406

    1973 : L’alimentation des poêles à bois traditionnels, une activité d’échauffement en elle-même ! La maison forestière de la Petite Pierre que nous avons commencé à habiter en août 1973 n’avait pas d’installation de chauffage central. Nous chauffions la cuisine avec des poêles à bois de type « Président » de Dietrich. Les pièces étaient équipées de deux poêles en faïence alsaciens qui faisaient environ 1, 50 m de haut et 70-80 cm de large chacun. A part, l’effort physique d’approvisionner ces poêles, les « (...)

  • Les AMAP tirent la sonnette d’alarme !
    https://www.passerelleco.info/article.php?id_article=2407

    Des solutions locales d’approvisionnement Les Associations pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne (AMAP©) ont prouvé leur utilité lors des derniers confinements. Elles ont apporté des solutions locales d’approvisionnement de denrées alimentaires de qualité, tout en garantissant une continuité de débouchés économiques pour les paysan·ne·s, dans le respect des règles sanitaires. A ce jour, plus de 100 000 foyers s’approvisionnent en AMAP en France, en partenariat avec 5 000 fermes. Des bénévoles (...)

  • La croissance, c’est le non-sens ; le bon sens, c’est la décroissance !
    https://www.passerelleco.info/article.php?id_article=2402

    Bonjour à tou.te.s, Avec les pandémies et les effets économiques des reconfinements successifs, que l’occasion est belle pour les adorateurs de la croissance de pousser à la confusion entre décroissance et récession. Mais au fond, à cela rien de surprenant, rien de nouveau sous le soleil du capitalisme : car chaque crise, chaque catastrophe, ne sont que des opportunités d’accélérer leur stratégie du chaos. Et en avant pour le télétravail, la surveillance généralisée, la réduction de la vie aux (...)

  • Vers le bonheur et la vie moins chère grâce à l’habitat participatif ?
    https://www.passerelleco.info/article.php?id_article=2403

    L’habitat participatif permet il des économies au quotidien et favorise le bien-être ? Ces arguments sont souvent cités dans nos plaidoyers. Beaucoup de témoignages confirment cette réalité mais nous n’avons pas beaucoup de preuves. C’est pourquoi nous avons décidé d’engager une première tentative pour évaluer ces bénéfices probables de l’habitat participatif d’une façon plus quantitative et qualitative. Par un questionnaire, nous souhaitons recueillir des informations concernant les modes de vie des (...)

  • Stage « Quelles résiliences dans ce monde en mutation ? »
    https://www.passerelleco.info/article.php?id_article=2401

    Stimuler l’action dans son quotidien Se mettre à l’écoute de ses émotions Naviguer dans une société qui s’effondre C’est Valérie GARCIA, l’une des auteurs de la revue Passerelle Eco n°74, qui propose ce stage. Intentions de ce stage Comprendre et accueillir les émotions provoquées par l’état actuel du monde (bouleversements écologiques, climatiques, sociaux, culturels, effondrement sociétal...) et par les perspectives d’avenir Prendre soin de sa résilience intérieure, cheminer vers la joie de vivre (...)

  • De la #paperasse à la #numérasse

    Chronique d’une ex-signeuse de documents en milieu universitaire, en commentaire de l’intervention de Gilles Babinet sur #PerriScope, la quotidienne @LCI sur l’actualité économique & sociale

    Le #numérique permet de libérer du temps en évitant la paperasse… il y a beaucoup à dire là-dessus. Je vais parler uniquement de ce que je connais très bien, de l’intérieur : l’administration universitaire. En 20 ans de responsabilités diverses qui impliquent des tâches d’administration, j’ai effectivement vu disparaître une grande quantité de « paperasse ». Mais uniquement au sens propre du terme : le #papier. Il y a d’ailleurs encore de la marge avant d’avoir éliminé le papier complètement. Mais la disparition de cette paperasse s’est accompagnée de l’apparition d’une non moins grande quantité de ce qu’on pourrait appeler « numérasse » (ou « #digitalasse » pour ceux qui persistent à dire « digital » au lieu de « numérique »). La numérasse peut prendre des formes diverses. La forme #excel + #mail est la plus virulente, mais la forme « #application dédiée, vous allez voir c’est pratique il y a juste à cliquer » fait également partie du paysage.

