Retraites : un train peut en cacher... beaucoup d’autres

/00090901

  • Retraites : un train peut en cacher... beaucoup d’autres | Alternatives Economiques
    https://www.alternatives-economiques.fr/herve-nathan/retraites-un-train-cacher-beaucoup-dautres/00090901

    Il y a une réalité à peine cachée dans le projet de réforme Macron-Delevoye, celle d’une nouvelle répartition des restrictions de pouvoir d’achat entre retraités. Explication : le fil rouge de toutes les réformes des retraites est de bloquer la part des richesses créées accordée aux pensions (actuellement 13,8% du PIB), alors que le nombre de seniors va augmenter de 20 % au cours des années à venir. Plus de gens devront manger la même part du gâteau. La réforme débattue en ce moment vise à prendre une cuillerée à Paul pour la redistribuer à Pierre et Jacques, sans remettre en cause les autres parties prenantes du PIB : salariés, actionnaires, rentiers… Et sans même se poser la question d’une plus grande création de richesse globale. Résultat, le gouvernement risque de dresser les futurs retraités les uns contre les autres.

    Pour rester dans la métaphore ferroviaire, le gouvernement cherche donc à séparer les wagons. Tout en affichant la fermeté – « je ne renoncerai pas à l’objectif », dit Emmanuel Macron – , il cherche la négociation profession par profession : cheminot, enseignants, aide-soignantes, avocats, pilotes…. Cela ressemble à la tactique du « salami hongrois », qui consiste à avaler les oppositions les unes après les autres.