Actualités en continu et info en direct et replay

https://www.bfmtv.com

  • Notre gouvernement des compétents s’est donc joyeusement illustré avec… la Hongrie (l’autre pays des droits humains)
    Covid-19 : l’Europe va rendre compatibles 18 applis nationales de traçage à l’exception de StopCovid
    https://www.bfmtv.com/economie/coronavirus-l-ue-va-rendre-compatibles-18-applis-nationales-de-tracage-a-l-ex

    L’appli mobile française StopCovid de traçage de cas contact, pour lutter contre la propagation du Covid-19, va se trouver isolée en Europe. « La Commission européenne a conclu un accord avec T-Systems et SAP pour développer et construire une plateforme passerelle pour l’échange transfrontalier des alertes » sur une contamination, a indiqué, à l’aube du week-end dernier, un porte-parole de l’exécutif européen.

    L’interface technique, qui permettra cet échange de données pourra fonctionner avec au moins 18 applications nationales de traçage de cas contact -déjà opérationnelles ou prévues- développées par des pays européens ayant choisi une architecture dite « décentralisée », ce qui exclut la France et la Hongrie.

    Pour leur application anti-Covid, la plupart des pays européens (à l’exception notable de la France) ont choisi une architecture technique « décentralisée », favorisée par Google et Apple. Dans cette architecture, les smartphones des utilisateurs importent régulièrement la liste de tous les pseudonymes ayant croisé des personnes contaminées, et vérifient eux-mêmes si leur pseudonyme figure sur ces listes ou pas.

    A contrario, la France, au nom de la souveraineté numérique, a opté avec « StopCovid » pour une approche « centralisée », impliquant davantage de stockage de données dans un serveur central, tout comme la Hongrie.

    #souverainté_numérique_mon_cul

  • Etats-Unis : la médecin pro-hydroxychloroquine d’une vidéo partagée par Donald Trump croit aux humains « reptiliens »
    https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/chloroquine/etats-unis-la-medecin-pro-hydroxychloroquine-d-une-video-retweetee-par-

    La vidéo en question montre un groupe de médecins expliquer, entre autres, que les masques ne sont pas nécessaires et qu’il « existe un médicament » pour traiter le coronavirus, l’hydroxychloroquine. « On peut guérir du virus, cela s’appelle l’hydroxychloroquine », déclare la médecin, Stella Immanuel, qui apparaît dans la vidéo. Elle assure que le médicament a empêché ses propres patients de mourir du Covid-19, et qu’il rend le port du masque et le confinement inutiles. Le fils du président américain, Donald Jr., a vanté une vidéo « à voir ». Twitter a ensuite placé des restrictions sur son compte.

    […]

    Des archives du site personnel et de la page YouTube de Stella Immanuel révèlent une longue liste de déclarations pseudo-scientifiques : ainsi des « esprits de souffrance » auraient des relations sexuelles « astrales » avec des femmes, ce qui cause « des problèmes gynécologiques, des problèmes conjugaux et des fausses couches ». Dans une vidéo de 2015, elle dit que les dirigeants des Etats-Unis sont des « esprits reptiliens », « mi-humains, mi-extraterrestres ». Elle dénonce l’usage d’ADN extraterrestre en médecine, causant des mélanges entre humains et démons.

  • Le chefissime a encore trouvé un sujet pas usant pour faire valoir son autorité régalienne : port du masque « dans tous les lieux publics clos ». Évidemment, à c’t’heure, ça me remplit une pleine page de Gougoule Niouze.

    Histoire de prendre un biais un peu plus original que les autres, BFM tente de répondre à une vraie question compliquée : Quels sont les "lieux publics clos" où le port du masque sera obligatoire à partir du 1er août ?
    https://www.bfmtv.com/societe/quels-sont-les-lieux-publics-clos-ou-le-port-du-masque-sera-obligatoire-a-par
    Sans vouloir te gâcher la surprise, ça a quelque chose à voir avec les lieux publics qui, n’ayons pas peur des mots, sont clos.

    Chez France Info, dont on sait que le public est redoutablement plus aware que celui de BFMtv, on creuse le sujet : Port du masque obligatoire : que sait-on des "espaces publics clos" visés par Emmanuel Macron ? Oui, hein qu’en sait-on dis-donc ?
    https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/deconfinement/port-du-masque-obligatoire-que-sait-on-des-espaces-publics-clos-vises-p
    Alors vraiment, je ne voudrais pas gâcher le métier, mais je peux déjà te dire que, ce qu’on en sait, c’est qu’il s’agit d’espaces publics et qu’ils sont clos.

    Non, ne me remercie pas, moi si ça peut rendre service, ça me fait plaisir.

  • Pourquoi nommer Darmanin à l’Intérieur est une faute politique
    https://www.nouvelobs.com/edito/20200714.OBS31178/pourquoi-nommer-darmanin-a-l-interieur-est-une-faute-politique.html

    En 2009, Gérald Darmanin a demandé à une femme des rapports sexuels en échange de la promesse d’intervenir auprès du ministère de la Justice pour faire effacer le casier judiciaire de celle-ci. Son avocat ne nie pas ces faits mais la qualification de « viol ».

  • En visite à Cayenne, Jean Castex qualifie la Guyane d’« île »
    https://www.bfmtv.com/politique/en-visite-a-cayenne-jean-castex-qualifie-la-guyane-d-ile_AV-202007120146.html

    Le Premier ministre s’est mépris, lors d’une prise de parole, et a qualifié ce territoire Français d’« île ». En 2017, Emmanuel Macron avait commis la même erreur.

    Moi c’est pareil, mais avec la Mayenne. J’ai dû googler pour savoir où c’est. (Mais je me doutais quand même que Laval c’est pas une île.)

  • Coronavirus : dépistage massif organisé en Mayenne où le nombre de cas a quadruplé en dix jours
    Ça surchauffe dans le 5-3...

    En terme de taux de contamination, ça donne quoi au juste ? (J’ai juste un peu la flemme de retourner sur les équations. Et pis aussi, je fonctionne avec 25% de mes capacités cognitives avec un cerveau branché sur des batteries auxiliaires).

    https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/coronavirus-depistage-massif-organise-en-mayenne-ou-le-nombre-de-cas-a-

    « Nous allons tester l’ensemble des Mayennais par étapes. Nous allons cibler la semaine prochaine les habitants de Laval et de la commune voisine de L’Huisserie, puis le sud du département et à la fin l’ensemble des Mayennais », a annoncé le directeur général de l’Agence régionale des Pays de la Loire Jean-Jacques Coiplet. Ce dernier a mis en garde contre une deuxième vague, souligne Ouest-France : « Face au coronavirus, le match n’est pas fini. Il ne faut pas baisser la garde »
    Ces dépistages seront réalisés sur la base du volontariat et devraient concerner au total environ 300.000 personnes. Les enfants de moins de 10 ans ne sont pas concernés.

    (La bonne blague ...)

    #pandémie #Covid-19

  • Le Boeing Max 737 va voler pour sa survie
    https://www.bfmtv.com/economie/entreprises/industries/le-boeing-max-737-va-voler-pour-sa-survie_AN-202006290012.html

    L’agence fédérale américaine de l’aviation (FAA) envisage de demander à Boeing de revoir le câblage électrique des 800 avions 737 MAX déjà produits, ceux livrés au clients et ceux encore aux mains de Boeing , ce qui compliquerait encore le retour de l’avion dans le ciel

    Le bout de texte que je choisis pour résumer le contenu informationnel de l’article correspond à la légende de la photo.

