Le Pen, en recours subliminal ?

/le-pen-en-recours-subliminal

  • Le Pen, en recours subliminal ? - Par Daniel Schneidermann | Arrêt sur images

    https://www.arretsurimages.net/chroniques/le-matinaute/le-pen-en-recours-subliminal

    Alerte météo, à la télévision d’Etat (oui, on y prend goût). Le 20 Heures de France 2, ce jeudi soir, est sur le pied de guerre. Dès l’ouverture, il attend une sorte d’ouragan nommé « Acte 9 » (annoncé sous 48 heures), qui devrait frapper Bourges. Tiens, pourquoi la préfecture du Cher ? Qui a eu l’idée ? Comment a-t-elle été suggérée, acceptée ? La télévision d’Etat a-t-elle tenté d’accompagner des manifestants, des familles, souhaitant se rendre à Bourges ? Non. En compagnie du maire de ""l’épicentre de l’acte 9"", (ah, ce n’est pas un ouragan, c’est un séisme) elle surveille le démontage des horodateurs, et la protection des écrans d’information, près des abribus.

    #media #journalisme


  • Plutôt Le Pen que la 6ème République, message subliminal de l’élite médiatique sur le mode bien-pensant des années 30 :
    « Plutôt Hitler que le Front populaire ».

    Le Pen, en recours subliminal ?
    https://www.arretsurimages.net/chroniques/le-matinaute/le-pen-en-recours-subliminal

    Alerte météo, à la télévision d’Etat (oui, on y prend goût). Le 20 Heures de France 2, ce jeudi soir, est sur le pied de guerre. Dès l’ouverture, il attend une sorte d’ouragan nommé « Acte 9 » (annoncé sous 48 heures), qui devrait frapper Bourges. Tiens, pourquoi la préfecture du Cher ? Qui a eu l’idée ? Comment a-t-elle été suggérée, acceptée ? La télévision d’Etat a-t-elle tenté d’accompagner des manifestants, des familles, souhaitant se rendre à Bourges ? Non. En compagnie du maire de ""l’épicentre de l’acte 9"", (ah, ce n’est pas un ouragan, c’est un séïsme) elle surveille le démontage des horodateurs, et la protection des écrans d’information, près des abribus. Elle informe également le pays que « les engins de chantier » ont été retirés de la voie publique. Les engins de chantier, vous savez, comme ce chariot élévateur, qui avait enfoncé la porte du ministère de Benjamin Griveaux. Les portes berruyères sont bien gardées.