https://www.mail-tester.com

  • #Degooglisation : question - Beaucoup de mes contacts ne reçoivent pas les mails que j’envoie depuis l’une ou l’autre adresse dégooglisée. Ces mails sont soit totalement bloqués soit atterrissent dans les spams, m’obligeant à garder un adresse google en back up. Avez-vous déjà rencontré le problème, comment faites vous pour le régler/contourner le retour à ggl. Merci #seenthis.

    • Figurez-vous que cette semaine, j’étais absent, et c’est le moment que hotmail a choisi pour griller l’IP d’un de mes serveurs.

      Dans ce cas là, mes utilisateurs reçoivent ce gentil message... et ils comprennent que leur mail n’a pas été transmis, ce qui est plutôt positif, entre nous...

      bounced (host eur.olc.protection.outlook.com[XX.XX.XX.XX] said: 550 5.7.1 Unfortunately, messages from [XX.XX.XX.XX] weren’t sent. Please contact your Internet service provider since part of their network is on our block list (S3140). You can also refer your provider to http://mail.live.com/mail/troubleshooting.aspx#errors. [PU1APC01FT014.eop-APC01.prod.protection.outlook.com] (in reply to MAIL FROM command))

      Mais les utilisateurs, ils se tournent alors vers moi. Et ils me disent que ça ne va pas. Et j’en ai plusieurs des utilisateurs...

      Microsoft, qui gère Hotmail, a mis en place des outils pour aider à résoudre ces blocages. Et on finit par obtenir le déblocage. J’étais absent, je n’ai pas réussi à débloquer rapidement... il a fallu 4 jours... c’est énorme. Et il a fallu s’y reprendre à 3 fois.

      D’expérience, chez Google, ils peuvent refuser de prendre en charge un message pendant plusieurs heures/jours. Mais ils finissent en général par l’accepter. C’est le cas lorsque trop de messages ont été transmis en même temps depuis un serveur particulier, et que ces messages sont louches ou trop nombreux à la fois.

      Free, c’est plus opaque. Ils bloquent... avec un délai de 24 heures ou plus. Puis ils débloquent... et ils rebloquent, parce qu’ils considèrent que c’est toujours du spam... Les mails du serveur SeenThis vers Free ont été bloqués pendant plusieurs mois de ce fait, ils étaient remis... avec plusieurs jours/semaines de retard. Jusqu’à ce que mes mails de demande de prise en compte de la spécificité du serveur transmis à l’adresse dédiée à ces demandes aboutissent... sans pour autant qu’un quelconque échange avec un humain ait eu lieu.

      Mon problème le plus cruel est celui que je rencontre au quotidien avec les mails transmis chez Microsoft (tous les utilisateurs Office 365). J’ai des utilisateurs hébergés sur mes infras Linux qui ont un mal fou à communiquer avec Microsoft. Et pour cause, il y a des filtres sur des critères impossibles à deviner... et qui font que certains noms de domaines expéditeurs ont leurs mails qui passent systématiquement en « courrier indésirable » quand ils arrivent sur Office 365. Pire... apparemment, parfois, des mails n’arrivent tout simplement pas. Dans ces cas là, je demande les détails techniques à mon utilisateur... heure, expéditeur, destinataire, et je vérifie dans les logs. Et systématiquement, je transmet à mon client les accusés de réception de la part de Microsoft. Le mail en question a bien été reçu par Office 365, mais il a été ensuite... effacé ? Je n’en sais rien. Et le support Microsoft ne veut/peut pas répondre. Quand j’en cause avec un humain, c’est forcément la faute de mes IP dont la réputation est mauvaise... des accusations sans éléments factuels...

      Le monde du mail est une jungle où chacun expérimente les solutions les plus absurdes en décidant qu’il est légitime de supprimer des mails sans avertir personne.

      Quand je suis parano, j’en viens à penser qu’il s’agit d’une stratégie volontaire. Un de mes clients, qui n’en pouvaient plus de devoir demander à ses interlocuteurs d’aller dans le dossier des Courriers indésirables, a fini par me demander à être migré chez Office 365. C’est une aberration à mon sens. Mais c’est comme cela que de plus en plus de mes clients vont chez Microsoft. Je gagne toujours de l’argent, mais ça m’écœure.