    Cette information ne figure pas en effet en tant que telle dans le corps de l’article. J’ai relu deux fois (en diagonale) sans trouver cette information pourtant bien plus importante que la certification d’un bout de logiciel. Refaire le câblage, c’est tout de même rien de moins que désosser l’avion en intégralité....

    Le logiciel anti-décrochage MCAS a été mis en cause dans les deux accidents. Mais d’autres dysfonctionnements techniques, dont un concernant des câblages électriques, ont par la suite été détectés au cours des travaux de modifications de l’appareil, ralentissant le processus de recertification.

  • Didier Raoult : "Si on m’avait écouté, il y aurait eu deux fois moins de morts” du coronavirus
    https://www.bfmtv.com/amp/sante/didier-raoult-si-on-m-avait-ecoute-il-y-aurait-eu-deux-fois-moins-de-morts-du

    "Si on n’avait pas eu peur, on aurait eu deux fois moins de morts, si on m’avait écouté, on aurait eu deux fois moins de morts" pour Didier Raoult qui pense que son discours a été “inaudible”, et rappelant que la surmortalité a été “quatre fois plus à Paris que dans les Bouches-du-Rhône”.

    Et donc, la photo qui illustre l’interview dans la Provence, c’est Raoult en train d’expliquer : « Putaing, je te jure, une sardine grande comme ça, elle a bouché le port de Marseille »

  • Il a vesqui, il a queté.

    Le rappeur Moha La Squale interpellé et placé en garde à vue à Paris
    https://www.bfmtv.com/police-justice/le-rappeur-moha-la-squale-interpelle-et-place-en-garde-a-vue-a-paris_AD-20200

    Moha La Squale a été placé en garde à vue vendredi dans le XVIIIe arrondissement de Paris pour refus d’obtempérer, violence sur agent de la force publique et rébellion.
    Le rappeur Mohamed Bellahmed, dit Moha la Squale, a été placé en garde à vue vendredi dans le XVIIIe arrondissement de Paris après un contrôle routier, pour refus d’obtempérer, violence sur agent de la force publique et rébellion, a-t-on appris de source policière.

    C’est lors d’un contrôle routier dans le XVIIIe arrondissement, dans le nord de Paris, que les policiers se sont aperçus que la personne qu’ils contrôlaient faisait l’objet d’un mandat d’arrêt pour refus d’obtempérer, selon cette source policière.

    Vidéos de l’interpellation

    Cette personne a toutefois réussi à prendre la fuite à pied avant d’être rattrapée et « difficilement menottée », alors que l’amie qui l’accompagnait et filmait la scène a tenté d’agripper le bras d’un policier, selon cette même source [qui l’a elle-aussi mise en GAV pour violence etc...].

    La scène commence classiquement par un « délit de fuite » qualifié ici de #refus_d'obtempérer, inclus dans un kit aux délits assortis de #rébellion et #violence_sur_agent_de_la_force_publique

    Des vues mises en scène de la vie d’un tout autre #chez_soi, au tiécar : Bienvenue à la Banane, quartier des Amandiers, Paris 20ème
    https://www.youtube.com/watch?v=96h97kNEgXM

    C’était pas triste, c’était la street, c’était La Squale sur Rue Duris
    C’était pas triste, c’était la street, c’était La Squale sur Rue Duris

    Bienvenue à la Banane, ici ça tire, ça t’pète ton crâne
    Ici ça vend d’la came, ici tout petit j’étais armé
    T’as même des grands qui d’viennent camés
    C’est pas l’vingt heures, gros c’est réel
    C’est bien le XXème, c’est bien la haine
    C’est bien la Squale tah la Banane
    Chacal on s’est p’t-être croisé, j’me faisais courser, j’étais chargé
    La Squale aime détailler, El Diablo charge la bonbonne
    Midi minuit ça charbonne, ça m’fait l’remake de mon époque
    Remake de mon époque où l’petit Rambo vendait d’la drogue
    J’étais tout petit, j’vendais du shit, c’était pas triste, c’était la street
    C’était la Squale sur rue Duris, La Squale, l’amour du risque
    La BAC passe, gros c’est risqué, tu viens d’saigner, tu t’sens pisté
    Mais tu saignes le terrain, la rue la vraie et ses gagne-pains
    Des Noirs, des Blancs, des Sarrasins, connard m’sers pas la main
    Bendero Bendero, dis-leur ma gueule qu’on a les crocs
    Dis-leur que l’affaire est salée, sah ma gueule on veut croquer
    Pourquoi ça serait pas notre tour, notre tour ma gueule, d’quitter la tour ?
    Notre tour de quitter l’four, la juge cette pute elle fait la sourde
    Elle te foudroie pour très peu d’poudre
    Elle te foutra mon grand, au trou
    La Squale lui il s’en fout, c’qu’il veut ma gueule, gros c’est des sous
    J’habite Paname, j’suis d’la Banane oui j’viens d’un coin où on t’a banane
    Oui j’viens d’un coin pas très banal, la rue la vraie, chacal c’est sale
    Les petits t’arrachent, tu deviens tout pâle
    Go fast en i, ma gueule tu craques
    24/24 y’a de la patate, sept jours sur sept y’a du poulet
    Le four il est grillé, nous on s’en fout on veut manger
    Je t’ai dit bienvenue à la Banane, la rue la vraie, gros ça fait mal
    C’est pas marrant gros c’est fanant, c’est bien réel c’est pas l’Parrain
    C’est pas un film, fais pas l’malin, tu m’fais marrer à parler d’armes
    La Squale vient d’la Banane, j’t’ai dit ma gueule, j’viens d’la Banane

    Ma gueule bienvenue à la Banane
    Ici ça vend d’la came, ici ça tire, ça t’pète ton crâne
    C’était pas triste, c’était la street
    C’était La Squale sur Rue Duris, La Squale, l’amour du risque
    Ma gueule bienvenue à la Banane
    Ici ça vend d’la came, ici ça tire, ça t’pète ton crâne
    C’était pas triste, c’était la street
    C’était La Squale sur Rue Duris, La Squale, l’amour du risque

    J’ai dit bienvenue à La Banane
    La Squale magane
    Ouais bienvenue à La Banane, j’ai dit bienvenue à La Banane
    Ici tout petit, j’vendais d’la came

    #police

    • « un homme malheureux fait le malheur », Paris fougue avec roue arrière, "Justice pour Théo", béquilles et grappes de mômes, sur la #vidéo de #Moha_la_Squale signalée plus haut.

