Le 8 décembre à Marseille, un dispositif « de guerre » face aux « gilets jaunes »

?article1843