Caitlin Johnstone – Rogue Journalist

https://caitlinjohnstone.com

  • Oh God It’s Going To Get SO Much Worse – Caitlin Johnstone

    Rightists have spent the last couple of days freaking out and invoking Orwell’s 1984 in response to something their political enemies are doing in America, and for once it’s for a pretty good reason. The Department of Homeland Security has secretly set up a “Disinformation Governance Board“, only informing the public about its plans for the institution after it had already been established.

    https://caitlinjohnstone.com/2022/04/30/oh-god-its-going-to-get-so-much-worse


    #médias

  • Que sommes-nous prêts à sacrifier pour aider les États-Unis à gagner une guerre de propagande contre Poutine ?
    https://caitlinjohnstone.com/2022/04/16/how-much-are-we-prepared-to-sacrifice-to-help-the-us-win-a-propaga

    Il y a une question très importante que nous devons tous nous poser à ce stade de l’histoire, et cette question est la suivante : que sommes-nous prêts, en tant que société, à sacrifier pour que le gouvernement américain puisse gagner une guerre de propagande contre Vladimir Poutine ?

    Laissez-moi vous expliquer.
    Un aspect très peu discuté de la dernière escalade de censure par la Silicon Valley, qui a commencé au début de la guerre en Ukraine, est le fait qu’il s’agit d’un niveau de censure sans précédent. Bien qu’elle puisse ressembler à toutes les autres vagues de purges sur les médias sociaux et aux nouvelles catégories de contenus interdits que nous connaissons depuis que la doctrine dominante, après l’élection américaine de 2016, est que les plateformes technologiques doivent réglementer strictement les discours en ligne, les justifications qui en découlent ont pris une déviation drastique par rapport aux modèles établis.


    Ce qui distingue cette nouvelle escalade de censure de ses prédécesseurs, c’est que cette fois personne ne prétend qu’elle est faite dans l’intérêt du peuple. Avec la censure des racistes, l’argument était qu’ils incitaient aux crimes haineux et au harcèlement racial. Avec la censure d’Alex Jones et de QAnon, l’argument était qu’ils incitaient à la violence. Quant à la censure des sceptiques du Covid, l’argument était qu’ils promouvaient une désinformation qui pouvait être mortelle. Même avec la censure de l’histoire de l’ordinateur portable de Hunter Biden, on a fait valoir qu’il était nécessaire de protéger l’intégrité des élections contre une désinformation d’origine potentiellement étrangère.

    Avec la censure relative à la guerre en Ukraine, il n’y a aucun d’argument pour prétendre qu’elle est faite pour aider le peuple. Rien ne prouve que le fait de laisser les gens dire des choses fausses sur cette guerre tue des Ukrainiens, des Américains ou qui que ce soit d’autre. Il n’y a aucune raison de penser que la contestation des allégations de crimes de guerre russes portera atteinte aux processus démocratiques américains. Le seul argument restant est « Nous ne pouvons pas laisser les gens dire des choses fausses sur une guerre, n’est-ce pas ? ».

    Plus d’escalade dans la censure en ligne
    « YouTube a supprimé des vidéos contestant le discours du gouvernement américain sur les crimes de guerre russes à Bucha. https://t.co/M7zupF8AMa
    Caitlin Johnstone (@caitoz) 15 avril 2022

    Demandez à un libéral au cerveau correctement lavé pourquoi il soutient la censure de quelqu’un qui conteste les récits américains sur les crimes de guerre russes à Bucha ou à Marioupol et il vous répondra probablement quelque chose comme « Eh bien, c’est de la désinformation ! » ou « Parce que c’est de la propagande ! » ou « Combien Poutine vous paie-t-il ? » . Mais ce qu’ils ne seront pas capables de faire, c’est d’articuler exactement quel préjudice spécifique est causé par un tel discours de la même manière qu’ils pouvaient défendre la censure des sceptiques du Covid ou des factions responsables de l’émeute de l’année dernière dans le bâtiment du Capitole [en référence aux partisans de Trump ayant pénétré au Capitole pour contester le résultat des élections présidentielles étasuniennes, NdT]

    Le seul argument que vous obtiendrez, si vous insistez vraiment sur la question, est que les États-Unis sont engagés dans une guerre de propagande contre la Russie et qu’il est dans l’intérêt de notre société que nos institutions médiatiques aident les États-Unis à gagner cette guerre de propagande. Une guerre froide est menée entre deux puissances nucléaires parce que la guerre chaude risquerait d’anéantir les deux nations, ce qui ne laisse d’autres formes de guerre que la guerre psychologique. Rien ne permet de dire que cette nouvelle escalade de censure sauvera des vies ou protégera des élections, mais il est possible de dire qu’elle peut contribuer à faciliter les programmes de guerre froide à long terme des États-Unis.

