• Café vie privée : Apprendre à protéger ta vie privée et nos libertés sur Internet / Lille Moulins
    https://lille.demosphere.net/rv/7995

    Qu’est-ce que c’est ?
    L’internet, le web, les mails, les logiciels (libres), l’anonymat sur Internet, la sécurité informatique, les spams, les GAFAM…

    Tu ne t’y retrouves plus dans tout ce fatras, mais tu trouves tout ça inquiétant Tu veux être un peu plus anonyme sur le web, échapper autant que possible à la surveillance généralisée, un peu mieux comprendre le monde dans lequel on vit ?

    Pour avancer sur ces questions, des collectifs et associations du territoire organisent des « cafés vie privée » pour t’apprendre les bons réflexes pour protéger ta vie privée en ligne et tes données personnelles.

    On y aborde sereinement ces enjeux, sans jugement, dans la convivialité et avec pragmatisme. Quel que soit ton niveau tu peux venir. Il n’y a pas de programme ; viens avec tes questions, tes envies, tes craintes, on te filera un coup de main !

  • 29 juin : Atelier réparation d’ordi suivi d’une projection / Lille Wazemmes
    https://lille.demosphere.net/rv/7680

    Atelier réparation d’ordi suivi d’une projection
    Pour cet atelier, nous réparerons des ordis. Il nous faudra cette fois-ci les démonter : l’un parce qu’il surchauffe, l’autre pour apprendre à remplacer un écran LCD.
    Vous pouvez venir avec le votre si vous avez besoin d’identifier une panne, souhaitez effectuer vous-même une réparation (avec un peu d’assistance), ou souhaitez conseils.

    Vous pouvez écrire à ccl59 chez riseup.net pour questions.

    Sans rapport avec l’atelier hormis que cela se déroule dans le même lieu, à 18h, le cinématographe projettera des courts métrages d’animation sauce reblochon.

    Vous êtes les bienvenu·e·s, pour l’un, l’autre, ou les 2.

    Le tout est à prix libre.

    Lieu :Lille Wazemmes
    Centre Culturel Libertaire (CCL)
    4 rue de Colmar à Lille
    Metro Porte des Postes, prendre Rue des postes puis 2ème rue à droite à l’Eglise. le CCL est à coté de l’école Viala.
    03-20-42-82-72

    Source : https://lille.cybertaria.org/spip.php?article
    Source : message reçu le 25 juin 21h❞

  • Dans les Kiosques : La Brique 59 : L’ordre règne !

    Édito n°59 - Botus et mouche cousue : On vous dira tout !
    http://labrique.net/index.php/thematiques/editos/1059-edito-n-59-botus-et-mouche-cousue-on-vous-dira-tout
    Comme tout.e bon.ne petit.e journaliste, nous avons des références certaines. Le célèbre dessinateur belge Hergé, en bon petit soldat du monde libre (à peine colonialiste), décrivait déjà en 1930, dans Tintin au pays des Soviets, des scènes de violences policières et de l’arrogance militante ainsi que les mensonges d’État.

    Le monde des soviets étant aujourd’hui déchu, l’actuel ressemble étrangement à la bande dessinée. Coups de pied au cul, mépris du peuple, élections forcées, précarités permanentes, rien n’a changé. Ah si, un Macron qui dénonce sans sourciller les dérives d’un « capitalisme fou » devant l’Organisation Internationale du Travail en Suisse. A Lille, on apprécie « Le murmure culturel dans le vacarme marchand » d’Elnorpadcado, festival initié contre l’entreprise marketing Eldorado, cet amuse-gueule pour prédateurs financiers. 

    Si Tintin était encore parmi nous, il ne serait assurément pas dupe ! Il aurait acheté la Brique et se risquerait à aller en manif où pourtant la répression politique se poursuit : gardes à vue, intimidation, fichage. Nouvel us et coutume à Lille, les p’tites graines de reporter risquent leur gueules et leur matos face aux méchants soviets d’aujourd’hui. On pense à tous ces militants : Luttographie, Oculus social, Khayyam, le collectif Œil & mais aussi au taf de tous les Revol qui renseignent et documentent sur ce qu’il se passe dans la rue. On remarque un petit nouveau dont on apprécie la radicalité : l’Esquinte.info. L’ordre compte bien régner, et c’est celui de l’arbitraire. Celui où ni la presse, ni le syndicat, ni la justice ne passent. Un pouvoir qui nous met devant le fait accompli, comme au squat le 5 étoiles où l’expulsion a lieu... deux jours avant le jugement.

    Comptez pas sur nous pour devenir des RG ! Mais c’est forte de ses irréprochables références tintinophiles que La Brique vous a concocté ce nouveau numéro. Attention, vos yeux vont sans doute piquer - comme cet édito - car nous aussi, on a besoin de vacances, histoire de potasser un peu plus nos références. Sapristi !
    PS : On relance les courriers des lecteur.rices ! Envoyez nous vos réactions : billets doux, pimentés ou salés, on prend tout !

