la préfecture refuse le tracé du cortège climatique)

/1er-Mai-la-prefecture-refuse-le-trace-d

  • 1er Mai : la préfecture refuse le tracé du cortège climatique)
    https://reporterre.net/1er-Mai-la-prefecture-refuse-le-trace-du-cortege-climatique

    Dans le cadre de la manifestation du 1er Mai à Paris, un cortège « climatique social et démocratique » se prépare. Ses organisateurs — Youth for Climate France, Unis pour le climat, Boycott citoyen, les Gilets jaunes, United4Earth et les Gilets verts — avaient prévu un départ de Panthéon à 11 h pour une arrivée à Montparnasse à 12 h 30. Un pique-nique apéro climat devait alors précéder le départ du cortège unitaire à 14 h 30.

    Or, ce mardi 30 avril, la préfecture a interdit cette manifestation. « Le parcours déposé par les déclarants présente des risques de troubles à l’ordre public et d’atteinte à la sécurité des personnes et des biens, justifie la Préfecture de police, en raison notamment de la présence attendue d’éléments à haute potentialité violente, ainsi que de la forte fréquentation touristique dans le quartier de départ et de la configuration des voies qui le traverse, qui rendraient particulièrement compliquée, périlleuse et dangereuse l’intervention des forces de maintien de l’ordre en cas de troubles et de désordres. »

    Les organisateurs essaient de proposer de nouveaux trajets, pour l’instant refusés par la préfecture.
    « Nous sommes toujours en discussion avec la préfecture concernant le parcours, suite à l’arrêté d’interdiction sur le parcours que nos avons demandé, expliquent-ils à l’agenda alternatif d’Île-de-France Démosphère. Actuellement, nos deux propositions alternatives ont été refusées. Nous sommes dans une régression absolue du droit de manifestation et dans une énième démarche visant à invisibiliser la mobilisation climatique, sociale et démocratique, avec un écart énorme entre un gouvernement qui se prétend en pointe sur le climat et défenseur de la démocratie à l’étranger, et concrètement interdiction et répression en France. Que ce soit les collectifs qui organisent des mobilisations pour le climat depuis septembre 2018 ou le collectif des Gilets jaunes signataires, nous avons pourtant un historique de manifestations qui se sont toujours bien déroulées, si l’on ne peut rien garantir, nous faisons systématiquement le maximum pour que tout se passe bien. »

    Le nouveau parcours du cortège « climatique social et démocratique » devrait être dévoilé dans l’après-midi. Il « nous sera (…) très probablement imposé », déplorent les organisateurs.