    Mais qu’est-ce que cela signifie exactement ? Cela signifie que si nous acceptons cet argument, nous consentons sciemment à une situation où tous les principaux médias, sites web et applications que les gens consultent pour s’informer sur le monde sont orientés non pas pour nous dire des choses vraies sur la réalité, mais pour battre Vladimir Poutine dans cette étrange guerre psychologique. Cela signifie qu’il faut abandonner toute ambition d’être une civilisation fondée sur la vérité et guidée par les faits, et accepter au contraire de devenir une civilisation fondée sur la propagande et visant à s’assurer que nous pensons tous des choses qui nuisent aux intérêts stratégiques à long terme de Moscou.

    Et c’est absolument effrayant que cette décision ait déjà été prise pour nous, sans aucune discussion publique pour savoir si oui ou non c’est le genre de société dans laquelle nous voulons vivre. Ils sont passés directement de « Nous censurons les discours pour vous protéger de la violence et des virus » à « Nous censurons les discours pour aider notre gouvernement à mener une guerre de l’information contre un adversaire étranger ». Et ce, sans la moindre hésitation.

    Ceux qui fabriquent le consentement de la population ont contribué à ouvrir la voie à cette transition en douceur avec leurs appels incessants et continus à toujours plus de censure, et depuis des années, nous voyons des signes qu’ils considèrent comme leur devoir de contribuer à faciliter une guerre de l’information contre la Russie.

    En 2018, nous avons vu un journaliste de la BBC réprimander un ancien haut fonctionnaire de la marine britannique pour avoir émis l’hypothèse que la prétendue attaque aux armes chimiques à Douma, en Syrie, était un faux-drapeau, une affirmation dont nous avons maintenant des montagnes de preuves qu’elle est probablement vraie grâce aux lanceurs d’alerte de l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques. La raison invoquée par la journaliste pour justifier son objection à ces commentaires est que « nous sommes dans une guerre de l’information contre la Russie » .

    « Étant donné que nous sommes dans une guerre de l’information avec la Russie sur tant de fronts, ne pensez-vous pas qu’il est peut-être déconseillé d’affirmer cela si publiquement étant donné votre position et votre profil ? Ne risquez-vous pas de brouiller les pistes ? » a demandé Annita McVeigh, de la BBC, à l’amiral Alan West après ses commentaires.

    Vous savez que vous avez des problèmes lorsque le militaire essaie de faire le travail du journaliste en posant des questions et en demandant des comptes au pouvoir… et que le journaliste essaie de l’en empêcher. « https://t.co/DVxR3JQ6S2
    Caitlin Johnstone (@caitoz) 18 avril 2018

    Nous avons vu une indication similaire dans les médias de masse quelques semaines plus tard, lors d’une interview de l’ancienne candidate du Parti vert, Jill Stein, qui a été admonestée par Chris Cuomo de CNN pour avoir souligné le fait totalement incontestable que les États-Unis sont un contrevenant extrêmement flagrant en matière d’ingérence dans les élections étrangères.

