Emilie (@thepeacefulriot) | Twitter

/thepeacefulriot

  • Ikea s’excuse après qu’un père et sa fille ont été placés en garde à vue pour avoir mal scanné des articles à la caisse 10 Octobre 2018
    https://www.francetvinfo.fr/economie/entreprises/ikea/un-pere-et-sa-fille-places-en-garde-a-vue-pour-avoir-mal-scanne-des-tup

    Une étudiante a raconté sur Twitter la situation dans laquelle elle et son père se sont retrouvés après ne pas avoir remarqué que des couvercles possédaient des #code-barres distincts des boîtes avec lesquels ils étaient vendus.


    De banales courses ont tourné à la véritable épreuve pour Emilie. Cette étudiante de 21 ans et son père ont été placés en garde à vue, lundi 1er octobre, après avoir effectué des achats dans un magasin Ikea à Strasbourg (Bas-Rhin), comme le raconte la jeune femme sur Twitter, mardi 9 octobre.

    Bon je vais raconter comment je suis allée en garde à vue à cause des tupperware d’IKEA https://twitter.com/thepeacefulriot/status/1049759711174774784/photo/1
    — Emilie (@thepeacefulriot) 9 octobre 2018
    (https://seenthis.net/messages/728156)

    Emilie et son père optent pour le passage en caisse automatique. Mais ils oublient de scanner les couvercles de boîtes, qui possèdent leurs propres code-barres. Ils sont alors interceptés par le vigile, s’excusent et proposent de payer ces articles. Mais l’employé chargé de la sécurité prévient alors le directeur du magasin, lequel accuse le père et sa fille d’avoir voulu voler les couvercles des bocaux.

    Trois heures de garde à vue
    Le ton monte entre les deux hommes. Le directeur n’en démords pas et appelle la police. Les agents arrivent sur place. Après s’être entretenu avec le directeur du magasin, une des policières s’adresse à Emilie : « On vous embarque pour vol à l’étalage organisé à plusieurs, on vient de mobiliser une deuxième brigade pour transporter votre père, vous vous venez avec moi ! »

    Père et fille sont emmenés au commissariat, où ils sont placés en garde à vue et pù ils se retrouvent en cellule. Interrogés l’un après l’autre par des agents qui n’ont pas participé à leur interpellation, ils sont finalement relâchés, poursuit Emilie dans son récit. Contactée par franceinfo, la direction de Ikea en France confirme les faits.
    . . . . .

  • Bon je vais raconter comment je suis allée en garde à vue à cause des tupperware d’IKEA Twitter - 10 Octobre 2018
    https://twitter.com/thepeacefulriot/status/1049759711174774784/photo/1

    Lundi dernier je suis allée au #Ikea avec mon père pour des tupp en verres qu’on avait vu en ligne, ils ont grave fonctionné du coup il en restait quelques uns en rayon, on en a donc prit 4 qui étaient fermés avec un couvercle (détail important pour la suite)-

    Donc on avait ça + des trucs de décos bref, on va en #caisse_minute et je bip les articles que je paye puis ceux de mon père dont les 4 tupp, en même temps on discute tranquille. On sort de la caisse minute et le vigile nous stop en disant qu’on a mal bipé les-

    Tupp donc on le laisse regarder et effectivement en fait il y avait un prix pour le couvercle et un autre pour le bocal, moi bien sûr j’ai pas capté donc je dis au vigile que c’est de ma faute j’ai pas fais gaffe on les a récupérer comme ça et on a pas vérifié-

    Mon père pareil il veut payer du coup les 4 bocaux, le mec dit pas de soucis ça arrive souvent même à moi venez à l’accueil je dois juste prévenir mon supérieur question de règlement (les problèmes arrivent mdr-

    Il prévient le directeur qui dit « bougez pas j’arrive » donc il descend à l’accueil, moi j’attends tranquille avec le caddie à coté. Le directeur (un suédois je pense) demande à mon père ce qu’il s’est passé donc il lui raconte il lui dit « oui encore dsl je veux payer »-

    Au final le directeur regarde mon père comme ça et il répond « ouais vous avez volé quoi »-

    Mon père il répond « bah non je vous dis on a pas fait attention c’est de notre faute c’est vrai mais on a pas voulu voler », le directeur continue en mode avouez que vous avez volé bande de voleur et je vois mon père qui commence à s’énerver-

    Je me dis sayez on est pas prêt de sortir (si j’avais su mdr) faut j’interviens ça va mieux passer. Donc je dis au mec « désolé c’est ma faute j’ai mal bipé les articles » IL ME RÉPOND QUOI ? « Donc c’est toi la voleuse !!! » Bref ça énerve encore plus mon père génial mdrr-

    Au final le directeur dit « ok bah vous admettez pas que vous avez volé je fais une déposition de vol » mon père dit bien sûr qu’il veut pas la signer et le mec lui répond « ok j’appelle la police ». Mon père là dit « ok appelez là je préfère leur parler à eux »-

    Donc on nous met dans une salle, le directeur appel la police, moi je suis là « ouais je voulais réviser ce soir moi » mon père qui répond « tu veux ils nous fassent quoi on a rien fait » (mdr j’étais naïve je l’ai cru)-