      Pourquoi
      https://www.youtube.com/watch?v=-DtBhpDBNDo

      Pourquoi ce serait pas nous gros, pourquoi ce serait pas nous ?
      Moi et ma mère, une villa au bord d’la mer
      Pourquoi ce serait pas nous gros, pourquoi ce serait pas nous ?
      Un teh et une salope, j’ai dit un teh et une salope
      Pourquoi ce serait pas nous gros, pourquoi ce serait pas nous ?
      Moi et ma mère, une villa au bord d’la mer
      Pourquoi ce serait pas nous, gros ?
      Pourquoi ce serait pas nous qui siroteraient au bord d’la mer ?
      Un teh et une salope et j’décolle de la terre
      Non je n’déconne pas, dans la lère-ga, c’était pas ça
      Nous on voulait s’sapper quitte à s’faire tabasser
      Quand j’repense à mon passé, gros j’ai failli y passer
      Mon avenir il s’est tracé depuis qu’papa il s’est cassé
      Les condés, le placard, le terrain et la bagarre
      Le soir j’ai traîné tard, j’étais pas un froussard
      C’est pas un hasard si yemma avait le cafard
      Rarement elle avait l’sourire et devant les keufs j’devais courir
      J’voulais pas qu’elle pleure, c’est un bonhomme, elle a pas peur
      J’me rappelle à six heures, derrière son dos j’me cachais
      Est ce que tu m’entends ? c’est mon calmant
      J’me sentais si bien qu’j’avais plus besoin d’paniquer
      Jusqu’au bout elle met l’paquet, même quand son fils est menotté
      Elle est sérieuse, elle t’a serré, elle t’serre dans ses bras
      T’as quitté la maison, elle au card-pla elle te quitte pas
      C’est bien la seule qui te quitte pas, la seule qui t’envoie des mandats
      Celle qui lave toujours tes pe-sa, elle t’a mis ton premier pansement
      Son amour c’est pas du vent, pour elle j’peux t’éventrer
      Neuf mois elle m’a porté, dans ses bras elle me bordait
      J’serai toujours son bébé, toujours là en cas d’pépin
      Pour moi elle donne ses reins, je te parle de ma reine
      J’lui ai fait d’la peine, maman je t’aime
      J’suis désolé, inconscient j’étais
      La rue m’a tiré mais t’as jamais lâché
      Lâche j’ai été en lâchant la maison
      Les shmits, la ke-skun, le douze, le pe-pom
      Ça pompe, ça tire, un T-Max, on s’tire
      Et ça y est c’est reparti, on repart sur une story
      Le baveux, les ennuis, et toi tu m’fais marrer
      Tu balances du pe-ra, fais pas le fou, on sait qui t’es
      J’ai visser dans l’Marais et j’y vois rien d’marrant
      J’suis paro et franc mais c’est pas une franchise
      Gros j’t’affranchis, vrai est mon récit
      Pendant qu’tu récitais, à la cité j’me faisais lever
      Et pendant que tu faisais l’kéké, à quatorze ans Samson tombait
      Un mental de béton, on a pas peur d’tourner en rond
      Une grosse pile d’euros, j’t’ai dit une grosse pile d’euros
      On veut une grosse pile d’euros, j’t’ai dit une grosse pile d’euros
      Pourquoi ce serait pas nous gros, pourquoi ce serait pas nous ?
      Moi et ma mère, une villa au bord d’la mer
      Ouais, pourquoi ce serait pas nous gros, pourquoi ce serait pas nous ?
      Un teh et une salope, un teh et une salope
      Un teh, une salope, un cocktail dès l’réveil
      Un teh, une salope, un cocktail dès l’réveil
      Pourquoi ce serait pas nous gros, pourquoi ce serait pas nous ?
      Pourquoi ce serait pas nous gros, pourquoi ce serait pas nous ?
      Pourquoi ce serait pas nous gros, pourquoi ce serait pas nous ?
      Moi et ma mère, une villa au bord d’la mer
      J’ai dit moi et ma mère, une villa au bord d’la mer
      Ouais, moi et ma mère, une villa au bord d’la mer
      Pourquoi ce serait pas nous gros, pourquoi ce serait pas nous ?
      Pourquoi ce serait pas nous gros, pourquoi ce serait pas nous ?
      Moi et ma mère, une villa au bord d’la mer
      Moi et ma mère, une villa au bord d’la mer
      Pourquoi ce serait pas nous gros, pourquoi ce serait pas nous ? (Sale !)
      Sale !
      Ça le fait
      Wallah, ça va, le fait
      Sale, La Squale
      Pourquoi ça serait pas nous ?
      Moi et ma mère

  • Statement from the Chief Investigators of the Randomised Evaluation of COVid-19 thERapY (RECOVERY) Trial on dexamethasone, 16 June 2020
    Low-cost dexamethasone reduces death by up to one third in hospitalised patients with severe respiratory complications of COVID-19
    https://www.recoverytrial.net/files/recovery_dexamethasone_statement_160620_final.pdf

    A total of 2104 patients were randomised to receive dexamethasone 6 mg once per day (either by mouth or by intravenous injection) for ten days and were compared with 4321 patients randomised to usual care alone. Among the patients who received usual care alone, 28-day mortality was highest in those who required ventilation (41%), intermediate in those patients who required oxygen only (25%), and lowest among those who did not require any respiratory intervention (13%).

    Dexamethasone reduced deaths by one-third in ventilated patients (rate ratio 0.65 [95% confidence interval 0.48 to 0.88]; p=0.0003) and by one fifth in other patients receiving oxygen only (0.80 [0.67 to 0.96]; p=0.0021). There was no benefit among those patients who did not require respiratory support (1.22 [0.86 to 1.75; p=0.14).
    Based on these results, 1 death would be prevented by treatment of around 8 ventilated patients or around 25 patients requiring oxygen alone.

  • Chine : 57 nouveaux cas de Covid-19, record journalier depuis avril
    #Covid-19#migrant#migration#Chine#santé#cluster
    Le ministère chinois de la Santé a précisé que sur les 57 nouveaux cas, 36 d’entre eux sont des infections locales enregistrées dans la capitale chinoise. Deux autres cas locaux ont été rapportés dans la province du Liaoning (nord-est). Des responsables provinciaux ont déclaré que ces personnes avaient été en contact avec les nouveaux patients enregistrés dans la capitale.
    Le reste des cas confirmés annoncés ce dimanche sont le fait de personnes revenues en Chine depuis l’étranger, selon le ministère de la Santé.

    https://www.bfmtv.com/international/chine-57-nouveaux-cas-de-covid-19-record-journalier-depuis-avril-1933032.html

  • Brèves de presse sur Twitter : « 🔴🇲🇫INFO - Pour tenter de calmer la colère des #policiers, le min. de l’Intérieur Christophe #Castaner envisage d’autoriser la pratique de la clé d’étranglement respiratoire. C’est-à-dire qd le policier appuie son bras sur la trachée de l’interpellé. (BFM) » / Twitter
    https://twitter.com/Brevesdepresse/status/1271172014867447809

    Christophe Castaner envisage de revenir en partie sur l’interdiction de la clé d’étranglement
    https://www.bfmtv.com/police-justice/christophe-castaner-envisage-de-revenir-en-partie-sur-l-interdiction-de-la-cl

    ... il n’est pas question pour le ministre de parler de rétropédalage. La clé d’étranglement respiratoire prendra sûrement une autre #appellation, telle que la prise par le cou ou par derrière. Toute la #subtilité tiendra dans la terminologie choisie par le ministère lors de l’annonce.

    #sans_vergogne #France

  • Tourcoing : le Grand Mix n’accueillera pas de concerts avant septembre
    https://www.bfmtv.com/mediaplayer/video/tourcoing-le-grand-mix-n-accueillera-pas-de-concerts-avant-septembre-1252666.

    Tourcoing : le Grand Mix n’accueillera pas de concerts avant septembre
    Avec une jauge d’accueil de spectateurs divisée par douze en raison des normes sanitaires à respecter, Le Grand Mix ne pourrait accueillir que 50 personnes si la salle décidait de rouvrir. Il faudra donc attendre septembre pouvoir un spectacle. 

    BFMTV, 1ère chaine d’information en continu de France, vous propose toute l’info en temps réel avec 18h d’antenne live par jour et plus de 1000 duplex par mois. Retrouvez BFMTV sur le canal 15 de la TNT et sur BFMTV.com.

  • Des milliers de policiers s’échangent des messages racistes sur un groupe Facebook | StreetPress
    https://www.streetpress.com/sujet/1591288577-milliers-policiers-echangent-messages-racistes-groupe-facebo

    Dans un groupe Facebook privé, réservé aux forces de l’ordre et qui compte plus de 8.000 membres, des policiers surtout et quelques gendarmes postent de nombreux montages, messages et commentaires racistes et sexistes.

