Les eaux glacées du calcul égoïste — Sivens : les arroseurs arrosés…

?var_mode=calcul

  • Sivens : les arroseurs arrosés…

    Les medias ont largement relayé le mardi 10 septembre des éléments de langage selon lesquels un « consensus » aurait été trouvé entre les autorités locales, la profession agricole et les associations de
    défense de l’environnement autour d’un « nouveau projet »
    d’approvisionnement en eau pour l’irrigation dans la vallée du Tescou. Indignation de FNE Midi Pyrénées, du collectif Testet, de la
    Confédération paysanne…, s’estimant « trahis ». Opposées aux
    néo-zadistes, revendiquant leur « réformisme », ces associations « 
    responsables » récoltent les fruits de leur collaboration assumée à
    l’élaboration d’un « projet de territoire », la pseudo concertation
    mise en place par le gouvernement pour faire taire toute opposition,
    en la divisant, comme cela a déjà été le cas en Poitou Charentes.

    Nos associations réformistes, grandes expertes en jésuitisme, achèvent de se ridiculiser en diffusant à leur tour un argumentaire qui exprime à la perfection le double langage permanent qui est leur
    marque de fabrique. Sauf qu’il est trop tard maintenant que le piège
    s’est refermé, comme c’était prévisible depuis le début de leur
    participation au « projet de territoire ». Les finasseries sémantiques
    qu’elles brandissent en gage de leur honnêteté « militante »
    traduisent en réalité, au-delà même d’un besoin de « reconnaissance » qui les pousse dans l’abîme, l’insondable crétinerie politique qui est leur caractéristique première…

    http://www.eauxglacees.com/Sivens-les-arroseurs-arroses?var_mode=calcul