Le bikini et l’âme de la France, une lecture décoiffante de la chasse au burkini

/le-bikini-et-lame-de-la-france-une-lect

  • Quelques articles sur la polémique autour du #burkini et l’audience au #Conseil_d'État :

    -- une bonne synthèse il me semble : http://www.liberation.fr/france/2016/08/25/burkini-une-audience-du-conseil-d-etat-aux-enjeux-multiples_1474568

    Pendant que le gouvernement se divise sur les arrêtés « anti-burkini », et alors que ces arrêtés conduisent aussi à la verbalisation de femmes portant un simple voile, le Conseil d’Etat va devoir se prononcer sur des questions d’ordre public, de service public et sur le sens du port du burkini.

    -- http://www.liberation.fr/france/2016/08/24/jean-leonetti-devrais-je-interdire-sur-le-sable-ce-que-je-tolere-sur-le-b

    Défenseur de la laïcité, le maire LR d’Antibes comprend les arrêtés pris par ses voisins, dans un contexte de tension post-attentats, mais appelle à la sagesse de tous.

    -- http://www.liberation.fr/france/2016/08/25/arretes-anti-burkini-desaccords-au-sein-meme-du-gouvernement_1474579

    La ministre de l’Éducation, Najat Vallaud-Belkacem, s’est déclarée en opposition à la ligne Valls qui soutient toujours les interdictions prises par certains maires.

    -- http://www.lemonde.fr/societe/article/2016/08/25/signes-religieux-audience-decisive-au-conseil-d-etat_4987604_3224.html

    • Excellent article d’une féministe anglo-saxonne, d’une ironie mordante envers notre Ministre "de la Famille, de l’Enfance et des Droits des Femmes", si prolixe en déclarations islamophobes :

      https://www.theguardian.com/fashion/2016/aug/22/ask-hadley-should-i-wear-burkini-on-beach-france-ban

      traduit ici :
      https://mounadil.wordpress.com/2016/08/24/le-bikini-et-lame-de-la-france-une-lecture-decoiffante-de-la-cha

      Passages que j’aime particulièrement :

      "Vous pouvez faire confiance aux Français pour faire de l’exposition de la chair féminine un élément essentiel de leur identité nationale."

      "sauver ce que Marine Le Pen appelle sans langue de bois « l’âme de la France. »"

      "Le premier ministre Manuel Valls a ajouté la semaine dernière que « la nation doit se défendre. »"

      "La ministre socialiste des droits de femmes, Laurence Rossignol, a souligné que c’était une question féministe : [le burkini] a la même logique que la burqa : cacher les corps des femmes pour les contrôler, » a-t-elle dit, apparemment non consciente du fait que les contraindre à porter des bikinis pourrait facilement être perçu comme une autre forme de contrôle. » » Ce n’est pas seulement l’affaire de celles qui le portent car il est, pour moi, le symbole d’un projet politique hostile à la mixité et à l’émancipation des femmes, » a-t-elle ajouté. C’est quand même quelque chose que d’entendre une ministre supposée chargée des droits des femmes piétiner allègrement les droits des individus à porter leurs tenues de bain – qui ne contreviennent à aucune loi française – dans le but de faire une généralisation d’ordre théorique qui va à l’encontre de la mixité au nom de la mixité."

      "Les politiciens français se figurent-ils que ces femmes viendront désormais à la plage dans la tenue française acceptable, i.e. seins nus ?"

      "après tout, si Mme Rossignol était si préoccupée par les vêtements qui sont « hostiles à l’émancipation des femmes, » elle devrait envisager l’interdiction des robes de mariées blanches qui envoient le message qu’une femme doit être vierge et innocente quand elle se marie. Ou les talons hauts qui disent que les femmes doivent être comme des gazelles qui aiment marcher sur la pointe de leurs orteils pour être sexy."

      "Honnêtement, qu’est-ce que les politiciens français pensent qu’il va arriver à ces femmes désormais interdites de porter leurs burkinis ? Est-ce qu’ils se figurent qu’elles vont maintenant venir à la plage dans la tenue française acceptable sur la plage, i.e. seins nus avec leur nudité recouverte seulement de deux petits morceaux de tissu d’un bikini et éventuellement d’une cigarette ? Non, elles resteront à la maison, refoulées à l’intérieur et hors de la vue, dans l’incapacité d’être sur la plage avec leurs enfants. Une championne à la grande âme qui protège, la France !"