    Le montage se veut satirique, il fait surtout l’apologie de morts violentes mettant en cause des policiers. Chacun des symboles grossièrement collés sur les visages des 4 porteurs de cercueils ghanéens est une allusion lourde de sens. Le panneau « danger haute tension » pour la mort de Zyed et Bouna en 2005. Un poteau, pour le décès de Sabri à Argenteuil le 17 mai dernier. Une portière d’un véhicule de police en référence à la jambe écrasée d’un homme de 30 ans à Villeneuve-la-Garenne pendant le confinement. Et enfin un train, comme celui qui a enlevé la vie à Kémyl, 18 ans, à Montigny-lès-Cormeilles le 27 mai. Le montage – titré « le karma » – a été diffusé sur Facebook par un fonctionnaire de police parisien et approuvé par plus de 200 membres des forces de l’ordre.


    Ce célèbre mème a été détourné pour se moquer de la mort de quatre personnes. / Crédits : DR

    Sur le réseau social, un groupe Facebook privé, baptisé « TN Rabiot Police Officiel » réunit plus de 8.000 personnes. Des policiers principalement (ou se présentant comme tels), et quelques gendarmes et membres de familles de fonctionnaires. Pour intégrer le groupe, il faut indiquer aux administrateurs sa promotion à l’école de police ou de gendarmerie, son matricule et rédiger quelques phrases en jargon de « la boîte ». Un filtre qui semble efficace : StreetPress a vérifié plusieurs dizaines de profils pris au hasard. Tous ceux dont nous avons pu confirmer l’identité sont bien membres des forces de l’ordre. À l’abri des regards indiscrets, les fonctionnaires se lâchent : dans des posts ou en commentaires, on peut lire des centaines de message racistes, sexistes ou homophobes et des appels au meurtre.

    « TN Rabiot Police Officiel » a été créé le 8 décembre 2015. Il se présente comme un groupe « d’informations et de débats sur la sécurité publique et la réalité du travail et des missions des forces de l’ordre. » . Il est administré par Tony W., policier et Isabelle B., civile et présidente du Collectif Libre et Indépendant de la Police (Clip). Un collectif fondé à Lyon en 2012 par des « policiers en colère » après la mise en examen d’un fonctionnaire pour avoir tué d’une balle dans le dos Amine Bentounsi, rapporte Rue89Lyon, qui a essaimé dans d’autres départements.

    [exemples divers]
    Contacté par StreetPress, le ministère de l’Intérieur n’a pas répondu à nos questions.

    Elle est où la boite à gros mots promise par Castagneur ?
    Article mal fagoté, mais des captures d’écran. Ils ont vu peu de gendarmes dans ce groupe FB, mais ne se demandent pas pourquoi. Les gendarmes n’ont pas de syndicats fachos pour les défendre en toute circonstances. Le devoir de réserve est y est plus strict et plus contrôlé. Ça n’empêche pas de collectionner des armes personnelles (comme nombre de policiers), de voter RN, etc.
    De rares récits de démissions montrent que le poids des effets de milieux, de corps est très fort. Le racisme est une condition d’appartenance à laquelle il est difficile de déroger.

    #police #gendarmerie #policiers #gendarmes #racisme #racistes #Amine_Bentounsi #les_tueurs_à_la_langue_de_fiel

  • DOCUMENT RMC - La mort d’Adama Traoré causée par « un syndrome asphyxique par plaquage ventral », affirme une nouvelle expertise médicale
    02/06/2020 à 18h26
    https://rmc.bfmtv.com/emission/la-mort-d-adama-traore-causee-par-un-syndrome-asphyxique-par-plaquage-ven

    (...) Cette nouvelle expertise médicale, la quatrième, demandée par la famille du jeune homme, que RMC a pu consulter ce mardi, conclut que « le plaquage ventral a entraîné la ’mise en position corporelle entravant l’échange normal de gaz et avec l’impossibilité de se libérer de cette position ».

    Selon le professeur de médecine d’un hôpital parisien, qui a réalisé cette expertise, « aucune autre cause de décès n’est identifiée, l’expertise est donc en faveur du décès faisant suite à un syndrome asphyxique par plaquage ventral ». Il ajoute : « Adama Traoré avait des antécédents médicaux, mais ceux-ci ne constituent pas une maladie évolutive (...) Il n’est pas démontré que ces pathologies ont contribué à causer le décès d’Adama Traoré ».

    « Les conclusions de ce rapport sont très claires : le décès d’Adama Traoré résulte du plaquage ventral exercé par les trois gendarmes », explique à RMC Me Yassine Bouzrou, avocat de la famille Traoré. (...)

    #violences_policières #Adama_Traoré

    • Affaire Adama Traoré : une nouvelle expertise dénoncée par la famille
      Le rapport remis aux juges ajoute au brouillard déjà épais qui entoure les circonstances de la mort du jeune homme. Les trois médecins concluent que son décès est lié à un état de santé préexistant. La famille, elle, déplore que ce rapport n’évoque pas les circonstances de l’interpellation d’Adama.

      Par Elsa Vigoureux
      Publié le 29 mai 2020 à 21h44
      https://www.nouvelobs.com/justice/20200529.OBS29512/affaire-adama-traore-une-nouvelle-expertise-denoncee-par-la-famille.html

      Si les trois médecins commis par l’autorité judiciaire reconnaissent n’avoir pas trouvé de « pathologie évidente expliquant cet œdème », il est surprenant de constater que leur rapport ne fait jamais mention ni de l’interpellation, ni des conditions de l’arrestation d’Adama Traoré. Les gendarmes avaient pourtant eux-mêmes expliqué avoir maintenu le jeune homme au sol le 19 juillet 2016, et avoué qu’il avait « pris le poids » de leurs « trois corps » réunis.

      Les experts balaient ces circonstances, considérant que la dyspnée qui a conduit Adama Traoré dans un état d’asphyxie fatal est antérieure à cette scène décrite par les forces de l’ordre. Le décès d’Adama Traoré n’a selon eux rien à voir avec l’intervention des gendarmes. Ce serait l’association « d’une sarcoïdose pulmonaire, d’une cardiopathie hypertrophique et d’un trait drépanocytaire » qui auraient « probablement » contribué à la mort d’Adama Traoré, « dans un contexte de stress intense et d’effort physique, sous concentration élevée de tétrahydrocannabinol », principe actif du cannabis.

  • Oh: « 80% des écoles accueillent 22% des écoliers français».

    https://www.bfmtv.com/societe/deconfinement-une-reouverture-des-etablissements-scolaires-en-demi-teinte-192

    Actuellement, plus de 80% des écoles ont été rouvertes. Mais elles n’accueillent que 22% des écoliers français.

    Principe de Pareto
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Principe_de_Pareto

    Le principe de Pareto, aussi appelé loi de Pareto, principe des 80-20 ou encore loi des 80-20, est un phénomène empirique constaté dans certains domaines : environ 80 % des effets sont le produit de 20 % des causes.

  • 30 000 cadavres encore frais, et il faut déjà subir toutes ces petites merdes et leurs plans de carrière de mes deux ?

    Avec ou sans Philippe ? En affichant ses ambitions, Darmanin lance la course du remaniement
    https://www.bfmtv.com/politique/en-affichant-ses-ambitions-pour-matignon-darmanin-accredite-l-hypothese-d-un-

    En déclarant vouloir « peser davantage » pour l’avenir du pays dans le Journal du dimanche paru ce jour, Gérald Darmanin n’a pas caché ses ambitions politiques. « Oui, c’est une mise à disposition », nous confirme son entourage. Un appel du pied comme l’histoire politique française en connaît d’innombrables, mais qui donne quelques indices de taille sur la prochaine séquence à venir pour le quinquennat d’Emmanuel Macron, au sortir d’élections municipales coupées par trois mois et demi d’une crise sanitaire et économique inédite.

