• États du moi
    http://analysetransactionnelle.fr/les-concepts-de-base/etats-du-moi/#footnote_6_40

    il y a une corrélation entre le comportement d’une personne, ce qu’elle dit, et l’émotion qu’elle transmet à un moment donné. Et que bien souvent ce même ensemble de manifestations se reproduit de la même façon face une situation identique. Il a ainsi fait le lien entre émotion, pensée et comportement. Il s’est ensuite rendu compte, en s’appuyant sur les travaux du psychanalyste Paul Federn, qu’il était possible de regrouper ces « corpus » de manifestions en trois ensembles distincts. Parfois, la personne se comporte (voix, postures, mimiques…) comme l’un de ses parents (pas n’importe quels parents), à d’autres moments elle reprend des attitudes ou une façon de parler qu’elle a eus quand elle était petite, et enfin à d’autres moments encore elle agit comme un adulte dans le langage courant : il appellera ces trois façons d’être les États du moi.
    Les États du moi peuvent se représenter sous deux formes différentes : le modèle structural des États du moi et le modèle fonctionnel des États du moi.


  • 24 % des recherches sur Google sont locales | Viuz
    http://www.viuz.com/2012/10/09/43-des-recherches-sur-google-sont-locales

    Chitika, à la fois réseau publicitaire et spécialiste de l’analytics, a analysé entre le 21 et le 27 septembre 2012 des millions d’impressions sur les moteurs de recherche et les a croisés avec sa base de mots-clés locaux, du type « près d’ici », » à New York », « à Boston ».

    Le résultat est sans appel, la recherche locale occupe désormais une place majeure :
    – sur Google 24 % des recherches sont locales
    – sur Yahoo et Bing, 25 et 28% des recherches respectivement le sont



  • SeenThis - Pepere_click
    http://seenthis.net/#content=Le déclin masculin n’a rien d’un mythe | Slate%0Ahttp://www.slate.fr/story/62953/declin-masculin%0A%0A

    L’endroit où j’aimerais arriver après la « fin des hommes », ce n’est pas ce que Charlotte Perkins Gillman décrit dans Herland, ce matriarcat biologique mystique où les hommes sont devenus, littéralement, obsolètes. C’est un endroit où la petite copine de mon fils gagne plus que lui, sans que personne ne pense à l’interviewer pour en faire un article. C’est un endroit où il peut décider de ne travailler que quatre jours par semaine, et consacrer le cinquième aux trajets scolaires de ses enfants, ou à ses sculptures, sans que personne ne se dise que ce type ne tourne pas rond. C’est un endroit où, s’il décide de travailler cinq jours par semaine, et que sa femme décide de ne pas travailler du tout, ils puissent, facilement, faire en sorte que leur choix commun fonctionne. C’est un endroit où le pouvoir et le succès ne se mesurent pas uniquement en heures passées au travail et en chiffres alignés sur la fiche de paie.

    %0A


  • Le principe feminin
    http://philippe.annaba.free.fr/Leprincipe-feminin.html

    Aucun chrétien ne se demande comment il se fait que deux mille ans de christianisme n’ont pas réussi, dans le monde occidental, a éradiquer toute violence, ainsi que ne cessait de le réclamer Jésus. C’est parce que son message a été falsifié par Paul. L’Église est d’abord l’Église de Paul. Même Pierre, Barnabé ainsi que l’Église d’Antioche se sont séparés de lui.


  • Le déclin masculin n’a rien d’un mythe | Slate
    http://www.slate.fr/story/62953/declin-masculin

    L’endroit où j’aimerais arriver après la « fin des hommes », ce n’est pas ce que Charlotte Perkins Gillman décrit dans Herland, ce matriarcat biologique mystique où les hommes sont devenus, littéralement, obsolètes. C’est un endroit où la petite copine de mon fils gagne plus que lui, sans que personne ne pense à l’interviewer pour en faire un article. C’est un endroit où il peut décider de ne travailler que quatre jours par semaine, et consacrer le cinquième aux trajets scolaires de ses enfants, ou à ses sculptures, sans que personne ne se dise que ce type ne tourne pas rond. C’est un endroit où, s’il décide de travailler cinq jours par semaine, et que sa femme décide de ne pas travailler du tout, ils puissent, facilement, faire en sorte que leur choix commun fonctionne. C’est un endroit où le pouvoir et le succès ne se mesurent pas uniquement en heures passées au travail et en chiffres alignés sur la fiche de paie.


  • Mais c’est la démocratisation récente de cette machine qui a suscité l’intérêt des technophiles. On trouve en effet des imprimantes 3D d’entrée de gamme dès 400 euros et il faut compter environ 2.000 euros pour une machine de bonne facture, contre plus de 10.000 euros il y a six ans. Il est également possible d’acheter des modèles en kit ou encore d’imprimer (quasi entièrement) une imprimante 3D à partir d’une autre imprimante !
    En vingt ans, le champ des possibles s’est considérablement élargi. Les machines grand public utilisent encore principalement du plastique et ne peuvent construire des objets que de taille et de qualité limitées. Mais d’autres procédés permettent aujourd’hui de créer des objets en résine, en métal, en céramique, en plâtre ou encore en ciment.


