Les « patients MGEN » – LEXTERNE

/les-patients-mgen

  • Les « patients MGEN » – LEXTERNE
    https://lexterne.wordpress.com/2019/09/10/les-patients-mgen

    Le patient qui se renseigne, tente d’acquérir lui-même des connaissances sur sa pathologie, peut représenter une menace pour ce pouvoir si chèrement obtenu (de si longues années passées à être le larbin de divers chefs à l’hôpital… et tout ça pour se faire concurrencer par Google ? Ah non, ça non, plutôt me passer sur le corps !).

    Des patients qui osent utiliser des mots de jargon médical, quelle audace ! Je me souviens encore du regard de mon docteur lorsqu’en troisième année de médecine j’ai amené mon enfant en consultation et je lui ai dit le trouver « asthénique », mot que l’on utilisait à longueur de journée à l’hôpital où j’étais en stage. « Asthénique » ! Comment osais-je ? « Fatigué », je devais utiliser le mot « fatigué » ! Pour qui je me prenais exactement du haut de mes trois années de médecine ? Non mais ho. J’entends encore son rire moqueur… Cela me fait penser aux moqueries de médecins à l’hôpital lorsqu’un infirmier utilise un terme, selon eux, trop compliqué pour lui.