    Le collectif de La Brique

    & dont nous apprenons au moment de boucler, effaré.es, la garde à vue d’un des membres, Leo Ks. Il couvrait la grève des postiers du 92.

    SOMMAIRE :
    p.2 : Édito 
    p.3 : Calendrier estivale
    p.4 : Contraception : les dessous de la baise
    p.5 : La possibilité du fascisme
    p.6-7 : Criminaliser et réprimer : la lutte politique hors-la-loi
    p.8-9 : Milisphère, des péripéties
    p.10-11 : La chasse aux étranger.es
    p.12-13 : Roman-photo pour enfants
    p.14-15 : Loi Blanquer, l’école des esclaves
    p.16 : Action directe contre nikléaire
    p.17 : En marche sur les rotules
    p.18-19 : Panorama des unités lilloises en lutte
    p.20 : Portrait d’un Gilet Jaune
    p.21 : Format AG pour GJ
    p.22 : SNCF : un an après la pub
    p.23 : ACAB
    p.24 : Antispécisme, mythe ou réalité ?
    p.25 : Lionderie, mites ou autorité ?
    p.26 : Lumière IV
    p.27 : Des arts en bazar
    p.28 : Jeu, où est Macron ?

    #La_Brique #Lille

    • Ce Mardi 9 juillet 2019 à 18h au Parc du Belveder : Apéro Brique
      https://lille.demosphere.net/rv/6965
      Le collectif de rédacteur.rices et dessinateur.rices de la Brique vous invite à discuter du dernier numéro dans une soirée estivale festive, et politique.
      
Au programme :
      À partir de 18h : accueil

      Vers 19h : L’équipe de la rédac vous présentera les principaux sujets du numéro et vous proposera d’en débattre. La discussion est ouverte à tou.tes que vous ayez lu les articles ou non.
      Voici les trois principaux thèmes du numéro qui seront abordés :
      – Le fascisme en France
      – Les mobilisations du printemps dernier
      – Présentation des collectifs mobilisés que nous avons rencontré
      
En présence de quelques membres de ces collectifs.
      À partir de 21h : on continue de discuter autour d’un verre et en musique.
      Sur place : cantine végan à prix libre et une buvette avec et sans alcool.

  • 17 juin : Réunion mensuelle du CHATONS lillois (AMAP du numérique) / Lille Centre
    https://lille.demosphere.net/rv/6935

    Un CHATONS sur Lille ? Une AMAP du numérique !
    Vous connaissez certainement les services en ligne de l’association Framasoft, tous basés sur du Logiciel Libre, avec la promesse de respecter la vie privée des utilisateurs.

    Vous connaissez peut-être aussi l’initiative du Collectif des Hébergeurs Alternatifs, Transparents, Ouverts, Neutres et Solidaires (chatons.org) qui a pour but de décentraliser ces services au lieu de tout concentrer chez Framasoft.

    Vous savez peut-être qu’il n’y a pas encore d’hébergeur CHATONS dans le Nord… pour le moment !

    Quatre premières réunions ont permis de confirmer que nous étions nombreux à être motivés pour créer un hébergeur associatif local à Lille. À ces occasions nous avons défini ensemble les valeurs et motivations du projet, choisi le premier service à mettre en place, et entamé une organisation et des groupes de travail.

    La prochaine rencontre aura lieu lundi à venir, elle permettra aux différents groupes de travail de faire un retour sur leurs avancées, et nous voterons pour le nom à adopter.

  • 30 avril: Permanence associative Logiciel Libre / Lille Wazemmes
    https://lille.demosphere.net/rv/6847

    mardi 30 avril 2019 à 20h30
    Lieu : Lille Wazemmes
    Café coopératif « les Sarrazins »
    52-54 rue des Sarrasins
    Métro Gambetta, Wazemmes ou Montebello

    Vous avez décidé de faire le grand ménage de printemps dans votre vie numérique ? Venez nous rencontrer ce mardi 30 avril à 20H30 au Café Les Sarrazins à Lille !

    La permanence associative autour du Libre est une manifestation conviviale, ouverte à toutes et tous, organisée par Chtinux le dernier mardi de chaque mois. Rejoignez-nous pour y discuter joyeusement de Logiciel Libre, de Culture Libre, de données ouvertes (open data), de bidouille sous Linux, ou proposer vos idées d’évènements.

    C’est aussi l’occasion d’obtenir un coup de main si vous rencontrez une difficulté sous Linux, ou si vous avez besoin de conseils pour migrer sur du Logiciel Libre. Si vous venez avec votre ordinateur pour obtenir de l’aide technique, pour permettre à l’équipe bénévole de s’organiser, prévenez-nous via un courrier électronique à l’adresse : bonjour CHEZ chtinux POINT org

    ⚠️ Attention, exceptionnellement la permanence change de lieu, le Café Citoyen étant fermé ce mardi.