  • La relaxation par le bruit (#ASMR) / Les Blogs de PsychoACTIF
    http://www.psychoactif.fr/forum/blog.php?cid=109&c_id=109

    Certaines personnes ont remarqué que certains bruit (clavier d’ordi ou portable, le bruit du papier de journal ou livre, le bruit du crayon qui déssine ou ecrit...) provoquait une sensation de bien etre intense. Cette technique de relaxation est de plus en plus utilisé pour arriver au sommeil ou a un etat d’extase. Cette technique est appellé ASMR (Autonomous Sensory Meridian Response). Les effets sont : somnolence, euphorie, bien etre intense et même parfoit des hallucinations.
    Les effets indésrable sont : parfoit nausée et perte de volonté. Cette technique ne doit que se faire 4 h avant la conduite d’un véhicule ou de machines. Apres cette relaxation éviter de se lever brusquement car risque de vertige important et donc chutte chez les personnes les plus sensible. Attention ce type de relaxation peut provoquer une importe dépendance psychologique et peu même provoquer des troubles neurologique important. Pour bien faire cette technique devrait se faire avant de dormir et dans un lit. Malheureusement certains de ces bruits peuvent apparetre à n’importe quel moment, lorsque quelqu’un tape sur un clavier ou tourne les pages d’un journal.. Je suis tres nul en orthographe mais cette technique de relaxation est vrai et surtout gratuite ! Je l’ai téstée et je compare les effets proche à ceux d’un puissant narcotique ! La preuve : http://www.reddit.com/r/asmr


  • La relaxation par le bruit (#ASMR) / Les Blogs de PsychoACTIF
    http://www.psychoactif.fr/forum/blog.php?cid=109&c_id=109

    Certaines personnes ont remarqué que certains bruit (clavier d’ordi ou portable, le bruit du papier de journal ou livre, le bruit du crayon qui déssine ou ecrit...) provoquait une sensation de bien etre intense. Cette technique de relaxation est de plus en plus utilisé pour arriver au sommeil ou a un etat d’extase. Cette technique est appellé ASMR (Autonomous Sensory Meridian Response). Les effets sont : somnolence, euphorie, bien etre intense et même parfoit des hallucinations.
    Les effets indésrable sont : parfoit nausée et perte de volonté. Cette technique ne doit que se faire 4 h avant la conduite d’un véhicule ou de machines. Apres cette relaxation éviter de se lever brusquement car risque de vertige important et donc chutte chez les personnes les plus sensible. Attention ce type de relaxation peut provoquer une importe dépendance psychologique et peu même provoquer des troubles neurologique important. Pour bien faire cette technique devrait se faire avant de dormir et dans un lit. Malheureusement certains de ces bruits peuvent apparetre à n’importe quel moment, lorsque quelqu’un tape sur un clavier ou tourne les pages d’un journal.. Je suis tres nul en orthographe mais cette technique de relaxation est vrai et surtout gratuite ! Je l’ai téstée et je compare les effets proche à ceux d’un puissant narcotique ! La preuve : http://www.reddit.com/r/asmr


  • Brian Solis (Altimeter Group) : « Le broadcast marketing sur les réseaux sociaux n’apporte aucune valeur » - JDN Média
    http://www.journaldunet.com/ebusiness/crm-marketing/brian-solis-brian-solis-altimeter.shtml

    Dans un post publié sur votre blog en décembre 2012, vous avez écrit : « le social media est le futur du Web ». Pourquoi ?
    Si l’on voit le Web comme une connexion de serveurs et de pages HTML, les réseaux sociaux, qui rassemblent les personnes, représentent le futur d’Internet dans la mesure où ce sont bien les personnes qui partagent aujourd’hui ces documents et liens HTML entre eux. Cela peut sembler abstrait mais désormais ce sont les humains qui deviennent les filtres de l’Internet, devenant ainsi plus intelligents que Google lui-même. Je ne peux pas prédire l’avenir du search et du social search mais si vous effectuez aujourd’hui une recherche sur un sujet donné à travers les personnes présentes dans votre réseau, vous obtiendrez sans aucun doute des résultats très pertinents.


  • Brian Solis (Altimeter Group) : « Le broadcast marketing sur les réseaux sociaux n’apporte aucune valeur » - JDN Média
    http://www.journaldunet.com/ebusiness/crm-marketing/brian-solis-brian-solis-altimeter.shtml

    Des services tels que comme Hootsuite permettent de programmer la publication de contenus sur plusieurs réseaux sociaux. Que pensez-vous de leur utilisation croissante par les entreprises ?
    Ce n’est pas une bonne manière d’utiliser les réseaux sociaux. Lorsqu’un ami publie du contenu sur Facebook depuis Twitter, je sais que je dois aller sur Twitter pour interagir avec lui, car il n’est pas présent sur Facebook au moment où je lis son contenu. Si vous n’êtes pas présent pour interagir avec votre communauté, c’est que vous faites du « broadcast marketing » et il n’y a aucune valeur là-dedans. Votre communauté vous suit car elle souhaite être tenue au courant de vos actualités autant qu’elle souhaite pouvoir interagir avec vous.



  • Le pudibond internet : qui contrôlera les algorithmes ? « InternetActu.net
    http://www.internetactu.net/2012/11/27/le-pudibond-internet-qui-controlera-les-algorithmes

    les algorithmes qui “déterminent automatiquement les limites de ce qui est culturellement acceptable”. Et Morozov de dresser une liste d’exemples que nous avons tous entraperçus. En septembre, le New Yorker a vu sa page Facebook bloquée pour avoir enfreint les conditions générales d’utilisation qui précisent que les photos dénudées ne sont pas autorisées