Le chef de l’extrême droite autrichienne mis en cause par une caméra cachée

/20190518-autriche-vice-chancelier-chef-

  • Le chef de l’#extrême_droite autrichienne mis en cause par une caméra cachée
    https://www.france24.com/fr/20190518-autriche-vice-chancelier-chef-extreme-droite-camera-cachee

    En Autriche, le chef de l’extrême droite et vice-chancelier Heinz-Christian Strache a été mis en cause vendredi 17 mai pour avoir promis à la pseudo-nièce d’un oligarque russe des marchés publics en échange d’un soutien financier, selon des affirmations de presse qui ont déclenché un tollé.

    Après ces révélations des médias allemands Süddeutsche Zeitung et Der Spiegel, les principaux partis d’opposition ont demandé la démission du numéro deux du gouvernement dirigé par Sebastian Kurz, chef du parti conservateur qui gouverne avec l’extrême droite depuis fin 2017. Ce dernier a convoqué une réunion de crise vendredi soir.

    Selon les informations, extraits vidéo filmés en caméra cachée à l’appui et mis en ligne vendredi soir, Heinz-Christian Strache a participé, dans les mois précédant le scrutin qui l’a amené au pouvoir, à ce qu’il croyait être une réunion avec la nièce d’un oligarque russe.

    Le chef du Parti de la liberté d’Autriche (FPÖ) est filmé en train de discuter avec cette interlocutrice qui lui fait miroiter la possibilité d’investir de l’argent en Autriche pour soutenir sa formation.

    La discussion porte notamment sur la prise d’une importante participation dans l’actionnariat du puissant tabloïd autrichien Kronen Zeitung, premier tirage du pays, afin d’en faire un média pro-FPÖ.

    Heinz-Christian Strache, qui est accompagné d’un de ses lieutenants, Johann Gudenus, actuel chef du groupe parlementaire FPÖ, suggère à son interlocutrice qu’il pourra en échange de ce soutien lui obtenir des marchés publics.

    #délétère