    En s’imaginant à un poste plus important - et pourquoi pas à la tête du gouvernement - celui qui vient d’être officiellement réélu maire de Tourcoing accrédite à sa façon l’hypothèse d’un remaniement proche. Nombreux sont ceux à se positionner secrètement sur la ligne de départ, quand bien même personne ne sait quand le coup d’envoi sera donné.

  • Lancet : une enquête douteuse menée par des auteurs liés aux labos US
    https://yetiblog.org/archives/25063

    Ca vient de sortir et c’est tellement martelé sur les médias mainstream français que tu sens monter la boule puante de la manipulation et la fake news à plein nez : l’enquête menée par quatre auteurs sur les méfaits (supposés) de l’hydroxychloroquine et publiée dans le magazine scientifique anglais Lancet.

    – Les quatre auteurs de l’enquête sont tous liés directement ou financés par les grands labos US, parmi lesquels Gilead, à commencer par le premier de ces auteurs, Mandeep R. Mehra [photo d’en tête].
    – L’enquête portant sur 96.032 patients dans 671 hôpitaux a été menée avec une telle précipitation et des conclusions si rapidement établies par une équipe si restreinte que pas un seul médecin ne peut croire en son sérieux.
    – Pire encore, en entrant dans les détails de l’enquête, on s’aperçoit que l’hydroxychloroquine a été exclusivement testée sur 6.221 patients déjà parvenus à un stade avancé de la maladie, le CONTRAIRE de ce que prescrit le Dr Raoult !
    – Enfin, aucune indication n’est indiquée sur les sources de financement d’une aussi vaste étude (coût estimé à 50 millions d’euros au bas mot).

    • Le Yéti reprend fidèlement les arguments de la vidéo de Mme V. Guérin qu’il inclut dans son billet. Ils sont faibles, voire très faibles avec même une erreur grossière de lecture de l’article :
      • elle fait comme s’il s’agissait d’une recherche clinique, ce qu’elle n’est pas plus que les productions du Pr Raoult, il s’agit de l’analyse des compte-rendus hospitaliers, et donc, non, personne ne prétend que les 4 auteurs ont examinés les 96000 patients sur les 5 continents
      • le coût de 50 millions d’euros avancé au flan (j’imagine qu’elle l’obtient en multipliant une estimation du coût par patient (d’une étude clinique) par le nombre de patients total) est grotesque ; on a essentiellement une étude fondée sur des traitements de données collectées administrativement dans les hôpitaux
      • elle insiste sur le fait que le critère d’inclusion des patients est le diagnostic hospitalier dont le résultat est connu 2 jours après l’admission (délai médian, avec un intervalle interquartile de 1 à 4 jours) sous-entendant que le traitement est tardif par rapport à la manifestation des symptômes, nécessairement antérieurs à l’hospitalisation. L’objectif est clairement de défendre l’usage précoce (voire curatif) de CQ et HCQ
      • quant à l’argument sur le caractère plus avancé des 6221 patients sous HCQ+macrolide, c’est un contresens absolu : la ventilation mécanique est un résultat observé, pas une situation initiale : les chiffres cités 7,7% et 20% sont clairement dans la partie Outcomes du tableau 2 (à la ligne Mechanical ventilation)

      Ce dernier point est totalement monstrueux !

    • Le dernier point est invraisemblable. Voilà le tableau de l’étude :
      https://www.thelancet.com/action/showFullTableHTML?isHtml=true&tableId=tbl2&pii=S0140-6736%2820%2931180-6

      La partie sur « Mechanical ventilation » est bien dans le paragraphe « outcomes », c’est-à-dire justement le sujet de l’étude : qu’est-ce qui arrive aux patients selon le traitement qui leur est administré. Juste en dessous, dans le même bloc du tableau, il y a la ligne « Mortalité », ce qui est très troublant, parce qu’on voit bien qu’ils sont choisi de soigner 24% de morts à l’HCQ+macrolide, et seulement 9% de morts dans le groupe témoin. :-))

      Du coup, outre l’aspect monstrueux de l’erreur, il est assez marrant de constater que ce qui indigne cette personne, c’est le résultat lui-même de l’étude : les gens traités CQ/HCQ s’en sortent beaucoup moins bien que les gens non traités avec ces produits, et c’est justement la raison pour laquelle cette étude fait du brit.

      Elle pourrait tout aussi bien dire : « cette étude démontre que les gens traités CQ/HCQ ont beaucoup plus de chances de mourir que les autres, ça prouve bien que cette étude est biaisée ». Au moins ce serait clair.

    • La contre-offensive avait commencé sur touiteur avec Corinne Reverbel :
      https://twitter.com/corinnereverbel/status/1263882016937967621

      Et déjà on avait un énorme contresens, qui avait illico était repris partout :

      Traduction « Le groupe de base de ceux qui n’ont pas survécu était également beaucoup plus malade avec ~ 50% de produits en plus. Modèle sans risques proportionnels de Cox »

      sur la base de cette image :

      Qui est une copie d’écran surlignée du tableau :
      https://www.thelancet.com/action/showFullTableHTML?isHtml=true&tableId=tbl2&pii=S0140-6736%2820%2931180-6

      Ils ont donc commencé par comparer « les gens qui s’en sont sorti » et « les gens qui sont morts » à la fin de l’étude, en les qualifiant de « healthier » et « sicker » en début d’étude…

      Pourtant c’est expliqué très clairement dans l’étude :

      Demographic variables and comorbidities were compared among survivors and non-survivors (table 1). Non-survivors were older, more likely to be obese, more likely to be men, more likely to be black or Hispanic, and to have diabetes, hyperlipidaemia, coronary artery disease, congestive heart failure, and a history of arrhythmias. Non-survivors were also more likely to have COPD and to have reported current smoking.

      On donne dans le grandiose à ce niveau.

    • Pour la gourmandise de l’argument, V. Guérin ci-dessus :

      …quatre auteurs signataires, pour une logistique multilingue, parce que quand vous incluez des dossiers de patients dans un très grand nombre de pays, vous imaginez bien que c’est un petit peu surprenant déjà c’qui’ss’passe…

      Because nobody speaks english…

    • La critique de l’étude est en effet remarquablement résumée par Florian Cova :-D

      Pour la remarque « logistique », même pas besoin de causer l’anglais. Elle continue à (faire semblant de ?) croire qu’il s’agit d’une étude clinique alors que ce sont des données administratives, càd produites par le fonctionnement administratif et médical des hôpitaux, la particularité étant qu’elles sont versées dans une base de données unique (le registry) ce qui en facilite l’utilisation rapide

      C’est même pour ça que le registry a été conçu, manip qui, certainement a coûté assez cher, collecte, standardisation du codage, etc. Mais dont l’emploi en l’espèce justifie à lui seul l’intérêt de la démarche.

    • D’un côté, Raoult le gaulois, étude avec 24 cas. De l’autre, plusieurs milliers de cas. Mais nan.

      J’attendais justement de voir comment l’étude du Lancet allait rebondir. Et... contrairement à ce que dit Le Yéti, je trouve qu’elle ne fait pas beaucoup de bruits dans le mainstream. Mais qu’elle en fait beaucoup chez les paranos.

    • Oui, c’est noté par Florian Zores :
      https://twitter.com/fzores/status/1264206348482424835

      Donc les mêmes qui s’extasiaient sur des études de 10p patients par groupes mal ficelées quand elles n’étaient pas totalement bidonnées, trouvent qu’une étude de cohorte de presque 100.000 patients est très criticable.

