Actualités et Infos au Québec et dans le monde

https://www.lapresse.ca

  • Vaccination des enfants de 5 à 11 ans | « Il faut revenir à la charge » | La Presse
    https://www.lapresse.ca/actualites/2022-01-20/vaccination-des-enfants-de-5-a-11-ans/il-faut-revenir-a-la-charge.php

    Le taux de vaccination contre la COVID-19 stagne chez les jeunes du primaire ; dans certaines écoles de Montréal et de Laval, il ne dépasse pas 30 %. « Ce n’est pas suffisant », dit le directeur de santé publique de Laval, qui se donne jusqu’à la semaine de relâche pour mener une nouvelle offensive dans les écoles.

    (...)
    Si, dans l’ensemble du Québec, près de 60 % des enfants ont reçu une première dose de vaccin contre la COVID-19,(...)

    enough said
    #vaccin #enfants #campagne_vaccination #Québec
    #euh_nozeur_weurld.

  • #Omicron envoie davantage d’#enfants à l’hôpital, sans être plus grave https://www.lapresse.ca/international/etats-unis/2021-12-31/covid-19/omicron-envoie-davantage-d-enfants-a-l-hopital-sans-etre-plus-grave.php

    L’explication est, au moins en partie, mécaniquement liée à la poussée générale de l’épidémie dans le pays.

    « Davantage d’enfants sont infectés par ce virus hautement transmissible, et avec cela, il y aura naturellement davantage d’hospitalisations d’enfants », a déclaré mercredi lors d’un point presse le Dr Anthony Fauci, conseiller de la Maison-Blanche sur la crise sanitaire.

    [...]

    Autre facteur important : les taux de #vaccination bien plus bas chez les plus jeunes. [...] Or les vaccins sont très efficaces pour protéger des cas graves de la maladie.

    « Nos adolescents hospitalisés sont quasiment exclusivement non vaccinés », a souligné Jim Versalovic. De même pour les enfants de 5 à 11 ans, qui ne sont éligibles que depuis début novembre, soit seulement deux mois. Les moins de 5 ans, eux, ne sont pas éligibles du tout pour le moment.

    Omicron est-il plus grave que Delta chez les enfants ?

    Comme lors de la vague liée au variant Delta, la hausse des hospitalisations pédiatriques a suscité la crainte qu’une transformation du virus l’ait rendu capable de déclencher chez eux des cas plus graves de la maladie que les variants précédents.

    Mais « à partir de ce que nous pouvons voir aujourd’hui, Omicron ne cause pas d’infections plus sévères », a déclaré Jim Versalovic, allant même plus loin : « On dirait que nous avons affaire à une plus grande proportion de cas modérés ».

    C’est actuellement l’hypothèse dominante pour les adultes aussi, mais davantage de recul sera nécessaire pour l’affirmer avec certitude.

    « La conclusion finale sur le niveau de gravité (d’Omicron) chez les enfants reste à déterminer », a jugé Anthony Fauci.

    De plus, « même si un petit pourcentage d’enfants développe un cas grave, un petit pourcentage d’un grand nombre donne un grand nombre », a dit le pédiatre Henry Bernstein. Et c’est « une réelle inquiétude », a-t-il ajouté.

  • #Sri_Lanka
    Les #prix des denrées alimentaires atteignent des sommets https://www.lapresse.ca/international/asie-et-oceanie/2022-01-01/sri-lanka/les-prix-des-denrees-alimentaires-atteignent-des-sommets.php

    L’#économie de l’île, qui dépend du #tourisme, a été frappée de plein fouet par la #pandémie de coronavirus et le gouvernement a été contraint d’imposer une large interdiction d’importer afin de maintenir les réserves de devises étrangères.

    Depuis des mois, les supermarchés rationnent le lait en poudre, le sucre, les lentilles et d’autres produits essentiels, les banques étant à court de dollars pour payer les #importations.

    Cette semaine, le gouvernement a augmenté le prix du lait en poudre de 12,5 %, après une hausse similaire des prix du carburant le mois dernier.

    Le mois dernier, un haut responsable de l’agriculture a mis en garde contre une famine imminente et a demandé au gouvernement de mettre en place un système de rationnement alimentaire ordonné pour éviter un tel scénario. Il a été licencié quelques heures après avoir lancé cet appel.

    Les pénuries alimentaires ont été aggravées par l’interdiction des importations de produits agrochimiques, qui a finalement été levée en novembre après de mauvaises récoltes et d’intenses protestations des agriculteurs.

    #agriculture #pesticides

  • #Omicron | Le pire pourrait être passé en Afrique du Sud | La Presse
    https://www.lapresse.ca/international/afrique/2021-12-22/omicron/le-pire-pourrait-etre-passe-en-afrique-du-sud.php

    Un déclin marqué du nombre de nouvelles infections à la COVID-19 depuis quelques jours en Afrique du Sud pourrait démontrer que le pire de la vague du variant Omicron est maintenant passé, croient des experts médicaux.