    « Vous savez, ce serait à la Russie de faire valoir cela, pas à un point de vue américain » , a déclaré Cuomo en réponse aux remarques tout à fait exactes de Stein. « Bien sûr, il y a de l’hypocrisie en jeu, beaucoup de grands acteurs étatiques différents font beaucoup de choses qu’ils ne veulent peut-être pas que les gens sachent. Mais laissons la Russie dire que les États-Unis nous ont fait ça, et voici comment ils l’ont fait, donc c’est fair-play. »

    Ce qui revient à dire : « Oubliez ce qui est factuellement vrai. Ne dites pas de choses vraies qui pourraient aider les intérêts russes. C’est le travail de la Russie. Notre travail ici sur CNN est de dire des choses qui nuisent aux intérêts russes. »

    On peut retracer la généralisation de l’idée que c’est le travail des médias occidentaux de manipuler l’information dans l’intérêt du public, plutôt que de simplement dire la vérité, à la victoire présidentielle de Donald Trump en 2016. Dans ce qui était sans doute le moment politique le plus important aux États-Unis depuis le 11 septembre et ses conséquences, ceux qui fabriquent le consentement ont décidé que l’élection de Trump n’était pas due à l’échec de la politique du statu quo, mais un échec du contrôle de l’information.

    En octobre 2020, pendant le scandale des ordinateurs portables de Hunter Biden, Stephen L Miller, du Spectator, a décrit comment le consensus s’est formé au sein de la presse grand public depuis la défaite de Clinton en 2016, selon lequel il était de leur devoir moral de cacher au public des faits qui pourraient conduire à la réélection de Trump.

    « Depuis presque quatre ans maintenant, les journalistes ont fait honte à leurs collègues et à eux-mêmes sur ce que j’appellerai le dilemme ‘mais ses emails’ », écrit Miller. « Ceux qui ont rendu compte consciencieusement de l’enquête fédérale inopportune sur le serveur privé d’Hillary Clinton et la divulgation d’informations classifiées ont été exclus et écartés de la table des journalistes cool. Le fait de se concentrer autant sur ce qui était, à l’époque, un scandale considérable, a été considéré par de nombreux médias comme une gaffe. Ils pensent que leurs amis et collègues ont contribué à placer Trump à la Maison Blanche en se concentrant sur le scandale de Clinton, alors qu’ils auraient dû mettre en avant les faiblesses de Trump. C’est une erreur qu’aucun journaliste ne veut répéter ».

    Une fois que les « journalistes » ont accepté que leur travail le plus important n’est pas de dire la vérité mais d’empêcher les gens d’avoir de mauvaises pensées sur le statu quo politique, il était inévitable qu’ils commencent à encourager avec enthousiasme une plus grande censure d’Internet. Ils considèrent que c’est leur devoir, et c’est pourquoi les principaux partisans de la censure en ligne sont maintenant des journalistes de médias grand public.

    Dénoncer Radio Sputnik. Une tâche intéressante pour un journaliste. https://t.co/JP8NNFxvI1
    Tim Shorrock (@TimothyS) 16 avril 2022

    Mais il ne devrait pas en être ainsi. Il n’y a aucune raison légitime pour que les mandataires de la Silicon Valley et du gouvernement le plus puissant de la planète censurent les gens qui ne sont pas d’accord avec ce gouvernement au sujet d’une guerre, et pourtant c’est exactement ce qui se passe, et de plus en plus. Nous devrions tous être alarmés par le fait qu’il devient de plus en plus acceptable de faire taire les gens, non pas parce qu’ils font circuler de la désinformation dangereuse, ni même parce qu’ils disent des choses qui sont fausses de quelque manière que ce soit, mais uniquement parce qu’ils disent des choses qui sapent la propagande de guerre américaine.

    Les gens devraient absolument être autorisés à dire des choses en désaccord avec l’empire le plus puissant de l’histoire à propos d’une guerre. Ils devraient même être autorisés à dire des choses effrontément fausses sur cette guerre, parce que sinon seuls les puissants seront autorisés à dire des choses effrontément fausses à son sujet.

    La liberté d’expression est importante, non pas parce qu’il est agréable de pouvoir dire ce que l’on veut, mais parce que la libre circulation des idées et des informations permet de contrôler les puissants. Elle donne aux gens la possibilité de demander des comptes aux puissants. C’est exactement pourquoi les puissants travaillent à l’éliminer.

    Nous devrions considérer comme un énorme, énorme problème le fait qu’une si grande partie du monde ait été regroupée sur ces plateformes d’expression monopolistiques géantes qui pratiquent une censure en parfait accord avec la structure de pouvoir la plus puissante du monde. C’est l’exact opposé de la mise en place d’un contrôle du pouvoir.