    La police arrive, c’était une femme avec ses étudiants, on est resté avec eux et pendant ce temps, la policière parlait avec le directeur, personne nous a rien demandé bref je me disais vivement je rentre tranquille et j’installe ma déco... ET LÀ-

    La policière elle vient nous voir elle dit quoi ?? « On vous embarque pour #vol à l’étalage organisé à plusieurs on vient de mobiliser une deuxième brigade pour transporter votre père, vous vous venez avec moi » moi je me dis génial c’est en train de partir en c et elle rajoute-

    « Si tu cours je te tase » donc je les suis jusqu’à la voiture, dans ma tête j’étais en pls et la cheffe disait comme quoi c’était très grave ce qu’on a fait etc... j’étais encore dans le dénis à ce moment là jme suis dis ya peut être erreur on a rien fait à par mal biper des tupp-

    Donc moi à ce stade je suis encore sereine, je fais le trajet jusqu’au commissariat, personne me parle, juste on me demande si j’ai bu bref on arrive et là c’est pas on nous lâche qu’on va être en garde à vue 24h ??? mon père il essaye d’expliquer à nouveau la situation-

    Il dit que demain il bosse, moi pareil personne nous écoute comme d’hab. Je commence à devenir blanche fluo, je leur redis qu’on a juste mal bipé des tupp et un des étudiants il hausse les épaules en mode « dsl » mais putain-

    Donc on descend moi je suis dans le mal complet je commence à avoir les larmes aux yeux, d’un côté mon père il me dit « mais c’est rien il vont vite capter qu’on a rien fait » de l’autre le policier il me fait « mais pourquoi t’es mal tu vas pas en prison »-

    "Tu avoir une brique et un gâteau demain à 7h, bon tu vas mal dormir je t’avoue mais tqt puis peut être on va prolonger à 48h de gav on nous explique qu’on va être dans des cellules séparées et ils nous emmènent au centre de la salle chacun notre tour, tout autour t’as ceux-

    qui sont en cellule qui crient et tapent contre la vitre non stop, donc l’un après l’autre on doit enlever nos lacets et tout ce qu’on a dans nos poches (heureusement j’ai pas pris de sac à main ce jour là) moi je dois enlever mon soutif devant tout le monde et j’étais en-

    jogging, comme on doit enlever les ficelles ou qu’on a et que celle de mon jogging ne s’enlevait pas bah on a du couper pour l’enlever mdr ils voulaient aussi enlever mes piercings aux oreilles à la pince, heureusement une policière leur a dit de mes laisser-

    Après cette étape on m’emmène dans la cellule, un truc minsucule avec pleins de pisse et de merde partout, j’étais clairement en train de me maudire d’avoir mal scanner des articles pendant ce temps ils ont changé les équipes donc celle qui nous a embarqué avait fini-

    Et par chance mon père avant de rentrer dans sa cellule il a dit au mec « ouais on a mal scanné des articles et on en est là » à ce moment là le mec, qui comprend pas, fait « hein quoi ? Vous êtes embarqué pour vol à l’étalage blabla » et il remonte l’info parce qu’il pige pas-

    Une autre femme dans le commissariat comprenait pas pourquoi on était là parce qu’on avait l’air de gens biens et elle a même appelé genre 2h après par la juge directement pour qu’on soit au plus vite libéré-

    Pendant ce temps j’ai mis 1h à pouvoir aller aux wc, j’ai du faire pipi en position squat équilibre, j’étais dans le mal mais bon je me suis dis « Emilie tranquille tu te reposes dans ta cellule et tu dors 8h au moins ». Je m’étais déjà faite à l’idée que j’étais une délinquante-

    Donc au final j’essaye de dormir mais à la place je pensais au casier judiciaire que j’allais avoir (pour des tupp je rappelle mdr). 1h après t’as la femme qui a appelé la juge qui vient me chercher, et me ramène dans son bureau-

    Elle me demande ce qui s’est passé je lui explique, elle est choquée elle comprend pas pourquoi on est là et elle m’explique qu’à ikea ils sont assez sévères et qu’ils sont tout le temps en train de les appeler. Elle me demande de relater les faits du coup-

    je dis que je me suis excusée et qu’on voulait payer, elle comprend pas car on lui avait dit qu’on avait vraiment voler et beaucoup de trucs. Ensuite elle me remet en cellule et 10 min après je dois faire la prise d’ADN (salive et mains entières) le mec grave sympa essayait-

    Essayait de me faire rire parce qu’il comprenait pas la situation et trouvait ça ridicule qu’on nous ai embarqué. Au final il me prend en photo avec la pancarte avec écrit mon nom prénom taille poids (1m56 pour 48kg ptdr ridicule la délinquante) j’étais comme ça sur les photos-

    On me remet en cellule le temps que mon père relate les faits puis on nous rend nos affaires, on signe le truc de fin de gav, on nous raccompagne à la sortie et voilà on a dû payer un uber pour retourner à ikea chercher la voiture et première phrase que mon père me dit-

    C’est « alors cette sortie père/fille t’en as pensé quoi ? »

    Morale de l’histoire : scannez bien vos articles et n’oubliez pas que vous pouvez aller en gav pour des tupp #mdr

    #violence #police