  • Attaque au drone en août | Pas de sanctions après la mort de civils dans une frappe à Kaboul | La Presse
    https://www.lapresse.ca/international/etats-unis/2021-12-13/attaque-au-drone-en-aout/pas-de-sanctions-apres-la-mort-de-civils-dans-une-frappe-a-kaboul.php

    Parce que, dit le porte-parole du Pentagone :

    « Ce qu’il s’est passé, c’est un dysfonctionnement du processus de décision et d’exécution, et ce n’est le résultat ni d’une négligence, ni d’une faute, ni d’un mauvais commandement »

    #langage

  • Pour protéger l’humanité | La NASA va tenter de dévier la trajectoire d’un astéroïde | La Presse
    https://www.lapresse.ca/actualites/sciences/2021-11-23/pour-proteger-l-humanite/la-nasa-va-tenter-de-devier-la-trajectoire-d-un-asteroide.php

    (Washington) C’est un scénario digne d’Hollywood, et pourtant bien réel. La NASA a fait décoller dans la nuit de mardi à mercredi une mission inédite : en projetant un vaisseau à 24 000 km/h contre un astéroïde, elle espère en modifier la trajectoire et ainsi aider l’humanité à se protéger d’une potentielle collision à l’avenir.
    […]
    Le vaisseau de la mission est plus petit qu’une voiture, et flanqué de deux longs panneaux solaires.

    Il doit entrer en collision l’automne prochain avec un astéroïde de la taille d’un terrain de soccer (environ 160 mètres de diamètre), qui sera alors situé à 11 millions de kilomètres de la Terre.

    L’astéroïde s’appelle Dimorphos et est en fait une lune, en orbite autour d’un astéroïde plus grand, Didymos (780 mètres de diamètre).
    Pour faire le tour du gros astéroïde, Dimorphos met 11 heures et 55 minutes. Les scientifiques s’attendent à réduire son orbite d’environ 10 minutes.

    « C’est un très petit changement, mais cela pourrait être tout ce dont nous avons besoin pour dévier un astéroïde ayant une trajectoire de collision avec la Terre, si nous avions un jour à le faire, à condition que nous découvrions cet astéroïde assez tôt », a expliqué Tom Statler.

    L’effet exact qu’aura l’impact n’est pas connu, car il dépend de la composition de l’astéroïde.

    C’est ce changement de trajectoire précis, qui sera ensuite mesuré à l’aide de télescopes depuis la Terre, que les scientifiques veulent déterminer.

    Les résultats serviront aux calculs pour aider à définir, à l’avenir, quelle masse doit être projetée contre un type d’astéroïde donné pour provoquer une déviation suffisante.

    Explosion
    Dimorphos est-il fait de roches solides ou plus poreuses ? Les scientifiques n’en savent rien, et l’astéroïde n’apparaîtra sur les images transmises par le vaisseau qu’une heure avant la collision. Sa forme, ronde ou oblongue, ne sera connue que deux minutes avant.
    Puis l’explosion, et le silence radio.

    Les images suivantes viendront d’un petit satellite conç-u par l’Agence spatiale italienne. Il sera lâché par le vaisseau principal 10 jours avant l’impact.

    Trois minutes après la collision, il survolera Dimorphos afin d’observer l’effet du choc et, avec un peu de chance, le cratère à la surface.

    L’orbite du gros astéroïde Didymos autour du Soleil pourrait elle aussi être légèrement modifiée, du fait de la relation gravitationnelle avec sa lune. Mais si peu que le changement ne pourra être mesuré. Aucun risque que l’astéroïde soit placé sur une nouvelle trajectoire dangereuse pour la planète bleue.

  • Neurologie | Un biologiste de l’Université Laval élucide un mystère de la COVID-19 | La Presse
    https://www.lapresse.ca/actualites/sciences/2021-11-26/neurologie/un-biologiste-de-l-universite-laval-elucide-un-mystere-de-la-covid-19.php

    « La protéine S du SARS-CoV-2 induit un changement radical dans les cellules fonctionnelles des vaisseaux sanguins du cerveau, qui protègent ces vaisseaux », explique M. ElAli, qui est l’auteur principal d’une étude publiée cette semaine dans la revue Neurobiology of Disease. « Il y a une inflammation de ces cellules et elles deviennent dysfonctionnelles. »

    La protéine S est le fameux « spicule » (spike) qui permet au coronavirus d’infecter les cellules humaines. Elle a des affinités avec les cellules du poumon, mais aussi de la cavité nasale, qui communique avec le cerveau. C’est cette protéine S qui est visée par les vaccins actuels.

    Les cellules fonctionnelles affectées par la protéine S, appelées « péricytes », entourent les vaisseaux sanguins. Elles régulent le débit dans ces vaisseaux et modulent la réponse inflammatoire. Elles sont aussi susceptibles d’être attaquées par la protéine S.