      Ce à quoi quelqu’un a fait remarquer que, de manière très pratique, Raoult a déjà répondu :
      https://www.marianne.net/societe/la-chloroquine-guerit-le-covid-19-didier-raoult-l-infectiologue-qui-aurait

      Concernant les bémols émis quant à la méthodologie de ses récents essais cliniques : « C’est contre-intuitif, mais plus l’échantillon d’un test clinique est faible, plus ses résultats sont significatifs. Les différences dans un échantillon de vingt personnes peuvent être plus significatives que dans un échantillon de 10.000 personnes. Si on a besoin d’un tel échantillonnage, il y a des risques qu’on se trompe. Avec 10.000 personnes, quand les différences sont faibles, parfois, elles n’existent pas. »

      Et c’est donc très exactement un des arguments à la con qui surgit aujourd’hui. (Sans que personne ne soit capable d’expliquer en quoi ce serait vrai – à part « c’est contre-intuitif donc c’est vrai ».)

    • Ouh la vache !
      j’avais raté ce charabia pseudo-statistique. Mais bon sang (et je suis poli) comment peut-on encore donner une demie once de crédit à quelqu’un qui sort un tel ramassis de bullshit et surtout, pourquoi lui ouvre-t-on ses colonnes pour héberger ça ou lui tend-on un micro ?

      Je décroche. J’ai passé toute ma carrière à croire qu’on pouvait diffuser un peu d’approche statistique à des gens ayant peu ou pas de culture mathématique. Pour voir qu’un #expert_que_le_monde_nous_envie a la capacité, en une fois, d’exterminer au napalm les quelques lueurs qui auraient pu s’éveiller ici ou là. Et qu’on lui passe la pommade.

      Et on file des fonds publics à l’IHU et l’institut va recruter des doctorants (dans quelle bateau vont-ils se mettre ?)

      #monde_de_merde

    • Sinon, je répète ce que j’ai déjà écrit, parce que ça ressort encore dans ce flux avec les 4 intervenants cités dans le présent flux : il faudrait vraiment s’interroger sur le rôle des médecins dans la diffusion de foutaises sur les interwebz.

    • Dans mon entourage, un médecin français à La Réunion habitué à prescrire de la chloroquine défend Raoult becs et ongles... J’ai essayé de le contredire avec les éléments d’O. Fillod mais...

      Quant au fait que Raoult est encore invité dans les médias mainstream, là encore on peut se plaindre de l’extrême droite conspi mais quand on leur donne à bouffer comme ça.

      Hydroxychloroquine : l’ancien ministre de la Santé #Philippe_Douste-Blazy explique pourquoi il remet en cause l’étude de The Lancet
      https://www.bfmtv.com/mediaplayer/video/hydrxychloroquine-l-ancien-ministre-de-la-sante-philippe-douste-blazy-expliqu

      L’ancien ministre de la Santé Philippe Douste-Blazy, invité de BFMTV ce samedi, a expliqué pourquoi il remet en cause l’étude de The Lancet concernant l’hydroxychloroquine. « Si vous donnez de l’hydroxychloroquine à des gens qui vont mourir, c’est sûr qu’ils vont mourir », a-t-il déclaré.

    • Je sens que ça va encore être un grand moment de journalisme…

      http://www.leparisien.fr/societe/coronavirus-la-reprise-des-ceremonies-religieuses-officiellement-autorise

      17h47. INFORMATION LE PARISIEN. Raoult s’expliquera mardi sur LCI. Alors qu’une vaste étude internationale juge inefficace voire même dangereux pour le malade dans certains cas, le traitement à la chloroquine prôné par le Pr Raoult, celui ci a choisi de répondre sur LCI. Invité sur la chaîne info ce mardi, il répondra aux questions de David Pujadas à 18h dans son émission « 24 H Pujadas », sur le canal 26, une interview que la chaîne annonce comme « exclusive ».

    • Ah, la nouvelle ligne défense commence à apparaître plus clairement : c’est parce qu’il faut administrer HCQ+machin uniquement sur des gens en bonne santé. Sinon dès que les gens sont malades, faut pas traiter avec le cocktail Raoult. Or l’étude fais des stats sur des gens à l’hôpital, donc déjà malades.

      Il reste à stabiliser les discours, qui hésitent encore entre « c’est bidonné » et « ça confirme ce que dit Raoult », sur la base de ce même argumentaire.

    • Typique des médias : #également_d'un_côté_également_de_l'autre

      – d’un côté, l’étude solidement étayée, reconnaissant ses limites (ce n’est pas un essai clinique) et le doute scientifique
      – de l’autre, une étude bâclée, assez ouvertement bidouillée, non concluante dont les auteurs piétinent les principes méthodologiques (et le revendiquent) mais affirment qu’ils ont trouvé le remède
      Qui croire ? la question reste posée (par le JDD)…

      dans la newsletter du JDD aujourd’hui
      (l’objet du message est le même que le titre ci-dessous)

      Fin de partie pour la chloroquine ?
      […]
      La fin du débat ? Cette étude signe-t-elle la fin de la polémique concernant l’hydroxychloroquine ? Rien n’est moins sûr, car le protocole défendu par Didier Raoult n’est pas le même que celui retenu dans l’étude du Lancet. En effet, ses défenseurs le martèlent : l’infectiologue prône l’utilisation de l’hydroxychloroquine en association avec l’azithromycine dès l’apparition des premiers symptômes, et pas seulement pour les formes graves. Les auteurs de l’étude du Lancet eux-mêmes se gardent de conclure à un lien de cause à effet et appellent à une confirmation « urgente » via des essais cliniques randomisés, où les patients et leur traitement sont tirés au sort.

    • « Une étude bâclée », tu es encore bien bon : tout ce merdier n’est pas parti d’une étude, mais d’une vidéo Youtube du 25 février, « Fin de partie ! », « l’infection respiratoire la plus facile à traiter de toutes » :
      https://www.youtube.com/watch?v=8L6ehRif-v8

      À l’époque : 500mg de Chloroquine par jour pendant 10 jours, pas d’azithromycine, « une amélioration spectaculaire, et c’est recommandé pour tous les cas cliniquement positifs d’infection au coronavirus chinois » (pas de notion de prophylaxie). Et pas d’étude du tout, juste « et ça vient de sortir, les Chinois… ». Et depuis les préconisations de l’IHU changent à chaque fois qu’une étude contredit leurs déclarations tonitruantes.

    • Ce qu’on remarque avec cette étude et ce qui est assez flippant par ailleurs, c’est que l’élixir du Dr Raoult a été assez massivement utilisé dans le monde. Encore plus flippant : on n’a vu aucune chute spectaculaire du nombre de morts ou de malades dans aucun pays alors que l’utilisation du remède est donc assez massive, rien que ça devrait convaincre n’importe qui que ça ne semble pas marcher des masses. Mais non, ça réclame encore des études, ça réclame d’utiliser le traitement autrement voire de le distribuer à la population entière.
      J’ai peu d’espoirs mais j’espère que certains responsables (dont le premier à Marseille) auront à répondre de tout cela un jour avec quelques conséquences fâcheuses pour eux.
      Bon, quand je vois qu’il va pouvoir faire le guignol face à Pujadas, sans aucune contradiction, c’est mal barré...

    • INTERVIEW EXCLUSIVE : Mandeep Mehra, l’hydroxychloroquine pas efficace pour des patients hospitalisés mais...
      http://www.francesoir.fr/opinions-entretiens-societe-sante/interview-exclusive-mandeep-mehra-lhydroxychloroquine-pas-efficace

      FS : Pouvez-vous déduire de votre étude qu’il n’y aurait pas eu de différence dans les résultats si les patients avaient été dépistés plus tôt ou traités plus rapidement ?