      Anecdote : en même temps que je vous cause de mes déboires de messagerie Internet, j’ai des logs en visualisation :

      «relay»: «tigre.interieur.gouv.fr»,
      «to»: «secretariat-prefet@rhone.pref.gouv.fr»,

      Les préfectures ont un serveur de messagerie dont le nom de domaine est « tigre ». Comme le surnom de Clémenceau ?

    • Très juste @gastlag, outil utile entre gens civilisés. Si on a 10/10 et que les mails ne passent pas, c’est qu’on ne peut pas faire grand chose.
      Et c’est bien mon problème systématiquement 10/10 (car SPF, DKIM, DMARC, pas d’image, pas d’url, pas de signature à rallonge...) et Office 365 qui te marque « SPAM » dans l’entête reçu.

    • Pour un conseil complémentaire à Gastlag, c’est qu’il faut demander à ton hébergeur d’activer SPF et DKIM sur ton domaine. Et de lui demander à vérifier que ses IP d’émission de mails sont bien « vertes » sur les principales listes noires. Pour les admins de serveur qui ne connaitraient pas, on utilise ces deux outils :
      https://rblwatcher.com
      https://mxtoolbox.com/blacklists.aspx

      Le second, sachez que c’est celui vers lequel le support Microsoft renvoie quand il vous explique que vos mails ne peuvent pas fonctionner, parce que l’IP qui héberge votre site Web est dans le rouge sur une des 70 listes disponibles (l’IP du site de ma société n’est pas utilisée pour envoyer des mails, d’où l’aspect incongru de la réponse du support...)

    • J’ai des potes qui utilisent une adresse gmail (si, si :-D). A une époque je n’avais plus que 7/10 au test, à cause d’une config que j’avais pétée en déménageant le serveur (spf je crois)... Après correction, malgré le retour du 10/10 évoqué plus haut, les mails de mon serveur arrivaient encore dans leurs SPAM... Retroussage de manches, adresses de test, etc. La « solution » super facile : les contacter pour qu’ils retirent/effacent du dossier SPAM tous les mails légitimes qui s’y trouvent et tous ceux que je leur avais envoyé en particulier...
      Hotmail fonctionne parfois, parfois pas... J’ai tenté d’y voir plus clair avec une voisine. A priori, il faut suivre un peu les services qui listent les serveurs/IP spammeurs et réagir à chaque fois puis attendre... Je fais ça de temps en temps du coup (et je pense sérieusement à basculer les mails sur un service dédié...). Mais là aussi il semble qu’on dépende du fait d’avoir des mails dans les dossiers SPAM du destinataire...

    • J’ai des potes qui utilisent une adresse gmail (si, si :-D). A une époque je n’avais plus que 7/10 au test, à cause d’une config que j’avais pétée en déménageant le serveur (spf je crois)... Après correction, malgré le retour du 10/10 évoqué plus haut, les mails de mon serveur arrivaient encore dans leurs SPAM... Retroussage de manches, adresses de test, etc. La « solution » super facile : les contacter pour qu’ils retirent/effacent du dossier SPAM tous les mails légitimes qui s’y trouvent et tous ceux que je leur avais envoyé en particulier...
      Hotmail fonctionne parfois, parfois pas... J’ai tenté d’y voir plus clair avec une voisine. A priori, il faut suivre un peu les services qui listent les serveurs/IP spammeurs et réagir à chaque fois puis attendre... Je fais ça de temps en temps du coup (et je pense sérieusement à basculer les mails sur un service dédié...). Mais là aussi il semble qu’on dépende du fait d’avoir des mails dans les dossiers SPAM du destinataire...

  • Gros problème : la procédure d’inscription de #SPIP repose sur l’expédition d’un mail, lequel contient un lien sur lequel il faut cliquer pour confirmer l’inscription. Mais là, c’est top : ça passe direct dans le dossier « #spam » de Gmail, avec un avertissement anti-phishing, et le destinataire ne voit donc jamais arriver le message.

