/cadiot2007-Jean-LucGu%C3%A9rin-P.O.L.jp

  • J’attaque un quidam
    Par derrière
    Et lui fais une clef de bras

    Et le maintenant de la sorte
    Je l’emmène chez moi
    Quand je le relâche, il est ankylosé

    J’intercepte Emile
    Juste à temps qui part à la piscine
    Sans maillot

    Je dépose une bombe
    Sous le lit de Zoé
    Pour la réveiller

    En chemin vers l’orthophoniste
    Embouteillage, Zoé et moi
    Lisons dans un concert de klaxons

    Dans la salle d’attente
    Je regarde les exercices en cours
    Maniement du subjonctif

    Et devoir trouver des phrases
    Reprenant des listes de mots
    En obéissant par ailleurs à des contraintes

    Ce n’est plus de l’orthophonie
    C’est l’OUORPO
    OUvroir d’ORthophonie POtentielle

    Dans la salle d’attente
    Je pouffe en attaquant le deuxième tome
    D’Histoire de la littérature récente d’O. Cadiot

    Retour maison
    Retour Café
    Retour écriture

    Riz frit
    J’aime la sonorité
    Et j’adore le goût

    Mes filles se chamaillent un peu
    Plus pour la forme qu’autre chose
    Tours de vaisselle !

    J’étais parti pour faire la sieste
    J’en suis détourné par un mail d’Adrien
    Au travail !

    En chemin pour le bidet
    Difficile discussion, décidément
    Avec mon ainée, décidément

    Je m’exile au BDP
    Et j’entame les pages à propos
    De Malik Oussekine dans Frôlé par un V1

    Et je me demande après deux heures
    Si je ne suis pas enfin parvenu
    À écrire ce que je dois depuis longtemps

    Mais un jour il faudra qu’on m’explique
    Le prodige de la concentration dans un café
    Bruyant, table bancale et la musique, du reggae !

    Je repasse par la casa
    J’expédie les affaires courantes
    Linge et papiers

    Je vais chercher Sarah au bidet
    Reprise de la conversation
    Et ajournement

    Je passe chercher Zoé à la céramique
    Elle pleine d’énergie, moi plutôt bas niveau
    Ton spectacle te stresse papa ? Sourires !

    Lasagnes aux épinards et chèvre
    J’y ajoute des échalotes caramélisées
    Et je retourne en 1986 dans mon V1

    Je file chercher Emile au rugby
    Je vois de très beaux gestes
    Fin de ma journée de chauffeur de ministres

    Concert de louanges pour mes lasagnes
    Concert de lasagnes pour mes louanges
    Chantage enfantin réussi : je sors la glace

    Je m’émerveille, presque
    Que dans Frôlé par un V1
    Ce soit les recoins les plus inattendus qui…

    Un peu de lecture
    Un peu de pensées vagabondes
    Je coiffe mon masque et go dodo !

    #mon_oiseau_bleu