- l’arrivée des migrants nuit aux travailleurs allemands, - les frontières ouvertes augmentent le risque d’attentats, - l’argent de l’accueil des réfugiés aurait mieux profité aux Allemands précaires."

/1037628665331367936