  • Émeutes à Rotterdam : les policiers tirent à balles réelles pendant la manifestation anti-pass sanitaire - midilibre.fr
    https://www.midilibre.fr/2021/11/20/les-policiers-tirent-a-balles-reelles-pendant-la-manifestation-anti-pass-s

    Des violences ont éclaté et fait sept blessés vendredi 19 novembre dans la soirée aux Pays-Bas lors d’une manifestation contre les restrictions sanitaires à Rotterdam aux Pays-Bas. Les policiers ont ouvert le feu face aux émeutiers.

    La manifestation anti-pass sanitaire a dégénéré en heurts violents vendredi 19 novembre dans la soirée. Des voitures ont été incendiées et des protestataires ont jeté des pierres contre les forces de l’ordre qui ont riposté à l’aide de canons à eau et en effectuant des tirs de sommation et « également des tirs directs parce que la situation mettait leur vie en danger », a déclaré à Reuters une porte-parole de la police, Patricia Wessels.

    « Nous savons qu’au moins sept personnes ont été blessées, probablement à cause des tirs de sommation, mais nous devons enquêter davantage sur les causes exactes », a-t-elle ajouté.

    Plusieurs centaines de personnes s’étaient rassemblées pour protester contre le projet du gouvernement de limiter l’accès à des lieux publics aux personnes munies d’un pass sanitaire.

    Les Pays-Bas ont réinstauré il y a une semaine des mesures de confinement pour une période initiale de trois semaines afin d’endiguer une nouvelle vague de contaminations par le coronavirus SARS-CoV-2.
    « Une orgie de violence »

    Le maire de Rotterdam, Ahmed Aboutaleb, a condamné « une orgie de violence ». Les autorités ont indiqué avoir arrêté plus de 20 personnes et s’attendre à d’autres arrestations, de nombreuses caméras de surveillance quadrillant le centre-ville de Rotterdam où les émeutes ont eu lieu.

    Le ministre néerlandais de la Justice, Ferd Grapperhaus, a déclaré dans un communiqué que la « violence extrême » contre la police et les pompiers à Rotterdam était « répugnante ». « Le droit de manifester est très important dans notre société mais ce que nous avons vu hier soir était tout simplement un comportement criminel », a ajouté le ministre.

    Plusieurs centaines de personnes s’étaient rassemblées pour protester contre le projet du gouvernement de limiter l’accès à des lieux publics aux personnes munies d’un pass sanitaire.

    Les Pays-Bas ont réimposé certaines mesures de confinement il y a une semaine pour une période initiale de trois semaines afin de ralentir la nouvelle vague épidémique.

  • La justice innocente deux hommes condamnés pour l’assassinat de Malcolm X | La Presse
    https://www.lapresse.ca/international/etats-unis/2021-11-18/la-justice-innocente-deux-hommes-condamnes-pour-l-assassinat-de-malcolm-x.p

    Ce retournement de l’Histoire et de la justice relance la thèse du rôle trouble joué par le #FBI et la police de New York à l’époque, déjà alimentée par la lettre posthume d’un policier en février 2021. Ce dernier y affirmait s’être rapproché, à la demande de sa hiérarchie, de l’entourage de #Malcolm_X et avoir piégé deux de ses gardes du corps, arrêtés quelques jours seulement avant l’assassinat, pour affaiblir la sécurité autour du leader.

  • Émissions de #CO2 | Les #pétrolières accusées de tromper le public | La Presse
    https://www.lapresse.ca/international/etats-unis/2021-10-28/emissions-de-co2/les-petrolieres-accusees-de-tromper-le-public.php

    […] les investissements proposés en septembre par Chevron représentent par exemple moins de 10 % des dépenses que le groupe prévoit d’effectuer chaque année pour se développer.

    #climat

  • Israël organise un important exercice militaire aérien
    Agence France-Presse – Publié le 25 octobre 2021 à 10h12
    https://www.lapresse.ca/international/moyen-orient/2021-10-25/israel-organise-un-important-exercice-militaire-aerien.php

    PHOTO TSAFRIR ABAYOV, ASSOCIATED PRESS

    Un Eurofighter Typhoon britannique décolle de la base aérienne d’Ovda, en Israël, lors de l’exercice aérien multinational biannuel Drapeau bleu, dans le sud d’Israël, le dimanche 24 octobre 2021. L’armée israélienne organise le plus grand exercice aérien jamais réalisé du genre avec la participation de huit pays, dont les États-Unis, la Grande-Bretagne, l’Allemagne, l’Italie, la Grèce, l’Inde et la France. Ces manœuvres militaires doivent durer deux semaines.

