Israel’s Border Police, murderers among us - Opinion - Israel News

/.premium-israel-s-border-police-murdere

  • Israël. Des meurtriers parmi nous
    Par Gideon Levy Article publié dans Haaretz, le 7 juillet 2019 ; traduction A l’Encontre)
    http://alencontre.org/moyenorient/israel/israel-des-meurtriers-parmi-nous.html

    (...) Tel est le policier des frontières qui a tiré sur le jeune Abdallah Gheith, le 31 mai 2019. Un jeune ? En fait, un garçon, il avait 15 ans. Comme le dit son oncle Halaf : « Il n’a jamais vu la mer. »

    Abdallah rêvait de prier à la mosquée Al-Aqsa avec son cousin le dernier vendredi du Ramadan. Ils étaient tous les deux trop jeunes pour obtenir un laissez-passer. Son père les a déposés près d’un trou dans la clôture et Abdallah a été tué par balle alors qu’il était coincé entre deux clôtures. Une zone de mort israélienne non déclarée, comme en Corée du Nord. Quiconque la traverse est condamné à mort. A l’époque, ça choquait tout le monde quand ça s’est passé à Berlin-Est. C’est insignifiant quand ça arrive à Bethléem.

    Après la parution, l’autre jour, de l’article de Haaretz sur l’assassinat du jeune homme, le porte-parole de la police des frontières a attiré mon attention sur quelques erreurs dans cet article. Comme il l’a dit, le jeune a été abattu alors qu’il escaladait la clôture, et non pendant qu’il était au sol, et les agents de la police des frontières lui ont tiré dessus lors d’une embuscade sans courir vers lui.

    Le tableau est donc maintenant complet, au cas où il y aurait encore des doutes. Le garçon a été liquidé : il a été assassiné. On pourrait aussi dire qu’il a été exécuté.

    Un garçon, désarmé – regardez les photos de lui, le regard innocent – qui grimpe une clôture pour réaliser un rêve et prier sur un lieu saint un jour saint. La police des frontières lui a tiré dessus avec une arme mortelle, un fusil de marque Ruger, que l’avocat général militaire considère comme un acte de tir effectif. Ils l’ont fait alors qu’ils étaient allongés en embuscade au moment où les jeunes grimpaient une clôture. Une seule personne était en danger dans cette scène : le garçon. (...)

    source : Israel’s Border Police, Murderers Among Us
    Gideon Levy - Jul 07, 2019 3:09 AM
    https://www.haaretz.com/opinion/.premium-israel-s-border-police-murderers-among-us-1.7451743