• Recette du phare breton avec pruneaux :

    Ingrédients (pour 6 personnes) :
    – 250 g de farine fine
    – 150 g de sucre
    – 1 paquet de sucre vanillé
    – 4 gros oeufs
    – 1 litre de lait
    – 100 g de pruneaux dénoyautés (qu’on aura fait tremper dans de l’eau avec un peu de rhum)
    – 1 petit verre de rhum

    Préparation de la recette :

    Mélanger la farine, le sucre et les oeufs un par un. Ajouter le sucre vanillé et le lait peu à peu. Ajouter le rhum.

    Verser cette pâte dans un plat bien beurré, y placer les pruneaux et cuire à four chaud (thermostat 6/7, soit 200°C environ). Surveiller la cuisson à partir de 35 mn (cuisson totale : 1h30)




  • "Décalage horaire (syndrome)

    Le syndrome du décalage horaire, ou jetlag (parfois nommé « arythmie circadienne ») est une condition physiologique particulière qui résulte d’un voyage rapide à travers plusieurs fuseaux horaires, généralement en avion. Un tel voyage décale effectivement les différentes horloges internes (rythme circadien ou cycles du sommeil) et l’activité extérieure (alternance jour/nuit, activité autour d’un individu).

    Description

    Le décalage horaire maximal est de douze heures. En effet, traverser 14 fuseaux horaires vers l’est revient (pour ce qui est du décalage) à n’en traverser que 10 (= 24 - 14) vers l’ouest. L’adaptation au décalage horaire est plus facile lorsqu’un individu va vers l’ouest (il suit le soleil et il s’endort facilement après une longue journée), que lorsqu’il va vers l’est, où les troubles du décalage sont plus importants (courte journée ou nuit raccourcie).

    Ce syndrome se traduit habituellement par une grande fatigue, des troubles du sommeil et un manque de concentration. Il peut se confondre avec une fatigue due à un voyage prolongé sans décalage horaire, bien que la récupération soit, en règle générale, plus courte dans ce dernier cas.

    Mécanisme

    La mélatonine, une hormone produite par la glande pinéale, explique en partie ces troubles du sommeil. En temps normal, cette hormone est sécrétée la nuit uniquement (pic à 5 heures du matin) et est indispensable à la phase de sommeil. Lors d’un décalage horaire brutal, le rythme de sécrétion de la mélatonine met quelques jours avant de se recaler expliquant ainsi les troubles du sommeil observés (une grande fatigue est ressentie lors du pic de mélatonine de la nuit fictive).

    Traitement

    Le but est de réaligner, au plus vite, l’horloge biologique avec l’horloge réelle. L’exposition à la lumière du jour est un moyen simple de recalage1.

    La prise de mélatonine (en tant que médicament) avant le coucher lors d’un décalage horaire favoriserait l’endormissement et permettrait un recalage plus rapide.

    La prise de médicaments hypnotiques pour lutter contre l’insomnie, ou d’excitants (contre la somnolence) a une certaine efficacité mais n’est pas dénuée d’effets secondaires.