    Combien sommes-nous prêts, en tant que société, à abandonner pour que le gouvernement américain et ses alliés gagnent une guerre de propagande contre Poutine ? Sommes-nous prêts à nous engager à être une civilisation pour laquelle la considération première de toute donnée n’est pas de savoir si elle est vraie ou non, mais si elle contribue à saper la Russie ?

    C’est une conversation qui devrait déjà avoir lieu dans les cercles traditionnels depuis un certain temps maintenant, mais elle n’a même pas commencé. Commençons-la.

    Caitlin Johnstone 16 avril 2022

    #censure #convormisme #propagande #manipulation #médias #histoire #russie #syrie #ukraine #politique #journalisme #racisme #guerre #fake_news #facebook  #presse #silicon_valley #youtube #vérité officielle

    • Explications sur le rappel massif de chocolats provoqué par une bactérie en @israël
      Information sans rapport avec le post précédent

      Le plus grand rappel de produits de l’histoire d’Israël est en cours, car de nombreuses lignes fabriquées par son plus grand producteur de confiseries, Elite, sont soupçonnées de contenir des salmonelles.

      Au moins deux enfants et deux adultes auraient consulté un médecin pour suspicion d’intoxication aux salmonelles après le rappel de produits Strauss, la société mère d’Elite, a annoncé le rappel dimanche. Aucun cas n’a été signalé chez les personnes âgées, chez qui les conséquences graves des salmonelles sont plus probables que chez les autres, et peuvent même être mortelles.

      Le ministre de la Santé, Nitzan Horowitz, a déclaré mardi que l’incident ferait l’objet d’une enquête approfondie et que l’usine ne serait pas autorisée à reprendre ses activités avant d’avoir été entièrement désinfectée. « La chocolaterie d’Elite-Strauss ne reprendra pas sa production tant que nous n’aurons pas l’assurance qu’elle est en mesure de fabriquer des produits sains, sans danger pour les consommateurs », a déclaré M. Horowitz.

      Les produits soupçonnés d’être contaminés sont le chocolat, la crème glacée, le pudding et les biscuits. Comment une telle contamination peut-elle se produire ? Est-il certain que la consommation de chocolat contaminé rend malade ? Et quels peuvent être les effets de la salmonelle ? Le Times of Israel s’est entretenu avec le professeur Daniel Cohen de la School of Public Health de l’Université de Tel Aviv, expert en épidémiologie et en médecine préventive.

      lA SUITE https://fr.timesofisrael.com/explications-sur-le-rappel-massif-de-chocolats-provoque-par-une-ba

      #salmonelle #empoisonnement #industrie_alimentaire #confiseries #Elite-Strauss

    • Shufersal rappelle des biscuits qui contiendraient des fibres de nylon

      Cette annonce suit un autre rappel du groupe Strauss, dont certains produits auraient été contaminés par des salmonelles
      La chaîne de supermarchés Shufersal a fait savoir, dimanche, qu’elle rappelait des biscuits commercialisés sous sa propre marque en raison de soupçons sur la présence de fibre de nylon dans ses produits de boulangerie.

      La chaîne a expliqué craindre que les fibres ne soient accidentellement entrées dans les biscuits pendant le processus de production et elle a préféré rappeler les produits « par mesure de précaution ».

      Les produits en question sont les biscuits de type « petit beurre » (paquet de 500 grammes) et de type « petit beurre au chocolat » (paquet de 500 grammes), dont la date limite de consommation est comprise entre le 1er et le 23 octobre 2022.

      « Les produits présentant d’autres dates d’expiration sont parfaitement sains et ils peuvent être consommés sans inquiétude », a déclaré l’entreprise.

      Ce rappel survient après un autre rappel qui avait été lancé par le groupe Strauss, l’un des plus importants producteurs de produits alimentaires israéliens.

      Certains produits du géant alimentaire avaient été contaminés à la salmonelle. La première annonce a été faite lundi et d’autres ont été faites les jours suivants, demandant aux clients de ramener une large gamme de chocolats, gaufres, biscuits, glaces, chewing-gums et autres caramels.

      Ce rappel serait l’un des plus importants de toute l’Histoire d’Israël.

