Malaisie : une adolescente se suicide après un vote sur Instagram - Asie-Pacifique

/20190515-suicide-instagram-adolescente-

  • Malaisie : une adolescente se suicide après un vote sur Instagram - Asie-Pacifique - RFI
    http://www.rfi.fr/asie-pacifique/20190515-suicide-instagram-adolescente-malaisie-sondage-vote

    En Malaisie, une adolescente de 16 ans s’est suicidée sur l’île de Bornéo, après avoir publié un sondage auprès de sa communauté Instagram. Sur son compte personnel, elle a demandé à ses abonnés de choisir pour elle entre la vie ou la mort et majoritairement, les personnes ont voté pour la mort.

    Les #réseaux_sociaux modèle de socialisation déréalisée où les plus fragiles se retrouvent face à leurs angoisses dans une #solitude démesurée.
    #adolescence #suicide

    • En ce moment il y a une épidémie de

      Wow cool post, thanks for sharing. ❤️

      sur mon FB malaisien... c’est peut-être une réponse à ce fait divers et aux relations humaines pourries qui s’épanouissent en ligne ? Et la seule réponse, c’est de contrôler les contenus que mettent en ligne les personnes alors qu’on sait que ces réseaux en soi rendent malheureux (encore plus Instagram que tous les autres mais aussi Seenthis parfois, quand tu te sens abandonné·e et que tu viens causer pour oublier).

      La plateforme s’est engagée à supprimer les contenus d’automutilation et à rediriger les internautes vers des organismes où ils peuvent être écoutés.

      En 2016, le Blue Whale challenge, un défi apparu en Russie avait déjà affolé Instagram. Tous les jours, un défi amenait la personne à jouer avec un tuteur, qu’elle pouvait rencontrer via les réseaux sociaux. Le défi mime un effet de dépression, puisqu’il est demandé à la personne de ne pas s’alimenter, de ne plus se doucher ou de se scarifier. Après avoir été averti de plusieurs suicides liés à ce jeu, Instagram a pris la responsabilité de mettre en place des messages d’alerte. Le réseau social avait ensuite interdit les mots-clés en rapport avec ce challenge.