      MM : En fait, nous avons enrôlé des patients qui ont été traités dans les 48 heures après qu’un hôpital ait confirmé le diagnostic du Covid 19. Il s’agissait donc de patients traités relativement tôt. De plus nous avons exclu un certain nombre de patients qui étaient dépistés ou traités tardivement. Par exemple les patients qui avaient été traités avec le médicament observé et qui étaient en assistance respiratoire ont été exclus de l’étude.

      L’ensemble des patients représente une population assez homogène et pour être tout à fait honnête avec vous, nous avons appliqué tous les principes de recherche scientifique pour conduire une étude qui se rapproche le plus d’un essai clinique randomisé. 

      Mais il serait encore très peu scientifique de ma part d’affirmer qu’il s’agit d’une étude clinique randomisée car ce ne l’est pas. Et nous ne saurons jamais si nous avons manqué certains facteurs ou effets.

      Les analyses effectuées sont ajustées pour plus de 35 facteurs différents. Dans l’annexe de l’étude, nous expliquons que nous avons effectué des analyses très sophistiquées où nous avons simulé la randomisation à l’aide d’une technique statistique qui simule un échantillonnage aléatoire. Cela permet de sélectionner les patients un à un pour qu’ils correspondent aux facteurs d’inclusions ou d’exclusion et d’échantillonnage. Cela a été fait pour chacun des médicaments. Aucune différence significative n’a pu être observée dans chacune de ces analyses sophistiquées.

      Nous sommes donc assez convaincus qu’en raison de la grande taille de l’échantillon issu de six continents et ce même s’il pouvait subsister des biais importants, que les résultats étaient fiables, Une autre manière de voir les choses, si on omet un instant la nature toxique de l’hydroxychloroquine et que l’on se pose la question : y a-t-il des avantages à ce traitement ? Nous avons conclu au moins qu’il n’y a pas d’avantages à faire usage de ce médicament dans la situation observée.

      On pourra soutenir que ces patients sont plus malades ou peut-être le signal de toxicité n’est pas bon, mais à la fin, même s’il n’y a pas de mal, et il n’y a aucun avantage alors pourquoi utiliseriez-vous ce traitement ?

    • Un autre expert de poids, Jean-Dominique Michel, MSc anthropologie médicale et expert en santé publique, l’affirme :

      Ce qui est sûr, c’est que l’étude du Lancet est de la très très mauvaise science.

      Il reprend les arguments du collectif « Covid laissons les médecins prescrire », c-à-d la Dre V. Guérin. Je ne prends que le plus gros.

      Hydroxychloroquine : The Lancet dans de sales draps… - Anthropo-logiques
      http://jdmichel.blog.tdg.ch/archive/2020/05/24/hydroxychloroquine-the-lancet-dans-de-sales-draps-306637.html

      […]
      Bad Bad Science

      […]
      6. Des groupes non comparables : ex groupe HCQ* + macrolide plus grave avec 20% de ventilation mécanique versus 7,7% des patients du groupe « dit témoin », idem sur paramètre sao2 ˂ 94
      Alors qu’il est écrit « No significant between-group differences were found among baseline characteristics or comorbidities. »

      « Foot note » du tableau 2 surprenante : « Age and BMI are continuous variables.
      The 95% cis have not been adjusted for multiple testing and should not be used to infer definitive effects. »

      Quant à la surprise de la note de pied de page – je suppose qu’il s’agit de la deuxième phrase, la première ne prêtant guère à discussion – il s’agit pourtant d’un grand classique de ce type d’étude, la correction pour comparaisons multiples.

      En effet, supposons que l’on teste 100 paramètres n’ayant pas d’influence sur le résultat en utilisant un intervalle de confiance à 95%, alors, on aura autour de 5 tests qui trouveront tout de même une influence. Les 95% de confiance invoqués ne fonctionnent que pour une comparaison isolée. Ce que disent les auteurs, c’est qu’ils n’ont pas procédé à cette correction, pour laquelle d’ailleurs diverses méthodes sont envisageables.

      La note n’est d’ailleurs pas une note du tableau 2 dans lequel ne figurent aucun intervalle de confiance, mais de la figure 2 où les IC sont représentés par des barres d’erreur.
      Même ça, ils ne sont pas capables de le lire ou de le rapporter correctement.

    • Bon, votre Jean-Dominique Michel, MSc anthropologie médicale et expert en santé publique, n’est pas médecin.
      Moi aussi demain je peux me dire thérapeute et experte en santé publique, voire formatrice en coiffure, rien à voir avec un diplôme médical.

    • Douste Bla-Bla recentre (13:10 - 15:00)
      https://www.youtube.com/watch?v=mVBr4zcwsi8

      • il faut du recul, il faut une étude clinique
      • la relance du présentateur : les deux groupes ne sont pas comparables, reprise discrète des propos d’hier de D.-B., est discrètement évacuée
      • la thématique de repli, bien dégagée : il faut un traitement précoce, et sa reformulation…
      • l’étude nous apprend ce qu’on sait déjà : la chloroquine ne marche pas,… quand on est déjà arrivé à l’hôpital
      • il y a eu moins de morts à l’IHU qu’ailleurs (au passage, le taux de mortalité qu’il cite (2,5%) est quand même 5 fois plus élevé que celui avancé par le Pr Raoult dans la vidéo ci-dessus - à 0:35, 0,5% mais c’est uniquement dans le groupe traité par HCQ+AZT, mais c’est vrai il y a des fous qui ont refusé ce traitement)

    • La premier « étude » présentée comme telle par l’IHU :
      https://www.mediterranee-infection.com/wp-content/uploads/2020/03/Hydroxychloroquine_final_DOI_IJAA.pdf

      Hospitalized patients with confirmed COVID-19 were included in this study if they fulfilled two primary criteria: i) age >12 years; ii) PCR documented SARS-CoV-2 carriage in nasopharyngeal sample at admission whatever their clinical status.

      Tellement « whatever their clinical status » qu’ils avaient éliminé des individus des résultats du groupe HCQ au motif qu’ils étaient morts ou transférés aux urgences.

      Et pourtant cette étude prétendait déjà prouver l’efficacité de HCQ. Maintenant les mêmes t’expliquent que si tu fais ça (traiter des patients à un stade avancé de la maladie), tu es certain d’aggraver leur situation.

      À ce moment ils se demandent pourquoi certains ne répondent pas bien au traitement HCQ, et à aucun moment ne suggère que c’est parce qu’il ne faut utiliser HCQ qu’en prophylaxie :

      The cause of failure for hydroxychloroquine treatment should be investigated by testing the isolated SARS-CoV-2 strains of the non-respondents and analyzing their genome, and by analyzing the host factors that may be associated with the metabolism of hydroxychloroquine. The existence of hydroxychloroquine failure in two patients (mother and son) is more suggestive of the last mechanism of resistance.

      Et donc de la responsabilité à recommander un traitement qui, en pratique, a tué des gens :

      We therefore recommend that COVID-19 patients be treated with hydroxychloroquine and azithromycin to cure their infection and to limit the transmission of the virus to other people in order to curb the spread of COVID-19 in the world.

      Aucune mention de prophylaxie, ni de ne pas traiter les gens une fois qu’ils sont déjà arrivés à l’hôpital.