      L’usine que possède le groupe Strauss à Nof Hagalil serait à l’origine de cette contamination. Jeudi dernier, le directeur général du ministère de la Santé, Nachman Ash, a annoncé que l’usine fermerait pendant trois mois, le temps qu’une enquête soit menée et que les mesures nécessaires soient prises pour assurer la sécurité alimentaire des clients.

      Dans un rapport publié dimanche, le ministère de la Santé a critiqué Strauss pour une série d’omissions et de défaillances responsables, selon lui, de la contamination à la salmonelle dans l’usine.

      Selon le ministère de la Santé, sur 300 échantillons prélevés jusqu’à présent dans l’usine en question, une trentaine contenaient des traces de salmonelle.

      Le ministère a évoqué une série de problèmes, parmi lesquels des travaux qui sont actuellement en cours à l’usine et qui ont été entrepris sans réfléchir à leur impact sur la production, la présence de pigeons dans l’usine, susceptibles d’avoir joué un rôle dans cette contamination, l’absence d’un directeur chargé de s’assurer de la salubrité des aliments et des conditions de décongélation inadéquates pour les matières grasses utilisées dans la production de chocolat.

      Il a également noté que dimanche matin, 21 personnes en Israël avaient signalé des symptômes de salmonellose suite à la consommation de produits affectés. Le ministère a déclaré avoir pris les tests de 16 de ces personnes dans l’attente des résultats, dans les prochains jours. Il a également déclaré que seulement six de ces 21 personnes avaient nécessité un traitement médical pour leurs symptômes.

      Le ministère de la Santé a déclaré qu’il n’y avait aucun lien entre la contamination aux salmonelles à l’usine Strauss et une contamination similaire en Belgique affectant les œufs en chocolat Kinder.

      L’article gratuit : https://fr.timesofisrael.com/shufersal-rappelle-des-biscuits-qui-contiendraient-des-fibres-de-n

  • The Assange Case Invalidates US Criticisms Of Russia: Notes From The Edge Of The Narrative Matrix – Caitlin Johnstone

    f you’ve been following the news about Ukraine but still don’t understand that it’s the single most aggressively narrative managed and psyop-intensive war in human history, there is a 100 percent chance you believe false things about what’s happening there.

    https://caitlinjohnstone.com/2022/04/14/the-assange-case-invalidates-us-criticisms-of-russia-notes-from-th


    #censure #gafam #Assange #Wikileaks #psyops

  • #Ukraine Is A Sacrificial Pawn On The Imperial Chessboard – Caitlin Johnstone

    The war is not going well for Kyiv, and it would be unreasonable to expect that to change. As a vastly superior military force overwhelms the US client state, reality is in the process of crashing down hard in the face of western liberals who bought into the war propaganda that the brave, sexy comedian was leading an upset victory to kick Putin’s ass out of Ukraine.

    https://caitlinjohnstone.com/2022/03/06/ukraine-is-a-sacrificial-pawn-on-the-imperial-chessboard

  • Erm I Know You’re Busy But Nuclear War Is Getting Increasingly Likely – Caitlin Johnstone

    Half of Americans would now reportedly favor going to war against Russia in defense of Ukraine and a majority would now favor going to war with China in defense of Taiwan. These drastic spikes in opinion are not an accident; the consent has been forcefully manufactured by an aggressive propaganda campaign against those two nations. They are not manufacturing that consent for fun; they are doing it for a reason.

    https://caitlinjohnstone.com/2021/11/23/erm-i-know-youre-busy-but-nuclear-war-is-getting-increasingly-like

    #usa #nuke

  • All US Elections Are Fraudulent; Shut Up About Nicaragua – Caitlin Johnstone

    Western media are blaring headlines today about a rigged election, not in the United States or any of the other powerful nations allied with it whose elections are consistently fraudulent from top to bottom, but in the small Central American nation of Nicaragua.

    https://caitlinjohnstone.com/2021/11/09/all-us-elections-are-fraudulent-shut-up-about-nicaragua

    #Nicaragua #USA #médias

  • From Press Freedom To Prison Systems, Everything Assange Touches Gets Illuminated – Caitlin Johnstone

