Pendant que la SNCF touchait le fond, la ministre Florence Parly y gagnait 52.000 euros mensuels

/pendant-que-la-sncf-touchait-le-fond-la