Après l’attaque de la Préfecture de police, Macron poussé à achever sa mue sur les sujets régaliens

/apres-l-attaque-de-la-prefecture-de-pol

  • Hier soir j’en discutais avec les amis à la maison. Mon pote a lancé le sujet : « Nan mais Macron, faut voir qu’après l’attaque de la préfecture de police, là, il est poussé à achever sa mue sur les sujets régaliens ». Comme j’étais d’accord, j’ai opiné : « Ça c’est vrai qu’il faut qu’il assume la nécessité d’accentuer les moyens de la lutte républicaine contre la radicalisation, euh, c’est sûr… ». Madame, après s’être servie en Bleu des basques, explique à son tour : « Faut dire qu’il se sait attendu au tournant à un moment décisif de son quinquennat. Déjà en 2017, il avait anticipé l’importance des sujets régaliens… n’empêche… »

    Tout ça pour te faire remarquer que les articles du Monde, non seulement ça ne veut rigoureusement rien dire, mais en plus, c’est tellement mal écrit que ça te donne envie de te crever les yeux avec une fourchette à escargot.
    https://www.lemonde.fr/politique/article/2019/10/09/apres-l-attaque-de-la-prefecture-de-police-de-paris-emmanuel-macron-pousse-a

    Après l’attaque de la Préfecture de police, Macron poussé à achever sa mue sur les sujets régaliens

    Mardi 8 octobre, lors de l’hommage aux quatre policiers tués, le chef de l’Etat a assumé la nécessité d’accentuer les moyens de la lutte républicaine contre la radicalisation et le terrorisme.