    (Ovda) Mirage 2000, Rafale, F-35, EuroFighters : Israël mène actuellement son « plus important » exercice militaire aérien avec un invité de marque : le chef de l’armée de l’air des Émirats arabes unis qui ont récemment normalisé leurs relations avec l’État hébreu.
    Publié le 25 octobre 2021 à 10h12
    Partager

    Agence France-Presse

    Cet exercice se tient alors que le plan stratégique de l’armée israélienne pour 2022 désigne l’Iran comme première menace, non seulement en raison de son programme nucléaire, mais aussi du développement de ses capacités en matière de drones armés et de missiles.

    L’État hébreu organise tous les deux ans depuis 2013 l’exercice « Blue Flag » dans le désert du Néguev (sud), avec cette année la participation de l’aviation militaire de sept autres pays incluant la France, les États-Unis, l’Inde, mais aussi la Luftwaffe allemande et la RAF britannique, qui effectue ses premiers vols en Israël depuis la création de cet État en 1948.

    Avec plus de 70 avions de combat et 1500 personnels, il s’agit cette année du « plus important » exercice militaire aérien jamais effectué en Israël, a affirmé le chef des opérations de l’armée de l’air israélienne, Amir Lazar, sur la base militaire d’Ovda, près d’Eilat, dans le sud d’Israël.

    Et lundi, le chef de l’aviation militaire émiratie, le général Ibrahim Nasser Mohammed Al Alawi, est arrivé dans le pays où il s’est entretenu avec le N.1 de l’armée de l’air israélienne, le général Amikam Norkin qui a fait état d’un « jour historique d’une très grande importance » pour les deux armées.

    Le général émirati doit se rendre mardi à la base d’Ovda, pour assister aux exercices militaires. (...)

  • Le cerveau des antivaccins fonctionne-t-il différemment ? | La Presse
    https://www.lapresse.ca/actualites/sciences/2021-10-13/le-cerveau-des-antivaccins-fonctionne-t-il-differemment.php

    Les personnes qui rejettent la vaccination ont plus de mal que la population générale à estimer la probabilité qu’une conséquence négative survienne – et ce, même dans des domaines qui n’ont rien à voir avec les vaccins.

    Évaluer les risques
    Recevoir un vaccin, c’est courir un risque infime de subir une réaction négative sérieuse. Sommes-nous capables de faire la distinction entre ce qui est très rare et ce qui est plus courant ? Pour le savoir, Mark LaCour, professeur adjoint de psychologie à l’Université d’État de Louisiane à Alexandria, a codirigé une étude visant à voir si les personnes qui s’opposent à la vaccination avaient une vision réaliste des risques encourus. « En tant qu’humains, nous prenons des décisions dont chacune tient compte des conséquences auxquelles nous nous attendons, et aussi de notre estimation quant à la probabilité que ces conséquences se réalisent, note M. LaCour. Notre hypothèse de départ était que les personnes antivaccins évaluaient mal les risques pour la sécurité associés à différents évènements. »

    Cancers, accidents...
    Les chercheurs ont d’abord voulu déterminer le niveau de scepticisme à l’égard des vaccins de 158 participants, dont leur perception des dangers et leur degré de confiance au sujet des autorités sanitaires. Ensuite, les participants devaient donner leur estimation du nombre de décès par année associés à différents évènements, comme être atteint d’un cancer, être mordu par un animal, accoucher, être électrocuté ou encore être impliqué dans un accident de voiture. « Ce que nous avons réalisé, c’est que plus les gens étaient sceptiques à l’égard des vaccins et des autorités sanitaires, moins ils étaient capables de classer correctement les évènements négatifs selon s’ils arrivaient fréquemment ou s’ils étaient rares. C’est comme s’ils mettaient tout sur un pied d’égalité. » Leurs résultats ont été publiés dans la revue scientifique Vaccine en 2020.

    • Le résumé de l’article en question (mars 2020)

      Vaccine skepticism reflects basic cognitive differences in mortality-related event frequency estimation | Request PDF
      https://www.researchgate.net/publication/339845197_Vaccine_skepticism_reflects_basic_cognitive_differences_in_m

      Abstract
      Vaccines have prevented and nearly eliminated several deadly diseases, yet they face skepticism from the public. One potential driver of vaccine skepticism is how people process event frequencies such as rare adverse reactions to vaccines. Misestimations may distort the perceived risks of vaccinating. The current study examined how vaccine skepticism is related to accuracy in event frequency processing. In Experiment 1, participants (n = 158) estimated the frequencies of several vital statistics (e.g., ‘How many people die per year in the U.S. from emphysema?’). Higher levels of vaccine skepticism were associated with lower accuracy in frequency estimation and over-estimation of rare events. In Experiment 2 (n = 109), we again found that vaccine skepticism was negatively associated with vital statistic estimation accuracy but not for emotionally neutral or positive events. These results suggest that vaccine skepticism may arise from basic individual differences in processing events associated with mortality or negative affect.

      on notera qu’on est sur des échantillons de petite taille…

    • dans la foulée de la recherche de l’article ci-dessus, celui-ci, dans le prochain numéro
      Vaccine, Vol. 39, Issue 45, 29 October 2021, p. 6614-6621

      Christian nationalism and COVID-19 vaccine hesitancy and uptake - ScienceDirect
      https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0264410X21012895

      Highlights
      • Roughly 67% of the sample reported having received a COVID-19 vaccine.
      • Christian nationalism is negatively associated with COVID-19 vaccine confidence.