    Le Café Les Sarrazins est accessible en métro (station Wazemmes). A priori nous serons installés sur la grande table à gauche juste après l’entrée, mais si vous ne nous trouvez pas, le comptoir saura vous orienter !

    Au plaisir de vous retrouver ce mardi !

  • 13 mars: Apéro Communs et Logiciel libre / Lille
    https://lille.demosphere.net/rv/6741

    Dans le cadre de l’Assemblée des Communs de Lille, viens discuter autour d’un verre pour découvrir la puissance des "communs" à travers l’exemple des logiciels libres !

    Les "communs" sont des ressources, gérées collectivement par une communauté, celle-ci établit des règles et une gouvernance dans le but de préserver et pérenniser cette ressource. Des logiciels libres aux jardins partagés, de la cartographie à l’énergie renouvelable, en passant par les connaissances et les sciences ouvertes ou les AMAPs et les épiceries coopératives, les « Communs » sont partout !

    http://lille.lescommuns.org

  • LES METROPOLES BARBARES (Débat organisé par Hors-Sol) ce 7 novembre 2018 au Polder, dès 19h - Guillaume FABUREL & l’association P.A.R.C
    https://lille.demosphere.net/rv/6341

    LES METROPOLES BARBARES
    Démondialiser la ville, désurbaniser la terre

    Hors-Sol invite Guillaume FABUREL, géographe et auteur de Les métropoles barbares, démondialiser la ville, désurbaniser la terre (le passager clandestin, 2018), ainsi que les membres de l’association P.A.R.C. en lutte contre la bétonisation de la friche Saint-Sauveur, pour une soirée de critique de l’urbanisme contemporain et de sa traduction métropolitaine (cf. tract ci-joint).

    Les éditions La Contre Allée seront également parmi nous avec une sélection de ressources sur l’urbanisme et d’ouvrages du passager clandestin.

    Ce 7 novembre 2018 au Polder, dès 19h.
    C’est au POLDER - le café des initiatives citoyennes et solidaires -
    250, rue Roger Salengro 59260 HELLEMMES -
    Métro : Square Flandres
    Tel:03 66 97 13 67

    https://lille.demosphere.net/files/docs/f-d2f2240b01-empty-filename.pdf

    LES METROPOLES BARBARES
    Démondialiser la ville, désurbaniser la terre
    Une victoire contre la densification urbaine, comme celle de Saint- Sauveur, est une première à Lille, si ce n’est en France. Balayer le vieux monde industriel et le nouveau monde technologique oblige à formuler une critique radicale des formes urbaines qui les sou- tiennent. La revue Hors-Sol – qui a contribué à cette victoire via l’A.S.P.I. (Association pour la Suppression des Pollutions Indus- trielles) – vous invite à une soirée de critique de l’urbanisme contemporain et de sa traduction métropolitaine.

    Capitales du cancer, du suicide, de l’obésité, du chômage, des Miss France et du vote Front National, Lille et la région Hauts de France poursuivent leur engagement dans une course à « l’attractivité » des sièges sociaux et des activités à haute valeur ajoutée : de Bois Blancs à Fives-Cail et de Lille sud à Euralille 3000. Lille est la deuxième ville la plus polluée de France et l’une des villes au ratio de m2 d’espaces verts par habitants le plus faible. Embouteillages, pollutions de l’air et des eaux, prédation des matières premières, le modèle urbain re- lève d’une totale irrationalité écologique. L’urbain ne recouvre que 2% de la surface terrestre, mais rejette 80% des gaz à effet de serre. Pourtant, il reste le modèle hégémonique d’organisation de l’espace. Partout, les mégapoles explosent. D’ici vingt ans, les deux tiers de l’humanité survivront dans des métropoles barbares.

    Hors-sol souhaite reprendre le fil de la critique radicale de ce qu’on appelle désormais « l’urbain » - à défaut de ville. Critique délaissée depuis les années 1970 pour un « Droit à la ville » qui ne saurait, et n’a jamais su, représenter une réponse aux enjeux économiques, dé- mocratiques et environnementaux actuels. Voilà un siècle déjà que Lewis Mumford dénonçait cette « mégalopole mécanisée, standardisée et parfaitement déshumanisée » qu’on ne veut ni ne peut se réapproprier.

    Pour en causer, nous avons invité Guillaume FABUREL, *géo- graphe et auteur de Les métropoles barbares, démondialiser la ville, désur- baniser la terre (le passager clandestin, 2018), ainsi que les membres de l’association P.A.R.C. en lutte contre la bétonisation de la friche Saint-Sauveur. La Contre Allée tiendra pour l’occasion une table avec des livres de son catalogue et de celui du passager clandestin. *