    Documents papier, #documents_numériques

    Prenons l’exemple d’une directrice de structure universitaire impliquant d’avoir à signer un certain nombre de documents, la plupart du temps par délégation de signature des tutelles de la dite structure.

    La paperasse, c’est prendre 10 minutes dans la journée pour aller physiquement au secrétariat signer des choses variées préparées soigneusement par des personnels dont c’est le métier, rassemblées dans un parapheur, avec de petites notes en post-it là où il y a quelque chose d’important à regarder avant de signer. On profite du voyage pour dire bonjour, parler du temps qu’il fait ou des projets du prochain week-end, et régler en deux mots des questions importantes pour la structure, qui autrement auraient nécessité un coup de téléphone ou un mail. Ensuite on peut se consacrer au reste de ses activités, enseignement ou recherche, l’esprit libre, sans se soucier d’avoir oublié de valider quelque chose d’important ou urgent, grâce à la confiance qu’on a dans les personnels compétents.

    La numérasse, c’est jongler entre des clics réguliers dans les bonnes applications, des mails asynchrones de demande de validation dans d’autres applications, des cases à cocher dans des fichiers excel reçus par mail et à renvoyer, etc. Il faut une discipline de fer pour ne pas se disperser complètement en essayant de suivre le rythme, tout en ne risquant pas d’oublier un clic important. Les applications dédiées ont des interfaces toutes plus imaginatives les unes que les autres, on s’y connecte avec ses identifiant/mot de passe de l’université X, ou de l’université Y, ou du CNRS, ou avec un compte dédié de l’application. Il peut s’agir d’ordres de mission, de validation des plannings de congés, d’avis sur des demandes de formation, de validation de devis avant commandes, de feuilles de temps des projets européens (une application par tutelle), de contrats de travail, d’avis sur des dépôts de projet ou des cumuls d’activités, de conventions de stages, de certification des commandes, … Parfois, même avec de l’habitude, on doit demander à une personne compétente ce que signifie la chose à valider (coucou l’interface Geslab pour la certification des commandes). Quand on a bien cliqué dans toutes ces applications au doux nom poétique de Hamac, Safia, Tempo, Agate, Sirhus, SAM, Sinchro, Geslab, etc., on peut parcourir ses mails pour ne pas oublier un fichier excel à renvoyer d’urgence en ayant rempli une ligne. Le pompon revient au #fichier_excel utilisé comme #formulaire, avec des cases fusionnées à remplir par un paragraphe de texte un peu long.

    Il est utopique de penser que tout cela puisse faire gagner du temps à la personne qui signe en bout de chaîne. Dans le contexte que je décris ici, cela a simplement servi à embaucher moins de personnels administratifs, en faisant faire une partie de leur travail, beaucoup moins bien, par les chercheurs et enseignants-chercheurs. Alors j’espère vraiment que quelqu’un, quelque part, a effectivement gagné du temps. Parce que moi non.

    Interdire Excel

    Ce qui ferait vraiment gagner du temps à tout le monde, c’est l’interdiction d’excel. Et ce n’est pas une boutade. Cet outil est un accélérateur phénoménal de questionnaire bureaucratique inexploitable car préformaté, et donc rempli, n’importe comment. Toute personne ayant vu de près les fichiers excel HCERES à 6 ou 7 onglets saura de quoi je parle. Le délire de la mise en chiffres couplé à la méconnaissance des fonctionnalités d’excel produit ce qu’on pourrait presque considérer comme des performances artistiques.

    Je veux bien croire que dans d’autres domaines de l’administration (que je ne connais pas de l’intérieur) le numérique soit tout rose et fasse gagner un temps précieux à au moins une personne. Mais il subsiste un doute. La #bureaucratie ne disparaît pas miraculeusement par l’intervention divine du numérique. Tout au contraire, tout se passe comme si la fluidité tant vantée du numérique supprimait tout frein naturel à la croissance incontrôlée de la bureaucratie.