    • Très amusant : leur ligne de défense utilise deux arguments qui se contredisent…

      – d’un côté, ce qui prouverait l’efficacité de HCQ, c’est que le taux de mortalité à l’IHU de Marseille serait beaucoup plus faible que dans les autres hôpitaux ;

      – dans le même temps, l’étude de Lancet « ne prouve rien », parce qu’elle repose sur 600 hôpitaux dans le monde, alors qu’on sait bien que si les gens arrivent dans les hôpitaux, c’est qu’ils sont bien malades et donc le traitement avec HCQ arrive trop tard. Alors qu’à l’IHU, on traite les gens bien plus tôt, donc en bien meilleure santé.

      Et donc, ils le disent eux-mêmes : Marseille traite des gens en bonne santé, les autres hôpitaux des gens déjà bien malades, et c’est ce qui invaliderait l’étude de Lancet. Ce qui du coup rend parfaitement ridicule leur premier argument selon lequel les statistiques sont meilleures à Marseille.

      Évidemment si tu fais des statistiques sur des gens en bonne santé, et les autres des statistiques sur des gens malades, tu vas obtenir de bien meilleurs résultats… (cet aspect était déjà ressorti avec leur soi-disant étude sur 1000 cas en avril, avec des patients jeunes et en bonne santé, et donc ils obtenaient des résultats proches de ce qu’on a « dans la nature » quand on teste systématiquement toute la population d’un village par exemple).

    • Arrêtez-moi si je dis une connerie mais le fond de commerce de Raoult, c’est de faire hospitaliser à l’IHU de la Timone des patients en bonne santé, de leur administrer la potion magique « plaquénil » + antiviral et de constater qu’après ce traitement, ils sont toujours en bonne santé ? Enfin, qu’il n’ont pas été atteint par le Covid-19 ? C’est ce qu’a dû retenir le gros bouseux texan qui sert accessoirement de président aux États-Unis d’Amérique, je suppose.

    • Biais de confirmation

      Je connais personnellement le Yéti et je suis très effondrée par son acharnement, même si je vois très bien les mécanismes psy à l’œuvre dans son déni de réalité  : c’est très difficile de renoncer à une conviction que tu as dû défendre jusqu’à en faire un système de tri du réel. J’ai tenté d’argumenter sur le simple fait que la médecine n’est pas du tout quelque chose de figé et de gravé dans le marbre et que le préalable à son exercice devrait être une profonde humilité.

      Mais bon, la médecine patriarcale est ici exposée dans toute sa splendeur, avec ses arguments d’autorité, sa domination endémique et sa profonde incapacité à se remettre en question.

      L’affaire Raoult est le symptôme du mal qui ronge particulièrement le système de soins français.

    • C’est toujours navrant de constater à quel point point certaines personnes que nous connaissons bien (ou que l’on croyait bien connaître) et que nous apprécions peuvent se laisser aussi facilement berner. Je subis moi-même une propagande pénible à propos de ce sinistre infectiologue et de sa potion magique et j’ai beau proposer des séances de debriefing, rien à faire : quand ça veut pas, ça veut pas... Ceci dit, il n’y a qu’à lancer son moteur de recherche avec les mots clés « Raoult » + « druide », pour obtenir des résultats édifiants qui trahissent bien la « disruption » que nous sommes forcé·es de subir à tous les niveaux de nos modes de vie.
      Nous vivons une société où l’apparence prévaut sur la compétence et ce soucis constant de soigner son image fait que la plupart s’en remet à la première icône placée opportunément en tête de gondole par les éditocrates et leurs plumitifs du grand bazar médiatique. Dans l’affolement, l’opinion entre en transe à la vue du premier mage venu, et adhère sans vergogne au récit d’un grand feuilleton solutionniste (le même que pour la crise climatique), lequel, par ses rebondissement en cascades, entretient savamment un suspens anxiogène imprégné de théories du complot. Toute cette alchimie communicante et manipulatrice fait que la plupart abandonne toute velléité de raison pour adhérer aux thèses de ceux qui proposeront la sortie de crise la plus rapide.

      Après, on en vient fatalement à se demander comment on arrivera à faire un tant soit peu société dans ce « monde d’après » que j’entrevois aussi mal foutu que celui d’avant. C’est mal barré (à mon humble avis).

    • Texte précédent totalement débile, puisque n’importe quel médicament quel qu’il soit n’est pas positif en soi, et n’est pas dangereux en soi, mais ABSOLUMENT TOUJOURS : pour pour telle utilisation précise.

      « La chloroquine est positive » est donc une phrase qui n’a strictement aucun sens, et pareil pour la dangerosité.

      En revanche pour le virus en cours, il est maintenant quasi prouvé voire prouvé, qu’elle n’a pas d’utilité du tout, et qu’en plus elle met plus les gens en danger que sans. Et c’est bien propre à cette maladie précise (notamment, ça a été dit depuis un bail maintenant : parce que les doses pour que ça fasse réellement effet seraient d’en prendre des tonnes, et que c’est justement une molécule dangereuse quand on en prend beaucoup, ce qui est connu depuis toujours).

    • Department of Error
      https://marlin-prod.literatumonline.com/pb-assets/Lancet/pdfs/S0140673620312496.pdf

      Mehra MR, Desai SS, Ruschitzka F, Patel AN. Hydroxychloroquine or chloroquine with or without a macrolide for treatment of COVID-19: a multinational registry analysis. Lancet 2020; published online May 22.
      https://doi.org/10.1016/S0140-6736(20)31180-6

      In this Article, in the first paragraph of the Results section, the numbers of participants from Asia and Australia should have been 8101 (8·4%) and 63 (0·1%), respectively. One hospital self-designated as belonging to the Australasia continental designation should have been assigned to the Asian continental designation. The appendix has also been corrected.

      An incorrect appendix table S3 was included, originally derived from a propensity score matched and weighted table developed during a preliminary analysis. The unadjusted raw summary data are now included. There have been no changes to the findings of the paper. These corrections have been made to the online version as of May 29, 2020, and will be made to the printed version.

  • Coronavirus et maladie de Kawasaki : un enfant de 9 ans meurt à Marseille
    https://www.bfmtv.com/sante/un-enfant-de-9-ans-meurt-de-la-maladie-de-kawasaki-a-marseille-1914293.html

    Ce jeudi, Santé publique France a annoncé qu’un garçon âgé de 9 ans était mort après avoir présenté de tels symptômes : l’enfant avait été traité à Marseille, précise La Provence. Il s’agit du premier décès en France depuis le début de l’épidémie.

    Dans la cité phocéenne, où seuls trois cas annuels sont recensés en temps normal, ce sont cinq enfants qui ont été admis à l’hôpital de la Timone depuis le début de la pandémie de coronavirus pour cette pathologie qui provoque une inflammation des parois des vaisseaux sanguins. A l’échelle nationale, ce chiffre explose à 125 cas depuis le 1er mars : parmi eux, 52% étaient atteints du Covid-19.

  • Coronavirus : la Corée du Sud recourt aux données des opérateurs pour retrouver les clients de boîtes de nuit
    https://www.bfmtv.com/tech/coronavirus-la-coree-du-sud-recourt-aux-donnees-des-operateurs-pour-retrouver

    Une dizaine de milliers de personnes ayant visité un quartier de Séoul connu pour ses boîtes de nuit ont reçu un SMS du gouvernement coréen. Tous ont été invités à se faire dépister le plus rapidement possible, dans la crainte d’une contamination au SRAS-CoV-2. Pour endiguer l’épidémie de coronavirus, la Corée du Sud cible les oiseaux de nuit. Le gouvernement coréen a fait appel aux trois principaux opérateurs télécom du pays pour retrouver les personnes s’étant rendues dans le quartier d’Itaewon, à Séoul, (...)

    #smartphone #GPS #géolocalisation #FAI #métadonnées #BigData #COVID-19 #LGBT #santé (...)

    ##santé ##surveillance