    Sur un site grand oublic, pour l’inscriptions des visiteurs, c’est carrément catastrophique.

    Quelqu’un a une solution pour faire autrement ?

    • malheureusement je vois mal comment on pourrait combiner avec autre chose qu’une vérif par mail. Sinon il reste la solution d’inscription par les admin avec envoi d’un mot de passe à modifier tt de suite.

    • M’oui, enfin avoir une confirmation et un contact, c’est pas idiot tout de même. C’est d’ailleurs ce que font tous les sites, tels que… Twitter – lequel se retrouvait le mois dernier dans les spams de Gmail :
      http://seenthis.net/messages/172153

      De la même façon qu’un nombre incroyable de patates dénoncent les mails qu’ils ont eux-même demandés comme spams, ne pas oublier qu’un nombre encore plus grand oublie son mot de passe. Sans email, c’est terminé pour lui, parce que la procédure de SPIP repose ici encore sur l’expédition d’un mail automatique.

    • Un antispam sans quarantaine est criminel. L’antispam est criminel en général, d’ailleurs.
      Ca n’aide pas des masses. Je sais. C’est juste que je compatis. Je rencontre le souci pour les solutions que je vends à mes clients... comme toi... et donc, je compatis vraiment.

      Peut-être qu’en limitant le nombre de liens dans le mail d’inscription, les choses peuvent s’arranger ?
      Et puis, il y a la solution de faire en sorte que les mails de tes SPIP ne ressemblent plus à un mail standard SPIP.

    • @kent1 : mon site en question, qui a une section sur abonnement, c’est là :
      http://lejourlepluscourt.com/organiser

      Faute de mieux, j’ai modifié le message que je fais apparaître à la fin du formulaire d’inscription :

      Votre inscription est enregistrée. Un courriel vous a été envoyé pour valider votre inscription. Il contient également votre mot de passe pour le site….

      Attention : si vous ne recevez pas le message de confirmation dans votre boîte mail, pensez à vérifier votre dossier des messages indésirables (parfois nommés « spams »).

      M’enfin après va falloir expliquer aux gens où se trouve leur boîte « spam »…

    • une autre solution est de déléguer l’envoi du mail à un service externe ( mandrill l’email transactionnel de mailchimp (us) ou mailjet (fr) ) par l’intermédiaire du plugin facteur

    • voir aussi la configuration donnée pour :

      Adresse email d’envoi (optionnel) : Indiquez ici l’adresse à utiliser pour envoyer les emails (à défaut, l’adresse destinataire sera utilisée comme adresse d’envoi)

      d’où des mails partant avec X-Original-To :, Delivered-To :, To : et From : (!) identiques (les antispam aiment pas trop).

    • Perso je trouve que c’est simple de ne pas tomber dans les spams, il suffit paramétrer son nom de domaine ;)
      J’utilise http://www.mail-tester.com comme site de test : il donne une adresse email provisoire que tu utilises comme adresse d’inscription. Puis tu rafraichis la page qui t’indique la qualité de tes mails et les manips qu’il te reste à faire (objectif : 9/10, c’est facile) !!

    • Bin oui, il ne faut pas utiliser seenthisnet@gmail.com ;), mais utiliser le postfix du serveur avec un SPF correct dans les DNS - donc Gmail en imap pour envoyer autre chose que compte gmail, c’est pas bon

    • SPIP 3.0.11 n’est pas si mal, il obtient 7/10 points. Des 3 points négatifs 2 me concernent en tant que webmestre SPIP et admin de serveur mail, 1 concerne mail-tester ;-)

      [Sender ID] mail-tester.com does not allow your server 78.46.104.16 to use web-RSai7a@mail-tester.com
      Sender ID is like SPF, but it checks the FROM address, not the bounce address.

      You do not have a SPF record, please add the following one to your domain mail-tester.com:

      v=spf1 a mx ip4:78.46.104.16 ~all

      Plus de détails http://www.mail-tester.com/web-RSai7a