    Et pour finir j’espère ne pas avoir donné à quelqu’un l’idée d’une startup pour développer un outil à base d’IA qui rassemblerait toutes les applications et les mails, pour finalement remplacer le parapheur. Le #parapheur est une très belle invention d’interface humain/humain, tout à fait lowtech, qu’il serait désolant d’abandonner.

    https://academia.hypotheses.org/31293
    #administration #administration_universitaire #université #facs #France

  • Compléments à la revue Passerelle Eco n°75
    https://www.passerelleco.info/article.php?id_article=2398

    Cette page présente des compléments aux articles parus dans la revue Passerelle Eco n°75. Elle sera progressivement complétée par de nouveaux éléments. Le Beau Un grand merci aux artistes qui ont con­tribué à cette revue et notamment : Nicole Leroux-Morlet : peintures et article. Nicole Leroux Morlet est auteur d’un livre qui raconte ses « Errances dans les forêts normandes ». Sa page LinkedIN Sylvaine Jenny, dessins des p.11 à 19. Sylvaine est contributrice de longue date ! Elle a notamment illustré (...)

  • La vie du Moulin (Photos)
    https://www.passerelleco.info/article.php?id_article=2400

    Une courte lettre de janvier pour vous montrer en images comment le Moulin se revêt de ses couleurs d’hiver. Le chantier de la nouvelle chambre/salle de bain dans la longère avance, nous avons accueilli un nouveau groupe d’usagers mensuel, le tracteur fonctionne, puis ne fonctionne plus, le vannage se remplit de bois, l’atelier de menuiserie est presque opérationnel et la programmation des événements et groupes à venir se prépare... Une période propice aux rêves et aux projets ! Le groupe continue de (...)

  • Passerelle Eco n°75 : le beau, la méditation et le bois de chauffage
    https://www.passerelleco.info/article.php?id_article=2399

    En bref, les principaux thèmes abordés dans ce numéro sont 1) le beau et 2) la méditation. Plus les annonces des écolieux et habitats participatifs, des porteurs de projet et des alter-éco-initiatives de toutes sortes. Ce numéro 75 est actuellement en cours d’impression. Les abonnés le recevront aux environs du 11 février Plus en détail, voici les thèmes des articles : Préparer des pigments végétaux : à partir des plantes de son environnement, Nicole Leroux-Morlet extraie des pigments et réalise de (...)

  • « La Permaculture et nous : préface de Valérie Cabane »
    https://www.passerelleco.info/article.php?id_article=2397

    J’écris cette préface dans un moment particulier de l’histoire de l’humanité. La pandémie liée à la COVID-19 oblige au confinement de la moitié de la population mondiale, une pause dans nos vies électriques, un moment de répit pour la Terre, sa faune et sa flore. Par le calme retrouvé, notre planète voit même son activité sismique chuter de façon spectaculaire et les eaux des Océans s’apaiser. Mais cette pandémie doit nous obliger à l’introspection, car elle nous éclaire sur notre vulnérabilité, sur les (...)

  • Ferme de la Mélangeuse : pas de trêve hivernale !
    https://www.passerelleco.info/article.php?id_article=2395

    Allô allô, ici Arzh en direct de la Grande Tourte, à rebrousse-poil auprès du poêle, comme un air de Janvier, couvertures, ordi et canapé. On garde la patate pour se tenir au chaud les coeurs, se débrouiller, s’inventer, se raconter, la tête froide et les coudes serrés ! Amour chez vous, que ça transpire ! Coucou, ami.e d’ici, d’ailleurs ou d’autre part ! La Mélangeuse lutte pour sa survie, différents arrêtés de la mairie nous empêchant d’ouvrir au public jusqu’à ce qu’on réalise des travaux qu’on ne peut (...)

  • Que votre texte soit « comme une vitre transparente »

    Georges Orwell est bien connu pour avoir écrit le roman "1984", dans lequel il dénonce comment la novlang élimine la pensée et canalise les comportements.

    Voici les règles d’écritures qu’il conseillait à tous les journalistes dans son article "La politique et la langue anglaise" :

    – N’utilisez jamais une métaphore, une comparaison, ou toute figure de rhétorique que vous avez déjà lu à maintes reprises.
    – N’utilisez jamais un mot long si un autre plus court peut faire l’affaire.
    – S’il est possible de supprimer un mot n’hésitez jamais à le faire.
    – N’utilisez jamais le mode passif si vous pouvez utiliser le mode actif.
    – N’utilisez jamais une expression étrangère, un terme scientifique ou spécialisé si vous pouvez leur trouver un équivalent dans la langue de tous les jours.
    – Enfreignez les règles ci-dessus plutôt que de commettre d’évidents barbarismes.