      • Christian nationalism is negatively related to the odds of COVID-19 vaccine uptake.

      Abstract
      Understanding COVID-19 vaccine hesitancy and uptake is vital for informing public health interventions. Prior U.S. research has found that religious conservatism is positively associated with anti-vaccine attitudes. One of the strongest predictors of anti-vaccine attitudes in the U.S. is Christian nationalism—a U.S. cultural ideology that wants civic life to be permeated by their particular form of nationalist Christianity. However, there are no studies examining the relationship between Christian nationalism and COVID-19 vaccine hesitancy and uptake. Using a new nationally representative sample of U.S. adults, we find that Christian nationalism is one of the strongest predictors of COVID-19 vaccine hesitancy and is negatively associated with having received or planning to receive a COVID-19 vaccine. Since Christian nationalists make up approximately 20 percent of the population, these findings could have important implications for achieving herd immunity.

    • Je propose une suite d’aussi grande valeur scientifique :
      – les opposants au tout nucléaire, civil et militaire, ont sans doute des perturbations mentales dans l’un des lobes de leur cerveau. L’expérience montre que, dans les manifs, ils courent moins vite que les CRS chargés de les tabasser pour réduire leurs troubles neuronaux.
      – les opposants au compteur Linky ont sans doute une zone du cerveau amoindrie. Des recherches en génétique ont montré que leurs ancêtres étaient opposés aux locomotives à vapeur jugées dangereuses.
      – les opposants aux OGM et aux pesticides dans l’alimentation ont eux aussi des troubles mentaux qui se manifestent généralement par diverses perversions : préférer les pommes bio, trouver les cèpes sauvages supérieurs aux champignons de Paris made in Hollande, hésiter à prendre du Mediator en dose massive...
      – les antimilitaristes aussi sont dangereux ; les études sont en cours, mais à la demande du ministère des armées, elles devraient aboutir à un résultat tangible et favorablement orienté... Une stérilisation à l’adolescence peut-être ?

      Arrêtez ce genre d’argument ! Ce n’est pas en traitant les gens ayant une opinion différente de la vôtre de débiles, de sous-évolués ou de crypto fascistes que vous les ferez changer d’avis. J’apprécie beaucoup la sélection d’article opérée par les gens auxquels je suis abonné sur Seenthis, mais, là, franchement, je trouve qu’en matière de Covid 19, ça commence à être plus que lourdingue. Vous avez choisi d’être vaccinés, tant mieux, je respecte votre choix. Perso, pour l’instant, j’ai préféré un rappel contre le tétanos.
      J’étais Instit ; je suis libertaire et complètement effaré que des copains du même bord (ailleurs que sur Seenthis) en soient réduits à défendre le Pass sanitaire, cette saloperie qui m’empêche d’aller voir Eric Frasiak en concert à 10 km de chez moi.
      Passé un temps, j’envisageais de me désabonner quelques temps. Je me suis calmé un peu, mais arrêtez d’étaler la mayonnaise scientiste : elle devient aussi glauque que celle des antivax prozemmour.

    • N’oublions pas toutes les glogoseries diffusées par les pro vaccins afin de décrédibiliser celles et ceux qui doutent.
      Les journalistes se sont même mis à inventer des fausses rumeurs histoire de paraitre plus intelligents.
      Quand à la qualité de fabrication des vaccins, le Japon a détecté pas mal de problèmes.

      Vaccin Moderna : l’agent contaminant serait une particule métallique (1,63 millions de doses à la poubelle).
      https://seenthis.net/messages/927761
      +
      Contaminants found in Pfizer vaccine in cities near Tokyo and Osaka The Japan Times - Kyodo 15/09/2021
      https://www.japantimes.co.jp/news/2021/09/15/national/contaminants-pfizer-tokyo-osaka

      Foreign matter has been found in five unused vials of Pfizer Inc.’s COVID-19 vaccine in two cities near Tokyo and one in Osaka Prefecture, local governments said Tuesday.
      https://seenthis.net/messages/930233

    • Le truc c’est que personne n’a traité personne de débile à la base, et tu inventes des trucs volontairement exagérés qui n’ont rien à voir. L’étude se borne à comparer la perception des risques par rapport aux risques réels qui sont connus. On connait la proba réelle de mourir par accident, par cancer, par électrocution, etc, et donc on peut la comparer avec ce que les gens pensent être dangereux ou pas.