    The US appeal of a British court ruling on the Assange extradition case has concluded, and the judges will probably not have a decision ready until at least January—a full year after the extradition was denied by a lower court. Assange, despite being convicted of no crime, will have remained in Belmarsh Prison the entire time.

    https://caitlinjohnstone.com/2021/10/29/from-press-freedom-to-prison-systems-everything-assange-touches-ge


    #Assange

  • Oh Great They’re Putting Guns On Robodogs Now – Caitlin Johnstone

    So hey they’ve started mounting sniper rifles on robodogs, which is great news for anyone who was hoping they’d start mounting sniper rifles on robodogs.

    https://caitlinjohnstone.com/2021/10/12/oh-great-theyre-putting-guns-on-robodogs-now

    And we may be looking at a not-too-distant future in which unmanned weapons systems are sought out by wealthy civilians as well.

    #dystopie

  • The Oligarchic Empire Is Actually Simple And Easy To Understand – Caitlin Johnstone

    If you’re like me and spend entirely too much time on Political Twitter you may have recently observed a bunch of people saying you shouldn’t post your opinion about the Afghanistan situation unless you’re an expert who has studied the nation’s dynamics in depth. Like an empire invading a nation and murdering a bunch of people for decades is some super complicated and esoteric matter that you need a PhD to have an opinion about.

    https://caitlinjohnstone.com/2021/08/19/the-oligarchic-empire-is-actually-simple-and-easy-to-understand


    #USA

    • On trouve chez Václav Havel, dans L’angoisse de la liberté, 1992, p. 67 : « la mesure du respect envers les citoyens non-conformistes est toujours l’indicateur du respect envers l’opinion publique en tant que telle ».

  • DIY Cardboard Whistle Head
    https://www.nachdenkseiten.de/upload/pdf/190524-WH_Manual-V1.pdf

    Debunking All The Assange Smears – Caitlin Johnstone
    https://caitlinjohnstone.com/2019/04/20/debunking-all-the-assange-smears

    Have you ever noticed how whenever someone inconveniences the dominant western power structure, the entire political/media class rapidly becomes very, very interested in letting us know how evil and disgusting that person is? It’s true of the leader of every nation which refuses to allow itself to be absorbed into the blob of the US-centralized power alliance, it’s true of anti-establishment political candidates, and it’s true of WikiLeaks founder Julian Assange.

    Corrupt and unaccountable power uses its political and media influence to smear Assange because, as far as the interests of corrupt and unaccountable power are concerned, killing his reputation is as good as killing him. If everyone can be paced into viewing him with hatred and revulsion, they’ll be far less likely to take WikiLeaks publications seriously, and they’ll be far more likely to consent to Assange’s imprisonment, thereby establishing a precedent for the future prosecution of leak-publishing journalists around the world. Someone can be speaking 100 percent truth to you, but if you’re suspicious of him you won’t believe anything he’s saying. If they can manufacture that suspicion with total or near-total credence, then as far as our rulers are concerned it’s as good as putting a bullet in his head.

    Those of us who value truth and light need to fight this smear campaign in order to keep our fellow man from signing off on a major leap in the direction of Orwellian dystopia, and a big part of that means being able to argue against those smears and disinformation wherever they appear. Unfortunately I haven’t been able to find any kind of centralized source of information which comprehensively debunks all the smears in a thorough and engaging way, so with the help of hundreds of tips from my readers and social media followers I’m going to attempt to make one here. What follows is my attempt at creating a tool kit people can use to fight against Assange smears wherever they encounter them, by refuting the disinformation with truth and solid argumentation.

  • What Empire Loyalists Are Really Saying When They Bash Julian Assange – Caitlin Johnstone
    https://caitlinjohnstone.com/2018/11/02/what-empire-loyalists-are-really-saying-when-they-bash-julian-assa

    So when you see some political writer yukking it up about Julian Assange and kitty litter, what they are really saying is, “Hey! Look at me! You can count on me to advance whatever #narratives get passed down from on high! I’ll cheer on all the wars! I’ll play up the misdeeds of our great nation’s rivals and ignore the misdeeds of our allies! I’ll literally spit on Assange if you’ll give my career a boost!”