    Orwell a visé toujours plus de simplicité : « Je me suis efforcé, dans mon écriture, de bannir le pittoresque au profit de l’exactitude. La bonne prose est comme une vitre transparente ».

    C’est comme un formidable écho, mais venu du passé, au guide du rédacteur Passerelle Eco : http://passerelleco.info/guide

  • Pour la fin des fermes-usines, pour un modèle agricole respectueux du vivant.
    https://www.passerelleco.info/article.php?id_article=2394

    Suite à l’annulation des traditionnelles cérémonies des « voeux du maire » en raison de la crise sanitaire actuelle, le collectif « Morbihan contre les fermes usines » a souhaité se ré-approprier symboliquement cet espace démocratique public et local. Samedi 16 janvier 2021, 200 personnes se sont donc réunies devant la mairie de Langoëlan pour exprimer leurs vœux, défendre et promouvoir l’élevage paysan, et s’opposer à l’élevage intensif. Dans la commune de Langoëlan (56), 450 habitants, deux bâtiments (...)

  • Nouveau livre : « La Permaculture et Nous »
    https://www.passerelleco.info/article.php?id_article=2393

    “La Permaculture & Nous”, l’édition française de “People & Permaculture” de Looby Macnamara est maintenant disponible. Avec ce livre, Looby Macnamara explore l’application des principes de la permaculture et de la conception permacole à l’humain. Elle fait entrer la permaculture au cœur de nos vies, de nos relations et de notre société. Vivre une vie plus créative et plus abondante et concevoir notre bien-être personnel, collectif et planétaire : c’est le sujet. La Permaculture & Nous offre (...)

  • Accident de chantier en autoconstruction
    https://www.passerelleco.info/article.php?id_article=701

    Nous avons reçu cet été le message de Philippe (administrateur du réseau des Compaillons) informant de l’accident de Marc Balocco, auto-constructeur dans le Vaucluse, et des réactions de Jean-Pierre Oliva et de Charles Gueyte. Vous trouverez tout cela plus loin, ainsi que ma réponse à certains des propos tenus, en particulier par Jean-Pierre Oliva : après un appel à solidarité auquel on ne peut qu’adhérer, le ton et les mots de la fin des messages m’avaient paru assez déplacés en la circonstance. (...)

  • Stratégie 2021 pour Extinction Rebellion Belgique
    https://www.passerelleco.info/article.php?id_article=2391

    Préambule : stratégie et cahier des charges Stratégie La stratégie doit être prête à être mise en pratique pour le 1 mars 2021 La stratégie porte sur la période mars 2021 à mars 2022 La stratégie doit servir de référence pour orienter les efforts de l’entièreté du mouvement en Belgique La stratégie vise à coordonner les forces du mouvement en Belgique afin d’en augmenter le poids et l’impact sur la réponse qui est amenée face à l’effondrement écologique et la catastrophe climatique en cours et de poser des (...)

  • TERA : Naissance d’un bébé éléphant dans le Lot-et-Garonne
    https://www.passerelleco.info/article.php?id_article=2392

    Tera est un projet de développement territorial qui vise à créer un écosystème coopératif pour relocaliser à 85% la production vitale à ses habitants, abaisser son empreinte écologique à moins d’une planète, valoriser cette production en monnaie citoyenne locale, émise via un revenu d’autonomie d’un euro supérieur au seuil de pauvreté pour chacun de ses habitants. Objectifs de Tera Redessiner la démocratie La citoyenneté de ses habitants s’exercera au travers d’une gouvernance partagée favorisant la (...)

  • « La face positive des énergies vertes »,
    https://www.passerelleco.info/article.php?id_article=2390

    Le documentaire « La face cachée des énergies vertes » est passé fin novembre sur Arte. Truffé d’erreurs et d’arguments partisans, allant jusqu’à comparer le problème des pales d’éoliennes, soit disant non recyclables, à celui posé par les déchets nucléaires ! Exemple : ce documentaire assène que les énergies vertes et que les batteries nécessitent obligatoirement l’utilisation de terres rares. Ce n’est pourtant pas du tout l’avis de l’Ademe. D’autre part, le photovoltaïque n’utilise jamais de terres rares. Et (...)