      Comme d’hab ya une incompréhension sur le principe même de la statistique : dire que « une forte proportion de gens ont ceci cela » ne signifie jamais que « tous ont ceci cela » (et ça c’est comme les gens qui pleurent « oh mais le vaccin nous donne pas l’immortalité complète ? on m’a menti »).

      Ça ne veut donc pas dire que tous les gens affirmant des doutes sur les vaccins évaluent mal les risques, mais que c’est très souvent associé à ça, pour le groupe observé.

      Ce qui peut être signifiant et vouloir dire quelque chose si ce constat est reproduit ensuite par d’autres, dans plusieurs pays. Je dis n’importe quel chiffre juste pour l’exemple mais si ce constat est reproduit à 95%, et bien ça ne changerait strictement rien si ya 5% qui elleux évalueraient mieux les risques.

    • Pas besoin d’inventer des trucs délirants, une partie des intéressés y arrivent bien tout seuls et d’autres les propagent…

      Sans parler du lavement des poumons à l’eau de Javel déliré en direct par Kinoussavon, début juin ma sœur refusait de participer à une réunion de famille pour un enterrement au motif que, comme il y aurait une bonne partie des participants qui seraient vaccinés, elle allait en choper elle-même les effets secondaires (thromboses).

      J’étais tellement ahuri que j’ai été faire un tour sur Odyssée où, effectivement, arrivaient en tête à ce moment les vidéos toutes plus terrifiantes les unes que les autres sur le mode le fils de mon voisin est à l’hôpital avec une myocardite parce que son voisin de classe s’est fait toxiné

  • Peut-on être féministe et engager une femme de ménage ?

    Quand on se libère de nos tâches domestiques, à qui incombent-elles ? La question — et, surtout, la réponse – m’a fait faire de l’insomnie.

    C’est la faute de #Caroline_Dawson. Dans son magnifique premier roman, Là où je me terre (Éditions du remue-ménage), la professeure de sociologie raconte l’immigration canadienne d’une famille qui fuit le Chili de Pinochet. Si chacun des chapitres m’a happée, ce sont les passages au sujet de la mère, une femme de ménage, qui m’ont le plus bouleversée.

    https://www.lapresse.ca/maison/chroniques/2021-09-25/peut-on-etre-feministe-et-engager-une-femme-de-menage.php
    #féminisme #femmes_de_ménage #ménage #tâches_domestiques #femmes

    • Là où je me terre

      Valparaíso, décembre 1986, tremblement de terre entre les quatre murs d’une maison. Un homme et une femme annoncent à leurs enfants qu’il faut tout laisser derrière et fuir le Chili de Pinochet. C’est Noël, la petite Caroline a sept ans et elle aura la nausée durant tout le voyage.

      La fillette atterrit à Montréal. En plus de la neige dehors, il y a le tapis rouge vin de l’hôtel Ramada qui accueille les personnes réfugiées en attente de papiers. Il y a aussi Passe-Partout qui semble s’adresser à elle à travers le téléviseur. Après le premier appartement à Montréal-Nord, la classe d’accueil de madame Thérèse qui lui apprend le français, les enfants qui se moquent de ses cheveux et de sa boîte à lunch, la misère des rues d’Hochelaga, il y aura tout ce temps passé dans les banques où ses parents font des ménages. Entre l’exil, les fantômes du passé et le jeu des différences, la petite Caroline camouflera sa furieuse envie de vivre pour ne plus détonner et devenir une immigrante modèle.

      Mais comment apprend-on à ne plus s’effacer ? Peut-on embrasser une nouvelle culture sans renier ses origines ? Lumineux et vivant, Là où je me terre sonde la possibilité d’aimer et de lutter sans ne plus avoir à fuir.

      https://www.editions-rm.ca/livres/la-ou-je-me-terre

      #livre

    • D’ailleurs, pourquoi est-ce aux femmes de réfléchir à ces questions ? Pourquoi mes amies et moi,on se questionne là-dessus, mais aucun des chums du groupe ne le fait ? Comme si c’était aux femmes de nettoyer et que, lorsqu’elles ne pouvaient pas y arriver, c’était à elles de gérer la culpabilité qui vient avec l’embauche de quelqu’un…

      Caroline Dawson, autrice de Là où je me terre

      Ca me rappel un homme qui m’expliquait fièrement que la personne qui fait son ménage etait un homme de ménage. C’est certes l’expression d’une recherche de sortir des stéréotypes sexistes autour du ménage mais en même temps c’est un revenu qu’une femme n’aura pas et qu’un homme aura. Ca fait que ca me chiffonnait quand même. C’était un homme célibataire à l’époque, alors il s’occupait de son personnel de ménage lui même, mais une fois en couple c’est Mme qui a pris ces choses là en charge.