    They are saying, “I support everything the media-controlling oligarchs support, and I hate everything they hate. I will be a reliable mouthpiece of the ruling class regardless of who is elected in our fake elections to our fake official government. I will say all the right things. I will protect what you need protected. I will hide what you want hidden. I understand what you want me to do without your explicitly telling me to do it. I’ve got what you need. I have no principles. Look, I’m even joining in the dog pile against a political prisoner who can’t defend himself.”

    #opportunisme #MSM

  • Twelve Tips For Making Sense Of The World – Caitlin Johnstone
    https://caitlinjohnstone.com/2018/06/12/twelve-tips-for-making-sense-of-the-world

    In an environment that is saturated with mass media propaganda, it can be hard to figure out which way’s up, let alone get an accurate read on what’s going on in the world. Here are a few tips I’ve learned which have given me a lot of clarity in seeing through the haze of spin and confusion. Taken separately they don’t tell you a lot, but taken together they paint a very useful picture of the world and why it is the way it is.

    1. It’s always ultimately about acquiring power.

    [...]

    ... all of mankind’s irrational behavior can be explained by the basic human impulse to amass power and influence over one’s fellow humans, combined with the fact that sociopaths tend to rise to positions of power.

    [...]

    2. Money rewards sociopathy.

    The less empathy you have, the further you are willing to go, and the further up the ladder you can climb.

    3. Wealth kills empathy.

    4. Money is power.

    This is because the ability to use corporate lobbying and campaign donations effectively amounts to the legalized bribery of elected officials, which means that money translates directly into political power.

    5. This same ruling class controls the media.

    ... the first thing a new plutocrat does as soon as rising to a certain level of wealth is start buying up media influence, like Jeff Bezos did when he bought the Washington Post in 2013.

    6. People are always manipulating each other.

    Again, humans are social creatures, and we do what we can to increase our standing within our social circles.

    The big problem is when skillful manipulators find their way into positions of large-scale influence like government or media.

    7. Society is made of #narrative.

    Maintaining an awareness that there is always an unending battle to control the narrative and manipulate it to advance plutocratic interests is an essential part of understanding the world.

    8. The lines between nations are imaginary.

    Those lines drawn on the map between countries are pure narrative as well; they’re only as real as the collective public agrees to pretend they are. The ruling elites know this and exploit this. They don’t think in terms of nations and governments, they think in terms of individuals and groups of individuals.

    9. Powerful forces are naturally incentivized to collaborate with each other toward mutual interests.

    You can be a low-grade millionaire and still live like a relatively normal civilian, but once you start obtaining giant amounts of wealth control you need to start collaborating with existing power structures or they’ll snuff you out to prevent you from rocking their boat, because again, money equals power. This is why Jeff Bezos contracts with the CIA and sits on a Pentagon advisory board, and it’s why Facebook and Google collaborate extensively with government agencies; they never would have been allowed to grow to their size if they had not. Plutocratic dynasties which have been in place since long before Amazon, Facebook and Google figured this out many generations ago, and have agreed to push forward in a direction of mutual interest that doesn’t upset the status quo that their wealth is built upon.

    10. There is an immense amount of wealth that can be grabbed in the chaos of war and conflict.

    11. The neocons are always wrong.

    12. The push towards truth always starts with yourself.

    You can’t out-manipulate seasoned manipulators. The main error most people make when trying to deal with a sociopath is to try and manipulate them back. Don’t even try. They have years of experience on you because they literally have done nothing else. While you were laughing and crying and worrying and connecting and relating to people, they were working out how to play humans like Garry Kasparov worked out how to play chess. And when you have literal teams of sociopaths collaborating together to amass power, you my dear child, do not have a chance. Don’t play their game. You will lose.

    The only way to win this is to set your compass resolutely to “true.” Always be honest with yourself. Find all the different ways that you are manipulating others and see them and acknowledge them. Find your tribal allegiances and your desire to be right, and tip your hat to their existence. The more self-aware we are, the less levers we have to be manipulated by. If you are blindly partisan or loyal to a particular faction, that makes you gullible to propaganda because your wishful thinking and your desire to be right come into play. Get honest with yourself about who you are and what you want, and you will start to become an un-playable piece on the board.

    If we can’t beat these bastards with truth, we don’t deserve to win.