      A une époque j’ai demandé à mon ex qui employait une femme de ménage, de me payé ce qu’il donnait à sa femme de ménage pour que je fasse le travail, ca m’aurait fait un peu d’argent et je n’aurais pas été dérangé pendant mon travail par la présence d’une inconnue. Il n’a jamais accepté. L’idée lui semblait comique. Pourtant il acceptait de payé une inconnue pour faire ce travail, et donc il reconnaissait que c’etait bien un travail, mais moi je devait le faire gratos sans aucune limite d’horaires, juste par amour.

    • Je dirait que c’est plus que souvent qu’on nous présente cette malédiction pivot de l’oppression, comme un truc souhaitable pour les femmes. J’ai pas lu le livre de Mona, seulement écouté quelques entretiens mais je ne pense pas que je lirait celui là. « Réinventer l’amour » ca me fait un peu comme si je devait « réinventer la servitude ». En tant que mégère je préférè inventer le désamour.

    • @mad_meg Je comprends :)

      Mais j’essaie de voir à quelles conditions on pourrait sortir de la servitude justement. A cette occasion j’ai découvert « Love Actually » que je n’avais jamais vu. L’une des histoires racontées dans le film est celle d’un écrivain anglais qui tombe amoureux de son employée de maison portugaise et qui l’épouse. Ce qui veut dire qu’elle va continuer à faire le même travail, mais sans être payée... So romantic !

      Par ailleurs je n’en peux plus des termes dans lesquels ce problème est posé, en gros : « ces odieuses féministes blanches et riches qui se libèrent en se déchargeant du travail domestique sur des femmes pauvres et racisées ». Alors que souvent ces féministes vivent avec un homme. Mais lui n’est accusé d’exploiter personne, personne n’envisage que le travail ménager puisse être aussi le sien et que lui aussi s’en décharge sur une femme pauvre.

    • à paraître fin octobre aux éditions divergences La volonté de changer - les hommes, la masculinité et l’amour - Bell Hooks
      https://www.editionsdivergences.com/livre/la-volonte-de-changer-les-hommes-la-masculinite-et-lamour

      Si pour beaucoup d’hommes, le féminisme est une affaire de femmes, Bell Hooks s’attelle ici à démontrer le contraire. La culture patriarcale, pour fabriquer de « vrais hommes », exige d’eux un sacrifice. Malgré les avantages et le rôle de premier choix dont ils bénéficient, ces derniers doivent se faire violence et violenter leurs proches pour devenir des dominants, mutilant par là-même leur vie affective. La volonté de changer est un des premiers ouvrages féministes à poser clairement la question de la masculinité. En abordant les préoccupations les plus courantes des hommes, de la peur de l’intimité au malheur amoureux, en passant par l’injonction au travail, à la virilité et à la performance sexuelle, #Bell_Hooks donne un aperçu saisissant de ce que pourrait être une masculinité libérée, donc féministe.

  • #COVID-19 | Le nombre de cas bondit aux #États-Unis | La Presse
    https://www.lapresse.ca/international/etats-unis/2021-07-22/covid-19/le-nombre-de-cas-bondit-aux-etats-unis.php

    « Notre personnel est frustré », a déclaré Chad Neilsen, directeur de la prévention des infections à la UF Health Jacksonville, un hôpital de Floride qui annule des chirurgies et d’autres procédures après que le nombre de patients hospitalisés pour la COVID-19, pour la plupart non vaccinés, est passé à 134, comparativement à 16 à la mi-mai.

    « Ils sont fatigués et il y a une certaine #colère parce que nous savons que c’est une situation en grande partie évitable, et les gens ne profitent pas du #vaccin. »

  • Petit caca nerveux entre la Russie et la France autour du #Champagne. « Une question de principe » dit le ministre français (lien #1). Quand en janvier dernier on apprenait que le marché s’effondre et que pour la première fois « l’export a fait mieux que le marché français » (lien #2).

    Une question de principe qui concerne donc 2 millions de bouteilles (1,5% de l’export qui n’en finit plus de chuter)

    Et ces 18% (53 millions) de bouteilles en stock (#lien 3) qui va les acheter ? A priori personne.

    Et qui va crever ? Les vignerons du coin (lien #3), le raisin frais ça ne se stocke pas, contrairement aux bouteilles qui elles, se millésiment.

    « Le champagne, c’est français ! » : deux ministres montent au créneau pour défendre une appellation protégée que la Russie veut s’approprier
    https://www.francetvinfo.fr/economie/emploi/metiers/agriculture/le-champagne-c-est-francais-deux-ministres-montent-au-creneau-pour-defe

    Le temps des tsars où la Russie était le premier marché d’export est loin. Aujourd’hui, le pays est au 15e rang, avec tout de même deux millions de bouteilles vendues par an. Pas de catastrophe économique, mais la nouvelle loi russe est inacceptable pour David Châtillon, directeur de l’union des maisons de champagne : « Ce n’est pas une question de coût, c’est une question de principe puisque ça fait plus de 20 ans que nous cherchons à faire reconnaître l’appelation champagne en Russie. Champagne en caractères latins et en caractères cyrilliques. »

    Les ventes mondiales de champagne ont chuté en 2020 | La Presse
    https://www.lapresse.ca/gourmand/alcools/2021-01-26/les-ventes-mondiales-de-champagne-ont-chute-en-2020.php

    Alors que le niveau des ventes de champagne est souvent lu comme un indicateur de la confiance ou des crises économiques, « depuis 50 ans, c’est la première crise champenoise où l’export a fait mieux que le marché français », a noté M. Barillère.

    Les ventes en France, à 114 millions de bouteilles l’an passé affichent en effet un recul de 20 %, alors qu’à l’export, la baisse est limitée à 16 %, à 131 millions de bouteilles.

    « Cette crise sanitaire n’est pas une crise comme les autres », a estimé M. Barillère. Pour lui, le recul des bulles dans l’hexagone n’a rien à voir avec une baisse de moral des Français qui auraient perdu le sens de la fête, mais vient du quasi-arrêt du tourisme international et de la fermeture de tous les relais de consommation que sont hôtels, cafés et restaurants.

    Baisse de la vente de champagne : vers une crise « longue et profonde » si aucune solution n’est trouvée pour les stocks, alerte un spécialiste
    https://www.francetvinfo.fr/economie/emploi/metiers/agriculture/baisse-de-la-vente-de-champagne-si-on-ne-trouve-pas-rapidement-des-solu

    Antoine Gerbelle, journaliste et spécialiste du monde du vin, estime que « les grandes maisons peuvent supporter » ces pertes, mais alerte sur « une crise très importante si on ne trouve pas rapidement des solutions pour vendre les stocks ».

    Mais vous savez, la Champagne, c’est un équilibre très subtil entre des producteurs, majoritairement des vignerons, et des maisons de champagne, des négociants qui achètent le raisin des vignerons. Et quand aujourd’hui, on vous dit que c’est moins 30% ou moins 15% de production, ça veut dire qu’ils vont négocier très durement à la baisse l’achat des raisins. Cela va avoir un impact très important sur toute la région. Les vignerons vont souffrir.

  • #Partage de vaccins | Biden va rater son engagement pour juin | La Presse
    https://www.lapresse.ca/international/etats-unis/2021-06-21/partage-de-vaccins/biden-va-rater-son-engagement-pour-juin.php

    (Washington) Le président américain Joe Biden ne respectera sans doute pas son engagement d’expédier 80 millions de doses de vaccin contre la COVID-19 à l’étranger d’ici la fin juin en raison d’obstacles réglementaires, entre autres, ont déclaré des responsables alors qu’ils annonçaient lundi de nouveaux plans pour partager les doses dans le monde.

    #actes

  • Montréal et la troisième vague | La prudence a payé | La Presse
    https://www.lapresse.ca/actualites/2021-05-24/montreal-et-la-troisieme-vague/la-prudence-a-paye.php

    « On s’est rendu compte à quel point les taux d’attaque dans des classes et à travers les professeurs étaient vraiment élevés par rapport à l’ancienne souche. […] Chez certaines familles, c’était des 100 % de taux d’attaque. […] À partir de ce cas, on a changé complètement notre approche d’enquête et d’intervention pour les cas qui étaient associés au variant britannique », explique la Dre Drouin.

    #covid-19 #écoles #enfants #transmission #sars-cov2

  • Dossier israélo-palestinien | Washington « ne fait pas obstacle à la diplomatie » à l’ONU | La Presse
    https://www.lapresse.ca/international/etats-unis/2021-05-18/dossier-israelo-palestinien/washington-ne-fait-pas-obstacle-a-la-diplomatie-a-l-onu.php

    Mais seulement selon des termes entièrement favorables à l’état sioniste (tant que ce dernier n’implorera pas l’arrêt des hostilités). Pour que "l’équilibre des forces" soit maintenu.

    #criminels #états-unis

  • La panique des automobilistes américains à la recherche d’essence s’étend | La Presse
    https://www.lapresse.ca/international/etats-unis/2021-05-12/la-panique-des-automobilistes-americains-a-la-recherche-d-essence-s-etend.p

    Colonial Pipeline qui transporte 45 % de l’essence, du diesel et du kérosène américains depuis les raffineries du Golfe du Mexique vers la côte est américaine, a été victime vendredi soir d’un #piratage #informatique qui l’a forcé à fermer son système. 

    Selon la police fédérale américaine, cette #cyberattaque qui a utilisé un #rançongiciel, ou « #ransomware », a été menée par le groupe criminel Darkside.

    Colonial Pipeline a rouvert progressivement des lignes latérales opérées manuellement, mais pas encore son réseau principal, selon un communiqué diffusé mardi soir.